Reportage sur une filature en Belgique : la Royal Axminster

1955 Réalisé par : Michel Huguet En ligne le 29 Oct 2021
Romorantin-Lanthenay (41), Theux
Gros plan sur un micro portant le titre "Radio Maisons Neuves" (du nom d'un quartier de Romorantin). Jaques Quaghebeur est assis à une table et parle à la caméra. Il présente une pelote de laine ou de coton.

Titres : "De fil en... aiguille, suivez le guide", "ou le roman du Fil Tapis", "un reportage de Michel Huguet", "Production Tele-Radio Maisons Neuves", "commentaires de Jacques Quaeghebeur". Vue sur des échantillons de laine en pelote et un mur de petits tiroirs, derrière un homme assis à un bureau qui répond au téléphone (c'est Michel Huguet, le réalisateur : il a travaillé dans cette usine en tant que technicien jusqu'en 1960). Vue sur un gros camion portant l'enseigne "Royal Axminster, Juslenville" (Juslenville est un village de la commune de Theux), et chargé de gros sacs en toile. Dans les entrepôts, un employé ouvre et vide les sacs de laine. Puis succession de vues sur les machines à carder et à peigner. Retour sur le présentateur parlant à la caméra. Un ouvrier et un cadre discutent dans un bureau. Puis séquence sur la mise en fil puis la mise en bobine dans l'usine. Puis vue sur un autre atelier où une femme sort des écheveaux d'une machine et un homme les conditionne dans de gros sacs. Séquence avec le présentateur. Puis dans un atelier, nombreuses vues sur les ouvriers et les machines qui lavent la laine. Au bout de la chaîne, des femmes forment des écheveaux. Vues sur l'étape du conditionnement et étiquetage. Puis vues sur l'atelier de maintenance où les ouvriers semblent réparer ou fabriquer des pièces. Un employé prend la pose en glissant son carton de présence dans la pointeuse. Gros plan sur la pointeuse.

Au fond de la salle de restauration (ou cantine), une femme vide une cruche dans une cuve. (On aperçoit des cendriers au centre des tables).

Retour sur le présentateur qui montre le carton "Radio Maisons Neuves". Titres : "Film Gevaert, son Grundig, ciné Eumig", "C'est fini... Merci ".

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode