• 0
  • 0 vote
Publié le 27 Mai 2020

La piscine des Enfants de Neptune, à Tours

Rappelez-vous vos premières brasses à la piscine des "Enfants de Neptune" au bord du Cher, à Tours ! Ce sont dans ces souvenirs que les archives de Ciclic Centre-Val de Loire, vont vous plonger !

La ville de Tours, comme une naïade, dont les cheveux formés par la Loire et le Cher, encadrent ses contours, a depuis toujours offert à ses habitants des lieux de baignades sauvages. C'est ainsi que deux écoles de natation se sont créées dès le début du XIXe siècle, sur les petites îles flottantes de la Loire, l’île Aucard et l’île Simon, où des compétitions de traversées du fleuve à la nage, étaient organisées. Ceci peut expliquer la construction tardive de la première piscine publique, après la seconde guerre mondiale.

La piscine, "Les Enfants de Neptune" qui porte le nom du club de natation fondé en 1944, est inaugurée le 12 janvier 1949. On la doit notamment, à la volonté de Marc Piffre, président du club tourangeau, pour qui il était devenu indispensable, de disposer d'un équipement moderne et adapté aux exigences sportives et hygiéniques pour la pratique de son sport. Son système de climatisation et de chaufferie permettait ainsi une utilisation presque annuelle.

Afin de garder ce lien physique avec la nature sauvage, la piscine fut installée boulevard Wagner, permettant aux tourangeaux d'accéder à une plage de sable fin en bordure du Cher, sur laquelle ils pouvaient se changer dans de petites cabines de bain. Les sauts dans la rivière se faisaient grâce à un ponton installé sur l'eau où l'on pouvait voir défiler les jeunes filles en bikinis, les belles journées d'été. Cette plage fera place aux grands ensembles immobiliers, sous le mandat de Jean Royer.

Tarifs : Adulte : 2.20 Fr, Enfant : 1.50 Fr, Visiteur : 1Fr 

Les Enfants de Neptune restera la principale piscine d'entrainement jusqu'à l’ouverture d’un bassin olympique au sein du Palais des Sports, l’actuelle piscine Gilbert Bozon, 35 rue Galpin Thiou, inaugurée en 1972. Les familles tourangelles, très attachées à cet espace au grand air, en profiteront jusqu’en 2006 date de sa fermeture pour être définitivement rasée en 2008. Depuis, de grands projets aquatiques ont vu le jour dans l'agglomération tourangelle comme Carré d’O à La Riche, la piscine du Mortier à Tours Nord et bien sûr le Centre aquatique du Lac avenue de Grammont, le dernier complexe Bulle d'O à Joué-lès-Tours, a ouvert ses portes en 2017.

Si vous retournez vous promener sur les rives du Cher, à l’emplacement des bassins de Neptune, c'est à la pétanque à présent que l'on vous invite à jouer. Toujours en plein air et toujours près du Cher, cette rivière douce et tranquille, qui inexorablement suit son cours avec parfois une pensée nostalgique pour les sirènes tourangelles plongeant au fond d'elle .....

Nous devons ces images, tournées en 8mm le 23 juillet 1966, au cinéaste amateur de Senonches en Eure-et-Loir, Jack Gorias. Commerçant en vêtements à Senonches, il commence à filmer dès les années 1960 des événements locaux comme les cavalcades, ou la quinzaine commerciale annuelle de sa commune avec des festivités comme la tombola, le défilé de char et une année la venue de miss France et ses demoiselles d'honneur. En ce jour de juillet 1966, la famille Gorias fera plus de 160 km pour assister à la compétition de natation Orléans-Tours, à laquelle les enfants participent.

Voir le film original