Grand Angle
Des dossiers pour mieux comprendre.
Dans Grand Angle, les films d’archives sont enrichis d’articles, de reportages, de témoignages...
Page 11 sur 11
  • Publié le 22 Août 2018

    La Station radio astronomique de Nançay

    En 2015, la Nasa annonçait la découverte, par le télescope Kepler, de l’exo planète Kepler-452b. En 2021 le télescope « James Webb » remplacera « Hubble », les données recueillies permettront d’évaluer les possibilités d’une vie extra-terrestre. En 1950, les pionniers de la radioastronomie en France, Yves Rocard, Jean-François Denisse, Jean-Louis Steinberg et Émile Jacques Blum, ne cherchent pas des extra-terrestres mais plutôt à comprendre la formation de notre univers, sujet dont les éléments de réponse ont largement progressé depuis un demi-siècle, en partie grâce à leurs travaux. En 2017, lors de la 20e édition des Rendez-Vous de l'Histoire de Blois, Ciclic avait proposé une ciné-conférence sur la station, en présence de son directeur, l'astrophysicien Stéphane Corbel.

       Jean-Louis Steinberg (1922-2016) a fait des études d'ingénieur avant d'entrer au laboratoire de physique de l'École normale supérieure. En juin 1944, il est déporté au camp d'Auschwitz[...]

  • Publié le 29 Août 2018

    Parade du cirque Pinder à Tours

    Le cirque Pinder et Tours, c’est une longue histoire d’amour. La société "cirque Pinder" a été créée à Tours en 1932 par Charles Spiessert, à qui le cirque a appartenu pendant 43 ans, entre 1928 et 1971. M. Spiessert fut maire de Chanceaux-sur-Choisille jusqu'en 1962, lieu où le cirque était basé pendant toutes ces années. Cependant, c’est bien à Tours que le cirque débutait toutes ses tournées. Revenons sur ces images tournées par Maurice Auclair, moment majestueux où le cirque parade dans les rues tourangelles. 

    Maurice Auclair travaillait dans une quincaillerie au 108 avenue de la Tranchée à Saint Symphorien. En 1948, il est l'un des membres fondateurs, avec M. Georges et M. Barrier, du Caméra-club de[...]

  • Publié le 30 Janvier 2019

    Les chemiseries d'Argenton-sur-Creuse

    Il y a 150 ans, s’ouvrait à Argenton-sur-Creuse le premier atelier de confection de chemises. Au fil des années, la ville devint un haut lieu de la chemiserie. Aujourd’hui, Mémoire vous propose un regard croisé entre archives du passé et entretiens du présent réalisés par l’équipe de recherche Vivamemori de l’université de Tours. La caméra, objet du passé et témoin du présent nous fait revenir sur ces moments forts de cette industrie aujourd’hui mise en lumière au musée de la chemiserie et de l'élégance masculine d’Argenton-sur-Creuse.

    Film d'entreprise ou film d'industrie, le cinéma amateur a très vite mis en image le monde entrepreunarial. La caméra, objet de capture du présent, était le meilleur des outils pour composer et[...]

  • Publié le 29 Avril 2020

    La Société Case, emblème industriel de Vierzon

    En mars 1994, le groupe américain Case annonce la fermeture de l'usine de Vierzon et la délocalisation de la production sur son site de Crépy-en-Valois. Malgré des mois de lutte, parfois tendue, pour sauver les emplois de "La Case" avec le soutien des habitants et des collectivités, l'usine ferme définitivement ses portes le 15 décembre 1995. Revenons en image sur cette histoire d'une entreprise, La Case, d'une ville, Vierzon, et d'un savoir-faire, bien public, aujourd'hui devenu souvenir d'une époque industrielle. 

    Cet article a été réalisé d'après les travaux menés par les équipes mobilisées sur les recherches Memoviv - Vivamemori. Il a pour objet la valorisation des fonds Case conservés par Ciclic Centre-Val[...]

  • Publié le 27 Janvier 2021

    Fast Friends, la pellicule s'enflamme au passage du duo parisien

    Prenez deux musiciens, qui plus est amis sur scène comme dans la vie, des sonorités de pop contemplative ainsi qu'une identité visuelle à la sauce vintage et vous obtiendrez un duo orginal : Fast[...]