Promenades en Boischaut Sud

1955 (environ) Réalisé par : Maurice Chenechot En ligne le 21 Feb 2022
Saint-Plantaire (36), Nohant-Vic (36), Lys-Saint-Georges (36), Lourdoueix-Saint-Michel (36), Fresselines (23), Cuzion (36), Crozant (23), Ceaulmont (36), Badecon-le-Pin (36), Bouesse (36), Gargilesse-Dampierre (36), La Châtre (36), Sarzay (36)
Une femme portant des lunettes de soleil papillon et couverte d'un chapeau pliable conique blanc bordé d'un liseré rouge noué à la jugulaire fume une cigarette près d'un panneau Michelin d'entrée de ville en pierre de Volvic émaillée sur support de béton armé peint en blanc indiquant en lettres bleu marine sur fond crème l'entrée de la commune de "BOUESSE". Le panneau est surmonté d'un cartouche indiquant en caractères blancs sur fond rouge "N 727". On aperçoit brièvement en arrière-plan un camion Citroën T23. Puis la femme remonte à pied du côté gauche de la route de La Châtre en direction du village de Bouesse dont on aperçoit la traversée et l'extrémité de la Rue Grande en arrière-plan. Vue de la Rue Grande de Bouesse depuis la route d'Arthon avec, sur le côté gauche, le hangar de la boulangerie où est stationnée une camionnette Citroën type H. On aperçoit en arrière-plan les grands arbres du parc du château de Bouesse parmi lesquels un sequoiadendron giganteum. Vue de la porte de l'"ECOLE des GARCONS" de Bouesse, du jardin qui la borde et de la porte attenante dans l'embrasure de laquelle on aperçoit le tronc d'un arbre fruitier dans un second jardin à l'arrière du bâtiment. Vue de la femme aperçue précédemment qui marche dans la cour de l'école maternelle de Bouesse au n°10 route d'Arthon. La femme entre ensuite dans une automobile Renault 4Cv de couleur grise. Vue du bourg de Bouesse, au croisement de la N727 et de la D21, devant l'entrée de l'église Saint-Etienne où un autre panneau signalétique Michelin en pierre de Volvic émaillée monté sur un support de béton armé annonce en lettrage bleu marine sur fond crème : "VELLES 9,1km ARTHON 9,9km D21". Panoramique en direction de la route d'Argenton-sur-Creuse. On aperçoit à l'angle entre la route d'Argenton-sur-Creuse et la Grand Rue une pompe à essence "visible" de couleur jaune et rouge surmontée d'un globe d'opaline blanc emblématique de la marque SHELL. Garé sur le bas-côté de la route un peu plus loin, on aperçoit également un camion Renault 1000kg gris et blanc. Vue du parvis de l'église Saint-Etienne depuis le pont dormant donnant accès au château de Bouesse. Vue de la route d'Argenton-sur-Creuse avec, garés sur le bas côté droit, une bicyclette de couleur beige et un camion Renault 1000kg gris et blanc. On aperçoit en arrière-plan une enseigne beige annonçant en lettres capitales rouges: "BOUCHERIE-CHARCUTERIE". Les deux dernières maisons visibles sur le côté droit de la route sont ornées chacune d'une treille en façade. Panoramique sur une camionnette Citroën type H garée sur le bas-côté gauche de la route d'Argenton-sur-Creuse. Vue de l'entrée de la Grand Rue de Bouesse dont les maisons sont souvent ornées de treilles. On aperçoit en début de plan des remorques citernes métalliques hippomobiles montées sur roues de charrettes en bois sans doutes destinées à l'alimentation en eau du bétail. En arrière-plan, des badauds discutent à l'arrière d'une camionnette. Vue du parc du château de Bouesse dont le donjon circulaire à toit d'ardoise en poivrière émerge des grands arbres. Vue de la femme aperçue précédemment, prenant la pose au bord de la route de La Châtre avec son chapeau pliable blanc devant la salle des fêtes de Bouesse du toit de laquelle dépasse le clocher de l'église Saint-Etienne. La femme avance en direction de la caméra. Devant un mur de pierres fraichement rejointoyé, vue d'un panneau Michelin en pierre de Volvic émaillée sur support de béton armé annonçant en lettrage bleu marine sur fond beige : "SARZAY". Dans la partie supérieure du panneau de lave émaillée, un cartouche annonce en lettrage bleu marine sur fond moutarde : "D 41". Vue du château de Sarzay par-dessus un portail de bois à claire-voie protégeant l'accès à un champs de fourrage et une vigne qui longent l'arrière des communs du château. Au-dessus du haut comble des communs, on aperçoit nettement le grand toit en pavillon du "donjon-logis" et les toits en poivrière des quatre tours d'angles. Vue de la femme précédemment aperçue et d'un homme - sans doute le réalisateur, marchant vers la caméra avec en arrière-plan la porte charretière et la porte piétonne de la première enceinte du château de Sarzay. Panoramique sur les toits du château par-dessus la première enceinte. On peut noter entre la porte charretière et la porte piétonne un haut relief représentant des armoiries du XVème siècle. Nouveau panoramique vertical sur le château surcadré dans la porte charretière avec le couple aperçu précédemment (le réalisateur et sa femme ?) au premier plan. Vue d'ensemble du château de Sarzay depuis la basse-cour avec une partie des communs dans le bord inférieur gauche de l'écran. Le couple prend la pose dans la basse-court avec le château de Sarzay en arrière-plan. Panoramique sur le château. A Nohant-Vic, la femme aperçue précédemment avance en direction de la caméra avec la place de l'église et le caquetoire de l'église Sainte-Anne de Nohant en arrière-plan. Au même endroit, le couple fume - une cigarette pour Madame, la pipe pour Monsieur. Nouvelle vue de l'église Saint-Anne de Nohant. Panoramique sur le cimetière de Nohant se terminant sur l'enclos privé de la famille Dupin entouré de lierre et dominé par un grand if où sont enterrés George Sand et plusieurs membres de sa famille. A La Châtre, vue de la place de la République depuis la rue Philippe Decourteix avec le palais de justice en arrière-plan. Panoramique sur la place de la République et sur le monument aux morts représentant une lanterne des morts au pied de laquelle se recueille une figure féminine imaginée par le sculpteur berrichon Ernest Nivet. Panoramique vertical depuis la place du marché de La Châtre avec les façades de la rue Ajasson de Grandsagne en arrière-plan jusqu'au clocher de l'église Saint-Germain. Le couple aperçu précédemment remonte la rue de l'Abbaye devant le n° 16. Vue panoramique sur les environs de La Châtre depuis le parc Henri de Latouche. Vue de la femme aperçue précédemment retirant son imperméable devant une automobile Renault 4cv grise dont les portes antagonistes de l'avant sont grandes ouvertes dévoilant leur garniture de couleur bordeaux. Plan serré de l'avant de la voiture où un homme en veste et chemise de couleur "marron glacé" coiffé d'une casquette plate blanche et fumant une cigarette prend la pose, assis à la place du conducteur, la main droite posée sur le volant, le bras gauche accoudé sur la jambe gauche dont le pied repose sur le sol à l'extérieur de l'habitacle devant la portière avant gauche ouverte. A Badecon-Le-Pin, près de Gargilesse, panoramique sur les ripisylves, les prairies bocagères et les champs cultivés de la boucle du Pin dans la vallée de la Creuse. Depuis le "Pré à Pont", panoramique sur le village de Gargilesse et la vallée de la rivière Gargilesse. Au même endroit, le couple aperçu précédemment dont l'homme fume la pipe, prend la pose devant le panorama. A Cuzion, vue d'ensemble du site féodal de Chateaubrun. Depuis la descente de la place de l'Eglise de Gargilesse au bord de laquelle sèche du linge étendu sur un fil tendu aux arbres, vue de l'ancienne Boulangerie de la place du Château. Depuis le bas-côté de la Route à Minois (D 45) à Cuzion où sont stationnées des voitures, panoramique ascendant sur les installations du poste électrique du Champ des Roches, près du barrage d'Eguzon. Vue du couple précédemment aperçu descendant la rue de la Rivale en direction du barrage. Vue de la paroi, de la prise d'eau et de la conduite forcée de la rive gauche du barrage d'Eguzon jusqu'au toit de l'usine de production électrique. Vue de la Creuse en aval du barrage avec le pont des Piles en arrière-plan. Vues d'une navette lacustre de tourisme sur le lac Chambon depuis le bord du barrage d'Eguzon. Vue du couple entouré de badauds au bord du barrage. Panoramiques sur le lac Chambon depuis le bord du barrage, puis depuis la plage de Chambon. Depuis le même endroit, vue de badauds observant un hors bord trainant une personne en ski nautique. Panoramiques ascendants de l'église fortifiée Saint-Michel à Lourdoueix-Saint-Michel. A Mers-sur-Indre, vues du château du Magnet et de sa chapelle au pied de laquelle une foule est assemblée. Sur une pelouse bordant le chemin d'accès à l'entrée du château, des piquets blancs et rouges sont regroupés en tas. Au pied de la chapelle du château, panoramique sur une foule se tenant debout devant des chaises et des agenouilloirs et regardant en direction de l'entrée de la chapelle, assistant sans doute à une messe en plein air. On aperçoit en arrière-plan un sequoia giganteum. Panoramique ascendant depuis la pelouse précédant l'entrée du château où la femme aperçue précédemment se tient près d'une estrade de bois décorée de guirlandes de papier crépon alors que des badauds se pressent à un buffet dressé sur des tréteaux de bois couverts d'une grande nappe verte. Au plan suivant, des badauds se promènent sur la pelouse devant le château où l'on aperçoit toujours l'estrade et le buffet présents au plan précédent mais aussi d'autres installations sans doute destinées à accueillir les jeux d'une kermesse. Devant un commerce, un badaud regarde un équipage de chasse à courre sonnant du cor près d'un distributeur d'essence à portes et bi-jaugeur type carbox sur colonne réalisée par la SATAM pour le pétrolier BP dans les années 1920. Sur la devanture du commerce, on peut voir différentes plaques métalliques publicitaires pour les marques d'alcool suivantes : "BYRRH", "PERNOD45" et "CINZANO". A Fresselines, vues du monument à Maurice Rollinat, puis de l'église Saint-Julien depuis la rue Léon Detroy où l'on aperçoit sur le côté droit le bureau des PTT. Vue d'un panneau signalétique d'entrée de ville en métal annonçant en lettrage bleu marine sur fond crème : "CROZANT". Le panneau est surmonté d'un cartouche annonçant sur un fond couleur moutarde : "D 72". En-dessous du panneau d'entrée de ville, un panneau de limitation de vitesse rond barré et cerné de rouge annonce la vitesse règlementaire. Dans sa partie supérieure, un pictogramme noir sur fond blanc représentant un camion accompagne le chiffre "30", tandis que dans sa partie inférieure, un pictogramme noir sur fond blanc représentant une voiture accompagne le chiffre "40". Le couple aperçu précédemment escalade le chemin pierreux donnant accès aux ruines de la citadelle de Crozant. Panoramiques ascendants sur les vestiges du donjon carré de la citadelle de Crozant. Vue de la rive droite de la Creuse et du petit manoir des Côtes sur la commune de Saint-Plantaire depuis le site de l'ancienne citadelle de Crozant. Le couple aperçu précédemment redescend le chemin pierreux donnant accès aux ruines de la citadelle de Crozant. Vue d'un panneau annonçant en lettrage marron sur fond beige: "RUINES du CHATEAU de CROZANT ENTREE". En dessous, une plaque publicitaire métallique annonce en lettres capitales blanches sur fond rouge : "BYRRH VIN APERITIF AU QUINQUINA". Panoramique sur le site de l'ancienne citadelle de Crozant et sur l'Hôtel Restaurant Des Ruines depuis la rive droite de la Creuse. Vues du même site avec le pont du Goutatin en amorce depuis la terrasse de l'Hôtel du Lac sur la commune de Saint-Plantaire. Vue de la femme aperçue précédemment admirant le même panorama derrière ses lunettes de soleil papillon au balcon de l'Hôtel du Lac. Le couple aperçu précédemment descend les marches de l'Hôtel du Lac dont on peut constater qu'il 'a pas encore été agrandi au moment de la prise de vue. Vue des ruines de l'ancienne citadelle de Crozant depuis le village de Crozant. Depuis le même point de vue, panoramique sur la vallée de la Creuse en aval et le "rocher de la fileuse" sur la rive droite de la rivière, sur la commune de Saint-Plantaire. Devant une haie verdoyante, vue d'un panneau Michelin en pierre de Volvic émaillée monté sur un pied de béton armé peint en blanc, annonçant en lettrage bleu marine sur fond crème : "LYS-SAINT-GEORGES". Dans la partie supérieure du panneau, un cartouche de couleur moutarde indique en lettrage bleu marine: "D 69". A Lys-Saint-Georges, vue du sommet du donjon du château depuis la rue du château avec la "maison du jardinier" au premier plan. Panoramique ascendant sur le donjon du château. Vu des toits du corps de logis du château par-delà les douves et l'enceinte fortifiée. Vues de l'église Saint-Georges au pied de laquelle est garée la Renault 4cv grise aperçue précédemment. Vues en contre-plongée du château depuis la route d'accès au bourg avec un bal parquet multicolore dressé devant l'entrée du château. Vue de la femme aperçue précédemment coiffée d'un foulard orange en turban, portant un tablier de toile cirée à motif vichy rouge et blanc, tenant à la main un paquet enveloppé dans du papier journal et discutant au bord d'un chemin bordé d'érables avec une grande femme corpulente aux cheveux bruns courts et crantés vêtue d'une robe grise à motifs abstraits blancs et gris. Sur le même chemin, regard camera d'un petit chat gris aux yeux jaunes. Devant le portail de bois à claire-voie donnant accès au chemin aperçu précédemment, un petit garçon prend la pose alors qu'un adolescent portant un chandail à motif jacquard vert bouteille et beige à col en V arrive en arrière-plan. Une Citroën traction avant roule en direction de la caméra par un chemin entouré de haies bocagères. La femme aperçue précédemment se promène sous les érables aperçus précédemment vêtue d'une robe de chambre noire à motifs végétaux roses. Le couple aperçu précédemment avance vers la caméra depuis un verger en direction des marches en pierre blanche d'un perron. L'homme qui porte une saharienne beige tient à la main gauche un panier rempli de gros fruits rouges. Il présente un des fruits à la femme vêtue d'une robe légère au motif vichy noir et blanc et coiffée d'un foulard orange en guise de turban, puis fait mine d'en jeter un sur la caméra. L'homme en saharienne beige tenant toujours son panier chargé de tomates dans la main gauche croque la tomate qu'il tenait dans la main droite en regardant la caméra, puis tente de jongler avec une nouvelle tomate, toujours avec la main droite, mais n'arrive pas à rattraper la tomate qui tombe au sol. Sur les marches du perron aperçu précédemment, vue du petit chat gris également aperçu précédemment. Le même couple arrose et récolte des plantes dans un jardin potager devant une ancienne grange. Gros plan de la femme vêtue de sa robe de chambre noire à motifs végétaux roses et coiffée de son foulard orange en guise de turban. Vue d'une rangée de rosiers miniatures aux grappes de fleurs doubles roses. Un chien court sur une pelouse en direction de la caméra. L'homme précédemment aperçu tient le chien dans ses bras près d'un figuier. Près du même figuier, un autre homme, précédemment aperçu prenant la pose au volant d'une Renault 4cv grise, fume une cigarette en regardant la caméra avec un sourire béat, vêtu d'un cardigan gris sans manches et coiffé d'une large casquette plate blanche. Devant un muret de pierre, une femme d'âge mûr et une petite fille tenant un paquet de friandises enveloppées dans un sachet transparent avancent en direction de la caméra en se tenant par la main. On aperçoit en arrière-plan une très haute meule de foin. Au même endroit, un homme en chemise bleu pâle et pantalon de laine gris clair à taille haute maintenu par une ceinture marron avance en direction de la caméra en regardant la caméra. Toujours dans la même cour, le même homme entouré de l'homme à la saharienne beige aperçu précédemment, de la petite fille aperçue précédemment, d'une femme âgée en robe noire à poids blancs et d'un homme âgé portant une chemise bleu indigo se tiennent devant le portail de bois à claire-voie aperçu précédemment. Les trois hommes fument des cigarettes, tandis que la petite fille tire une voiture de bois à roulettes au bout d'un fil et que la vieille dame vêtue d'une robe noire à poids blancs tient contre elle un chat tigré et blanc. Gros plan sur la petite fille, puis sur la vieille dame qui sourit et sur l'homme en chemise bleu indigo. La petite fille tient le petit chat tigré et blanc dans ses bras. Sur une pelouse aux herbes hautes, l'homme à la chemise indigo est assis dans un grand fauteuil transat dont le cadre est en bois noir et dont l'assise et les accoudoirs sont en cuir bordeaux. A ses pieds, une femme d'âge mûr est étendue dans l'herbe, seulement vêtue d'une combinaison blanche. Devant la grange précédemment aperçue l'adolescent précédemment aperçu et un jeune prêtre en soutane passent, bicyclette et cyclomoteur de marque Ravat à la main, puis quittent la propriété sur leurs montures et s'éloignent sur une route de campagne avec des cannes à pêche. Dans une jardin aux herbes hautes, la femme brune aperçue depuis le début du film, l'adolescent et la petite fille aperçus précédemment sont accompagnés d'une nouvelle jeune femme brune à lunettes et d'une nouvelle petite fille vêtue d'une salopette et portant les cheveux carrés avec une frange. Tous se tiennent près d'un bûcher couvert de tuiles mécaniques. Devant le même bûcher, une dame d'âge mur en robe chemisier à manches courtes noire à poids blanc prend la pose accompagnée des deux petites filles. Puis, c'est au tour de l'homme aperçu précédemment avec une large casquette blanche, de prendre la pose, cette fois sans sa casquette. Panoramique depuis une maison à toit d'ardoises et volets bordeaux près de la grange aperçue précédemment et entourée de quelques arbres et d'un vaste champ planté de choux à l'extrémité duquel on aperçoit un hameau. Vêtue d'une simple combinaison noire, la femme aperçue depuis le début du film étend du linge à une corde attachée au tronc d'un arbre tandis qu'on distingue un champ en arrière-plan. L'homme aperçu précédemment à ses côtés revient de la grange d'où il rapporte deux oeufs qu'il présente à la caméra. Vues de la femme aperçue depuis le début du film et de l'homme aperçu précédemment coiffé d'une casquette blanche qui posent cette fois dans le jardin et à la fenêtre de la maison au toit d'ardoise aperçue précédemment. Ces images sont entrecoupées de vues des champs et du hameau environnants. Vue de la femme aperçue depuis le début du film se promenant sur une place de village bordée de marronniers taillés et dominée par le clocher à toit d'ardoise de l'église du village. Au même endroit, vue de quelques femmes et enfants du village visiblement intrigués par la caméra. Vue d'un homme âgé se tenant torse nu devant l'entrée d'une maison, puis faisant quelques pas au soleil de midi devant cette maison. Au bord d'une route de campagne bordée de haies bocagères où est stationnée la Renault 4cv grise aperçue précédemment, vue de l'homme aperçu précédemment coiffé d'une casquette blanche, cette fois tête nue, et de la femmes aperçue depuis le début du film faisant quelques pas au bord de la route.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode