• 0
  • 0 vote
Publié le 26 Février 2020

Une vapeur de Kansas à Orléans

Le "Petit train de Wichita", en provenance du Kansas, dessert le parc Pasteur à Orléans depuis 1952. Il est le symbole d'une amitié entre les deux villes née à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Le lien fort entre la cité johannique et la ville la plus importante du Kansas se noue le 16 août 1944. Ce jour là le 137ème régiment d'infanterie du Kansas, composé en grande partie de citoyens de Wichita, contribue à libèrer Orléans de l'occupation allemande. Et les Wichitans, dès cette même année, envoient de nombreux colis, et même des troupeaux de vaches, pour aider les orléanais dans cette période difficile qu'est la reconstruction.

Cette relation amicale est officiellement scellée par un jumelage entre les deux villes en 1949. Cet établissement de liens privilégiés passe par un échange entre le premier adjoint au maire d'Orléans, le docteur Jean Falaize, qui se déplace à Wichita, et un représentant de la ville kansasaise qui vient dans le même temps à Orléans. Le périple américain de l'élu orléanais est d'ailleurs suivi par le cinéaste Pierre Villiaume : Jumelage entre Orléans et Wichita.

Le petit train de l'amitiéLe réalisateur de ce film, Guy Bataille, acquière sa première caméra en 1937 et tourne différents films sur des événements locaux, des voyages ou des moments familiaux. En 2015, Mémoire lui a consacré un portrait : Guy Bataille, cinéaste amateur à Châteaudun

En 1951, la ville de Wichita offre en cadeau un train miniature identique à celui qui circule dans son Watson Park et lui aussi fabriqué par L.A. Ottaway Builder, société wichitane toujours en activité. Il est financé et construit grâce à l'argent récolté par les enfants et les familles de la ville américaine. Installé dans le parc Pasteur, ce "Petit train de Wichita" devient fonctionnel lors des fêtes johanniques de 1952. Il est donc tout neuf lorsque Guy Bataille filme ses enfants y voyageant dans le parc du centre-ville orléanais.

Le petit train Wichita en 2019

Ce convoi ferroviaire arpentera le jardin public sans interruption jusqu'en 2014. A cette date il est mis à l'arrêt suite à des pannes successives, et ce malgré un entretien régulier par les agents de la ville (chaudière neuve en inox, désamiantage, injecteurs refaits, pompe hydraulique ajoutée). Mais en 2016, grâce à l'implication des bénévoles de l'Association des Modélistes Ferroviaires du Centre, qui se chargent de son entretien et de son pilotage, la locomotive à vapeur redémarre et tourne à nouveau sur les rails du parc Pasteur.

Asseyez-vous confortablement, vérifiez la fermeture des portières et profitez du voyage.

Voir le film original