Fêtes johanniques

08/05/1950 Réalisé par : Marcel Goyallon En ligne le 06 Nov 2020
Orléans (45)
Place Sainte-Croix à Orléans, des cavaliers militaires arabes alignés puis passage d'un défilé avec des ecclésiastiques, des scouts et une fanfare militaire. Une foule nombreuse autour du défilé passant rue Jeanne d'Arc. Dans la rue du Cheval Rouge bordée d'un bâtiment en construction, passage de véhicules militaires suivis par les cavaliers arabes. Passage d'un groupe d'officiels.

Vues d'un bébé puis d'un groupe de personnes dans une cour.

Commentaires

Ce film est à comparé avec le film « Fêtes johanniques(8858) » de Monsieur Emile Lauquin de la même année; ces deux films se complètent. Ceci nous permet de voir que les cavaliers militaires arabes arrivent sur la Place du Martroi stationnent devant les ruines de ce qui est aujourd'hui ''La Chancellerie''et repartent par la Rue de la République sauf erreur de ma part, .

L'immeuble en construction au fond comporte de petites fenêtres à mi-étages qu'on ne retrouve pas sur les immeubles reconstruits de la Place du Martroi, tel celui dans l'angle près de la rue Bannier.

Effectivement la succession de grandes fenêtres proches et de petites fenêtres décalées ne se retrouvent pas, par-contre le fait d'avoir un angle entre 2 bâtiments (1:30) fait penser à une place.
Je me pose une question , et si ce n'était pas une construction mais une démolition ou alors vue l'état de cette place après la guerre http://images-01.delcampe-static.net/img_large/auction/000/081/767/538_001.jpg ce pourrait aussi être l'arrière de constructions aujourd'hui cachées par des bâtiments construits depuis le film.

Entre les deux personnalités portant des écharpes, au milieu, Pierre Chevallier, maire de l'époque.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Chevallier_(homme_politique) .
Cet homme politique et résistant apparaît également sur la fiche 8852 en 1:12 "Cinquantenaire de la rue de la République".

Ces immeubles avec tous ces échaffaudages paraissent plutôt en construction mais effectivement j'ai l'impression que les constructions du rez-de -chaussée, peut-être de futurs magasins, sont en avancée par rapport à ces immeubles vus au fond. Ces immeubles au fond pourraient donc être cachés par de nouvelles constructions. A voir par vue satellite ?

Autour de 2:01 un petit détail, sur la gauche en haut on aperçoit un support (peut-être d'un balcon) avec une sculpture en spirale au pied et qui me semble en angle d'un bâtiment. En 1:54 à droite ce pourrait être les ruines d'une église ?

En comparant le passage 1:54 à 1:58 à cette carte postale http://images-01.delcampe-static.net/img_large/auction/000/081/767/538_001.jpg en bas vers le milieu nous trouvons le mur avec les arbres et en remontant ce mur le bâtiment en ruine ; le défilé passe alors le long de la Rue du Cheval Rouge pour arriver sur la Place du Général de Gaulle.
En 1:27-1:29 les soldats dans le véhicule ( celui qui est debout et celui qui est assis à droite) préviennent de tourner à droite en passant devant cet immeuble en construction probablement pour arriver sur la Place du Martroi ce qui pourrait situer notre immeuble autour de cette rue du Cheval Rouge ou de la Place du Général de Gaulle, reste que cet immeuble de 1950 a peut-être été rasé pour construire un bâtiment comme celui de l'Esplanade de la France Libre.

En 47.899471, 1.903765 Rue de la Main Qui File dans la cour la partie de l’immeuble au fond à gauche possède certaines similitudes avec celui du film, c'est l'arrière d'un bâtiment qui donne sur la Rue du Cheval Rouge proche du passage du défilé 1:54-1:58, toute cette partie d'Orléans était en reconstruction et le film peut-être tourné d'un point de la rue Royale qui était partiellement détruite sur ce côté . Sur le film « Fêtes johanniques (8858) de Monsieur Emile Lauquin de 11:22 à 11:32 » on remarque qu'il n'y a plus rien derrière la ruine de l'immeuble qui abrite aujourd'hui l’enseigne ''La chancellerie'' côté droit de la Rue Royale en arrivant Place du Martroi. La vue pouvait donc aller depuis cette ruine jusqu'à la Rue du Cheval Rouge (300m environ)

Sur le film de 1940 « Orléans détruit (8245) en 9:27 » la maison avec ses 2 ouvertures, sous les clochers de Saint Paul est bien la même que sur celle qui est à gauche en 1:53 (en 1950 les clochers abîmés par les bombardements de 1940 ne sont plus là) ce qui peut situer l'emplacement de la prise de vues.
En suivant la séquence de 1:43 à 1:53, passage d'un officier à cheval suivi de cavaliers (prise de vues vers la gauche de face avec l'immeuble) puis de 1:53 à 1:59 passage de 3 officiers à cheval avec un drapeau et 3 cavaliers (prise de vues vers la droite légèrement de l'arrière devant les ruines) puis de nouveau vers la gauche de face avec l'immeuble de 1:59 à 2:11 on pourrait en déduire que cet immeuble est à gauche du cinéaste. La distance entre la foule étant plus grande avec le mur des ruines qu'avec le passage devant l'immeuble notre cinéaste pourrait être vers l'angle de la Rue du Tabour et de la Rue Royale et pourrait situer cet immeuble dans l’îlot du Square d’Avignon 47.900208, 1.903378 ou l’îlot le long de la Rue de la Main qui File 47.899504, 1.903404. Malheureusement Street View ne passe pas dans le centre de ces îlots pour savoir lequel mais le quartier étant encore partiellement en ruines en 1950 et permettant de voir des constructions cachés aujourd'hui je pense que cette séquence est prise de l'angle de la Rue du Tabour et de la Rue Royale.

Portrait de Olivier Fourel

Grâce à toutes vos indications, nous pensons que vous pouvez effectivement faire une proposition à cette énigme.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode