Grand écran

1995 Produit par : Films Sept Lumières Réalisé par : Philippe Gauthier En ligne le 05 Oct 2020
Saint-Aignan (41)
Générique en lettres blanches sur fond noir.

Extérieur nuit, plan sur la façade du cinéma "Le Petit casino", situé place du Président Wilson à Saint-Aignan-sur-Cher, puis zoom sur une affiche apposée dans la vitrine d'affichage lumineuse annonçant "Jeudi 28 décembre 1995 - 21h - Nous nous sommes tant aimés - un film d'Ettore Scola" et signalant "Séance annulée".

Vue de spectateurs attendant la séance sous la pluie et plan sur une affichette indiquant "Club cinéma vidéo - Ce soir à 20 h 30 : La Fin d'une époque" en version colorisée...

Plan sur un projectionniste chargeant une bobine sur un projecteur, puis vue de celui-ci paré d'une bouche et deux yeux depuis la salle et sur les spectateurs s'installant dans les fauteuils. Le projectionniste place le film devant la focale, plan sur des liquides de couleur s'échappant de l'appareil. Un homme en chemise bleue présente le film, la projection débute et aucune image n'apparait. Vue du projectionniste cherchant la cause du problème et composant le 15 sur un téléphone. L'homme en bleu fait irruption dans la cabine et, essoufflé, interroge le projectionniste.

Une ambulance arrive, les brancardiers avec des nez de clowns emmènent le projecteur à l'hôpital.

L'homme en bleu annonce la diffusion d'une vidéo. A la vue d'images sur la cuisson d'un porc à la broche sur des braises, les spectateurs huent et sifflent.

Au bloc opératoire de l'hôpital, un chirurgien grimé assisté de trois infirmières pratique une "intervention".

Le projectionniste, nostalgique, regarde les affiches collées au mur de sa cabine. Panoramique sur les affiches et zoom sur "l'incompris". Plan sur la salle toujours dans la pénombre, les spectateurs réclament du cinéma. Plan sur le projectionniste au téléphone, il embrasse le combiné et raccroche. Les spectateurs manifestent leur mécontentement. Vue du projectionniste impatient.

L'ambulance revient et le projecteur réintègre sa place. Le chirurgien déchire le bandeau "Séance annulée" et gifle l'homme en bleu. Le projectionniste installe la galette du film d'Ettore Scola , vue du projecteur fonctionnant en fumant et plan sur la salle : les spectateurs applaudissent.

Extérieur nuit, plan sur la sortie des spectateurs et vue de la façade du cinéma. Une femme éteint les lumières et ferme la porte avant de s'éloigner.

Générique de fin en lettres blanches sur fond noir.

"fin".

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode