Actualités salbrisiennes

1968 Réalisé par : Association Salbrisienne des cinéastes amateurs En ligne le 23 Feb 2022
Salbris (41)
[film accompagné de musique et d'un commentaire] [n&b] En mars 1968, le gymnase Antoine-Vincent avenue de la Résistance à Salbris. Près du bâtiment, de nombreux officiels, dont Roger Corrèze, maire de la ville, des enfants courant puis monsieur Bertrand , chef de cabinet, coupant le ruban inaugural avec le maire à ses côtés. Les officiels se dirigent vers le gymnase. Visite du bâtiment par les officiels et des habitants. Tous posent réunis dans la tribune, puis monsieur Corrèze fait un discours face à celle-ci. Panoramiques sur la tribune remplie. Exhibition de ping-pong puis match de handball devant les spectateurs suivi d'une remise de coupes. De nombreux enfants en tenue blanche font des exercices de gymnastique. Dans une salle de la mairie, une maquette de la future piscine couverte puis les officiels arrivant et des personnes réunies pour un vin d'honneur. Avenue de Belleville en avril 1968, un gendarme sur la route et de nombreux spectateurs derrière des barrières pour le passage de la 2ème étape du 9ème Tour du Loir-et-Cher. Passage des véhicules d'une caravane publicitaire. Les spectateurs puis le gendarme. Deux jeunes femmes tenant chacune un bouquet de fleurs. Passage de voitures d'équipe, de motards et de coureurs cyclistes. Arrivée des nombreux coureur. Parmi les spectateurs, un coureur enfile un maillot "Chocolat Poulain" et embrasse l'une des deux jeunes femmes, puis les coureurs, les hôtesses et le maire devant la foule. Le lendemain, de nombreux coureurs sur une ligne de départ rue de Pierrefitte puis départ de la 3ème étape donné par le maire, Roger Corrèze. Le 21 avril, l'Union Musicale à la sortie de son local situé derrière la mairie, boulevard de la République. Une banderole se trouve au-dessus du passage : "XXIIIe congrès départemental des Déportés du Travail. Ils sont unis, ne les divisez pas...". Les membres de l'association départementale des déportés du travail et la fanfare défilent boulevard de la République. Place du Général de Gaulle, dépôt de gerbes par des officiels au pied du monument au mort, portes-drapeaux près du monument et défilé des congressistes. Séquence sur un vin d'honneur dans une salle de la mairie. Un camion sort d'un terrain en chantier près du gymnase Antoine-Vincent route de Souemes (actuelle avenue de la Résistance). Traveling sur le terrain depuis l'avenue. Vues du chantier de construction du futur collège Gaston Jollet, encore à l'étape des fondations. Le 28 avril, dans le gymnase Antoine-Vincent, de nombreuses personnes lors d'un tournoi interrégional de tennis de table organisé par l'Association Salbris Sports. Des parties de ping-pong sur de nombreuses tables. La table des juges-arbitres en tribune. Panoramique sur les parties en cours. Portrait d'un homme en tribune. Deux raquettes dans une coupe puis remise du trophée au vainqueur d'un challenge. Logo ASS (Association Salbris Sports) dans le gymnase Antoine-Vincent. Le 30 avril, lors de la grande nuit dansante de l'ASS, vues de jeunes filles avec un dossard à la main, candidates au titre de Miss Sologne. Panoramique sur le public nombreux puis traveling parmi des danseurs. Sur la scène, un présentateur, la demoiselle élue Miss Sologne et ses deux demoiselles d'honneur. Les candidates autour d'une table sur laquelle se trouve une pièce montée. Une autre table avec des membres de l'équipe de football. Avenue de la Résistance le 5 mai, reçue par le commandant Didot (?), mademoiselle Lherminier (?) descend d'une voiture (secrétaire générale de l'Association d'Aide aux Victimes et de Réinsertion) pour l'inauguration de la rue Jeanne et Isabelle Petitfils. dans cette rue, des soldats au garde-à-vous et l'Union Musicale de Salbris jouant. Les soldats faisant une haie d'honneur et mademoiselle Lherminier parmi les personnes présentes. Discours de Roger Corrèze, maire de Salbris. Le haut de drapeaux. Dévoilement de la plaque de rue. Avenue de la Résistance, le chantier du futur du collège avec des bâtiments en fin de construction. Rue du Berry, vues du nouveau siège de la Caisse d'Épargne. [coul] Au mois de mai, séquence sur une manifestation boulevard de la République avec en tête de cortège une banderole de la CGT "Formation professionnelle pour tous" et parmi les manifestants une pancarte "La FEN solidaire de tous les travailleurs". Place du Général de Gaulle, les manifestants réunis près du monument au mort et écoutant un discours. [n&b] Le 29 mai, des camions de pompiers dans la cour de l'usine Mussy après une intervention. Un séchoir à l'origine d'un incendie après avoir explosé. Une toiture soufflée par l'accident et vues des dégâts dans le bâtiment, notamment sur le séchoir. Façade d'une maison. À l'intérieur, des personnes, dont des membres du Comité de Parrainage des Vieux, entourant le doyen de Salbris et lui remettant un cadeau (un poste de radio). Au mur, un diplôme de l'Ordre Impérial de la Légion d'Honneur reçu par le doyen. Portrait de l'homme. Dans une salle (de la mairie ?), une file d'attente devant des isoloirs et jusqu'à un bureau de vote lors du premier tour des élections législatives du 23 juin. Un électeur mettant son enveloppe dans l'urne puis les assesseurs du bureau de vote. Une main glissant une enveloppe dans l'urne. Le samedi 29 juin, dans une clairière au lieu-dit Le Buisson Bergère, des tireurs lors d'un concours de ball-trap organisé par le comité d'entreprise de Matra puis les convives réunis autour de table près d'une buvette Le 30 juin à l'occasion du 2ème tour des élections législatives, le maire, Roger Corrèze votant puis quittant la salle. Des assesseurs tenant un bureau de vote puis séquence sur le dépouillement du vote en présence de nombreuses personnes. Place du Général de Gaulle, défilé de pompiers pour le 14 juillet. arrivée d'un groupe d'officiels. Drapeau français devant le monument au mort. Boulevard de la République, passage d'un défilé avec enfants en tenue de gymnastique, troupe de soldats, groupe de pompiers, officiels, habitants et fanfare. Des personnes entrent dans la cour de la mairie. Dans une salle de l'édifice, des verres alignés sur une grande table entourés de convives puis le maire remettant des médailles d'honneur de la famille française à des mères de famille et des médailles de sauvetage à deux jeunes hommes. Avenue d'Orléans, vues du pont sur la Sauldre puis vues sur le chantier de sa destruction. Plaque de rue : "Impasse du Paradis". La rue longeant la voie ferrée, passant sous un pont ferroviaire qui enjambe la Sauldre, Vues du bout de la rue Duroc. Avenue de Belleville, façade de l'ancienne gendarmerie nationale et un immeuble HLM. L'entrée de l'école de la Briquette (actulle école Louis Boichot). L'arrière d'un nouveau bâtiment et vues d'un immeuble en cours de construction. [coul] Par la porte d'entrée, vue de personnes réunies dans une salle derrière la mairie pour le vernissage d'une exposition des Amis de la Peinture de Salbris. Séquence sur les nombreux tableaux exposés et le public dans la salle (dont le maire). Le 2 novembre, logo ASCA (Association Salbrisienne des Cinéastes Amateurs) et guirlande lumineuse dans une salle. séquence sur les convives dansant, attablés ou jouant avec des cotillons. Portraits des musiciens de l'orchestre Claude Chevalier (de Vierzon). Au petit matin, un homme balayant un grand tas de cotillons.

Commentaires

Cette école de la « Briquette » est aujourd’hui l’École Louis Boichot 47.424077, 2.046144. Son surnom de la Briquette provient qu’elle est construite sur l’emplacement d’un ancien site de fabrication de briquettes de charbon
« ...L’école élémentaire Louis Boichot située impasse Louis Boichot à Salbris (établissement 0410561M) est ouverte depuis 1968. Cette école accueille 132 enfants âgés de 6 ans à 12 ans et 9 personnes adultes. Elle partage ses infrastructures avec l’école maternelle Les Petits Lutins (établissement 0410437C), laquelle fait l’objet d’un diagnostic spécifique (0410437C _RNPP).L’étude historique et documentaire (phase I du diagnostic) a mis en évidence que certaine partie de l’école élémentaire Louis Boichot (établissement 041056 1M) ont été construites (le gymnase ainsi qu’une partie de la cour et de la cantine) sur l’emprise d’un site de fabrication de briquettes de charbon... » Texte extrait de ce document :

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=23&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwi6lenir-znAhUnxoUKHRGuDK4QFjAWegQIBBAB&url=http%3A%2F%2Fwww.robindesbois.org%2Fwp-content%2Fuploads%2F41-louis-boichot-elementaire-0410561M-RT2.pdf&usg=AOvVaw1V9GJ6O227NQ_jbjMDQvq-

Portrait de Olivier Fourel

Nous vous remercions pour cette confirmation et pour les informations que vous apportez sur cet établissement scolaire.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode