Vacances sur la Côte d'Emeraude

1964 - 1965 Réalisé par : Pierre De Montvallon En ligne le 21 Feb 2022
Dinard (35)
Bobine tournée-montée du début jusqu'à 9'41 Aérodrome Dinard-Pleurtuit La tour de contrôle de l'Aérodrome Dinard-Pleurtuit (à la limite des Côtes d'Armor et de l'Ille-et-Vilaine) en fin de journée. Le Douglas DC-3 de Rousseau Aviation, compagnie aérienne bretonne créée en 1969 et basée sur cet aéroport, est en phase d’atterrissage. L'avion prend contact avec la piste, au premier plan un DC-3 de Cambrian Airways, petite compagnie aérienne anglaise (1935/1976) assurant la liaison Southampton-Dinard. Alors qu'au loin le soleil couchant laisse apparaître quelques dernières lueurs sous la couverture nuageuse, l'avion immatriculé F-BAXR, vient se placer à quelques dizaines de mètres des portes de l'aérogare. Le vent du soir souffle bien, et la famille De Montvallon assiste de la terrasse de l'aérogare à la descente des passagers. [accéléré] Arrivée flamboyante du Vickers Viscount 800 de la compagnie anglaise British United Airways (1960/1970) en accéléré, atterrissage et roulage jusqu'au tarmac, arrivée de la passerelle d'accès et descente, toujours en accéléré, des passagers. Une dernière personne tarde à descendre, c'est probablement Elisabeth que Thierry, son fils, vient accueillir. Il s'agissait probablement d'un coup préparé, c'est pourquoi l'événement a été filmé en accéléré, de peur de manquer de pellicule (en effet, la caméra tourne moins vite et dévore moins de pellicule, ce qui donne l'effet d’accélération à la projection). Deux, trois images d'enfants sur une plage, l'été. Partie de tennis à Dinard Eté, extérieur, terrain de tennis. Catherine, 17/18ans, jupe courte plissée blanche, tennis et socquettes blanches, petit chemisier blanc sans manche, joue contre un garçon, lui-même en tenue blanche classique pour le tennis jusque dans les années 80. La partie est longue et acharnée, le jeune garçon, peut-être Thierry (alors une quinzaine d'année) transpire bien. Catherine, cheveux blonds courts et lunettes, attentive et calme, mène le jeu. Pause et retour vers les spectateurs, cousins et amis. Une jeune fille, lunette de soleil, bob et robe blanche, prend la suite contre une autre jeune fille, brune, cheveux courts, en short et polo blancs. Pêche à pied aux îles Chausey Eté, extérieur mer, en route pour les iles de Chausey à bord de “Le Président Quoniam”, de la Société Granvillaise des Vedettes Vertes. Ce bateau qui assure les liaisons entre le continent et les îles, est un ancien remorqueur de 1918 remanié, il a la particularité d'avoir sa cheminée à l'arrière et le local toilettes en dessous. Catherine, pull vert et sandales, est assise sur le toit des toilettes, appuyée contre la cheminée près de l'échelle de passerelle. Elle n'a pas l'air dans son assiette. En premier plan et garçon et une femme s'amusent de voir une personne entrer dans les toilettes, plan sur Catherine et Thierry, de part et d'autre de la cheminée, ils se bouchent le nez. L'odeur de fuel brûlé sortant de la cheminée ne suffit probablement pas à atténuer l'odeur nauséabonde engendré par l'effet du mal de mer sur les estomacs des touristes. Plan général sur les passagers relativement moroses, le temps ne semble pas de la partie, le ciel est gris bleu, l'air frais. Rassemblement des familles au pied de la Chapelle Notre Dame de la Victoire à 100 mètres du débarcadère. Paniers, épuisettes ou havenets, cirés, bottes, tout le monde se prépare à une partie de pêche à pied. Elisabeth, bandeau jaune dans les cheveux, écoute les indications d'une femme brune. Pique-nique, sieste pour les uns, grands préparatifs pour les autres. Une bonne partie de la famille De Montvallon, Elisabeth, Thierry (?), Christophe (?)... Vers la plage, tennis ou méduses aux pieds, haveneau sur l'épaule, havenet à la main et panier plastique en bandoulière, les troupes se dirigent vers l'estran découvert par la marée descendante, au loin les multiples récifs de Chausey recouverts de goémons. Magnifique plan de Christophe (?), haveneau sur l'épaule (le manche de l'outil fait la diagonale de l'écran), panier plastique vert en bandoulière, ses frères, sœurs et cousins, au loin en arrière plan. La pêche commence, on ratisse avec les grands haveneaux ou bichettes les fucus visicolosus qui habillent les rochers. De l'eau jusqu'aux cuisses ou à la taille, tout le monde s'y met, Elisabeth, un cousin (?), Christophe et Marie-Frédérique. La caméra suit le parcours d'un havenet dans l'eau sableuse pour finir sur les fesses d'Elisabeth. Il y a manifestement une volonté de “scénarisé“ cette pêche à pied et la rendre plus attractive à la projection. Vincent se prête beaucoup au jeu avec son père qui tient la caméra. Un cousin sportif et concentré montre à Vincent comment s'y prendre, quelques crevettes et étrilles en font les frais. La plage de Saint-Enogat Collure (changement de bobine) 09'41'' Eté, extérieur jour, plage. Vue plongeante sur les baigneurs sur le sable, on voit nettement l'ombre du filmeur. La famille sur la plage, les enfants, Marie-Frédérique songeuse pelle à la main, roulades et poiriers sur le sable pour Christophe et Valérie. On est peut-être sur la plage de Saint-Enogat à Dinard. Tentes et abris de plage. Pêche au large de Dinard Collure 11'17'' Eté, extérieur jour. Un embarcadère au matin, probablement le quai de la Pointe du Décollé au pied de “L'Amirauté”, on embarque les sacs et les seaux à bord d'un petit canot breton motorisé barré par un pêcheur local. Le bateau longe la pointe du Décollé. Au loin, sur la côte, la croix de granit de forme trapézoïdale qui marque la pointe, en premier plan, Christophe prêt du mât de misaine portant un gilet de sauvetage ancien à flotteur de liège. Après avoir doublé la pointe, on s'installe pour la partie de pêche, le soleil est bien haut, Christophe barre. On croise un caboteur. On met le foc puis la misaine (grand voile). La brise légère suffit à pousser doucement et silencieusement le bateau pour la pêche. (Le pêcheur local semble avoir disparu, peut-être n'a t-il fait que livrer le bateau, il y a 4 individus à bord en comptant le filmeur). On remonte un maquereau, l'art de décrocher le poisson devant les yeux dubitatifs de Christophe, un coup de rhum pour faire passer. Collure 15'00'' Extérieur jour, terrain de tennis par temps nuageux et assez frais. Vincent, short et pull, tenue habituelle de vacances en Bretagne, s'essaie à jouer au tennis. Elisabeth a pris l'entraînement en main. Il y a également Marie-Frédérique souriante et motivée qui joue contre un petit garçon (à identifier). Tout le monde s'y met pour l'encourager. Match de tennis, Piem en double contre des adversaires inconnus, il ne laisse aucune balle à son équipier. Collure 18'24 Eté, extérieur, soleil, une pelouse bordée de pins en bords de mer, une superbe villa néo-bretonne typique de la côte d'émeraude. Un garçonnet sur une balançoire, apéritif où l'on sert un mathusalem (bouteille de 6 litres) de whisky Old Smuggler, allée bordée de fleurs avec la mer bleue en arrière-plan, barbecue et viande grillée.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode