Six heures vingt-deux

1983 Réalisé par : Maurice Huvelin En ligne le 29 Oct 2021
Saint-Jean-le-Blanc (45)
[film accompagné de bruitages et de musique]

Carton : "Six heures vingt-deux...". [/noir]. Un homme conduisant et sa voiture roulant sur une route de forêt. Entrée de la voiture dans la cour d'une propriété rue Creuse à Saint-Jean-le-Blanc. Alors que l'homme entre dans la maison, un autre ouvre la fenêtre, rouspète auprès de sa femme puis compose un numéro de téléphone. À l'étage, une femme lit allongé sur un lit puis décroche un combiné téléphonique. Elle le repose puis va parler à un homme dans une pièce voisine. Panoramique jusqu'au rez-de-chaussée où le conducteur allume une cigarette et consulte une feuille. Il allume une télévision et s'assoit devant pour manger un sandwich. Enchaînement d'images télévisuelles. L'homme se lève, va chercher une bière et met un disque. Il ferme ensuite différents volets et s'installe pour lire un magazine de bande-dessinée. Façade de la maison avec une lumière extérieure. L'homme endormi sur son lit, se réveillant doucement et observant autour de lui. Il regarde ses pieds et une de ses mains qui s'enfonce peu à peu dans le matelas. Il panique et observe tout autour de lui, puis il crie. L'homme ayant rouspété est assis sur une banquette, il entend du bruit mais monte le son de sa télévision. Tout le corps de l'homme allongé commence à être avalé par le matelas. Une fenêtre fermée. Une personne dormant, puis une boîte de boules Quiès sur sa table de chevet. L'homme s'enfonçant de plus en plus. Un mannequin de couture. Par une fenêtre, un homme assis de dos. L'homme continuant de disparaître dans le matelas. La télévision s'éteignant. Le visage de l'homme en sueur. La fenêtre fermée. Le mannequin. Seul son visage est encore à la surface du matelas. Un lustre qui disparaît quand la tête de l'homme entre dans le matelas. Le matelas vide. Un réveil indiquant 6h22 et sonnant. Un homme sort de la maison et ouvre des volets. Ses pas sur le sol. Ses yeux lisant. Il revient vers la maison. Une pancarte sur le portail : "Chambre à louer".

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode