• 0
  • 0 vote
Publié le 12 Janvier 2016

Vierzon dans les années 1920

Elles sont rares les images de Vierzon en 1929, découvrez-les à travers la caméra d'un jeune cinéaste en herbe.

Ces images inédites, on les doit à Raymond Maréchal, né en 1909 à Fontenay-aux-Roses, dont la famille est originaire de Vierzon. Nous sommes en 1929, Raymond a 20 ans et il profite d'un séjour chez ses cousins pour promener sa caméra au gré de son inspiration.

Le film démarre sur un titre "Vierzon, quelques films tournés par Raymond", puis les images défilent, des passants dans la vieille ville, une balade dans les jardins de l'Abbaye mais le plus intéressant reste à venir.

Raymond ne se contente pas de filmer en de longs panoramiques les personnages qu'il a sous la main, il les suit dans leurs activités quotidiennes et s'amuse ensuite, au montage, à ponctuer son film de commentaires.

Vous allez ainsi découvrir, les coulisses de l'épicerie Quint et le plumage d'une volaille en direct, une partie de tennis improvisée dans la cour d'une maison. Une jeune coquette chez son amie chapelière, indécise quant au choix de son chapeau cloche et bien d'autres scènes inédites et joyeuses captées par l'habile réalisateur...

Comme tout bon film de ces années-là, tout se termine par un baiser ...

 

Ce film a été collecté par la cinémathèque de Bretagne et mis à la disposition de Ciclic, lors d'une projection organisée à Vierzon en septembre 2015.

Voir le film original