• 0
  • 2 votes
Publié le 26 Janvier 2011

Nuits du caméra club de Malesherbes

Robes de soirées, costumes ajustés et cotillons, prenez un cours de danse dans les années 1950 à Malesherbes !

La fête du nouvel an était une tradition du caméra club de Malesherbes dans les années 1950. Réunis dans une salle de bal, autour de tables bien garnies puis lancés dans des danses effrénées, des dizaines de convives fêtent la nouvelle année. Tant de cinéastes amateurs à Malesherbes me direz-vous ? En fait il y a fort à croire que le Club des cinéastes amateurs de Malesherbes (CCAM) n'était pas seulement une association de cinéastes mais également un club de joyeux noceurs ! Et que la population de Malesherbes avait connaissance de cette fête annuelle.

Ces "nuits de Malesherbes" ont été soigneusement filmées entre 1950 et 1960 par André Lacombe. On remarque dans ses films le sens du portrait et un goût pour la description des danses, notamment les pas des danseurs. La caméra, souvent fixe, attend que les mouvements s'expriment dans son cadre, les danseurs viennent se positionner devant elle et montrent leur prestance.

Onze films qui permettent de suivrent les membres du club, année après année dans cette soirée toujours très joyeuse. Welcome to the fifties !

Le CCAM. La création du club de Malesherbes dont le nom officiel est Club des cinéastes amateurs de Malesherbes (CCAM) est annoncé dans le numéro de mars 1949 de la revue "Ciné Amateur". André Lacombe, qui a tourné les films sur les rallyes organisés par le club et les soirées annuelles, est l'un des fondateurs de l'association. La plupart de ses films sont a priori perdus, sauf cette série de films relatifs à la vie sociale du club entre 1950 et 1960.