Dans une ferme à Rouziers-de-Touraine

1955 (environ) Réalisé par : Roger Morançay En ligne le 04 May 2020
Rouziers-de-Touraine (37)
[n&b] Dans une cour de ferme à Rouziers-de-Touraine, au bord de l'actuelle rue Anna et Gaston Dubois, un homme, tenant un animal [hors-champ], parle à une petite fille. Une femme s'approche du portail d'un bâtiment et retire sa blouse, elle est suivie par un chat. Une jeune fille court dans la cour de la ferme [ralenti & accéléré]. Le chat entre par le portail entrouvert puis la femme arrive et prend un lapin dont elle attache les pattes et qu'elle assomme avant de le fixer au mur. Une femme et deux enfants marchent dans la cour puis font une ronde. En intérieur, deux femmes riant. Filmé du bord d'un chemin, avec au premier plan une jarre retournée sur un poteau, passage d'une femme portant un sot et entrant dans une cour. La femme et la jeune fille chahutant dans la cour puis en sortant et traversant un jardin où la femme se lave les pieds à un puits. Panoramique sur la cour de la maison du 2 chemin de la Joncherie avec vue sur un calvaire au carrefour et sur la maison rue Anna et Gaston Dubois.

Commentaires

Ce film semble inversé. A l'arrière-plan, à droite, la maison avec appenti est celle du n°2 rue du Grand Chemin. La jeune femme sort du n°2 du Chemin de la Joncherie. Un balcon a été installé depuis sur le pignon de la maison où se trouve une échelle sur le film. En 0:40, la jeune femme passe au niveau de la maison du n°23 de la rue Anna et Gaston Dubois. Les clapiers à lapins ne sont plus qu'un souvenir et cette rue semblait n'être qu'un chemin herbeux à l'époque.

De la cour de la maison du 2 chemin de la Joncherie, vue à gauche sur le calvaire au carrefour et en arrière-plan derrière, la maison du 23 rue Anna et Gaston Dubois. La petite véranda de verre au dessus de la porte de cette maison ne semble pas avoir changé. La petite buanderie à droite n'existe plus.

Portrait de Olivier Fourel

Merci pour ces indications.

Etes-vous de Rouziers , M.a LELU ? vous semblez bien connaitre ce village ? Berceau de la Famille Morançay.
Le film n'est pas inversé ! Les clapiers étaient encore là il n'y a pas si longtemps.Les écuries et pressoir abritaient un mur d'escalade ces derniers temps. Le chemin creux longeait une vigne et nous conduisait à ST Antoine .le long de haies couvertes de mures..
Au bout du jardin se trouvait la pompe ! pas d'eau courante dans les années 50 !
La rue Anna et Gaston DUBOIS a été baptisée ainsi en l'honneur de ce couple Déportés...Je nous revois, figés, glacés sur le bord de la route , regarder cette citroën noire, avec des hommes en noir, embarquer M et Mme Dubois...que nous n'avons jamais revus.

Bonsoir Mme GUIMIAUX. Je connais Rouziers effectivement. Je demeure depuis le début des années 80 à Joué, banlieue sud de Tours . Mon épouse est native de Neuvy-le-Roi, plus précisément au lieu-dit "Les Raries", sur la route d'Epeigné...pas facile pour elle l'hiver pour aller à l'école à Neuvy ! Nous allions souvent, quant elle existait encore, à la foire de la St-Mathieu au Prieuré de Lencloître entre Rouziers et Beaumont. C'était sympa. Mes beaux-parents, fermiers à Neuvy, sont venus habiter à Mettray en 1970. Cette commune a été longtemps peuplée de gens du cirque basé à Chanceaux. Les films de votre père sont merveilleux. Que de souvenirs.
Bien cordialement.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode