Déjà trente ans

1986 Réalisé par : Paul Rebhuhn En ligne le 05 Oct 2020
Cussay (37), Preuilly-sur-Claise (37)
Générique : "Déjà trente ans", "film de Paul Rebhuhn", "avec la participation du", "CPCL.EEDF de Loches", "Mery Pascal", "Mery Jean", "Silvie Marray", "Jean Pierre Marray", "Thierry Bretonneau", "musique Claude Fillon" puis "scripte Chantal Roy".

En intérieur, deux enfants jouant aux cartes sur une table, un homme lisant un journal assis dans une banquette puis écoutant la radio. Gros plans sur les trois protagonistes quand la radio annonce l'apparition du DFEO (Diplôme de fin d'études obligatoires), l'homme semble songeur.

Flashback :

Dans la cour de récréation d'une école à Preuilly-sur-Claise, un garçon joue avec un ballon. Un enseignant ouvre une porte et l'appelle. Dans une classe l'homme est assis au bureau, l'enfant entre et, après discussion, reçoit son certificat d'études du professeur. Le garçon sort en pensant que son enfance est finie.

A Cussay, il arrive à la ferme parental où son père le reçoit en le félicitant. Vues d'un homme attelant un cheval à une charrette, puis départ de l'attelage avec le garçon dans la charrette. Une femme lavant du linge au lavoir de l'Echarderie à Cussay puis s'en allant. Dans un champ proche, passages d'une moissonneuse-lieuse tirée par un tracteur. Le paysan et le garçon entassant des bottes puis les tas dans le champ. Un homme sciant une bûche de bois. une batteuse activée par une locomobile à vapeur puis des hommes y installant des courroies. Vues de détail de la batteuse en fonctionnement, puis vues d'hommes et du garçon la chargeant.

Retour sur l'homme assis dans sa banquette et somnolant. La radio le réveille et annonce un congrès des anciens Combattants de l'Afrique du Nord.

Flashback :

A Preuilly, le pont sur la Claise avec l'église en arrière-plan. Une arche du pont. Des jeunes gens attendent sur les marches de l'hôtel de ville, puis un homme vient les chercher et ils entrent dans le bâtiment. Vues du groupe dans les couloirs du bâtiment : ils finissent nus et passent les différentes étapes de la visite médicale du conseil de révision pour savoir s'ils sont "bons pour le service armé". Une statue de Marianne, puis un maire, entouré de deux hommes dont un militaire, lisant une feuille. les garçons passent un à un, nus, devant les trois hommes. Les garçons sortant du bâtiment avec une trompette et un drapeau français, passant en vélo sur une route de campagne puis arrivant à une ferme où un homme débouche une bouteille pour leur servir un verre. Vue des garçons affalés dans la paille.

L'homme dans sa banquette somnole.

Flashback :

Un homme s'affale sur une table où se trouvent une bouteille et un verre, une femme s'approche de lui, sort pour rejoindre un des garçons et monte dans un grenier avec lui. Le soleil levant. Les trois autres garçons se réveillent dans la paille et se lèvent. La jeune femme et le garçon sortent du grenier. Une affiche affirmant "Oui à la France et à l'Algérie" avec De Gaulle en photo parmi des gens. Sur fond de drapeau français : "Françaises, français, le oui franc et massif que vous demande le général De Gaulle, président de la République". Un gendarme arrive à la ferme, entre dans la maison où la famille est attablée et donne sa feuille de route au jeune homme. Gros plans sur les gens présents.

L'homme dans sa banquette somnole. Des photographies de presse montrent des jeunes gens alignés pour monter dans un camion, un bateau rempli de soldats puis un camion militaire. L'homme dans sa banquette somnole. Un article de presse :"Quand de Gaulle décida l'Algérie algérienne". Une femme entre dans le salon et pose une plante sur la table, l'homme dans la banquette est assis avec les deux enfants qu'il embrasse. "Fin".

Commentaires

Par logique, la ferme (en 1:50) pourrait être sur la commune de Preuilly-sur-Claise....ou sur une autre commune proche !

Portrait de Olivier Fourel

Comme vous le signalez, cette ferme est certainement à Preuilly ou dans un village voisin. A priori, seuls des locaux ou le déposant de ce film pourraient nous affirmer où elle se trouve.

Ce film pourrait-il se dérouler sur plusieurs communes de l'Indre-et-Loire en recherchant les lavoirs de ce département, celui de l'Echarderie à Cussay m'a interpellé, http://leslavoirsdetouraine.blogspot.fr/2012/02/cussay.html
En 2:46 la structure semble la même et en 2:51 la borne incendie à gauche dans le carrefour figure aussi sur la photo du site.
Le voici sous un autre angle en 2014 http://www.litteratur.fr/wp-content/uploads/2014/08/L%C3%89charderie-1-sept-2014-b.jpg

De 2:47 à 2:58 en 2:52 on est toujours au même endroit (similitude des 3 arbres) en 2:55 on aperçoit le câble d'une ligne téléphonique et sur la gauche les pylônes d'une ligne moyenne tension , au début de la séquence on aperçoit au loin un toit
Sur ce point en satellite 47.027488,0.755135 , le lavoir se situant dans le bouquet d’arbres au carrefour on retrouve il me semble , le champ en triangle (blanc) bordé d'un bois, la toit perpendiculaire à la route au lieu-dit La Chaume, en zoomant au maximum la présence d'une ligne électrique dans le champ derrière les arbres au-dessus de la ferme de L'Echauderie et une ligne téléphonique le long des différentes routes

Il s'agit bien du lavoir de l'Echarderie à Cussay (37), suite à l'envoi d'une photo (2:47) extraite du film, j'ai eu confirmation de la Mairie de Cussay que je remercie pour sa gentillesse. Donc le film est tourné en différents endroits de l'Indre et Loire et la ferme pourrait être l'Echarderie vers où semble se diriger la femme avec son linge.

Portrait de Olivier Fourel

Merci pour cette information que nous préciserons donc dans le résumé.

Portrait de Olivier Fourel

Vous pourriez donc proposer Cussay pour l'énigme correspondante.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode