Vie quotidienne à Esvres

1942 - 1944 Réalisé par : Jeanne BourreauJoseph Bourreau En ligne le 11 Mar 2021
Esvres (37), Tours (37)
Sur un stade à Esvres-sur-Indre, des personnes sur la pelouse et des spectateurs au bord. Deux joueurs de football sur l'escalier extérieur d'un petit bâtiment au bas duquel se trouve un panneau "Vestiaire jeunes filles". Tirage du toss sur la pelouse et spectateurs au bord du terrain. Jeu au milieu du terrain puis tirage (raté) de corner. Les joueurs reviennent sur la pelouse. Séquence sur la seconde mi-temps.

Sur la place Joseph Bourreau (réalisateur du film, coordinateur de la Résistance à Esvres et déporté en 1944), son épouse et sa fille s'approchant. Devant une maison, un bébé dans un landau puis sa soeur près de lui. Les deux enfants dans la cour de l'actuelle école Joseph Bourreau (où le réalisateur était instituteur), une femme aidant le bébé à y marcher puis le bébé dans une chaise haute devant la maison.

Des personnes au bord d'un champ aménagé en terrain de football puis séquence sur un match.

Au bord de l'Indre, deux pêcheurs assis dans une barque.

Quatre personnes sortent de la cour de l'école. Un groupe nombreux arrive sur la place Georges l'Hermite. Des personnes devant l'entrée d'une maison. Rue Nationale, des badauds et un camion s'approchant. Sur la place de l'Europe (parking de la gare), des hommes derrière le camion dans lequel sont chargés un banc et un tonneau.

Dans une rue (?), des hommes descendent du camion, font semblant d'uriner alignés le long d'un mur et certains font une toilette. Sur un stade (?), séquence sur un match de football. Vue rapide de spectateurs. Un joueur retire son maillot. Un groupe de femmes au bord du terrain. Des joueurs passent en courant les uns derrière les autres. Nouvelles vues du match.

Dans la cour de l'école à Esvres, une femme avec le bébé dans les bras. puis entourée d'autres femmes. La petite fille et Joseph Bourreau portant le bébé arrive. Portraits de l'homme puis de Jeanne Bourreau portant l'enfant.

Près de clapiers à lapins, un garçon et une femme avec le nourrisson dans les bras, puis une autre femme portant une petite fille. toutes les personnes sur une allée de jardin. Un homme sort d'un bâtiment et en rejoint un autre tenant un verre.

Des personnes montent dans une charrette puis panoramique sur le groupe dans le véhicule. Sur un chemin, un garçon avec une hotte sur le dos puis arrivée de cinq hommes. Séquence des adultes et des enfants dans des rangs de vigne lors de vendanges.

Dans la cour de l'école à Esvres, en présence d'une femme et de la petite fille, le bébé fait ses premiers pas seul. Jeanne Bourreau et sa petite fille portant un cartable sortent d'un bâtiment de l'école, entrent dans un autre puis sont accueillies par une femme devant une porte. Des écoliers dans la cour puis portrait de la petite fille faisant la rentrée. Tous les enfants se dirigeant vers le bâtiment des classes. La cour de récréation sous la neige [//sombre].

Sur un stade (?), séquence sur un match de football entrecoupée de vues de spectateurs.

À l'école d'Esvres, la fille et sa petite soeur sortent d'un bâtiment puis le bébé dans la cour. Deux enseignants discutent en allant et venant dans la cour.

Au jardin des Prébendes d'Oé à Tours, les deux soeurs et leur mère sur le petit pont puis près d'une statue fontaine.

Dans la cour de l'école à Esvres, un homme fume en tenant une poussette. Rue Du Vallon, Joseph Bourreau devant le portail de l'école.puis arrivée d'un homme et d'une femme en tandem. L'homme près d'un arbuste puis les deux petites filles pompant de l'eau à un puits pour faire une toilette [//sombre].

Séquence sur des adultes et des enfants se promenant près d'un grand bâtiment, pique-niquant assis dans l'herbe puis les enfants marchant sur un grand tronc d'arbre au sol.

Sur une route (près d'Esvres-sur-Indre ?), passage d'une procession religieuse qui descend ensuite une rue et entre dans une église (?).

Un groupe de personnes semblant attendre dans une rue (?). Accompagné d'un autre ,arrivée d'un homme marchant avec des béquilles. Devant une maison, un homme avec un bébé dans les bras puis une femme sortant avec un grande tarte et la présentant à la caméra dans la rue.

Des hommes marchant, et courant, dans une prairie. Deux d'entre eux assis main en l'air près d'un trou, puis attrapant un lièvre en sortant. Dans une cour de ferme, les hommes avec leurs prises.

Deux hommes près d'un tonneau, dont un le cerclant. Joseph Bourreau, deux de ses enfants et deux hommes autour d'un tonneau duquel l'instituteur sort son bébé. Portrait du bébé qui marche ensuite tenu par son père et ses deux soeurs.

Sur un chemin de campagne, une femme avec une grande fille et un garçon. Une femme et des enfants dans un pré. Des vaches broutant. Une femme et deux hommes près d'une maison, puis la femme donnant un poulet à une autre puis rentrant dans le bâtiment. Entourés de deux femmes, des enfants devant de nombreuses poules. Filmé de l'intérieur par une porte, un paysan s'approchant.

Commentaires

En 7:58 c’est bien Mr Joseph Bourreau qui tient le bébé dans ses bras en comparant le visage avec la vue 20:10 et en 8:09 c’est bien son épouse en comparant avec la vue 13:33.
La comparaison de cette dame avec l’institutrice en 10:18 et 10:46 correspond aussi à Mme Jeanne Bourreau.

Portrait de Olivier Fourel

Nous vous remercions pour la confirmation de ce que nous supposions.

En suivant le film depuis 5:02 on remarque en image par image le chargement d’au moins 2 bancs, je supposes que c’était pour emmener le groupe , qui pourrait bien être l’équipe de football d’Esvres vers un autre village pour une rencontre. A partir de 5:15 nous serions donc dans un autre village et cette rue où les hommes font semblant d'uriner ne serait pas à Esvres. D’ailleurs sur le terrain de foot on retrouve certains de ces hommes comme celui qui se peigne en 5:43 et qui quitte le maillot en 6:45 (peut-être le Boute-en-train de l’équipe).

Le match de 03:22 à 4:04 et le match de 11:40 à 12:38 se déroulent sur le même stade, on retrouve le même environnement avec une rangée de poteaux 3:27 et 12:37 sous des angles différents.

Portrait de Olivier Fourel

Il s'agit en effet du même stade, qui doit se trouver sur une commune non loin d'Esvres, mais dont l'environnement a certainement beaucoup évolué depuis les années 1940.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode