Vacances au lac Chauvet et à Ispagnac

1959 Réalisé par : Georges Angeli En ligne le 09 Feb 2022
Ispagnac (48), Picherande (63)
Le réalisateur se filme dans un miroir posé sur le toit d'une automobile. Portrait en reflet d'un garçon ayant posé le miroir sur la voiture, sur lequel est écrit : "Vacances 59 Lac Chauvet" (commune de Picherande). Séquence sur le garçon arrivant au bord du ruisseau de Chauvet et y faisant sa toilette matinale. Le lac filmé depuis le auvent d'une tente [surexposé] puis le garçon rejoignant un des personnes sur son rivage. L'enfant agenouillé nourrit et manipule des alevins bloqués dans des parcs faits de pierres. Des barques près de la maison au bord du lac, des enfants sur la plage voisine et la tente dans le bois derrière. Le lac vu à travers des arbres depuis la tente. La voiture, une Simca Aronde Break, et la tente sous les arbres, puis le garçon et sa mère préparant le repas sous le auvent. Panoramique sur des troncs en tas, le garçon revenant à la tente avec un broc d'eau et le bord du lac. Séquence sur la famille déjeunant sur une petite table pliante puis la mère et l'enfant allongés sur une couverture. Sous la pluie, la voiture, la tente et une autre plus petite, puis le auvent de la tente fermé puis la femme à son entrée. Les gouttes tombant sur le pare-choc avant de la voiture. La femme et le garçon sous le auvent. De la vaisselle sale devant la voiture. Séquence sur le nettoyage et le rangement du campement. Montagne dans les gorges du Tarn et panneau d'entrée de ville "Ispagnac". Au réveil, le garçon seul puis avec sa mère devant les tentes. L'enfant fait sa toilette matinale au bord du Tarn puis se promène et s’assoit Près du Pont. Paysage de montagne et tente près du Tarn. Branchage. L'enfant traverse une prairie en courant vers la tente. Il y arrive quand sa mère en est sortie. Un broc posé au bord de l'eau puis une cantine y flottant retenue par un cordage. Panoramique sur le pont. Devant la tente, la femme plie des torchons. Carton : "Fin".

Commentaires

Cet objet ressemble beaucoup à une cantine de camping. Sur le film elle est retenue à la rive par un cordage et je suppose qu’elle est dans l’eau pour tenir au frais des aliments.

Portrait de Olivier Fourel

Merci pour cette remarque qui nous semble tout à fait juste.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode