Cavalcade d'Oucques la Joyeuse

02/1953 Réalisé par : Pierre Dubiau En ligne le 29 Oct 2021
[film accompagné de commentaires, de sons en prise directe et de musique]

Titre jaune sur fond noir "1953", titre rouge sur fond noir "Le café de la Renaissance" "présente" "la cavalcade d'Oucques la joyeuse" "Réalisation Films Pierre Dubiau Tours". Plan de la foule dans la grande rue avec en perspective la mairie. Insert sur drapeau français et décoration fleurie. Pris depuis une des fenêtres de la mairie plan sur la foule dans la grande rue. Gens dans la rue et vitrines des commerces fleuries. Plan sur ballons. Alternance de plans sur les vendeuses de mimosas qui ornent la boutonnière des passants et de vitrines fleuries et décorées. Série de plans montrant des bicyclettes, motos, voitures particulières et cars qui amènent de tout le Loire et Cher, des départements limitrophes et souvent de plus loin encore le public. Insert sur la porte fleuri "la vieille gaité Oucquoise vous ouvre ses portes". Série de plans de la foule qui attend au bord de la route. Plan de l'hôtel de ville "délicatement paré". " Le chevalier Du Guesclin accompagné de cavaliers. Insert sur décoration fleuries. Fanfare militaire de la deuxième division blindée ouvre la voix au défilé. Cavaliers, fanfares, chars décorés (sauterelle géante, palette de peintre,...) gens déguisés. La fanfare d'Oucques la joyeuse ferme la marche. Série de plans de la foule qui envahit la chaussée. Cavaliers, fanfares, chars décorés qui descendent la grande rue. Insert de gens dans la grande rue. Insert sur la foule dans la rue. Venant de la route de Châteaudun les chars décorés passent devant la mairie. Insert sur spectateurs (deux femmes, un homme portant un béret, un enfant), foule et décoration. Derniers chars puis foule qui envahit la chaussé puis gens se jetant des confettis. Plan sur char décoré (sauterelle). Alternance de plans sur bataille de confettis et sur chars décorés. Foule dans la rue. La voix off évoque l'heure où s'ouvriront les bals. Vue d'ensemble sur fête foraine place du château avec église du village en fond. Carton " FIN".

Commentaires

Charmant film qui nous rappelle les grandes cavalcades qui se déroulaient autrefois après guerre, où la population avait un besoin de revivre et de se réunir. Sur l'affichette collée sur la vitrine, on remarque que deux dates étaient fixées pour cette cavalcade : le 18 février, qui était le mercredi des Cendres au vu du calendrier 53, et le 22 qui était le dimanche.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode