Magazine départemental du Loiret

1953 Réalisé par : Pierre VilliaumePhoto Ciné Club Orléanais En ligne le 13 Jul 2022
Orléans (45)

[film accompagné de musique et d'un commentaire]

Les pages d'un calendrier défilent une à une de janvier à décembre. Titre : "D'un mois à l'autre dans notre département".

FOIRE EXPOSITION

Titre : "La vie économique dans notre département". Cathédrale d'Orléans puis Hôtel de ville (Hôtel Groslot). Le commentaire en voix-off est dithyrambique concernant la renaissance de la ville d'Orléans après la guerre. Séquence sur la Foire-Exposition d'Orléans sur le boulevard Alexandre Martin. Le député du Loiret, Roger Secrétain, visite les nombreux stands (il sera maire d'Orléans de 1959 à 1971). Vues sur les différents exposants, surtout du matériel agricole. Le maire René Dhiver (ancien bras droit de Pierre Chevallier), sert la main à un exposant, en compagnie du député Pierre Gabelle. Puis la visite continue. René Dhiver et Roger Secrétain boivent une coupe de champagne. Juste derrière eux, on aperçoit Pierre Ségelle, également député du Loiret et futur maire d'Orléans. Sur cette image, apparaissent donc côte à côte les trois maires successifs d'Orléans. La visite officielle se poursuit dans les différents stands.

FETES JOHANNIQUES

Titre : "Jeux et traditions dans notre département". Portrait de "Jeanne d'Arc", incarnée cette année-là par Thérèse Soulas, avec son armure, son cheval, son étendard et ses deux pages qui l'accompagnent. Le journaliste Francis Cover lui tend un micro pour enregistrer une interview.

Vue sur le cortège partant de la cathédrale Saint-Croix : les enfants des écoles et des sections scout. Le commentaire en voix-off annonce que la cérémonie civile est présidée par Edouard Bonnefous (ministre d'Etat). Vues sur le défilé : fanfare, municipalité (René Dhiver le maire, avec ses adjoints), puis Edouard Bonnefous avec à sa droite un préfet, probablement le préfet du Loiret Maxime Roux, et à sa gauche Roger Secrétain. A droite du préfet, le député Pierre Gabelle. Derrière eux, le député Pierre Ségelle. Puis passage du cortège de la magistrature, et le cortège religieux : avec Mgr Picard de la Vacquerie, évêque d'Orléans, qui salue la foule. A sa gauche, Mgr Giuseppe Roncalli, nonce apostolique (et futur pape Jean XXIII). Arrivée place du Martroi et défilé militaire, avec troupes françaises et américaines, chars blindés (dont ceux portant les noms "Bearn", "Constantine").

MANIFESTATIONS SPORTIVES

Titre : "le sport dans notre département". Une pancarte indique "Concours hippique". Le "club hippique Jeanne d'Arc" organise une réunion équestre dans le Carré Saint-Vincent. Nombreuses vues sur le parcours de saut d'obstacle.

Une banderole annonce le "Circuit de vitesse motocycliste, par l'Amical Motor Club Orléanais, le dimanche 3 mai". Vues d'ensemble sur le circuit depuis les tribunes, puis plans rapprochés sur les motards en coulisses. Le commissaire de course lit son chronomètre et on peut lire sur ses lèvres "3, 2, 1, partez !". Alternance de vues sur la course et les organisateurs dans les tribunes. Panoramique sur les innombrables véhicules deux-roues entassés sur un parking (vélos, vespas, motos, mobylettes...) [insolite].

Une grande affiche annonce le "3ème circuit international de vitesse d'Orléans, le 31 mai 1953". Organisée par l'Automobile Club du Loiret, cette course se déroulait en ville, boulevard Jean Jaurès et faubourg Madeleine. Plusieurs vues sur une course de voitures "loisir", puis sur la course de voitures de sport. La voiture n°48 est une BMS, pour Bosvin-Michel-Spéciale, construite par Camille Bosvin d'Issoudun. Elle est pilotée par Guy Michel (il sera vainqueur en 1955). Mais cette année-là, c'est la voiture n°45 qui gagne la course : le pilote (?) sort de la voiture, une fillette lui apporte un bouquet de fleurs et Guy Miche le félicite.

Commentaires

Le Carré Saint Vincent où se déroule ce concours hippique (nom donné par le commentateur) se trouvait où s’élève aujourd’hui le Théâtre d’Orléans et les bâtiments d’Orléans Métropole, les maisons de 6:05 à 6:10 sont toujours visibles Boulevard Pierre Ségelle 47.904600, 1.914931

Portrait de Olivier Fourel

Nous vous remercions pour ces indications qui nous serviront lorsque nous finirons l'indexation de ce film (puisque comme vous l'avez remarqué nous en avons omis la fin lors de la première indexation).

En 8:56 et 9:22 La voiture 48 est la BMS ( Bosvin-Michel-Spéciale) conduite par Guy Michel voir le film de Mr Jean Malard « Course de vitesse 6647 en 2:36 »

Guy Michel félicitant le pilote de la voiture N°45

En 2:40, nous sommes Bd Alexandre Martin, à l'angle de la rue Porte Saint Vincent. L'immeuble d'angle aperçu en arrière-plan est au n°1 du boulevard où se situe maintenant la brasserie Le Saint Vincent. A cette époque d'après-guerre, les foires se tenaient souvent sur les boulevards, comme celle de Tours Bd Heurteloup et place de la Gare.

Portrait de Olivier Fourel

Nous vous remercions pour cette localisation.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode