Ruines d'Orléans en 1940 (1/2) (Les)

06/1940 Réalisé par : Charles-Marie Jaguenaud En ligne le 05 Oct 2020
Orléans (45)
Un cadre avec les initiales du réalisateur CMJ Charles-Marie Jaguenaud. Un générique :" Un film documentaire malgré l'interdiction, prise des titres & développement assistant Paul Amond, JUIN 1940, JUIN 1940 heures douloureuses". Une éolienne de jardin et passage de deux petits avions. Le plan de la ville d'Orléans avec l'ombre d'un avion et un crayon qui surligne des rues puis un quartier dans le centre d’Orléans autour de la rue Jeanne d'Arc. Des titres annoncent le nom des rues d'Orléans ayant subies les bombardements de 1940, s'en suivent des vues sur les quartiers entièrement détruits. Premier carton : "rue Bannier", la rue en ruine avec des passants et l'enseigne de l'atelier Gouffault. "Le Martroi" La place du Martroi avec la statue de Jeanne d'Arc et panoramique sur des immeubles effondrés. "rue de la Hallebarde" "rue Ste Catherine" "place Abbé Desnoyer, Maison de Diane de Poitiers". Plusieurs panoramiques sur les immeubles détruits, et l'hôtel Cabu dit Maison de Diane de Poitiers. Retour place du Martroi avec la statue équestre de Jeanne d'Arc des passants et des automobiles garées. La devanture du café la Rotonde à l'angle de la rue de la République. La façade détruite de l'Hôtel restaurant de Bordeaux. Rue Jeanne d'Arc avec une vue sur la tour Clocher de la cathédrale. "Rue Charles Sanglier" et vue des ruines, "rue Bourgogne" avec divers plans des façades détruites. "Place du Vieux Marché", "rue du Cheval Rouge". Les gravas dans les rues . " Autour de l'église Saint Paul" des soldats et des passants observent les ruines de l'église." rue des Carmes" puis "rue du Cabour" "rue vieille Poterie". Plan de la tour cloche rdu beffroi. Panoramique sur les toits d'Orléans avec au loin la tour Saint Paul. Des plans et vues en plongées filmés de l'intérieur de l'église St Paul. Une vue de la cathédrale au loin et les ruines de la ville. Un carton :"Le pont Georges V qui fût baptisé"."Adolf Hitler Brücke" une vue du pont en question "Le pont Joffre" les ruines du pont dans le fleuve. "quelques affiches" une affiche d'un soldat portant un enfant : "Populations abandonnées faites confiance aux soldats allemands". Une deuxième affiche puis "Fin de la 1ere partie".

Commentaires

Peut-être l'enseigne de l'atelier Gouffault, maître-verrier, rue Bannier ?

Portrait de Olivier Fourel

Selon cet article, http://memoire.ciclic.fr/decouvrir/article/instantanes/peintres-de-lumieres, l'atelier Gouffault ne se serait installé rue Bannier qu'en 1944.

J'ai fait quelques recherches complémentaires et l'atelier Gouffault était bien installé avant-guerre rue Bannier (mais je n'ai pas de date exacte d'installation). En témoignent les matrices cadastrales conservées par les archives municipales d'Orléans et accessibles en ligne (http://archives.orleans-metropole.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTktMTEtMjEiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6ODtzOjQ6InJlZjIiO2k6MTAyMjtzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=268.79998779296875%2C73&uielem_islocked=0&uielem_zoom=68&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F). Pour accéder aux informations, voir des pages 136 à 139 (en bas à droite de l'écran). On y apprend que l'atelier est localisé en fond de cours. J'ai, par ailleurs, des reproductions de photographies, conservées par un collectionneur privé, montrant la façade du magasin de Gouffault (mentionnant alors une activité de peintre/décorateur/maître-verrier). On la voit avant-guerre, puis en ruines en 40-41.

Portrait de Olivier Fourel

Du coup serait-ce bien l'enseigne des ateliers Gouffault rue Bannier ? Les documents d'un collectionneur privé que vous avez consulté montre-t-il cette enseigne ? En vous remerciant.

Excusez-moi pour le délai de réponse, je n'ai pas pensé à revenir sur le site avant... aujourd'hui...
Oui, tout à fait, les documents du collectionneur privé montre les ruines d'une partie de l'atelier depuis la rue et on y observe ladite enseigne. Malheureusement, je ne peux pas vous joindre de captures d'écran dans ce champ à commentaires pour vous faire suivre une vignette de l'image...

Portrait de Olivier Fourel

Merci beaucoup pour cette confirmation.
Faisant confiance à votre consultation de documents, nous indiquerons donc la présence de cette enseigne de l'atelier Gouffault dans le résumé de ce film.
En vous remerciant encore pour cette recherche et pour cette information.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode