• 0
  • 0 vote
Publié le 13 Octobre 2021

Courses hippiques à Dreux

Nous sommes le dimanche 16 juillet 1939. Sur l'hippodrome de Flonville à Dreux se tiennent les dernières courses de la saison 1939. René Dumaine, caméra en main, filme l'évènement.

René Dumaine est né en 1913 à Paris. Il exerce la profession de topographe à Dreux chez Firmin-Didot et épouse Germaine Jubin avec qui il aura 3 enfants. Il commence à filmer en 1930 avec une caméra Pathé Baby 9,5 mm, les événement locaux et sa famille jusqu'en 1965. Il projette ses films amicalement au cinéma Le Celtic à Dreux. Il meurt en 1973.

Les premières courses hippiques à Flonville se tiennent le 18 mars 1930. C'est d'ailleurs au même moment qu'est fondée la société des courses hippiques de Dreux.

A l'époque, l'hippodrome de Flonville dispose d’une piste en herbe de 1 186 mètres, corde à gauche. Il dispose aussi d'un hall de paris et d'une tribune couverte en bois permettant d'accueillir les spectateurs (actuellement remplacée par une tribune en ciment ; celle en bois ayant été détruite par un incendie à la fin des années 1990 / début des années 2000).

En cette journée du dimanche 16 juillet 1939, les spectateurs ont pu assister à deux catégories de courses : le trot et le steeple-chase.

En trot sont notamment concourus le Prix de la ville de Dreux, le prix Henri Prat et le Prix de la Société du Demi-Sang.

Lors de cette journée, se tient également une épreuve de steeple-chase (catégorie regroupant la course d’obstacle et le cross-country). Elle est concourue par les cavaliers du premier régiment de spahis algériens. Ce régiment est stationné à l'époque à la Caserne Billy à Dreux.

Au pas, au trot, au galop. Laissez-vous emporter par ces images !

Voir le film original