Fête de la Saint-Éloi à Bourges

1953 Réalisé par : 071 Inconnu En ligne le 29 Oct 2021
Bourges (18)
Titre : « LA SAINT ELOI 1953 » « Ce jour là, Napoléon, bâtonnier sortant, reconduisait repu de mécanique St Eloi, en sa bonne église de St Bonnet mais avant... ». Dans le garage de Napoléon Terrasse, route de Trouy, un vin d'honneur est servi par Mme Terrasse. Un musicien tient sa trompette au bras. De nombreuses personnes sont dans le garage autour du vin d'honneur. Ils mangent des petits fours. M. Loye mange un petit four en discutant. Titre : « AH. Le petit vin blanc... » Devant le garage de M. Terrasse, une plaque d'immatriculation 482 – P9 avec écrit "Honneur à St Eloi" à l'avant de la voiture. Une fanfare. Une grosse caisse. Deux joueurs de trompettes. La voiture, une de Dion 2 cylindres double phaëton de 1900, sort du garage avec Saint-Éloi posé dessus (une berline Citroën est stationnée devant une pompe à essence). Fanfare "Amical-Réveil" dans les rues de Bourges. Passage du pont d'Auron. À l'angle de la place Gordaine et de la rue Mirebeau, un magasin "Chaussures Gabard", en face un magasin de "Vins Liqueurs". Arrivée du cortège place Saint Bonnet. La voiture fume beaucoup. La statue de Saint-Éloi est portée dans l'église par deux hommes. Le cortège suit.

Dans l'église Saint Bonnet, la cérémonie en l'honneur de Saint-Éloi. Elle est célébrée par Mgr Sinargout (représentant de Mgr Lefebvre), le chanoine Dubreuil. Sortie de l'église avec la statue. Des enfants portent des décorations à remettre deux médailles et le bâton d'intronisation à la confrérie de la Saint-Éloi. Un homme remet les médailles, il s'agit de M. Marcel Bourin, grand chancelier de l'ordre de Saint-Éloi. "M. Constant Massé, président d'honneur, reçut la plus haute distinction de l'ordre, le bâton de Saint-Éloi. M. Adrien Bouchardy fut sacré commandeur et M. Caillaut, nouveau bâtonnier, reçut la croix de chevalier" (Le Berry Républicain, 6 décembre 1953)

Remise de médailles. Cortège qui repart. Un magasin "L. Julien Literie Sommiers Matelas". Dans une rue non-goudronnée, la voiture peine un peu à avancer. M. Loye et Françoise sa petite fille (au bonnet blanc) qui court vers l'intérieur d'une maison. Le nouveau bâtonnier de la Saint-Éloi, M. Caillaut (garagiste au 9 rue Barbès). La fanfare joue un air. Dans la salle Mermoz, portraits de convives médaillés. "La marseillaise" Les convives sont debout devant la table du repas. Ils s'asseyent « Bon appétit à tous ». Les tables sont dressées en U. De nombreux drapeaux tricolores pavoisent l'intérieur de la salle. La statue de Saint-Éloi est au fond.

Commentaires

Une berline Citroen (années 30?) devant la pompe à essence

Un policier à vélo ?

Portrait de Olivier Fourel

Merci pour cette indication.

Un panneau pub. Yacco derrière la fanfare

L'immatriculation"482 P-9" sur la voiture debut de 20 eme siècle.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode