Droit d'aimer (Le)

1989 Réalisé par : Paul Rebhuhn En ligne le 05 Oct 2020
Loches (37)
Fiction sur la relation se nouant entre deux personnes âgées ayant chacun leur vécu.

Logo "Caméra Club Lochois". Générique : "Le droit d'aimer", "film de Paul Rebhuhn", "avec Yvette Besne", "André Tarracole", "Gérard Philippe", "le chien Charly", "montage Jacques Nouhaud", "dialogues Claude Fillon", "L'Amicale des vieilles danses" puis "et le CPCL".

Dans le jardin public de Loches, vues d'un homme semblant tourner en rond. Un chien courant. Une femme marchant dans une allée. L'homme avec le chien qu'il caresse, puis la femme arrivant pour le récupérer. L'homme et la femme entament une conversation et marchent ensemble avant de séparer.

Changement de date sur un calendrier. Dans la rue du Château, la porte d'entrée de l'AVF lochois. L'homme arrive devant, regarde une plaque "Cercle de bridge" et entre. La femme lui ouvre une porte, le salue et le fait entrer. Elle l'emmène dans une salle où des personnes jouent au bridge. Vues de la table de bridge où joue la femme et de l'homme la regardant jouer. Rue du Château, l'homme et la femme marchant doucement en discutant.

Le calendrier passe du 15 novembre au 22 novembre. Dans une salle municipale, des couples dansant au son de l'accordéon, puis l'homme et la femme se mettant à danser aussi. Vues des danseurs.

Dans sa cuisine, vues de l'homme préparant puis prenant son petit-déjeuner. Arrivée d'un homme, le fils du héros, qui s'attable et entame la conversation. Après son départ, l'homme range la table.

La femme ouvrant une porte puis faisant enter l'homme dans une pièce. panoramique sur le salon-salle à manger. l'homme ôte son écharpe et son manteau qu'il confie à la femme. Vues de l'homme s'asseyant puis se déplaçant dans le salon en regardant les bibelots. La femme revient avec deux verres sur un plateau. Les deux, assis dans la banquette, trinquent puis boivent une gorgée. Gros plan sur l'homme. Gros plan sur la femme. L'homme pose les deux verres puis prend la main de la femme qu'il embrasse. La cheminée puis une bûche brulant. "Fin".

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode