Majorettes de Ballan-Miré

1980 Réalisé par : Lionel Planchet En ligne le 05 Oct 2020
Ballan-Miré (37)
Titrage : "France by Lionel Planchet". Vues d'un feu d'artifice. Des majorettes de Ballan-Miré défilent rue du Maréchal Foch et font un spectacle place du 11 novembre.

Commentaires

Je pense qu'ici le défilé descend rue du Maréchal Foch à hauteur de la Place de l'Eglise. L'immeuble du magasin UNICO aurait donc été remplacé par un nouveau bâtiment abritant le restaurant Calypso.

Portrait de Olivier Fourel

Nous vous remercions pour cette précision.

Merci au service communication de la mairie de Ballan-Miré, qui me confirme que l'Unico était bien Place de l'Eglise à Ballan-Miré à l'angle de la rue du Maréchal Foch et qu'il a été remplacé par un restaurant qui s'appelle maintenant "Le Restau du Coin", anciennement le "Kiosque" (sur vue 3D de 2018, le Calypso).

Mes parents ont habité Ballan de 1968, à 2000, j'en suis parti en 1974 pour embarquer dans la marine marchande, je connaissais bien le village.Aujourd'hui je ne m'y reconnais plus. Les majorettes ont fait parti de ma jeunesse, c'était nos copines.
En face de l'UNICO, il y avait un bar tenu par une dame (j'ai perdu le nom), son mari était réparateur et marchand de cycle. En haut en face du bureau de tabac il y avait une quincaillerie. J'habitai à côté du château des Carnaux, et à mon époque il n'y avait pas de maison, on pouvez chasser le lapin et la perdrix tranquillement.

Bonsoir jl.chamblet,
Je lis à la page 44 d'un livre édité en 1995 par l'asso. des amis de la bibliothèque municipale de Ballan-Miré, sur la révolution mécanique de cette ville, édité en 1995 :
"Au service des deux roues : Jean Chaudun.
Arrivé de Blois presque par hasard, en 1967, avec une formation de mécanicien, Jean Chaudun aménage un atelier assez rudimentaire rue de l'Etang tandis que sa femme gère le café de l'Avenir (qui était place de l'église). Les Ballanais ont souvent recours à lui pour entretenir des vélos mais aussi de petites réparations domestiques. En 1974, à la construction de la Résidence Fleurie, il y transfère son atelier, agrémenté d'un magasin d'exposition clair et spacieux. Vélos et cyclomoteurs y voisinent, offerts à la convoitise des chalands. Les affaires marchent bien et, en 1977, Mme Chaudun vient rejoindre et seconder son mari."
Il pourrait peut-être donc s'agir de ce couple dont vous vous souvenez.

En arrière-plan, à gauche, à l'angle de la rue du Commerce et de la rue du Maréchal Foch, on aperçoit le bar-tabac-pmu "Le Sainte-Rose", toujours présent sur la commune.

Bonsoir,
effectivement c'est chez Monsieur Chaudun que j'ai acheté ma première moto, une Flandria 50. en 1973.
Son épouse tenait donc le bar en face de l'UNICO, il y avait un baby, et on jouait au 4 21. Chez Edmond au Sainte Rose qu'il tenait avec son épouse, il y avait un Flipper (le luxe) pour un village comme Ballan.
En 1977 je naviguai, et je ne revenais que très rarement sur Ballan, donc j'ai pas connu le 2ème magasin.
Un peu plus haut dans le village vers le rond point des HLM, il y avait également un magasin d'alimentation je ne me souviens plus du nom. Je parle d'une époque ou à la place du lac des Bretonnières il y avait des champs avec un Poney club. Il me semble que d'ailleurs les propriétaires ont été déplacés plus haut ou ils ont poursuivis leurs activités de poney club et ouvert un camping.

C'est avec vive émotion que j'ai visionné ce film où je me suis retrouvée ainsi qu'une partie de ma famille et amie qui jouaient dans l'harmonie municipale. J'ai fait partie de la troupe des majorettes de Ballan-miré une dizaine d'année.
Alors si je peux récupérer la vidéo cela me ferait un immense plaisir.
Avez-vous d'autres vidéos sur les majorettes de ballan ?

Portrait de Olivier Fourel

Bonjour,
Nous ne pouvons malheureusement pas vous fournir une copie de ce film car les droits restent en possession de son réalisateur. Mais vous pourrez toujours le visionner de manière libre et gratuite sur ce site.
De plus, après recherche, il semblerait que ce soit le seul film déposé chez nous montrant les majorettes de Ballan-Miré.
Cordialement.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode