Grande Oreille (La)

1961 Réalisé par : Pierre Guilbert En ligne le 13 Apr 2022
Nançay (18)

[film accompagné de musique et d'un commentaire]

(Il existe une version un peu plus courte réalisée par Henri Fabiani dont les droits sont détenus par Les Documents Cinématographiques)

Carton : Un film dans la série ‘’Tout en 10 minutes’’ Carton : Une production SON et LUMIERE Pierre Long, Carton : Réalisation Pierre GUILBERT, Carton : images Lucien JOULIN, Jean PENZER, Arthur RAIMONDO, Claude LECOMTE, Carton : montage Pierre FATTORI et Nicole DAUJAT, Commentaire dit par Jean-Claude MICHEL, Laboratoire ECLAIR, Enregistrements MARIGNAN, Carton : LA GRANDE OREILLE, Visa de contrôle Cinématographique N° 24.762 du 12/04/161.

Sur une musique dite ‘’contemporaine’’, le travail des radioastronomes qui travaillent au sud de Paris en Sologne sur un terrain de 150 hectares à Nançay acquis le 25 novembre 1953 sous la direction de l’Observatoire de Paris. La station est inaugurée le 21 octobre 1956 par René Billères, Ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports. Le site ne comporte que deux premières antennes, basées sur des radars allemands de type Würzburg-Riese de 7,5 mètres de diamètre. C’est en 1960, que le grand télescope est construit sous l'impulsion d'André Danjon, directeur de l'astronomie en France et de Jean-François Denisse. La construction en est confiée à la Compagnie Française d'Entreprises (C.F.E.) et à son directeur industriel Jean Roret. En 1950, les pionniers de la radioastronomie en France, Yves Rocard, Jean-François Denisse, Jean-Louis Steinberg et Émile Jacques Blum sont pour la plupart issus de l’Ecole Normale Supérieure. Le film a été tourné au moment où cinq réflecteurs viennent d’être installés sur le radiotélescope de Nançay pour l’étude des ondes radio-naturelles émises par les astres. L’observatoire américain du mont Palomar, creusé dans une montagne de 1706m dans le nord de San Diego, n’est encore qu’à l’état de projet. Et le télescope Lovell, de l’observatoire de Jodrell Bank, en Angleterre, est flambant neuf. Ce film de vulgarisation scientifique tend à nous faire connaître les avancées de la recherche en matière d’astronomie.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode