• 1
  • 0 vote
Publié le 5 Mai 2021

Jean Linard dans son univers

En 1996, l'atelier vidéo du cinéma Atomic d'Aubigny-sur-Nère part à Neuvy-Deux-Clochers pour rencontrer l'artiste Jean Linard. Sur le site de sa cathédrale, la caméra Hi8 s'arrête sur différentes oeuvres et l'artiste, décédé en 2010, en présente certaines en se promenant sur le site qu'il a créé.

Peintre, sculpteur et potier, Jean Linard s'installe en 1959 à La Borne, village où sont installés de nombreux artistes et artisans et qu'il visite régulièrement depuis son adolescence. En 1961, il acquiert une ancienne carrière au hameau des Poteries, à Neuvy-Deux-Clochers. Avec son épouse, Anne Kjaersgaard, ils y utilisent des matériaux récupérés pour construire leur maison, un four à chambres selon un plan de Bernard Leach, et différents ateliers.
Créateur travaillant le grès, le raku, le fer, la mosaïque ou le ciment, il imagine toute une galerie de personnages (animaux aux expressions humaines, anges, monstres...) et se fait architecte pour transformer à plusieurs reprises sa maison ou créer, en 1981, la Tour Rocard, avec les briques d'un ancien four de 90m3 données à Jean Linard par Yves Rocard.

Une cathédrale oecuménique et à l'avenir incertainJean Linard devant sa cathédrale le 26 juillet 1991 (François Guillot-AFP)

En 1983, Jean Linard commence la construction d'une chapelle, qu'il envisagera ensuite en église pour finalement devenir une cathédrale qui sera l'oeuvre majeure à laquelle il consacrera les dernières années de sa vie. Elle rend hommage aux principales religions monothéistes et aux personnages que Jean Linard admirait, allant de Bouddha à Mandela, en passant par Gaudi et le Facteur Cheval. Important témoignage d’architecture insolite en France, elle est inscrite au titre des monuments historiques depuis le 16 juillet 2012.

Suite au décès de l'artiste, le 17 février 2010, sa famille décide en 2011 de vendre le lieu. En 2012, avec le soutien du Ministère de la Culture, du département du Cher et de la commune de Neuvy-Deux-Clochers, l'association Autour de la Cathédrale de Jean Linard naît pour permettre l'ouverture du site au public. Malgré le succès, plus de 8300 visiteurs en 2019, la majorité de la famille Linard ne renouvelle pas la convention avec l'association.
En juin 2019, des membres d'Autour de la Cathédrale de Jean Linard et d'autres personnes fondent une société coopérative d'intérêt général, Une Mosaïque pour la Cathédrale, pour réunir, grâce à une collecte, l'argent nécessaire au rachat du site et le transformer en "bien commun, appartenant à tous ceux et celles qui souhaitent s'y investir".

À ce jour, toujours sans convention avec les héritiers, l'association ne peut plus entretenir le site qui risque donc de se dégrader rapidement effaçant peu à peu le travail de Jean Linard.

Grâce à Mémoire, partez à la découverte de cette fabuleuse cathédrale en suivant un guide unique : son créateur.

Voir le film original