Châtillon travaille

1951 Réalisé par : Bernard Lerousseau En ligne le 29 Oct 2021
Châtillon-Coligny (45)
Générique : "Bernard Lerousseau présente", "Chatillon travaille - 1951 -", "avec la collaboration de Mrs P. Hamard Ph. Hamard Melle G. Cailloux" puis "avec le gracieux concours de tous les CHATILLONNAIS de bonne volonté".

Chant du coq. Panneau d'entrée de Châtillon-Coligny. Travelling dans des rues de la commune (Faubourg du Puyrault, rue Jean Jaurès et rue du Paradis). Vue des façades de commerces, "boulangerie coopérative", "économiques troyens", "pharmacie", "pâtisserie", "ameublement". Plus loin l’horlogerie puis le "tabac et café du centre" l'alimentation, la graineterie droguerie de A.HAMARD avec sa petite enseigne des laines PINGOUIN: "au paradis". Il est tôt le matin, les devantures des magasins sont fermées. Dans une chambre, le réveil d'un homme (réveil sonnant dans une assiette pleine de pièces, indiquant 7 heures, bâillement, et ouverture de la fenêtre avec étirement). Passage de l'homme au volant d'un camion "Grains et engrais André Hamard".

Sur le canal de Briare, une péniche "Diva", des hommes la chargeant de sacs à l'aide d'une brouette, passage d'une péniche "Mistral", un homme buvant un verre de vin, un autre porte à dos d"homme un sac de graines qu'il vide dans une trémie à grain. Les sacs sont loués par la société de textiles industriels Esmery-Caron. Passage d'une péniche "Mistral", un éclusier faisant passer une péniche puis un homme et deux chevaux sur le chemin de halage.

Départ d'un camion "R. Zurfluh Matériaux de construction". Deux hommes chargeant du sable dans la benne d'un camion. un homme sort des parpaings d'un bâtiment pour les faire sécher. Dans une rue, un homme remplissant des tonneaux. Un groupe d'hommes refaisant la vitrine d'un commerce. Des hommes travaillant dans une scierie, découpe du bois. Deux hommes chargeant des bûches de bois dans une charrette et un autre sciant avec une scie à cadre. Deux hommes bricolent une plaque. La statue d'Antoine César Becquerel sur la place Becquerel. Un homme meulant une pièce. Tonte d'un cheval. Des femmes au lavoir au bord du Loing. Une femme frottant un vêtement sur une planche, de chaque côté, bassine et lessiveuse en zinc. Deux hommes travaillant sur la façade d'une maison. Un homme près d'une femme portant un enfant. Panneau : "Attention travaux". De nombreux hommes creusant de grandes tranchées (pour l'acheminement du gaz du gisement de Lacq). Un homme posant un panneau "Attention travaux", un marteau-piqueur cassant la route puis de nombreux hommes bouchant à la pelle des tranchées dans la rue Domaine Morin. Installation du gaz dans la ville. Dans un atelier, un homme chauffe un tuyau au chalumeau pour le former.

Façade de la quincaillerie générale Lerousseau, une femme balayant le caniveau devant. Des habitants marchant dans les rues. Deux femmes discutent à la porte d'une poissonnerie. Passage d'un cycliste. Deux hommes, des frères, poussant une charrette avec deux tonneaux. Un homme fignolant des travaux de rénovation d'une façade de magasin. Un facteur à pied distribue le courrier.

Une femme faisant sonner la cloche de l'église. Passage d'un convoi funéraire dans la rue Jean Jaurès. On devine la condition sociale de la personne décédée à l'ornement du corbillard. Vues du cimetière puis d'un homme construisant un caveau. L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul et une porte de ville. Des personnes sonnant les cloches.

De nombreuses personnes prenant le soleil à la terrasse du Café de France rue Jean Jaurès. L'heure de l'apéritif, la serveuse a sur son plateau une bouteille de St Raphaël. Une équipe de peintres travaillant sur la façade d'un magasin. Deux hommes déchargeant à dos d'hommes des sacs de charbon d'un camion Renault Galion. Hommes et femmes au jardin. Au bord du canal, le bâtiment d'une distillerie et sa cheminée fumant. Trois hommes travaillant les pieds dans l'eau. Un groupe sur un pont donnant sur le Loing puis vues de la rivière en crue. Inondation. Un crieur public avec son tambour. Annonce publique.

Un jour de marché, des badauds dans les rues et près de magasins. Étal de cuves en zinc, le vannier. Discussion à la porte du tailleur L. Charillon. Vue du magasin d'électro-ménager R. POULET distributeur officiel de la marque Philips. Des échelles posées sur un toit et des hommes y posant une grande antenne. Vues de groupes discutant dans la rue avec les gendarmes devant le Syndicat Agricole et le Crédit Lyonnais, de badauds passant et d'étals de marché. Groupe de badauds devant le café de France. Le marchand de tapis, le marchand de cacahuètes et noix de coco, les chaussures. Groupe (essentiellement des hommes) en discussion devant le café dancing bar cinéma "La Gaité".

Dans la mairie, un fronton avec la mention "Salle du Conseil", ouverture d'une double porte sur une séance du conseil municipal et la statue de Marianne de Pisi et datant du 19è. Portrait des membres du conseil composé uniquement d'hommes durant la séance puis vues de discussions.

Près de l'usine à gaz, vues de pompiers et de leur matériel, camions, voitures, lors de différents exercices (utilisation de lances à eau avec camion pompe et montée en hauteur sur un échafaudage). Un camion incendie recule, sur sa portière "Sapeurs-pompiers Centre de secours Châtillon-Coligny Loiret", Bourgogne semble être le nom du camion. Vue des pompiers au garde à vous. Départ du camion suivi d'un modèle plus ancien.

À l'école de la commune, des élèves autour d'une table et une institutrice leur indiquant des activités. Séance de découpage. Vues d'enfants avec une bassine d'eau, près d'un aquarium, devant un piano, écrivant sur des ardoises et cousant. Groupe de jeunes filles lors d'une séance de broderie, vue sur le point de bourdon.

Un groupe se promène dans le parc du château, passe devant l'orangerie puis entre dans le château. Le donjon. Un groupe près de la stèle mémorial de Gaspard de Coligny, amiral de France. Le groupe dans le parc. Des personnes sortent d'un escalier sous-terrain.

Un jeune homme ferme les volets de la boutique Hamard. L'un d'eux porte la mention "Fin".

Commentaires

15:08 à 15:54 les personnes sont attablées '' Rue Jean Jaurès'' au niveau de la Place Aristide Briand (aujourd’hui le Café de France) 47.822576, 2.845615. En 15:38 la cheminée avec une ferrure est la maison du 34 de cette Rue jean Jaurès 47.822777, 2.845761 visible en bas au milieu sur cette carte postale https://images-04.delcampe-static.net/img_large/auction/000/116/072/685_001.jpg

Portrait de Olivier Fourel

Merci pour cette identification et cette localisation.

17:31 à 17:39 cette usine avec une grande cheminée était une distillerie située au bord du canal sur la commune de Sainte-Geneviève-des-Bois, où aujourd’hui se trouve le collège Henri Becquerel
47.825537, 2.841886. Elle est visible en haut à gauche sur cette carte postale https://images-03.delcampe-static.net/img_large/auction/000/413/786/120_001.jpg
Sur ce document http://sucrerie-francieres.pagesperso-orange.fr/Pages2013/Denis3.htm une photo d’une machine de cette distillerie.
Je pense vu les cuves qu’elle distillait les betteraves en alcool.

23:30 l’usine à gaz https://images-00.delcampe-static.net/img_large/auction/000/163/584/395_001.jpg

Portrait de Olivier Fourel

Nous vous remercions pour ces identifications.

au deuxième plan: On peut voir une voiture des années 20 (roues fil) transformée en camionnette plateau.

une voiture des années 20 (marque Mors ?) transformée en "mini-bus" pour pompiers.

A cette époque, on utilisait encore des charrettes à bras !

camionnette plateau Renault type:1000 ou 1400kg, portant des sacs de charbon.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Votre message sera envoyé aux équipes de ciclic et ne sera alors pas publié sur le site
- +
Insérer
Ajouter un timecode