Journée d'une élève de collège à Sainte-Sévère-sur-Indre

1964 Réalisé par : Georges Campos En ligne le 05 Oct 2020
Champillet (36), Feusines (36), Pouligny-Saint-Martin (36), Sainte-Sévère-sur-Indre (36)
Une jeune fille prend son cartable, embrasse sa famille et retrouve ses amis sur la route. Elles montent dans le bus scolaire. La route, le paysage vus du bus : vaches, paysan au travail. Ramassage scolaire à Feusines, à Champillet et à Pouligny-Saint-Martin (paysage, églises, rues de ces villages). Arrivée à Sainte-Sévère : tout le monde descend du bus. La façade du bâtiment, la cour, les paniers de basket et le préau. Entrée dans la classe : installation des élèves puis récitation de poésie au tableau d'un élève pendant que les autres l'écoutent et suivent en la lisant. Cours de mathématiques : calculs puis dessins sur le tableau. Une jeune fille au tableau. Gros plans sur quelques élèves. Dictée. Lecture, quelques mots d'anglais sont inscrits sur le tableau. Cours de chimie avec manipulation des éprouvettes. A la récréation, les garçons jouent aux billes et au ballon tandis que les filles discutent. Cours de Géométrie. A la cantine, préparation du repas et dressage de la table. Les élèves et les professeurs au réfectoire. Cours de biologie : observation et reproduction de fleurs. Plans sur quelques dessins accrochés sur le mur de la classe. Une jeune fille montre un sac qu'elle a brodé. Sur le terrain de sport, les élèves courent puis font de la gymnastique. Ensuite, les filles montent à la corde et font des paniers avec un ballon de basket. Pendant ce temps-là, les garçons font du lancer de poids. Le directeur et sa secrétaire dans leur bureau. Fin de la journée : les élèves rentrent chez eux.

Commentaires

Bien sur, sans son, il semble que les élèves étaient très sages! Ils étaient tout de meme très disciplinés et courageux ( tous ces km! ).
Ce retour dans le passé permet de voir l'évolution des méthodes d'enseignement. Par exemple, les expériences au laboratoire manquaient de précautions!
Il est bon que nos enfants puissent voir ce que leurs parents ont connu.
Merci au cameraman et merci à l'équipe qui a réalisé cette rétrospective.

Oui très courageux tourné pendant les beaux jours,hiver rude,Pas si disciplinés?
Un ancien élève qui a découvert ce film!,Qui est dans les images et certainement son copain ,Contarin Michel,et son frère j'étais le seul qui avait un nom à consonance étrangère,sans n'avoir
souffert d'un racisme quelconque,j'en gardes des souvenirs magnifique,je jouais
au Tennis de table avec le prof de maths,quelquefois un bon role dans une pièce
de Molière,Le Malade Immaginaire,donnant la réplique au prof et amusant
la salle de classe(modifiant quelques répliques)bon souvenir,Merci à toute l'èquipe de tournage, Mekhzoum Slimane ancien élève,6° et 5°

Bonjour,

Deux autres films nous ont été confiés par Georges Campos, l'un des professeurs qui a réalisé ce film.

Vous pouvez les découvrir en cliquant sur ces liens :
http://memoire.ciclic.fr/1143-un-enseignant-est-chahute-par-ses-eleves
http://memoire.ciclic.fr/2240-sortie-de-l-ecole-de-sainte-severe-sur-indre

Peut-être vous y reconnaîtrez-vous aussi ?

Bonne balade sur Mémoire !

Mr Robisson, notre prof de sport, m'a envoyé cette vidéo : Que d'émotion, que de bons souvenirs qui resurgissent en voyant toutes ces têtes connues, ces lieux où nous avons passé quelques années.
Non, Mekhzoum Slimane tu n'as pas souffert du racisme, même quand nous t'avons accueilli à l'école de Sazeray.
Merci à Mr Campos, qui je crois, nous a quitté et à toute l'équipe qui par ce tournage, nous permettent de revivre tous ces moments

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode