Actualités familiales

1953 - 1954 Réalisé par : Jean Chauvin En ligne le 09 Feb 2022
Veigné (37), Paris (75), Montbazon (37), Tours (37)
[Droits exclusifs aux Archives Départementales d'Indre-et-Loire (40 J 34)] Cartons : "G.J.C. Films présentent", "Actualités 1ère Série" puis "Actualités de l'Automne 1953". Dans le quartier Beaujardin à Tours, une petite fille sur un trottoir près d'une voiture puis dans un jardin seule et avec deux femmes et un chien. Près d'une voiture sur une route, elle tire un jouet chien jusqu'à un groupe d'adultes puis séquence sur une cueillette de champignons en forêt. En intérieur, la petite fille sur ufne banquette, trois adultes discutant près d'une porte puis l'enfant près de deux femmes regardant Paris-Match. Un bébé dormant dans son berceau. Lors d'une promenade en campagne avec des adultes, séquence sur la petite fille et le chien, l'enfant marchant dans l'herbe puis le groupe s'apprêtant à monter dans une Simca Aronde. La fille et sa mère marchant sur le trottoir d'une route embrumée (sud de l'avenue de Grammont ?) . La passerelle Saint-Symphorien dans le brouillard. Dans une ferme, l'enfant devant une cage à poules puis avec un groupe d'adultes. La forteresse de Montbazon. Sur une route, près du manoir de la Belle Jonchère à Veigné, portrait d'un homme puis d'une femme près d'une automobile. Carton : "Nous irons à Paris". Boulevard de Clichy à Paris, une femme devant le music-hall des Trois Baudets ("Georges Brassens avec Nouvelles Têtes... et Faux Nez" à l'affiche). Panoramique sur la place Pigalle. La femme passe devant les canons de l'hôtel des Invalides. Panoramique sur la façade la Conciergerie quai de l'Horloge et le pont au Change. La femme et deux hommes se promènent devant les bouquinistes en bord de Seine. La cathédrale Notre-Dame, puis, sur un quai, un homme la peignant. La Tour Eiffel vue de l'esplanade du Trocadéro et la femme et un homme sur ses marches. Carton : "Noël 1953". À Tours, la femme et la petite fille devant la vitrine du magasin de jouets "Au Domino", place de la Résistance, puis rencontrant un Père Noël place Jean Jaurès. En intérieur, la petite fille devant des cadeaux au pied d'un arbre de Noël puis les ouvrant un à un (dont une poupée et ses accessoires). Le sapin, la petite fille assise à côté avec sa poupée puis en soufflant les bougies. Des convives attablés et la petite fille lors du repas de réveillon. L'enfant dormant avec sa poupée. Carton : "Petits faits d'hiver Janvier 1954". Des personnes réunies dans un salon, une femme plaçant un film sur un projecteur puis portrait d'un homme avec la petite fille. L'enfant joue à l'infirmière avec un homme allongé dans un lit. Assise à une table, elle joue avec un puzzle cubes. Carton : "Fin".

Commentaires

Tours. Place Jean-Jaurès. A droite, je reconnais un des nombreux plots reliés par des chaînes qui délimitent les bassins et les pelouses devant la mairie et le palais de justice. Ces plots moulés en métal existent toujours sur cette place mais les chaînes semblent avoir disparu : voir vers coord. 47.39007, 0.68898
A cette époque, sur cette place et dans la rue Nationale, il y avait plusieurs Pères Noël avec leur hotte de jouets qui étaient souvent chacun accompagnés d'un photographe. Je me souviens même d'un Père Noël "sandwich" qui portait un panneau dans le dos avec une publicité pour le magasin de jouets "Au fournisseur du Père Noël" situé dans ces années-là rue du Commerce.

Portrait de Olivier Fourel

Merci pour cette localisation... et ces souvenirs tourangeaux.

Il ne fait aucun doute qu'il s'agit du magasin de jouets "Au Domino" , poupées et trains électriques, depuis longtemps disparu, qui se situait vers le n°16 de la Place de la Résistance à Tours. On voit en effet un domino faisant office de poignée de porte du magasin et en 07:44, on aperçoit le bâtiment de l'autre côté de la place se réfléchissant dans la vitre. En 1953, la place était encore récente suite aux destructions de la seconde guerre mondiale des quartiers nord.

Portrait de Olivier Fourel

Nous vous remercions pour cette précision.

Ici, un grand bâtiment avec des wagons de marchandises devant, qui pourrait nous faire penser à un grand hangar des ateliers SNCF de la CIMT à St-Pierre-des-Corps, mais c'est sans certitude car à cette époque tout n'était encore que ruines aux alentours...

Sans doute, une Aronde Simca ?

Et ce chien, qui pose pour la postérité, toujours vivant par ce film, 68 ans après, avec la petite fille sur son dos, n'est-ce pas émouvant ? C'est cela Ciclic...redonner la mémoire et la vie à ceux qui ne sont plus là !

04:00 / 04:11 : nous serions bien ici sur l'avenue de Grammont côté sud de Tours (RN10) ?

Cet homme sur une route, avec un logis ancien en arrière-plan qui reste à déterminer, parmi des vignes, peut-être en Indre-et-Loire, ne serait-ce pas le réalisateur ?
http://lesresistances.france3.fr/medias/cache/12151577b5a3d22411962d3fc92a4895b3554dfe/a04bd88625ff2f869ba556afebc8c1da_custom/1453914458_chauvin_avant.jpg

Portrait de Olivier Fourel

Nous vous remercions pour ces informations et ces ressentis.
(Et oui il s'agit bien du réalisateur)

Jean Chauvin se trouve ici vers les coordonnées 47.25688, 0.75197 ( route D50) , devant le Manoir de la Belle Jonchère à Veigné (37250) près de Montbazon. Depuis, la grosse tour à gauche a été rénovée avec une toiture plus haute. Coord. du Manoir : 47.25959, 0.75210
https://monumentum.fr/manoir-belle-jonchere-pa00098274.html

Portrait de Olivier Fourel

Nous vous remercions pour cette localisation.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode