• 0
  • 0 vote
Publié le 11 Septembre 2020

Quand le conservatoire d'Issoudun donne le LA !

Prenez une partition et inscrivez-y quelques notes. Réunissez des musiciens amateurs et professionnels. Faites intervenir des instrumentistes de haute volée. Enfin sélectionnez une bonne dose d'Issoudun mis en lumière par les cinéastes amateurs. Voici la recette du ciné-concert, partenariat entre le conservatoire d'Issoudun et le pôle patrimoine de Ciclic Centre-Val de Loire. Revenons ensemble sur la génèse du projet ainsi que son dénouement. 

Depuis 2007 Ciclic Centre-Val de Loire conçoit des programmes intitulés Mémoire Filmée. Composées de films amateurs venant retracer de manière chronologique la petite et la grande histoire d’un territoire, ces séances sont des moments de partage qui nous plongent modestement dans un paysage passé, riche de sens et de connaissances. Il aura fallu quelques années de recherches pour que la ville d'Issoudun soit à l'honneur dans un programme dédié. 

Fort de ce programme, l'occasion était toute trouvée pour faire de cette capsule temporelle un moment festif réunissant les amateurs de musique, d'histoire et de cinéma. L'idée du ciné-concert était née. Alors que l'agence Ciclic Centre-Val de Loire était en charge de la préparation des images et du montage audiovisuel, chaque formation du conservatoire avait pour mission de sélectionner une séquence pour l'accompagner en musique. L'affaire rondement menée, il était question de retrouver le public le 25 juin 2020 au Centre Albert Camus... L'année 2020 n'étant pas favorable pour les raisons sanitaires, la collaboration a dû se renouveler, se réinventer pour sauvegarder cette création unique et festive. 

Passée la déception de l'annulation du ciné-concert, le format numérique, alors très plébiscité, a été choisi pour honorer notre projet. Plus court mais tout aussi riche de sens, la création de plusieurs pastilles numériques a permis d'animer les réseaux sociaux et d'apporter de la fraîcheur aux images amateurs. Ce n'est pas sans difficulté que l'exercice a été mené à domicile par les élèves du conservatoire, mais le résultat est à la hauteur des espérances ! 

Ciclic Centre-Val de Loire et le conservatoire d'Issoudun vous invitent à découvrir ou redécouvrir :

  • "Kermesse paroissiale à Issoudun" de Camille Blanchard (film 9,5 mm de 1925) accompagné d'un air traditionnel anglais du XVIIe siècle, "Childgrove", interprété par un ensemble d'instruments traditionnels sous la direction de Daniel Langlois et Grégory Jolivet.
  •  "Baptême à Issoudun" d'un réalisateur inconnu (film 9,5 mm des années 1930) accompagné d'un air traditionnel russe, "Berceuse cosaque" (adapté en français par Aniochka), interprété par une chorale d'enfants sous la direction d'Aline Beigneux.
  • "Cérémonie des Scouts de France à Issoudun" de Daniel Nicolas (film 8 mm de 1946) accompagné du morceau "Canon de la paix" (texte de Romain Rolland, musique de François Terral) interprété par une chorale d'enfants sous la direction d'Aline Beigneux.

Bien entendu, ce n'est que partie remise, le ciné-concert vous sera proposé sur la programmation 2021 du conservatoire d'Issoudun. Alors rendez-vous dans quelques mois pour faire vivre notre patrimoine commun. 

 

Ciclic Centre-Val de Loire souhaite remercier l'ensemble des personnes qui ont oeuvré sur ce projet: Les équipes du conservatoire, son directeur Christophe Heyraud, les élèves, sans qui la musique n'aurait pas d'interprête mais aussi l'ensemble des chefs de formations, sans qui les élèves ne pourraient pas faire vivre la musique. Bruno Robin, ingénieur du son à la Boîte à musique. Et BipTv qui a suivi et présenté le projet.