Colonie de vacances

1960 (environ) Réalisé par : Fédération des Oeuvres Laïques de l'Indre En ligne le 14 Jan 2021
Château-d'Olonne (85)
Sur un dessin représentant un enfant derrière un parasol sur une plage, le titre : "Vacances", puis sur fond noir "d'après une idée de Jean Lebrette". Un drapeau français flottant en haut d'un mât. La façade de la villa Nina d'Asty au Château-d'Olonne entre le Tanchet et le Puits d'Enfer. Des bateaux de pêche à quai. Vue générale de la demeure. En plan large puis en plan rapproché, des vagues s'écrasant sur les rochers. Une esplanade avec des arbres. Un disque vinyle tournant sur une platine. Dans un dortoir, deux garçons dormant puis assis sur leurs lits. L'esplanade, puis un groupe de garçons devant une baraque. Des garçons faisant leur toilette, puis jouant avec des crosses et des balles. Plongée sur des garçons faisant des exercices de gymnastique sous le regard d'autres enfants, puis quelques enfants balayant le parquet en bois. Sur l'esplanade, une femme dirigeant de nombreux enfants chantant assis par terre. Des filles déguisées dansant sur le parquet. Un disque vinyle tournant sur une platine. Plongée sur des filles en marin dansant sur le parquet. Des mains tressant des fils. Apparition sur un fond rouge de petits objets sculptés. Des femmes rangeant du linge dans des casiers. Une femme sur une machine à coudre. Des femmes repassant. Un homme tondant les chevaux d'un garçon. Des femmes préparant à manger dans un cuisine. Couverts et assiettes sur une table. Dessins sur une fenêtre puis sur un mur. Les enfants mangeant de la soupe à la cantine. Sur l'esplanade un homme parlant à des enfants, puis le groupe s'en allant. Sur une plage, un homme discutant avec des enfants. Groupe d'enfants sortant de la colonie ("Colonie municipale d'Issy-les-Moulineaux"), puis une promenade sur les rochers avec vues de vagues, partie de pêche. Les enfants et les adultes sur une plage (château de sable, baignade en groupe, jeux collectifs, distribution de goûters...). Gros plan sur un garçon au visage maquillé. Passages en rang d'enfants déguisés. Un garçon mangeant une tartine, puis un groupe de garçons goûtant assis par terre, puis une distribution de lait. Série de spectacles par des enfants déguisés devant les autres enfants et les adultes. Dans le dortoir : des garçons se chamaillant puis un garçon que l'on borde. La façade la demeure de la colonie, puis le drapeau français flottant en haut du mât. Sur fond rouge, titre : "Fin".

Commentaires

Il faut identifier la commune où se trouve la colonie municipale d'Issy-les-Moulineaux, vue en 7:27. Assez difficile. Le film a comme date estimée 1960. Sur un fichier PDF consultable sur Internet, du conseil municipal d'Issy-les-Moulineaux, par séance du 5/10/2006 relative à une cession de propriété, il est noté que la ville d'Issy-les-Moulineaux ne souhaite pas conserver dans son patrimoine la colonie construite en 1962 (donc postérieure au film de 1960) au 41, route de la Rive à Notre-Dame de Monts, sur le site boisé de la Blanchère (dit Moulin Jodet)...donc, en 1960, la colonie était-elle déjà sur la commune de Notre-Dame de Monts ou la colonie était-elle sur le commune des Sables d'Olonne, car dans le film, il semble que beaucoup de vues soient prises aux Sables, sauf erreur ?
Ainsi, en 0:28 à 0:36, il me semble reconnaître le port des Sables avec ses bateaux . De 0:39 à 1:03, puis de 8:11 à 9:18, peut-être le site du Puits d'Enfer à la sortie-est des Sables ? Après en 9:20, cerfs-volants sur la plage, cela pourrait être le front de mer des Sables avec bien moins de buildings que maintenant bien sûr...Pas de proposition ferme tant que ce n'est pas certain ! Alors si quelqu'un a connu cette colonie d'Issy-les-Moulineaux, qu'il n'hésite pas !

Peut-être du nouveau mais pas de certitude pour l'instant permettant de faire une proposition ferme de commune,en l'occurrence "Château-d'Olonne". J'ai envoyé une petite demande de renseignements avec copie d'écran du site montrant la photo du bâtiment de la colonie d'Issy-les-Moulineaux à l'Office de Tourisme des Sables qui a transmis mon mail à l'archiviste de la commune et voici la réponse qu'il m'a donnée :
"Ce serait l'ancienne Colonie Nina d'Asty au Château -d'Olonne (85180). C'était en front de mer à l'emplacement de l'actuel restaurant "La Paillotte" (Rond-Point avec l'hélice avant le Puits d'Enfer)".
Toutefois, l'OT des Sables me dit que la réponse n'est pas sûre et certaine. Donc à voir. ....bien que l'ancien petit château à tourelle crénelée de Nina d'Asty eût pu être agrandi pour les besoins de la colonie car ce bâtiment possède aussi une tourelle crénelée aussi à gauche.
En tout cas, je remercie les Offices de Tourisme et Archives de communes qui me répondent pour donner des précisions pouvant permettre de compléter éventuellemnt des commentaires..

Portrait de Olivier Fourel

Nous vous remercions beaucoup pour toutes ces recherches et pour l'engouement que vous montrez à vouloir résoudre cette énigme. Grâce à vos indications, que vous avez la gentillesse de partager avec les autres internautes, nous parviendrons certainement à résoudre le mystère de cette colonie de vacances. En vous remerciant encore.

Je m'intéresse à Nina d'Asty depuis des années et je peux vous assurer que c'est bien son château construit en 1905 au Château d'Olonne en Vendée .Il a été racheté par la ville d'Issy les Moulineaux pour en faire une colonie de vacances et détruit en 1981 (remplacé par des constructions de la société Merlin immobiler).Il se trouvait en front de mer pas très loin du Puits d'Enfer que l'on voit également sur le film(mer qui saute par dessus les rochers)

BONJOUR A TOUS
avant toutes choses je voulais remercier la personne qui a mis en ligne cette vidéo
cette vidéo est toute mon enfance
revoir les lieux,et les personnes disparus,ma beaucoup touchée
j'ai passer toute mon enfance dans ce lieu
ma grand-mère Mme MICHEL était consièrge de la colonnie , et occupait aussi le poste de la lingerie , j'ai fait visionner la vidéo a mon père Mr MICHEL Roland 82 ans , et je peut vous assurez qu'il a bien reconnu sa mère ,
cela nous a beaucoup émus et nous voue en remercions encore .

Portrait de Olivier Fourel

Nous sommes ravis que notre site vous ait apporté un petit instant de bonheur et nous vous remercions de participer à sa vie en le partageant ainsi.
Les films mis a disposition sur Mémoire sont issus de la collecte effectué par le Pôle Patrimoine de l'agence CICLIC et sont ainsi diffusés grâce au travail de numérisation et d'indexation de ce pôle.

Je confirme à 100 pour 100: c'est bien la villa Nina d'Asty, où se trouvait la colonie de vacances d'Issy les Moulineaux. J'y ai été monitrice de 1972 à 1976. A cette époque le directeur était Jean Lebrette, auteur du film. Ancien instituteur, si je ne me trompe pas, il fut ensuite directeur de la FOL de Châteauroux. Sa femme, Jeanne Lebrette (décédée en 2012) était économe de la colo. Elle a terminé sa carrière en tant que directrice de l école Jean Zay à Châteauroux. Elle avait été mon enseignante et c'est par son intermédiaire que j'ai encadré la colo des Sables. D'ailleurs de nombreux moniteurs, monotrices et membres du personnel étaient à l'époque originaires de l'Indre. Ce film date je pense de la fin des années 50, début 60, mais j'y ai retrouvé avec émotion les lieux et même l'ambiance! Y

Portrait de Olivier Fourel

Nous sommes heureux que les images proposées sur notre site vous évoque ces souvenirs et nous vous remercions de les partager ainsi avec les autres internautes.
Bonne promenade parmi les films de Mémoire.

Cette vaste colonie de vacances était située au Château d'Olonne, à l'angle du Boulevard de Lattre de Tassigny et de ce qui est aujourd'hui l'Avenue Nina d'Asty (un simple chemin sablonneux à l'époque).

La villa construite en 1905 et portant le nom de cette chanteuse italienne se trouvait à l'emplacement de l'actuelle piscine du restaurant "Anguilla Beach".

A noter qu'au moins jusqu'en 1972, entre le départ des enfants et la rentrée des classes, des enseignants s'y réunissaient pendant une semaine pour participer à un stage de visionnement de films.

Ces instituteurs - exerçant en milieu rural - y effectuaient la sélection des œuvres cinématographiques qu'ils allaient proposer dans leur établissement - en soirée - aux habitants de leur commune durant l'année scolaire.

C'était à une époque ou les télévisions se faisaient encore rares et ou les familles vivant à la campagne n'avaient pas forcement les moyens d'aller au cinéma en voiture à la ville voisine.

Durant ce stage, Monsieur Lebrette et son épouse se chargeaient de l'intendance avec beaucoup de soin et de compétence.

Portrait de Olivier Fourel

Nous vous remercions pour ces informations et ces précisions historiques sur les travail des enseignants autour de l'image.

Pour y avoir travaillé en 1975 , lors de la réfection du plafond du réfectoire ,je confirme que c'est bien la colonie de vacances de la ville d'issy les Moulineaux , et son gardien de l'époque s'appeller Mr BOUTIN ,qui avez sa loge à coté du château.

Portrait de Olivier Fourel

Nous vous remercions pour cette confirmation et nous espérons que vous avez eu plaisir à voir ces images d'un de vos lieux de travail.

Bonjour , suite au commentaire de Mr Lener , je viens de demander une confirmation a mon père , qui aujourd'hui est agé de 90 ans , j'avais fait un petit com en 2012 , suite a l'émotion de mon père quand il a revue sa mère , sur se petit film , ses parents ( gardien ) ont quittés la colonie , en 1974 , et ont bien été remplacer par Mr Boutin ,qui habitait la meme maison que mes grands parents , dommage qu'on ne la voit pas dans le film , ils nous reste des photos ,enfin se film montre la colonie , uniquement , mais il manque tout se qu'il y avait autour , je viens de lire les différents coms , a mon père , voici les détailles qu'il m'a fourni , c'est parents MR et MME MICHEL , ont pris la colonie en 1937 ,en tant que gardien , puis ont pris leurs retraite en 1974 , mais entre ses 2 années bien des choses se sont passer , la colonie a été réquisitionné par l'armée Allemande , puis par le Maquis , et enfin par l'armée de lattre de Tassigny avec des chars , imaginer des chars devant le château !!!!!!!!!! la cour derrière les dortoirs en direction de la foret , était minée !!!! , moi je me souviens que le jardin de mon grand -père qui était en face de leurs maison était entourer de rampes porte chars comme cloture de jardin !!! récupération ! rien ne se perd !

encore un petit détail , le départ de la colonie a été fait sous le mandat de Victor Cresson qui a acheter a Mr Gustave Giton pour environ 35000 frs ( ancien ) selon les souvenirs de mon père , 1 ou 2 saisons des enfants d'issy les moulineaux , puis ensuite des réfugiers espagnoles mon père les a connus , puis les Allemands sont arriver

Portrait de Olivier Fourel

Nous vous remercions pour ces nouvelles informations sur l'histoire de cette colonie.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode