Douce France

1940 - 1950 Réalisé par : Jean Sevin En ligne le 05 Oct 2020
Chantilly (60), Saint-Cloud (92), Fontainebleau (77), Chevreuse (78), Les Andelys (27), Auberville-la-Manuel (76), Les Sables-d'Olonne (85)
Musique et chanson "Douce France" de Charles Trenet.

Cartons : "Jean Sevin", "présente", "Douce France".

"Ami, quitte ces murs sombres". Vue sur des rues de Saint-Cloud. Carton : "...Pars!". Un train arrive en gare. A l'intérieur du train, une femme regarde par la fenêtre. Une traction avant passe devant la caméra. Vue sur les jambes d'un cycliste qui pédale. Un homme assis au bord d'un champ à côté de son vélo fume la pipe.

Carton : quatre vers du poème "Promenade" de Charles Augustin Sainte-Beuve. Une voix masculine lit le poème (off).

Musique. Puis différentes vues sur la vallée de Chevreuse, des jeunes campeurs, des promeneurs, des torrents, des rivières.

Carton : "La vie s'écoule... paisible"

Des campeurs fabriquent un traineau avec des branches d'arbre. Un homme descend une colline sur le traineau en filmant avec une petite caméra.

Deux enfants et un homme s'amusent à faire de la boxe.

Carton : "Château de Chantilly" et vues sur le château et les touristes qui s'y promènent.

Carton : "Château Gaillard", puis un carton parlant du château, et vues sur le château et la vallée de la Seine.

Carton : "Sur les boucles de la Seine, les Andelys". Des jeunes gens escaladent les ruines du château Gaillard, au-dessus de la Seine et de la ville des Andelys.

Un chaton est assis sur un canapé. Gros plan sur un feu de camp. Différentes vues sur le parc de Fontainebleau recouvert de neige et déserté : les allées, les arbres, les statues. La voix off nous indique que ces images ont été tournées illégalement le 1er janvier 1941 entre 13h et 14h, alors que la radio de Londres avait conseillé aux habitants de ne pas sortir après 14h...

Différentes vues sur la Libération à Saint-Cloud : des jeeps américains passent devant la caméra, des femmes embrassent les soldats américains. Des soldats posent en riant devant la caméra.

Un homme fait du patin à glace. Dans la forêt de Fontainebleau, un groupe de campeurs extraient des plaques de glace formées sur un point d'eau et les font bouillir dans une casserole sur un feu de camp.

Gros plan sur la tête d'un bonhomme de neige.

Gros plan sur un sapin de Noël et une feuille accrochée qui indique "Noël 46". Un jeune enfant dans les bras d'une femme joue avec les décorations du sapin [regard caméra].

Des arbres sont en fleurs et les abeilles butinent (gros plans). En forêt de Fontainebleau, un groupe de randonneurs se promène sur des chemins de campagne et des sentiers, puis un jeune homme escalade un rocher.

Carton : "En pays de Caux". Vues sur une plage de Normandie et des canoës en mer. Vue sur les falaises. Vues sur le château d'Auberville-la-Manuel.

Vue rapprochée sur des bateaux de pêche. Une pancarte indique "Constructions navales Espoir Sablais" aux Sables d'Olonne. La tête d'un petit garçon dépasse d'un toit. Des ouvriers s'affairent à la construction d'un bateau. Coucher de soleil sur la mer.

Carton : deux vers du recueil "Elégies" de André Chénier, dits en voix off. Différentes vues sur le soleil couchant. Carton : "Fin".

Commentaires

Le commentateur et sans doute le réalisateur indique : "en 1953, au large de Jard-sur-Mer en Vendée", Le tournage de ce film s'est donc terminé bien après la Libération.

Portrait de Olivier Fourel

Ce film couvre en effet une période plus large que celle que nous avions indiquée.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode