• 0
  • 2 votes
Publié le 6 Décembre 2010

Promenade le long de la Loire gelée

Amboise sous l’Occupation, son fleuve recouvert de glace, sa passerelle provisoire… à travers les pérégrinations en couleurs de deux petites filles. 

Hiver 41. La saison est rude et depuis quelques mois, Amboise n'a plus de pont. Il a été détruit en 1940 pour empêcher l'avancée allemande. C'est une passerelle provisoire en bois qui permet de passer la Loire. Sous un soleil éclatant, Hélène Mariette filme cet ouvrage fragile à l'occasion d'une promenade avec ses filles. Le fleuve est gelé et derrière les sourires des petites ou les pitreries du chien blanc, la Loire charrie des blocs de glace.

Un film en Kodachrome. Hélène Mariette utilise de la pellicule 8 mm Kodachrome, procédé couleur très récent, lancé par la société américaine Kodak en 1936 pour le 16 mm et en 1937 pour le 8 mm. Propriétaire du « Studio Henry » à Amboise, c’est certainement son métier de photographe qui a permis à Hélène Mariette d’avoir accès à cette émulsion plus chère et plus rare. C’est l’unique film en couleurs qu’elle tourne pendant la guerre. 

Voir le film original