Débuts des Moulins Rouges (Les)

1955 Réalisé par : Marius Martin En ligne le 29 Oct 2021
Châtillon-sur-Indre (36), Liniez (36), Mosnay (36), Rouvres-les-Bois (36), Saint-Valentin (36), Vatan (36), Blois (41), Contres (41), Herbault (41), La Chaussée-Saint-Victor (41), Lamotte-Beuvron (41), Vendôme (41), Beaulieu-sur-Mer (06), Saint-Jean-Cap-Ferrat (06)
Plan fixe sur un panneau titre bleu, en lettres blanches est écrit "Moulin rouge depuis 1911. Sa construction et la vie avec le créateur monsieur Fernand Martin".

[n&b] Panoramique sur un chapiteau couvert et plan sur l'entrée, en forme de tour munie d'ailes, du bal-parquet "Moulin rouge" où se tient Fernand Martin. Panoramique sur la structure et plan rapproché sur le fondateur de l'entreprise près de son véhicule portant l'inscription "Moulin Rouge". En intérieur, plan sur des danseurs, panoramique sur le public et vue de l'orchestre de 5 musiciens.

Plan sur la façade du dancing. En arrière plan, le clocher de l'église Saint-Paxent de Mosnay. Près du puits communal en pierre fermé de grilles et couvert d'un chapeau de plomb, un étalage de friandises.

Vue intérieure, plan sur les musiciens accompagnant Aimable interprétant un morceau à l'accordéon et vue des couples se trémoussant sur la piste.

Vues des infrastructures et des remorques que monsieur Martin inspecte. Extérieur nuit, vues du dancing illuminé, vue intérieure [///////sombre] de la structure pleine de public.

A Contres, vues des étapes du démontage et plan sur un tracteur d'artillerie SPA Fiat. Monsieur Martin, en sabots de bois, détache les poutrelles du toit.

Plan intérieur sur un chanteur et une chanteuse accompagnés par des cuivres, des percussions et une batterie, vues de l'auditoire et de l'inscription "Moulin rouge" en tube néon.

A la buvette des hommes boivent un verre.

Plan extérieur sur la façade où les ailes du moulin équipées d'ampoules tournent.

A Rouvres-les-Bois, plan frontal de la façade de la maison familiale dont la cour est ceinte d'un muret muni de grilles. Un élément latéral vitré du bal parquet est appuyé sur un mur. Des ouvriers rangent des bâches et monsieur Martin transporte un écriteau "vestiaire bar". L'équipe procède au déchargement des remorques transportant la structure. Un des hommes juché sur une grande roue de camion roule vers la caméra. La roue est chargée derrière la cabine du véhicule italien.

Plans sur un enfant jouant avec un petit vélo. Vue d'hommes détachant des cordes maintenant des planches sur le toit d'une voiture. Les hommes chahutent.

À Herbault, plan sur le jeune garçon près d'un cheval de bois dans une rue, en arrière plan le HY Citroën de tournée du Familistère. Madame Martin monte l'enfant sur un des chevaux de bois. Les ouvriers déchargent les remorques et montent le bal parquet près d'une graineterie. Plan intérieur, des tables nappées pour 4 personnes sont installées dans la construction. Pourvues de verres et d'une carte des vins, elles sont décorées de fleurs.

A l'extérieur, vue générale du chapiteau devant lequel le public attend. Plusieurs parquets sont accolés. Plan intérieur sur l'orchestre jouant : Alvarez ? avec Tony Muréna. A la buvette des hommes dégustent une bière et bavardent. Vue du vestiaire et gros plan sur une petite fille dans les bras de sa mère [regard caméra].

A l'extérieur, des hommes debout près du vantail arrière ouvert d'un fourgon Citroën sur lequel est inscrit "B. Devineau" "Vatan Indre" et où un écriteau signale "Entrées 300". Des couples discutent, vue de la façade du dancing où se reflète l'enseigne de l'hôtel de France à Vatan.

Extérieur nuit, la façade au néon et l'enseigne lumineuse du Moulin Rouge.

Plan sur madame Martin à la billetterie, encaissant et tamponnant les mains des clients. Plans sur les musiciens en plein exercice. Vue extérieure jour de la façade du Moulin.

À Liniez, vues du déchargement d'un camion dans une rue près d'un café, d'un monument aux morts et d'une église à double toiture (?) où l'équipe se prépare au montage d'une structure.

Gros plan sur Fernand Martin installé dans un compartiment de train qui roule.

Gros plan sur André Verchuren et vue de l'orchestre dont les musiciens portent des costumes brésiliens. Vue sur l'accordéon "Maugein frères". Plan rapproché sur monsieur Martin à la caisse puis sur l'accordéoniste Tony Muréna avec un instrument italien Albani. Monsieur Martin distribue des billets et ramasse la monnaie.

Vue extérieure du chapiteau, l'enseigne lumineuse est placée verticalement de part et d'autre de la façade. Le public nombreux est rassemblé devant l'entrée.

Dans son atelier à Rouvres-les-Bois, Fernand Martin confectionne des tasseaux avec une machine-outil. Gros plan sur des moulures courbées.

[////couleur] Plan sur l'entrée du dancing devant lequel des hommes discutent. Vue de Mathilde Martin sortant de la construction puis blaguant avec les hommes. Ils mangent des friandises et chahutent. Vue de la façade du bal parquet. La même prise de vue de nuit. Gros plan sur les ampoules et les néons diffusant une lumière rouge.

A Rouvres, plan rapproché sur un des ouvriers peignant en rouge des panneaux de bois puis plan sur Jacqueline, la femme de Marius, qui trace les contours en blanc. Fernand Martin inspecte le travail puis regagne sa maison.

Gros plan de monsieur Martin présentant un chat noir à la caméra.

Plan moyen sur Fernand Martin utilisant une scie à métaux mécanique. Gros plan en contreplongée sur un ouvrier cigarette aux lèvres, penché sur un outil. Plan sur un ouvrier effectuant une soudure à l'arc. Plan sur Fernand Martin.

Vue de monsieur Martin ajustant une structure de toit avant de descendre d'une échelle. Vue générale de la charpente métallique, en arrière plan l'église de Rouvres-les-Bois.

Vue de la construction des panneaux de la structure. Plan sur Fernand Martin s'installant au volant d'une automobile bleue. Plan de la façade d'un des parquets dont Fernand Martin décroche la porte d'entrée pour pénétrer avec des porte-bouteilles.

Long plan général de la structure de nuit dont les illuminations clignotent.

A Rouvres, plan moyen de Fernand Martin nourrissant coqs et poules en compagnie de sa femme et d'un petit garçon devant les véhicules de l'entreprise. Monsieur Martin grimpe dans le tracteur SPA à conduite à droite où l'attend le chauffeur et le véhicule s'éloigne tractant une remorque où l'enfant, maintenu par madame Martin, est assis.

Plan général de la place Jean-Jaurès à Blois où trois "Moulin Rouge" ont été édifiés. En arrière-plan le château d'eau à deux réservoirs.

Vue du montage de plusieurs structures dans un pré près d'un pavillon, plan sur les remorques, monsieur Martin avec un petit garçon (son petit-fils ?).

Plan sur les plafonniers créés par monsieur Martin pour l'éclairage du dancing. [///////sombre] Plan sur un orchestre interprétant un morceau et la buvette [///////sombre]. Extérieur nuit, monsieur Martin attache les bâches du chapiteau et un ouvrier effectue une réparation au dessus de l'entrée.

A Rouvres-les-Bois, vue de Fernand Martin assis sur un banc de jardin, un chat noir dans les bras, il se lève et fait sauter le chat au dessus d'un manche à balai.

Plan sur l'église Sainte-Anne de Lamotte-Beuvron devant laquelle un "Moulin rouge" est en cours de construction sur la place, près du marché couvert. Fernand Martin taquine son épouse puis chahute avec l'équipe de monteurs.

A Rouvres-les-Bois, ajustage d'une structure devant l'atelier de Fernand Martin, deux hommes peignent des parois. Madame Martin sort de sa cour, vient blaguer avec son mari puis elle monte dans une Simca Ariane au toit rouge, immatriculée dans le Loir-et-Cher, et s'éloigne vers le bourg de Rouvres.

Plan sur une roulotte remorque dont la porte s'ouvre, Fernand Martin, le repas terminé, en sort suivi des membres de l'équipe. Plan sur un chapiteau en cours d'assemblage. Plan général du site où stationnent les camions et la Simca de Mathilde Martin. Près du terrain de football (?), chacun vaque à ses occupations.

Vue en contreplongée, Fernand Martin fume près d'un arbre en fleurs. Plans sur monsieur Martin au motoculteur dans le jardin.

Vues en plongée du démontage de plusieurs structures. Panoramique du site à Contres, pause boisson puis Fernand Martin présente une affiche indiquant "André Verchuren et son orchestre à Contres... 5 moulins rouges".

Plans sur un chat tigré avec Fernand Martin et une petite fille.

A Rouvres, l'équipe travaille sur un nouvel aménagement puis charge les panneaux sur la remorque.

Plan de la façade d'un "Moulin rouge", le public se promène autour des structures, vue d'une affiche annonçant "Guy Severyns" (artiste 1955-1958).

Vue du départ d'un convoi "Moulin rouge".

Plan sur la façade de la maison de Rouvres-les-Bois.

Vue d'un chapiteau "Moulin rouge" dont Mathilde Martin sort et toute l'équipe va et vient.

A Vendôme, vue d'un groupe d'hommes revêtant des polos rayés devant un commerce de bonneterie "confection à la tourangelle" de la rue Saint-Jacques, ils passent en file indienne et rejoignent madame Martin dans la roulotte installée devant l'église de la Madeleine. Contreplongée sur la tour du "Moulin rouge" et le clocher de l'église. Plan général des parterres illustrant une chasse à courre du square Belot où madame Martin se promène au bord du Loir, en arrière-plan, l'abbaye de la Trinité.

Vues de nuit de la façade illuminée du dancing composé de 4 moulins.

A Rouvres, monsieur Martin surveille le départ d'éléments des parquets chargés sur une remorque et sur le toit d'une voiture.

Plan sur 4 femmes devant un bal-parquet, vue d'un manège et d'une démonstration de sportifs. Plan sur une scène en plein air où les chanteuses d'un spectacle colonial se produisent près d'une enseigne "Cabane Bambou".

Plan sur un orchestre en concert dans le chapiteau.

Vues de nuit de la façade de la structure puis d'un spectacle de cracheur de feu.

Plan général des structures et vues des ouvriers pendant le démontage.

Plan sur Mathilde Martin sortant d'une caravane, la neige recouvre le sol, une autre femme sort et vue du débâchage des dancings montés à Saint-Valentin.

A la Chaussée-Saint-Victor, vue de l'atelier, du chalet de bois, d'une poule et ses poussins et de l'équipe rentrant les bâches.

En extérieur, sur une planche devant le bal parquet, Mathilde confectionne le repas du groupe occupé à assembler le chapiteau sur la place de Châtillon-sur-Indre. En arrière-plan, la tour César.

Extérieur nuit, plan général de trois "Moulins rouges" et des illuminations clignotantes. Vues de l'ambiance intérieure [///////sombre], le public danse, vue de l'orchestre d'André Verchuren et vue générale extérieure.

[n&b] Plan sur trois chatons près de leur mère noire.

Fernand Martin présente un manche de balai à la chatte noire qui effectue des sauts au-dessus. Sur un escalier un homme joue avec les trois chatons. Vues des trois petits lapant une assiette de lait, leur mère les rejoint.

Plan rapproché d'un groupe d'hommes sur le seuil du bal parquet, puis de la chanteuse sur scène, vue de l'orchestre de René Bazzanella, un pupitre porte l'inscription "R. Bazzanella" (trompettiste 1955-1965). Plans sur le public et l'orchestre [///////sombre]. Vues de la façade du moulin puis de l'orchestre.

[///coul] Dans un "Moulin rouge", gros plan d'une jeune fille avec un dahlia rose à la main. En compagnie de deux femmes [///////sombre], elle dispose des fleurs dans un vase.

Extérieur nuit, plan général sur les illuminations de deux moulins, zooms avant, arrière.

[n&b] La famille partage un repas en plein air sur le bord d'une route de montagne avec le personnel lors de vacances en commun. En arrière plan les arches d'un pont en arc plein cintre et un village dans une vallée.

[///coul] Plan général sur les huit vacanciers au bord d'une rivière et d'un barrage qui pique-niquent près des automobiles. Mathilde présente du pain en forme de serpent. Vue du passage d'une péniche.

[n&b] Vues en plongée d'une anse du bord de la Méditerranée où un train progresse sur la ligne de chemin de fer en rive de la mer près de Beaulieu-sur-Mer (Saint-Jean-Cap-Ferrat en arrière-plan), puis d'un village niché dans une baie.

Vues de Mathilde Martin nourrissant les mouettes sur le front de mer.

[///coul] A la Chaussée, vue de Mathilde Martin au départ du gros camion-remorque des Moulins.

Plan sur madame Martin et des enfants dans une soucoupe de manège de fête foraine. Petite pause à la terrasse d'un café.

Plan sur une table où trône un gâteau orné de bougies que Mathilde souffle [///////sombre].

En extérieur, un homme s'élance sur un vélo d'enfant tandis que madame Martin court derrière, puis accompagnés de trois autres personnes, ils entrent dans un restaurant. "Fin".

Commentaires

Montage de la structure sur le grand terrain, rue Principale devant la mairie. Au fond, on aperçoit le choeur de l'église de Rouvres.

Sur le film de la fiche 4043 commenté par Marius Martin, celui-ci indique (de 7:56 à 8:04) que son père était venu jusqu'à Contres en voiture pour participer au démontage. Donc, il s'agit bien de Contres.

Portrait de Olivier Fourel

Merci pour cette précision.
L'indexation de ce film avait été faite longtemps avant l'interview de Marius Martin et nous n'étions, hélas, pas retourné sur la fiche de ce film pour y intégrer les informations données par monsieur Martin.

Il existe des puits similaires regroupés entre Nuret le Ferron, Chasseneuil, La Pérouille, Luant, le plus plausible étant celui de Luant. Mais beaucoup de places ayant été rénovées certains puits ne sont peut-être plus dans l'état de celui du film.

Sauf erreur de ma part, il me semble qu'il ne s'agit pas de l'église Saint-Jérôme de Rouvres les Bois http://clochers.org/Fichiers_HTML/Photos_clochers/36/c36175_01.htm mais de l'église Saint-Paxent de Mosnay http://clochers.org/Fichiers_HTML/Photos_clochers/36/c36131_01.htm
Les clochers de ces deux églises se ressemblent mais il y a des différences au niveau de l'ouverture et en dessous. En 1:10 la potence électrique se retrouve sur cette carte postale http://images-00.delcampe-static.net/img_large/auction/000/078/287/921_001.jpg , de 1:18 à 1:25 on aperçoit le haut du transept et le chien assis de la grande maison au toit 4 pentes et une partie de la maison précédente 46.622201,1.629635

Effectivement, 1943, votre remarque est juste. Il s'agit bien de l'église de Mosnay car à voir la vue satellite sur Rouvres, le parquet n'aurait pas eu la place de s'installer. Il reviendra à Olivier de vous remettre cette énigme à votre compte .

Portrait de Olivier Fourel

Nous allons en effet corriger le résumé de ce film pour localiser cette scène à Mosnay.
Pour que nous corrigions également la première énigme de ce film, il faudrait que 1943 fasse une nouvelle proposition.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode