Cité des Sables (La)

1973 Réalisé par : CollectifYolande Thuet En ligne le 26 Jan 2022
La Riche (37), Tours (37)
Ce film documentaire sur les habitants de la Cité des Sables du quartier de la Riche à Tours, a été réalisé par un groupe d'éducateurs de prévention spécialisée, dont faisait partie Yolande Thuet. Il a été conçu comme un tract politique suite au licenciement d'un éducateur à qui sa direction reprochait ses propos virulents sur la politique de la ville vis à vis des habitants de la cité des Sables. Il n'avait pas à l’époque, vocation à être montré aux habitants de la cité mais à circuler et à être projeté le plus possible lors de réunions dénonciatrices des méthodes et directives de la ville de Tours en direction de ces populations dites défavorisées. ---- [film accompagné de commentaires et de musique] [coul] À Tours, vues de la Loire et de ses abords depuis le pont Saint-Symphorien (dit pont de fil) (présence du château, des tours de la cathédrale et de la bibliothèque municipale en arrière-plan). Le pont Wilson. La place Plumereau. Affiche : "N'abimons pas la Touraine". Sur un commentaire critique de la politique urbaine, vues de la cité des Sables, de La Riche et de ses alentours. Une décharge. Passage d'une locomotive. La levée du Cher au sud de la commune. Ensemble de vues de la cité des Sables et de ses alentours, dont une vue d'une pancarte "Allée présidentielle" avec les 4 tours de la cité en arrière-plan. Vues d'une grande décharge aux abords de la cité. Sur un commentaire parlant d'un manoir, vues de cabanes, de tas d'ordures et de ce qui semble être un bidonville. Petite pancarte "Les Sables" au bord d'une route. Dans le quartier de la Cité des Sables, longue séquence de vues d'habitations et de quelques personnes dans les rues ou aux fenêtres d'immeubles. [n&b] Panoramiques sur des paliers et des cages d'escalier. Trois enfants près d'une porte. Affiche : "Garder la France propre". un homme charge de la terre dans une remorque. Des enfants sur des balcons d'immeuble puis en groupe dans une rue et près de leur école où certain posent pour la caméra. Le bâtiment du centre social du quartier. Les activités du centre social sur un document officiel. Du personnel médical soignant des personnes dans le centre de soins du quartier. [coul] Nombreuses vues à l'intérieur de logements de la cité, en présence d'habitants ou non. Suivi d'un travailleur maghrébin marchant dans la rue. Photos d'immigrés puis affiches antiracistes. Un balcon d'immeuble. Deux hommes près de denrées posées derrière une camionnette. Des enfants près des immeubles. Un calendrier "Cité-Inform - association de la Cité des Sables" et photos d'activités dans la cité. Séquence sur des enfants jouant, parfois avec violence, près d'espaces grillagés, près de grands murs gris et dans les rues de la cité. Couverture d'un livre : "Méthode de lecture pour les adultes d'Afrique du Nord", puis vues de quelques pages. Vues d'enfants dans un terrain vague et dans la cité. Le bâtiment du centre social et ses alentours dégradés. Des enfants près du bâtiment. Dessins enfantins sur des murs. Photographies d'enfants lors de sorties organisées par le centre social. Trois adultes discutant dans un salon en présence d'un enfant puis rejoint par un adolescent. Les grandes tours de la cité des Sables. Vues d'un groupe d'enfants avec des animateurs lors d'une promenade dans les environs de la cité. À Tours, entrée de la préfecture d'Indre-et-Loire, côté place de la Préfecture. Photographies d'ouvriers sur des chantiers avec la légende "Ce que les français ne veulent plus faire", puis articles de presse et photographies de violences policières lors de manifestations. Tracts sur un conflit après la fermeture du club de prévention de la cité des Sables. Nouvelles vues du groupe se promenant et explorant une décharge sauvage. Dessins satiriques et photographies de militaires. Boulevard Heurteloup à Tours, face au jardin de la Préfecture, une femme récupère des fleurs dans un vieux landau. Deux policiers dans une rue puis, sur un mur, publicité peinte pour le cabaret "La Paix". Dans le centre social des Sables, vide et aux fenêtres grillagées, des établis, du bois et des outils puis un banc, une prise non connectée, un baby-foot et une table de ping-pong. [n&b] Vues d'un couloir du centre social de la cité des Sables.

Commentaires

Ces 3 barres d'immeubles qu'on appelait aussi "cité d'urgence" se trouvaient à ces coordonnées : 47.378676, 0.652058 . A l'ouest, dans les années 50, où se situe maintenant l'usine de traitement des eaux, il existait une multitude de petits jardins ouvriers. Mon père y avait un jardin. La rocade ouest n'existait pas à l'époque. La tranquillité de ces petits jardins s'est malheureusement terminée le jour où ces barres ont commencé à être habitées...

La Place Plumereau.dans le vieux Tours.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode