Visite officielle à Orléans (2/2)

1955 Réalisé par : Pierre Villiaume En ligne le 04 Dec 2020
À la base aérienne d'Orléans-Bricy, une assemblée (dont des militaires gradés), est attablée dans salle de réunion, écoutant le discours d'un intervenant s'exprimant devant un micro. A droite de cet intervenant, peut-être le commandant de la base.

Puis une opératrice semble enregistrer des interviews sur un magnétophone [/sombre]. Gros plan sur une poignée de main. Les membres de la réunion font une pause à l'entrée du bâtiment portant le numéro 20 (construit dans les années 1930 il devait être à l'origine le bâtiment de direction de centre d'essais qui ne verra jamais le jour, agrandi et reconverti en mess des officiers). Plan serré sur le commandant qui discute.

Commentaires

Le chiffre 20 est retourné, peut-être une inversion du film

Portrait de Olivier Fourel

Votre remarque est tout à fait juste et nous allons corriger cette inversion au plus vite.

Magie ! Le chiffre 20 remis à l'endroit !
Nous pouvons remarquer sur ce film qu'il s'agit exclusivement de militaires, femmes et hommes, de l'Armée de l'Air. Si ce film est supposé être tourné à Orléans, deux possibilités envisagées : réunion dans un bâtiment de la ville ou réunion dans un bâtiment de la base de Bricy...enfin peut-être !

Bonjour a.lelu, votre déduction pour Bricy me semble la bonne il existe un film de Mr Emile Lauquin lui aussi en 1955 « Commémoration à la base aérienne fiche 8805 » où l’on voit une numérotation du même genre que ce film en 0:32 (H3) en 2:36 (3)

Sur le film « Visite officielle à Orléans 11395 en (17:01) » on retrouve l’entrée 20 sur l’aérodrome d’Orléans qui ne pouvait être que la Base de Bricy . a.lelu votre déduction était bonne et vous pouvez résoudre l’énigme.

En 11:57 du film « Visite officielle à Orléans 11395 » sur la carte le nom du point de départ et de retour est bien « Bricy »

Portrait de Olivier Fourel

Honneur donc à monsieur Lelu pour résoudre cette énigme.

Bonjour,

Le bâtiment avec le chiffre "20" est tout simplement le mess officiers de la base aérienne de Bricy. Construit dans les années 30 il devait être à l'origine le bâtiment de direction de centre d'essais qui ne verra jamais le jour, agrandi et reconverti en mess, il existe toujours même si quelques aménagement ont été fait.

Portrait de Olivier Fourel

Merci à vous pour cette information que nous préciserons dans le résumé de ce film.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode