Monument (Le)

1955 Réalisé par : Xavier Tarrago En ligne le 05 Oct 2020
Chissay-en-Touraine (41), Saint-Georges-sur-Cher (41), Micronésie (région du monde)
Fiction tournée dans et par un village, la "commune libre" de la Chaise (hameau de la commune de saint-Georges-sur-Cher, 41) relatant l'inauguration d'un "édicule", petit monument public, en l'occurrence un urinoir. Le son a été enregistré ultérieurement et retrace les dialogues et la voix off.

Titre : "Le monument - ou - "Les extraordinaires aventures de la commune libre de la Chaise"".

"Reportage filmé par Studio Raphaël - Montrichard".

Générique déroulant avec la liste des "Acteurs bénévoles".

Panoramique sur la commune de Saint-Georges-sur-Cher.

Titre déroulant : Aux limites de la belle Touraine, sur les coteaux du Cher et parmi les vignobles, / Il est un pays charmant qui vous accueillera avec la simplicité naïve des hommes qui ont le cœur sur la main : / C'est la commune libre de la Chaise, dont les aventures extraordinaires vont remplir pendant une demie heure cet écran / Veuillez les accueillir avec la même bonhomie et la même bonté de cœur que celles de ces hommes / qui les ont faites et vous les offrent".

Scène de vendanges à la main sur les notes d'une chanson paillarde : les cueilleurs vident leur seau dans la hotte du porteur, qui lui-même la vide dans des tonneaux posés sur une charrette en bout de rang, tirée par un cheval. La charrette se met en branle avec quelques vendangeurs et vendangeuses à son bord, et s'en retourne vers Saint-Georges-sur-Cher. Sur la route, une borne kilométrique indique : Commune libre de la Chaise: 1 km", puis plan sur le blason de la commune (affublé d'une chaise) apposé sur la mairie. Une troupe d'hommes y entre, on les retrouve à l'intérieur (scène d'intérieur bien éclairée) attablés autour de bouteilles de vin pour une réunion de conseil municipal à propos de la liberté d'uriner où l'on veut. Vues sur les rues de la commune tandis qu'un homme pourchasse les urineurs. Après moult protestations, on décide de construire un édifice réservé cet l'usage. Le reste de l'intrigue tourne autour de l'inauguration somptueuse de ce "monument" - l'urinoir public -, pour laquelle le président de la République de Garalacas est invité. Tout le village se met à l'ouvrage.

Scène de construction avec marteaux piqueurs, grues, camions benne... sur un véritable chantier. Les habitants se mettent à nettoyer la commune. On décore la gare de Chissay-en-Touraine qui doit voir venir le fameux président. Une somptueuse calèche est apprêtée pour le recevoir. Un cortège se met en route derrière la calèche, chacun est costumé (chapeaux haut de forme, bonnets phrygiens, sombreros, des soldats, hommes en cape,...). Attroupement de population à la gare, une fanfare. Scène à l'intérieur d'un train : le "président" (style Lincoln avec barbiche et chapeau haut de forme) est entouré de deux "paysannes françaises" et d'officiers de garde en uniforme. Le train arrive en gare, la fanfare entonne la Marseillaise. On aperçoit un homme perché qui filme (caméra) la scène. Un cortège de voitures entourant la calèche officielle repart de la gare vers la place de la mairie, notamment traversée d'un passage à niveau. Inauguration avec discours devant un microphone du maire de la Chaise et du président de Garacalas devant une foule dense. Un homme crève un ballon : un garde intervient avec un pistolet. Le reste des ballons explose par accident, faisant croire à un attentat : le président et sa suite s'enfuient en calèche puis reviennent finalement. Le maire annonce la fête qui commence ((un homme le filme, caméra sur trépied derrière lui). Les officiels trinquent avec leur verre de vin puis tout le monde danse sur l'air de la chanson paillarde du début, notamment une ronde s'organise puis une farandole. Puis retour à la gare pour le départ du train.

Scène de vendanges (retour au quotidien) : les porteurs amènent leur seau à vider à la charrette, des femmes les vidant dans des tonneaux (et une petite fille) . Dans un chai installé dans une grange assez basse, un homme répare un tonneau de bois. Il discute avec un autre homme qui apparaît au sommet d'un fût de bois. Le garde-champêtre met une contravention à un homme qu'il prend en flagrant délit d'urinage sur la voie publique.

Zoom sur l'urinoir, monument qui a été classé :une affiche apposée en interdit l'entrée.

Titre : "Fin".

Commentaires

Une voiture des années 20; marque: ?

un pick-up Renault des années 20; ré-immatriculé en 1952 dans le département 41 ?

une Renault du début des années 30; un modèle avec hayon (break/commerciale).

Une voiture Renault , modèle de 1932, 1933 ?

Au deuxième plan: un cyclomoteur (marque ?) et un scooter

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode