Mémoire, la petite et la grande histoire de votre région sur ciclic.fr Toutes les nouveautés de la chaine Mémoire Thu, 13 Dec 2018 11:14:31 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/ La Glissoire <img src="http://memoire.ciclic.frhttp://medias.ciclic.fr/6787_2/thumbs/115/thum-006.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120"/><p class="textChapo">Dans les années 1960, un instituteur d'Illiers-Combray propose un drôle d'exercice sportif à ses élèves : faire des glissades sur la glace.</p><p>A cette époque les activités pratiquées à l'école s'adaptent souvent à l'environnement et au climat, nécessitant parfois une préparation minutieuse. Et c'est bien le cas quand il s'agit de faire une piste pour glisser.</p><p>Au coeur de l'hiver, les écoliers d'Illiers-Combray préparent donc avec grand soin leur pratique sportive du lendemain. Le soir, avant de quitter leur école, ils prennent le temps d'étaler de l'eau de manière régulière et sur une longueur donnée dans un recoin de la cour de récréation. Au matin du jour suivant, le froid et le gel de la nuit ayant fait leur travail, les enfants peuvent pleinement profiter de leur "glissoire".</p><p>Filmés par leur instituteur, monsieur François Quiniou, pour qui ce jeu était avant tout un exercice d'éducation physique, les petis islériens s'en donnent à coeur joie en profitant de leur création, en solo ou tractés par des camarades.</p><p><strong>Alors accrochez-vous bien, ça va glisser !</strong></p><p class="textFrame">En 2011, à l'occasion d'un atelier de sonorisation d'images d'archives organisé lors des 5èmes Rencontres Cinématographiques du Compa à Chartres, des élèves du CM1-CM2 de l'école Jules Ferry de Lucé ont réalisé une version sonorisée de ce film avec l'aide de la musicienne Marie Denizot : Chut !... sur la neige</p> Tue, 01 Jan 2019 10:15:52 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/decouvrir/article/instantanes/la-glissoire Découvrir Cérémonie militaire à Châteauroux <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20511_1/thumbs/155/thum-006.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Sur la place Lafayette à Châteauroux, cérémonie militaire pour le départ du commandant de l'armé de l'air américaine en présence du préfet Pierre Lefranc et du maire Louis Deschizeaux. Dépôt de gerbe sur le monument aux morts. Saluts militaires et moment de recueillement. Discussion entre officiels. Salutation du commandant avec un autre gradé. Le commandant passe les troupes en revue [flou]. </p><p> Réalisateur(s): André Lacour | Format: Film 8 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 2:13</p> Wed, 12 Dec 2018 08:14:31 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11869-ceremonie-militaire-a-chateauroux Explorer Vernissage de l'artiste Guy Arno <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20497/thumbs/155/thum-035.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] À la Caisse d'Épargne du quartier de La Madeleine à Chartres, un tableau de Guy Arno exposés dans le hall. Carton d'invitation au vernissage. Des visiteurs près de tableaux. Le peintre Guy Arno et Yves Bastide, poète associé à l'exposition, en discussion avec un homme. Interview par une femme de Guy Arno et de Yves Bastide au sujet de l'exposition. Un poème exposé. Suite de l'interview d'Yves Bastide. Les visiteurs dans le hall. Toiles et poèmes exposés. Suite de l'interview d'Yves Bastide. Les visiteurs dans le hall. Suite de l'interview d'Yves Bastide avec intervention de Guy Arno. Un poème exposé. Guy Arno peignant dans son atelier. Des tableaux exposés dans le hall et interventions au micro de Guy Arno pour parler de certaines de ses toiles. Près de toiles exposées, un homme lit au micro un poème d'Yves Bastide. Guy Arno parlant devant quelques-unes de ses toiles.</p><p> Réalisateur(s): Robert Parlange | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 9:51</p> Wed, 12 Dec 2018 08:10:37 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11868-vernissage-de-l-artiste-guy-arno Explorer Une crèche de Noël <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/creche1.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120"/><p class="textChapo">A quelques jours de Noël, la petite Annie s'apprête à installer une belle crèche dans le salon de la maison familiale, aux Hermites.</p><p>Le père d'Annie est Bernard Loison, notaire au village des Hermites. Passionné de cinéma, il a commencé à filmer dès la naissance de sa fille et a continué pendant toute son enfance. Le voilà, donc, dirigeant son objectif vers Annie qui, en pleine action, marteau à la main, est prête à construire de ses propres mains une grande crèche de Noël. Après avoir bâti la grotte, on la voit ensuite poser les agneaux (mais... ils ont l'air d'avoir du mal à se tenir debout tout seuls !). Marie et Joseph viennent ensuite, accompagnés des deux incontournables : l'âne et le bœuf qui auraient, selon la tradition, transporté Marie enceinte et réchauffé le nouveau né de son souffle. Il ne manque plus que le petit Jésus, qui sera installé par la famille le soir de Noël.</p><p><strong>Le thème de la crèche et des traditions qui entourent les festivités de Noël n'est pas inconnu à Bernard Loison.</strong> Il filme sa petite fille et ses nièces plusieurs fois pendant leur enfance en train d'installer une crèche (Noël en 1945), de mettre des souliers dans la cheminée (Noël en 1943) et de découvrir, enfin, des trésors au pied du sapin (Noël en 1942).&nbsp;</p> Tue, 11 Dec 2018 15:14:17 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/decouvrir/article/instantanes/une-creche-de-noel Découvrir C'était un dimanche... <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20495/thumbs/155/thum-022.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe et de musique] Une camionnette Renault aménagée et aux couleurs bretonnes, puis zoom sur une feuille posée sur son pare-brise sur laquelle est écrit : "C'était un dimanche...". À Chartres, des déchets sur un terrain vague près d'une cité, sur des rails de chemin de fer et rue de la Croix Blanche. Des arbres dans différentes rues de la ville et dans la cité Beaulieu du quartier de la Croix-Bonnard. Lignes électriques traversant des champs. Une flaque et des déchets dans un terrain vague près d'un lotissement, puis des rues dans le lotissement et des immeubles. Depuis le pont de la rue des Comtesses, voie ferrée traversant la ville et ancienne caserne Marceau (aujourd'hui Pôle Universitaire d'Eure-et-Loir). Vues de rues, de maisons et de jardins rue de la Croix-Blanche. Un caddie sur un parking de supermarché quasi-vide. Un taudis. Des cabanes alignées sur un terrain. En centre-ville de Chartres : la place du Cygne, le monument place Marceau, une entrée de la rue Marceau, le kiosque à musique sur la butte des Charbonniers, deux maisons boulevard Charles Péguy et la place Saint-Jean près de la voie ferrée. Les bâtiment du lycée Marceau. Les immeubles d'une cité. Un arbre aux branches élaguées. Deux carcasses de voitures sur un terrain. Fumée d'usine au loin. Une rue vue d'une voiture dont l'essuie-glace fonctionne. La voie ferrée proche de bâtiments. Les deux carcasses de voitures. À Lucé, la rue du Perche et des bâtiments de la cité des Petits Sentiers. Un pont dont une partie de la grille est remplacée par des barrières de sécurité. Une casse automobile. Le grand moulin de Lèves filmé de la rue d'Ouarville. Vues de cadavres d'animaux sur le sol, entrecoupées d'une vue d'une voie ferrée en ligne droite dans la campagne. Sur la feuille posée sur le pare-brise de la camionnette : "... Et de main c'est lundi !", puis dézoom sur le véhicule.</p><p> Réalisateur(s): Robert Parlange | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 4:59</p> Tue, 11 Dec 2018 12:18:44 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11864-c-etait-un-dimanche Explorer Cavalcade d'Oucques la Joyeuse <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20517/thumbs/155/thum-053.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de commentaires, de sons en prise directe et de musique] Sur l'image d'une façade sur laquelle se trouve les armoiries de la ville d'Oucques : "1954", "le café de la renaissance " "présente" "la cavalcade d'Oucques la joyeuse" puis "Réalisation Films Pierre Dubiau Tours" Place de la mairie. Plan générale des tambours de la garde militaire jouant devant la foule sur une estrade se trouvant devant l'entrée de la mairie. Plan en contre plongée des musiciens sur l'estrade. Plan fixe sur le chef d'orchestre dirigeant la fanfare avec foule derrière lui. Plan en contre plongé sur les musiciens. La foule qui applaudit. La foule devant l'hôtel de ville depuis une fenêtre de la mairie avec la grand rue en perspective. Série de plans de commerçants et de particuliers qui décorent de panneaux fleuris les façades de leurs commerces et domiciles. Affiche annonçant la cavalcade. Des voitures arrivent dans le village. Plan de foule au bord de la route avant la porte d'entrée fleurie du village. Insert sur le panneau qui orne la porte fleuri "La vieille gaité Oucquoise". Foule dans la grande rue. Série de plans des vendeuses de mimosa qui accroche les fleurs aux boutonnières du public. Plans de spectateurs au bord de la route puis de foule dans la grande rue. Plan d'un haut parleur et la voix du commentaire annonce le départ de la cavalcade. Plan fixe en plongé sur les grenadiers à cheval et des tambours de la garde qui s'avancent dans leur costumes de l'empire. Public observant des fenêtres au dessus de la boucherie. La calèche impériale avec Napoléon et Joséphine "empereur et impératrice des français qui se rendent comme en 1805 à la Pagerie". Insert sur panière de fleurs. Défilé de chars décorés, de fanfares (la fanfare d'Oucques ferme la marche), de gens déguisé (robots,..). Insert enfants observant depuis une fenêtre. Plans de foule envahissant la chaussée dés la fin du défilé et de gens observant le défilé depuis leurs fenêtres. Plan de la fanfare impériale suivit de la calèche impériale venant de la route de Châteaudun et qui redescend vers la route de Blois. Série de plans sur le cortège fait de chars décorés, de fanfares, de personnes déguisés (masques, légumes) de gens regardant le cortège. Distribution de confettis puis série de plans sur des gens s'en jetant les uns sur les autres. Plan sur la fête foraine (manège) place du château. Panoramique haut bas sur la façade de l'hôtel de ville illuminé de nuit. Plan sur orchestre et panneau indiquant "grand bal" puis plan de gens dansant au café de la Renaissance. Carton "FIN".</p><p> Réalisateur(s): Pierre Dubiau | Format: Film 16 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: n/d | Durée: 12:23</p> Tue, 11 Dec 2018 08:09:21 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11867-cavalcade-d-oucques-la-joyeuse Explorer Fête sur la base américaine de Déols <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20512_2/thumbs/155/thum-002.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Un homme et deux femmes (ou un enfant) sont sur le tarmac de l'aéroport de la base militaire américaine de Châteauroux prés d'un gros porteur Douglas C-133 Cargomaster, un groupe marche vers eux. Zoom arrière et panoramique gauche droite décentrant l'image. Une rangée d'officiels civiles et militaires sur une estrade (on distingue entre autres le préfet Pierre Lefranc et le député maire Louis Deschizeaux). Une femme assise dans la rangée derrière celle des officiels avance la tête dans le champ (insolite]. Plan fixe avec au premier plan une tête d'enfant de dos puis deux visages qui viennent obstruer le champ entrecoupé d'écrans blanc. Zoom avant sur quatre soldats américains en ligne au garde-à-vous sur le tarmac, les deux du milieu tenant des drapeaux (un drapeau des États-Unis et un drapeau français), derrière eux se trouve le Douglas C-133 Cargomaster.</p><p> Réalisateur(s): André Lacour | Format: Film 8 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 0:43</p> Mon, 10 Dec 2018 08:27:51 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11862-fete-sur-la-base-americaine-de-deols Explorer Inondations à Chartres <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20496/thumbs/155/thum-015.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné d'un commentaire] Images d'une inondation à Chartres sur un commentaire évoquant une situation similaire à la fin du XIXè siècle. --- Les tours de la cathédrale Notre-Dame de Chartres puis dézoom sur une zone inondée. Vues de l'Eure en crue dans la zone. Les tours de la cathédrale Notre-Dame de Chartres puis dézoom sur la zone inondée. De nombreux arbres les pieds dans l'eau et un banc sous les flots. Vue générale d'une grande étendue d'eau. Les tours de la cathédrale Notre-Dame de Chartres puis dézoom et panoramique sur la zone inondée. Panneau "Chaussée inondée" à l'entrée du Coudray. Séquence sur des véhicules roulant rue du Gord, sur la D935 inondée, dont une Ami 8 bloquée que des hommes sortant d'une camionnette viennent secourir.</p><p> Réalisateur(s): Robert Parlange | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 4:59</p> Mon, 10 Dec 2018 08:11:59 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11866-inondations-a-chartres Explorer Parc floral d'Apremont-sur-Allier <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20432/thumbs/155/thum-001.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Visite du parc floral d'Apremont-sur-Allier (crée par Gilles de Brissac en 1977) : la cascade, des cygnes et des canards sur le plan d'eau, le château d'Apremont et une partie du parc, un arbre fleuri, une femme et un chien près de massifs de fleurs puis près de maisons.</p><p> Réalisateur(s): Robert Paudat | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 3:10</p> Fri, 07 Dec 2018 08:14:55 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11865-parc-floral-d-apremont-sur-allier Explorer Souvenirs du Tchad (2/2) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20327/thumbs/155/thum-040.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Les réalisateurs sont frère et soeur, nés à Issoudun, et ont vécu dans la capitale tchadienne Fort Lamy (N'Djamena depuis 1973) à partir de 1961. Des tchadiens au bord du fleuve Chari préparent leur pirogue pour une balade avec la réalisatrice Danièle. Caméra embarquée à bord de la pirogue. Danièle observe les hérons puis un hippopotame avec des jumelles. Puis le couple se promène en bateau sur le rivière Logone (affluent du Chari), en compagnie d'amis. Les deux femmes en maillot de bain prennent un bain de soleil à l'avant du bateau. Gros plan sur un des passagers avec une cigarette à la bouche. Vues sur les bords de la rivière, les arbres, un singe, les oiseaux... Vue notamment sur un pygargue vocifère (haliaeetus vocifer), appelé Aigle pêcheur d'Afrique, et des "cormoran tchadien". Un village et ses huttes. Danièle et leur ami tirent sur du fil de pêche et l'enroule : ils sont en train de pêcher (le fleuve est tellement poissonneux qu'il suffit de laisser un fil avec un ameçon). Puis séquence sur des pêcheurs tchadiens qui manoeuvrent un très grand filet suspendu à deux immenses et solides bras en bois, ils sortent le filet de l'eau par un système de balancier. Puis nombreuses vues sur les différentes espèces d'oiseaux, dont des oiseaux ressemblant à des mésanges bleues. Un tchadien, debout sur le devant de sa pirogue, pêche au harpon. Vue sur de nombreux oiseaux ressemblant à des hérons : les marabouts. Quelques huttes sur les rives. Des tchadiens lavant du linge. Coucher de soleil.</p><p> Réalisateur(s): Danièle Guyard, Alain Guyard | Format: Film 8 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 14:04</p> Thu, 06 Dec 2018 12:25:55 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11858-souvenirs-du-tchad-2-2 Explorer Fêtes médiévales à Gien <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20515/thumbs/155/thum-077.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Des femmes en costumes du Moyen-Age assises sur une estrade. Cinq cavaliers en armures (heaumes ornés de cimiers) portent des étendards sur lesquels se trouve des armoiries et défilent sur la piste de tournoi et viennent s'aligner dos à la caméra puis repartent au galop faisant de nouveau le tour avant de s'aligner en bout de piste. Chacun leur tour les cavaliers jouent à la quintaine (ou joute du sarrasin) puis salut en ligne de dos à la caméra. Série de joutes à cheval entre chevaliers, puis entre chevaliers à cheval et à pied, série de béhourds entre deux chevaliers, quintaine. Défilé médiévaux avenue Maréchal Leclerc (charrettes, fanfare, paysans et nobles en costume, cavaliers, joueurs de vielle à roue, échassiers jouant de la flute, orchestre avec parade de drapeaux, défilé de communiantes, défilé seigneurial avec carrosse). Reconstitutions à l'aide de mannequins de cire de scènes historique ou de tapisserie. Artisans du Moyen-Age (forgeron). Panoramique gauche droite sur parterre de fleurs. Feux d'artifice. Démontage de la buvette et réunion du comité des fêtes dans le salon d'une maison.</p><p> Réalisateur(s): Alain et Christine Giacomazzi | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 30:08</p> Wed, 05 Dec 2018 08:22:38 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11863-fetes-medievales-a-gien Explorer Rencontre avec Aurélie Bonamy, monteuse <img src="http://memoire.ciclic.frhttp://medias.ciclic.fr/6866/thumbs/115/thum-014.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120"/><p class="textChapo">Aurélie Bonamy fait partie de ces amoureux de l'image et de la famille qui tombent en émoi devant les films amateurs comme on reçoit un coup de foudre. Elle a réalisé pour Ciclic quatre montages inventifs, touchants et drôles. Rencontre avec une joueuse d'images.</p><p>&nbsp;</p><p>Aurélie naît en 1978 à Charleville-Mézières. Elle aime la télévision, la bande dessinée, la photographie, le cinéma. Elle voudrait apprendre la photo, ou bien entrer aux Beaux-Arts... Mais elle est tellement pressée de quitter le confort familial pour se lancer dans la vraie vie, celle où l'on travaille, où l'on prend des risques, où l'on rencontre des gens, qu'elle quitte le foyer avant même de passer son bac, pour vivre seule, d'abord à Birmingham, puis à Palerme. Elle revient ensuite en France et obtient en 2004 une Maîtrise d'études cinématographiques à l'Université de Lille. Quelques années plus tard, elle s'inscrit à l'AFPA d'Issoudun et devient monteuse.</p><p>Stagiaire au service patrimoine de Ciclic, elle réalise alors&nbsp;Ritournelle&nbsp;et transforme un exercice de montage en une vraie expérience poétique et émouvante. La simplicité apparante cache un travail minutieux de recherche sur le rythme, les raccords, les points de vue qui se répondent, les personnages qui se croisent. Puis c'est un jeu plus léger et drôle avec&nbsp;Match de foot, où la bande-son ajoute au comique des images. Enfin, dans&nbsp;Fictor, on entre dans la fiction où tout semble possible, où la diversité des films amateurs répondent à un imaginaire illimité.</p><p>Quand Ciclic a eu besoin d'un nouveau film pour ses collections d'avants-programmes diffusés en salles de cinéma, "Cour(t)s devant", ce fut une évidence de faire appel à celle qui connaissait nos films, qui les aimait, et qui pouvait nous donner sa définition du film de famille. Elle nous livre La Fraction de seconde, onirique et sensible, où le cinéma amateur devient le miroir de nous-même, où chacun peut se reconnaître et s'identifier, à la fois intime et universel.</p><p>&nbsp;</p><p class="textSubTitle">Comment s'est passée ta rencontre avec les films amateurs de Ciclic ?</p><p>C'était en 2010, je devais effectuer un premier stage dans le cadre de ma formation de monteuse truquiste à l'AFPA d'Issoudun. Pour des raisons personnelles, je devais absolument le faire sur place. Notre formateur, David Le Fellic, m'a conseillé de me rapprocher de CICLIC, et là, <strong>un immense terrain de jeu s'est présenté à moi</strong>.&nbsp;J'ai eu la chance de travailler avec Jocelyn Termeau, à l'époque responsable du pôle patrimoine, qui m'a fait confiance en me donnant carte blanche pour créer des petites vignettes à partir de leur fonds d'images.</p> <p>C'était à la fois excitant et vertigineux. Il y a tant de films à voir et tant d'histoires à inventer avec cette matière. <strong>En tant que monteuse, c'est un cadeau du ciel</strong>. Ce qui me plait dans ce métier c'est inventer des histoires à partir d'images d'inconnus filmées par d'autres inconnus. Expérimenter, détourner, inventer, s'approprier la vie des autres. Je pourrais passer la mienne à manipuler celle des autres.</p> <p>Et puis ça m'a rappelé mes premiers émois avec les films de famille. Pour ma grande communion, mon oncle est arrivé avec une caméra. Une énorme caméra à cassette VHS. La première (pour moi) avec laquelle on pouvait filmer et voir aussitôt le résultat. Ce fût une révélation à tous points de vue. Je découvrais qu'il était possible de filmer sans être riche ou célèbre et en plus, je pouvais filmer les gens que j'aimais, les choses que je voyais.</p> <p>Voir tous ces films d'amateurs était donc un naturel prolongement de ma première expérience de vidéaste et <strong>jouer avec ces films est mon pêcher mignon de monteuse.</strong></p><p>&nbsp;</p><p>Avec "La Fraction de seconde", comment as-tu souhaité définir le film de famille ?</p> <p>C'est en regardant tous ces films de famille que j'ai eu l'idée de faire un montage sur <strong>ce moment où on réalise que la vie passe trop vite</strong>. En une fraction de seconde, on prend conscience d'en avoir déjà vécu la moitié. Pour moi, toutes ces archives issues de différentes familles nous révèlent la même chose. Au-delà des rituels communs tels que les repas de famille, les vacances à la mer, la naissance d'un enfant, ces films nous exposent au temps qui passe et qui file entre nos doigts. Entre <strong>mes doigts de monteuse qui s'amuse avec ce temps</strong>, le temps d'une vie. Je passe d'un âge à un autre, bouleversant les codes du cycle naturel. Je vogue de l'enfance à la vieillesse et inversement de la vieillesse à l'enfance. Je défie ce moment inéluctable qu'est la mort.&nbsp;</p> <p>D'autre part, j'ai une affection particulière pour les films de famille. Peu importe d'où ils proviennent, par qui ils ont été filmés ni même quand, j'ai l'impression d'y être, d'en faire partie, d'être l'un d'entre eux. Et quand je joue avec ces images, c'est avec ma famille que je joue. Puis il y a aussi le pouvoir du cinéma, <strong>le pouvoir des images</strong>. Celui qui fait que les personnes à l'écran ne sont pas les personnes que nous voyons mais une projection d'eux-mêmes.&nbsp;Quand on y pense, la vie n'est-elle pas surréaliste ?</p><p>&nbsp;</p><p>Est-ce que ce travail avec les images d'archive résonne aujourd'hui dans tes créations et tes projets ?&nbsp;</p> <p>Je dirais plutôt que le lien entre mon travail sur les images d'archives et mes autres projets, <strong>c'est l'humain</strong>. De manière générale, je me sens très proche de ma famille, de mes amis, de mes voisins au sens large du terme. J'aime les gens autant que les traces qu'ils ont laissé derrière eux, surtout si c'est en image. Je crois qu'une partie de mon travail consiste à mettre en avant ces traces qu'elle soient ou non visuelles. J'ai obtenu l'aide à l'écriture de la région Grand Est pour mon prochain court-métrage. Un film d'animation qui parle du deuil et de la façon dont <strong>on continue à faire vivre les gens après leur mort</strong>. J'utiliserai sans doute les archives Super 8 de mon père et pour ce qui est de l'animation, je vais certainement opter pour du dessin sur photocopie - soit un savoureux mélange entre prises de vues réelles, de collages et de dessins sur papier. J'espère maintenant trouver un producteur assez fou, mais pas trop, pour me suivre.</p><p>&nbsp;</p><p class="textFrame">Aurélie est retrounée dans les Ardennes et n'a cessé de travailler avec l'image et de partager sa passion, notamment par l'animation d'ateliers scolaires dans l'association La Pellcule ensorcelée. Ses intentions restent les mêmes : jouer avec l'image et rencontrer le public à travers des projets inventifs, drôles et pleins de fantaisie comme le Kinotrope&nbsp;et son spectacle cinématographique et interactif La Cinéphilésie, qui invitent les spectateurs à jouer eux-mêmes avec leurs images et leurs voix. &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp;&nbsp;</p>&nbsp;<p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p> Tue, 04 Dec 2018 15:26:38 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/decouvrir/article/figures-de-memoire/rencontre-avec-aurelie-bonamy-monteuse Découvrir C'est leur histoire... <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20488_1/thumbs/155/thum-006.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Titre sur vue aérienne de champs : "C'est leur histoire dit-il..". Rue de la Poissonnerie à Chartres, un homme entre dans un café, y boit un verre puis se rend aux toilettes d'où il sort avec la cuvette de WC (un autre homme l'observe et sort avec une batte). Dans le bar, l'homme s'étant fait prendre le WC. À l'entrée de la ruelle du Poisson Doux, l'homme à la batte agresse le porteur de WC et lui vole. Au carrefour de la rue des Changes, de la rue du Soleil d'Or et de la place Billard, près de la halle, un homme attend près d'un Buggy. Le premier volé sort du bar, le rejoint et ils partent tous les deux en Buggy. Rue Saint-André, le voleur avec le WC. Deux religieuses traversent la passerelle sur l'Eure toute proche, tombe sur le voleur qu'elles agressent pour prendre le WC avant dde s'enfuir par le Tertre Saint-Nicolas. À la sortie de la passerelle, rue du Massacre, l'agressé tombent sur les deux hommes en Buggy. Dans la rue des Poulies, des hommes déchargent un camion, puis enferment les religieuses dans un jardin et partent en camion avec le WC. Les religieuses s'échappent et tombent sur le Buggy qui se lance à la poursuite du camion. Les hommes dans ce dernier en descendent et transportent le WC dans une cour rue du Chapeau Rouge, suivis par un des hommes du Buggy qui entre doucement dans une maison où il récupère le WC. Survol de champs en avion. Dans l'un d'eux, où se trouve l'église du "village fantôme" d'Orrouer, les deux hommes devant un chevalet et à côté du WC. Assis sur ce dernier, l'un d'eux commence à peindre sous le regard de l'autre. Tous les voleurs et volés arrivent et regardent à leur tour le peintre. Ils se retournent tous et s'adressent à la caméra. Le patron du café arrive, pousse tout le monde et récupère son WC. "Fin". </p><p> Réalisateur(s): Robert Parlange | Format: VHS | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 8:11</p> Mon, 03 Dec 2018 08:34:41 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11854-c-est-leur-histoire Explorer Sérigraphie <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20494/thumbs/155/thum-054.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Générique sur une sérigraphie ; "Dans son vol à fleur d'eau", "Guy Arno", "François Daniel" puis "un film de R. Parlange Ph. Simon M. Suchaud". Dans son atelier à Chartres, séquence sur l'artiste Guy Arno travaillant sur des tableaux en expliquant sa démarche puis il prépare des éléments pour une sérigraphie. Séquence chez un imprimeur, l'artiste en discussion avec un technicien qui explique le principe de la sérigraphie et fait une démonstration avec une oeuvre de Guy Arno (que l'artiste signe au final). Vues de détail de l'oeuvre.</p><p> Réalisateur(s): Robert Parlange | Format: VHS | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 15:05</p> Mon, 03 Dec 2018 08:16:16 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11861-serigraphie Explorer Commémorations autour du 1er Régiment d'Infanterie <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20431_1/thumbs/155/thum-004.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Des personnes se retrouvent devant l'entrée de la base aérienne 702 à Avord, puis défilent sur le site jusqu?à la stèle rendant hommage aux soldats du 1er Régiment d'Infanterie clandestin tués par les allemands le 22 août 1944. En présence de soldats alignés, deux hommes posent une gerbe au pied du monument. Instant de recueillement puis discours d'un homme. </p><p> Réalisateur(s): Robert Paudat | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 1:23</p> Fri, 30 Nov 2018 08:29:47 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11860-commemorations-autour-du-1er-regiment-d-infanterie Explorer Uropi <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20492_1/thumbs/155/thum-103.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Un homme assis dans un jardin et la mention "Joël Landais auteur Uropi". Générique entrecoupé de vue de l'homme parlant une langue inconnue : "Uropi", "u film pa [sic]", "Robert Vokangel", "Tekniki Midle", "Video CFA Chartres" puis "Uropi". Assis dans un bureau, Joël Landais parle de linguistique et des notions utilisées pour inventer une nouvelle langue européenne L'entretien est entrecoupé de différentes vues : le linguiste inventeur travaillant avec des dictionnaires dans un jardin, des images évoquant l'Angleterre, une scène de film, monsieur Landais avec trois élèves, des mots et des schémas de linguistique. Séquence sur monsieur Landais et des personnes lors d'un cours d'uropi, puis interview des élèves. Retour à l'entretien avec le linguiste dans son bureau, entrecoupé de différentes vues : extraits de presse, panneau "Uropi une langue pour l'Europe", fausses publicités uropi, objets de décoration... Cartons : "Fin Ende The End", "Einde Fine Koniec" puis "Fend". </p><p> Réalisateur(s): Robert Parlange | Format: VHS | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 20:40</p> Thu, 29 Nov 2018 13:57:09 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11857-uropi Explorer Souvenirs du Tchad (1/2) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20326/thumbs/155/thum-034.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Les réalisateurs sont frère et soeur, nés à Issoudun, et ont vécu dans la capitale tchadienne Fort Lamy (devenue N'Djamena en 1973) à partir de 1961. Longue séquence sur un oiseau piqueboeuf qui vient leur tient compagnie sur la terrasse de leur case. Il se pose sur les avant-bras, pique un chaton, vient manger des morceaux de viande, pince les doigts du réalisateur, Alain. Puis séquence sur le travail de broyage du mil, par un moulin à mil activé par un dromadaire (et dont le poids est assuré par un vieux moteur de voiture). Vues d'ensemble sur le système et gros plans sur l'animal (dont la cuisse arrière est très abîmée par le frottement : se forme alors de la corne). Puis Danièle prend la pose près de son cheval nommé Bichon et le prépare. Elle part au galop sur un chemin. Plan rapide d'un tchadien avec sa petite fille dans les bras. Nombreux plans sur la cavalière. Un homme apporte de la paille aux chevaux qui passent la tête à travers les fenêtres de leur box.</p><p> Réalisateur(s): Danièle Guyard, Alain Guyard | Format: Film 8 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 7:27</p> Thu, 29 Nov 2018 08:20:23 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11859-souvenirs-du-tchad-1-2 Explorer Vol libre <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20430/thumbs/155/thum-008.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Titre sur une image de deltaplane puis de planeur : "Vol libre". Texte : "Documentaire réalisé par J. Duchereux R. Paudat avec la participation involontaire des planeurs de l'A.C.B. et des deltaplanes du D.C.C.". Deux hommes près du cockpit d'un planeur dans lequel se trouvent deux pilotes. Un homme s?exerçant sur un deltaplane posé sur le sol. En montagne, décollage d'un vélideltiste. Un planeur MBB Phoebus C au milieu d'un terrain puis décollant tracté par un avion. Nouveau décollage d'un deltaplane. Séquence filmée depuis un planeur en vol (copilote et aérodrome au sol). Passage et atterrissage d'un deltaplane. Un planeur en vol puis la piste de l'aéroport de Bourges filmé de l'appareil. En montagne, décollage d'un vélideltiste. Des deltaplanes en vol, puis l'un d'eux atterrissant. À l'aérodrome d'Issoudun-Le Fay à Saint-Aubin, passage de planeurs, dont un Rolladen Schneider LS1D immatriculé F-CDVM et un Schleiker KA 6E immatriculé F-CECP. En montagne, des deltaplanes en vol puis atterrissant. À Bourges, séquence dans un planeur (tête du pilote devant la caméra, vues de la ville et d'un autre planeur). En montagne, un deltaplane en vol. À Bourges, atterrissage d'un planeur (cathédrale Saint-Étienne en arrière-plan). En montagne, atterrissage d'un deltaplane que le pilote et un autre homme portent ensuite. Un homme démontant son deltaplane. À Bourges, décollage et vol d'un planeur filmé depuis l'appareil. Vue aérienne de la cathédrale Saint-Étienne. En montagne, un planeur atterrissant. "Fin".</p><p> Réalisateur(s): Robert Paudat | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 10:00</p> Wed, 28 Nov 2018 09:04:04 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11853-vol-libre Explorer Regards et décors <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20491/thumbs/155/thum-002.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Dans son atelier à Chartres, séquence sur l'artiste Guy Arno travaillant sur un tableau, entrecoupées de cartons "Regards et décors" puis "Guy Arno". Extrait du discours d'une femme lors du vernissage d'une exposition du peintre à la Caisse d'Épargne de Chartres. Dans son atelier, l'artiste présente un de ses tableaux. Nouvel extrait du discours avec vue du public présent. Différents tableaux de Guy Arno puis nouvelle présentation d'une oeuvre par l'artiste. Extrait du discours. Oeuvres du peintre. Extrait du discours. Nouvelle présentation d'un tableau par le peintre. Le peintre au vernissage et détails de tableaux. Guy Arno présente à nouveau un tableau. Extrait du discours. Séquence sur l'artiste travaillant sur une peinture. Présentation d'un tableau par le peintre. Extrait du discours. Tableaux et détails. Guy Arno lors du discours. L'artiste au travail. Le tableau fini avec apparition des mentions "A Guy" et "A Léo" puis "Fin".</p><p> Réalisateur(s): Robert Parlange | Format: VHS | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 13:09</p> Tue, 27 Nov 2018 08:24:40 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11850-regards-et-decors Explorer En service militaire au Tchad <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20325/thumbs/155/thum-036.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Le réalisateur vient d'Issoudun (Indre) et a tourné ces images pendant son service militaire qu'il a commencé au Tchad en 1956 et terminé au Congo en 1958. Les images qui suivent sont tournées au Tchad. Un groupe de militaires quitte un village en camion. Arrivée sur un lieu de récolte et de vente d'ananas où des enfants et des femmes attendent. De nombreux ananas sont empilés sur le sol. Puis le camion doit passer une rivière à l'aide d'une plateforme flottante qui avance le long d'un câble qu'un homme tire. Vue sur le réalisateur qui met son chapeau. Arrivée vers une chute d'eau qui créé beaucoup de brume. Gros plans sur les chutes d'eau. Les militaires se promènent autour. Vue sur deux hommes tirant le câble pour le passage d'un rivière. Depuis le bord d'un chemin de terre, sont filmés les véhicules d'un convoi militaire. Gros plans sur un carton "Matières inflammables", accroché à l'arrière d'un camion qui démarre et laisse découvrir des bidons d'essence. Les militaires sont arrêtés et bricolent le moteur d'un des camions. Puis différentes vus sur le convoi depuis un véhicule en marche. Des avions de l'armée survolent un village puis un groupe de militaires avec radio et téléphone lors d'un exercice de repérage. Dans un champ (de manioc ?) des ouvriers agricoles dont des femmes, arrachent la récolte à la main. Lors d'un déplacement en camion, le réalisateur se filme dans le rétroviseur (autoportrait). Sur la piste d'un camp d'aviation, gros plan sur un avion Dassault MD 315. Différentes vues sur les avions Dassault qui décollent. Puis séquence sur un système de radio morse avec gros plans. Vue d'ensemble sur les villageois et les militaires en service et en uniforme bleu appelés "Les bleus". Portraits des villageois. Puis un groupe s'installe en brousse et s'organise avec un petit moteur à essence pour actionner une manivelle qui fait descendre un bidon (dans un puits ?).</p><p> Réalisateur(s): Alain Guyard | Format: Film 8 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 19:52</p> Tue, 27 Nov 2018 08:23:22 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11851-en-service-militaire-au-tchad Explorer Visite du parc national de Waza au Cameroun <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20447/thumbs/155/thum-027.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Danièle et Alain Guyard, les réalisateurs, sont originaires d'Issoudun et ont vécu au Tchad, à Fort Lamy, pendant plusieurs années. Ce documentaire a été tourné à la réserve de Waza, à l'extrème nord du Cameroun. Une Renault 4L entre dans l'enceinte du parc naturel animalier. Passage d'un troupeau de vaches mené par des éleveurs, devant une colline jalonnée de huttes : ce sont des "bouccarous", cases qui accueillent les visiteurs. Puis des vautours, des antilopes, des girafes, et un troupeau d'éléphants. Danièle Guyard s'approche du troupeau avec précaution en compagnie d'un guide, avec son appareil photo. Des arbres sont couchés à cause du passage d'un troupeau. Elle tente de s'approcher au plus près des éléphants et fait un signe à la caméra pour montrer qu'elle a peur. Un photographe prend des photos avec un téléobjectif.</p><p> Réalisateur(s): Danièle Guyard, Alain Guyard | Format: Film 16 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 7:28</p> Tue, 27 Nov 2018 08:21:03 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11852-visite-du-parc-national-de-waza-au-cameroun Explorer Mille-pattes géant et varan <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20351_5/thumbs/155/thum-026.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[coul] Le réalisateur vient d'Issoudun (Indre) et a tourné ces images pendant son service militaire qu'il a commencé au Tchad et terminé au Congo. Il filme ici un énorme mille-patte avançant sur une branche d'arbre. Un ami tient une branche et observe le myriapode. Très gros plan. Puis gros plans sur un varan marchant dans le sable puis qui attrape et avale un crapaud.</p><p> Réalisateur(s): Alain Guyard | Format: Film 8 mm | Coloration: NB et Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 4:27</p> Mon, 26 Nov 2018 14:16:04 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11849-mille-pattes-geant-et-varan Explorer Images du Tchad <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20351_1/thumbs/155/thum-031.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[coul] Le réalisateur vient d'Issoudun (Indre) et a tourné ces images pendant son service militaire qu'il a commencé au Tchad et terminé au Congo. Titre [flou] : "Images du Tchad, réalisation Alain Guyard". Un camion chargé de marchandise traverse le fleuve Chabi à bord d'une plateforme flottante motorisée. Puis séquence sur un village de pêcheurs installés au bord du fleuve. Quelques huttes en paille. Des filets de pêche. De nombreux poissons qui sèchent, alignés et suspendus. Un jeune garçon broie du maïs pour faire de la farine. Un homme répare un filet de pêche. Chacun est à ses occupations. Une fête se déroule sur un autre lieu : musiciens, danseurs et cavaliers baguirmiens animent la fête. Vue rapide sur un GMC CCKW de militaires français. </p><p> Réalisateur(s): Alain Guyard | Format: Film 8 mm | Coloration: NB et Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 5:36</p> Mon, 26 Nov 2018 14:16:04 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11847-images-du-tchad Explorer Camp Koufra à Fort-Lamy <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20351_2/thumbs/155/thum-008.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[n&b] Le réalisateur vient d'Issoudun (Indre) et a tourné ces images pendant son service militaire qu'il a commencé au Tchad et terminé au Congo. Sur le sable est écrit le titre : "BMT CAMP KOUFRA FORT LAMY" (BMT signifie "Base Militaire du Tchad"). A noter que le camp Koufra a été la première offensive et la première victoire du général Leclerc en 1941, qui a repris cette base aux Italiens. Vue d'ensemble sur les bâtiments formant la base militaire puis l'entrée "CAMP KOUFRA". Puis un groupe de militaires se forme dans la rue et marche, deux trompettistes en tête. Puis une fanfare mène une troupe beaucoup plus grosse. Dans une salle de classe, sur un tableau noir est écrit "BMT. Frais de déplacements. Primes. Courrier", annonçant une formation sur le fonctionnement administratif du service militaire. Puis plan rapproché sur un militaire qui joue avec un petit singe. Il semble attaché par la queue avec une ficelle. Puis même scène avec Alain Guyard. Vue panoramique sur le camp et sur des huttes. Des militaires vont et viennent. Vue d'ensemble sur la place devant le camp et des tchadiens qui passent. [séquence sombre] Un militaire se promène au bord du fleuve Chari et fait mine d'inviter la caméra à le suivre [très sombre]. Une pirogue sur le fleuve transporte de la marchandise (qui semble être des poissons séchés alignés et suspendus à des longues baguettes de bois). Puis un village tchadien au bord de la rivière. Des filets sont suspendus sur des séchoirs, des poissons sont étalés sur des tapis, ainsi que des morceaux de poissons. Le militaire prend la pose en montrant à la caméra des très gros poissons (murène d'eau douce, silure...). Portrait de groupe des villageois [très sombre]. Carton : "FIN". </p><p> Réalisateur(s): Alain Guyard | Format: Film 8 mm | Coloration: NB et Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 7:40</p> Mon, 26 Nov 2018 14:16:04 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11848-camp-koufra-a-fort-lamy Explorer 5ème centenaire du 1er Régiment d'infanterie <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20429/thumbs/155/thum-048.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Au carrefour de Verdun à Bourges, défilé militaire puis commémoration devant le monument au mort. Avenue Jean Jaurès, passage de fanfares, dont une militaire, et de nombreux porte-drapeaux. La fanfare militaire défile rue Jacques Rimbault. Place du 8 mai 1945, près de l'entrée du Jardin de l?Archevêché, levée du drapeau français en présence de nombreux porte-drapeaux et de la fanfare. En campagne, séquence sur des hélicoptères militaires en vol puis atterrissant. Un gradé parlant au milieu de nombreuses personnes. Un camion militaire avec un camouflage de branchages. Des personnes autour des hélicoptères puis la cabine de pilotage de l'un d'entre eux. Des soldats près de différents matériels présentés aux visiteurs. L'arrière d'un camion aux portes ouvertes. Groupe de visiteurs et gradés près d'un hélicoptère. Un camion circulant sur le terrain. Départ en voiture du préfet. Décollage coordonné des hélicoptères. Rue Porte Verte à Saint-Amand-Montrond (église Saint-Amand en arrière-plan), passage d'anciens combattants portant des drapeaux français et s'engageant dans la rue Saint-Jean. De nombreuses personnes place de la République où se déroule ensuite une cérémonie militaire en présence d'officiels. Un homme monte dans le kiosque où il fait un discours. Défilé militaire rue Nationale, puis arrivant au rond-point de la Résistance où se situe alors le monument au mort (aujourd'hui déplacé promenade Dubreuil) autour duquel tourne une fanfare militaire et les anciens combattants. Dépôt de gerbes au pied du monument puis recueillement (de gauche à droite : M. Bonnin, le capitaine Dechavanne, M. Yvon Bourges, ministre de la Défense, et le maire de Saint- Amand-Montrond, M. Papon. Deux officiels dévoilent la plaque de l'avenue du 1er Régiment d'infanterie, puis le ministre de la Défense coupe le ruban tenu par le colonel Féral inaugurant l'avenue. Défilé militaire sur l'avenue.</p><p> Réalisateur(s): Robert Paudat | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 13:18</p> Mon, 26 Nov 2018 08:26:42 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11846-5eme-centenaire-du-1er-regiment-d-infanterie Explorer Le Père Cent, une tradition lycéenne à Vierzon <img src="http://memoire.ciclic.frhttp://medias.ciclic.fr/18992_1/thumbs/115/thum-008.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120"/><p class="textChapo">En mars 1987, de nombreux élèves sortent lentement du lycée tehcnique Henri Brisson à Vierzon. Ils forment en fait un cortège d'enterrement, celui du Père Cent.</p><p><strong>Première École Nationale Professionnelle de France</strong>, créée par décret du 9 juillet 1881, le lycée Henri-Brisson, du nom du député du Cher qui appuya sa création, ouvre officiellement ses portes le 1er octobre 1887.Un siècle plus tard, en 1987, Jean-Claude Boucher, habitant de Salbris, vient filmer son fils, élève du lycée technique, et capte ainsi une tradition lycéenne vierzonnaise apparue dans les années 1920 et devenue officielle au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale : le défilé du Père Cent, <strong>enterrement symbolique ayant lieu cent jours avant le baccalauréat</strong>.</p><p>Un rituel bien organisé</p><p>Jusque dans les années 1970, où il disparaît faute de moyen pour l'imprimer, un faire-part, bordé de noir et utilisant une contrepéterie différente chaque année, annonce le décès du Père Cent et la date de ses funérailles. Il est adressé aux professeurs, aux parents, aux commerçants de la ville et aux anciens élèves.Le défilé du Père Centdans les années 1970Le jour venu, au petit matin, un cortège se constitue dans la cour du lycée. En plus du cercueil du Père Cent, des faux religieux et de sa veuve le suivant, il est constitué d<strong>'élèves en fin d'études représentant tous les corps de métier appris au lycée</strong>, les fondeurs sont en cotte bleue, les modeleurs avec leur hélice en bois sur l'épaule, les céramistes en blouse blanche...Au son de la Marche Funèbre de Chopin, le défilé envahit ensuite la ville à <strong>un rythme le plus lent possible</strong>, la lenteur étant un élément constitutif de ce rituel (le record étant de deux heures pour parcourir le kilomètre menant au centre-ville).Après le cortège, de retour au lycée, chaque lycéen inscrit son <strong>voeu d'avenir sur un papier qu'il jette dans le cercueil du Père Cent </strong>avant que celui-ci ne soit embrasé. Puis, le soir venu, tout le monde se retrouve au Grand Bal du Père Cent, souvent animé par des orchestres réputés comme ceux de Claude Bolling, Marc Taylor ou Serge Murat avec ses 17 musiciens (en 1986).</p><p>Un rituel disparu et réapparu</p><p><strong>Cette tradition perdure jusqu'en 1999</strong> avant de disparaître faute de participants, en raison notamment de la baisse du nombre des internes, et donc de la vie d'internat, et de l'investissement des élèves au lycée, mais aussi parce que la poursuite des études après le lycée a fait perdre la symbolique sur laquelle se reposait le père Cent : la fin des études et le début d'une nouvelle vie.Mais, sous l'impulsion d'une nouvelle génération d'élèves désirant retrouver ces instants de rassemblement autour d'un évènement, <strong>elle réapparaît en 2015 </strong>et continue encore de nos jours, intégrant en plus les élèves du lycée d'enseignement général Édouard-Vaillant.</p><p>En douceur et en lenteur, suivez donc ce défilé funèbre finalement symbole de la naissance d'une autre vie, la vie professionnelle, et surtout du passage de l'adolescence à l'âge adulte.</p> Fri, 23 Nov 2018 10:25:25 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/decouvrir/article/instantanes/le-pere-cent-une-tradition-lyceenne-vierzon Découvrir Visite d'une église <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20417_3/thumbs/155/thum-004.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] La façade et les entrées de l'église abbatiale de Notre-Dame de Puyferrand au Châtelet. Visite de l'intérieur de l'édifice. </p><p> Réalisateur(s): Robert Paudat | Format: Hi 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 3:12</p> Fri, 23 Nov 2018 10:03:37 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11839-visite-d-une-eglise Explorer Fête médiévale au château du Plaix <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20417_2/thumbs/155/thum-015.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Devant le château du Plaix, à Saint-Hilaire-en-Lignières, de nombreuses personnes sont réunies, dont certaines en habit médiéval, autour de petites animations (crêpes au feu de bois, viande cuite suspendue, joueurs de cornemuse, rempailleur...). L'entrée du château puis sa façade dont une partie en travaux. Un homme fait des boules à partir d'une grande pâte stockée dans une caisse en bois. Le poulet cuisant suspendu. Départ et retour d'un garçon sur un âne. Un groupe d'enfants au pied d'un arbre. </p><p> Réalisateur(s): Robert Paudat | Format: Hi 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 5:18</p> Fri, 23 Nov 2018 10:03:37 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11838-fete-medievale-au-chateau-du-plaix Explorer Château de Buranlure <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20417_5/thumbs/155/thum-007.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Le château de Buranlure à Boulleret. </p><p> Réalisateur(s): Robert Paudat | Format: Hi 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 1:15</p> Fri, 23 Nov 2018 10:03:37 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11840-chateau-de-buranlure Explorer Hommage au commandant Rochère <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20417_11/thumbs/155/thum-011.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Rue du Four à Saint-Amand-Montrond, des soldats, des anciens combattants, une fanfare et des officiels se tiennent en rang devant un bâtiment (où en 1943 le commandant Rochère fut arrêté par la Gestapo). Discours du général Roidot, président d?honneur de l?association des anciens du 1er R.I., sur la Résistance dans le saint-amandois. Dépôt de gerbe sur la façade du bâtiment. Départ de tous en un défilé qui passe ensuite sur la place du Marché. </p><p> Réalisateur(s): Robert Paudat | Format: Hi 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 3:00</p> Fri, 23 Nov 2018 10:03:37 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11844-hommage-au-commandant-rochere Explorer Église et château de Gien <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20417_12/thumbs/155/thum-025.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] À Gien, l'intérieur de l'église Saint-Jeanne-d'Arc. Le bâtiment vu de l'extérieur puis, juste à côté, le château (devenu Musée de la Chasse). Les remparts en contre-bas. </p><p> Réalisateur(s): Robert Paudat | Format: Hi 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 4:10</p> Fri, 23 Nov 2018 10:03:37 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11845-eglise-et-chateau-de-gien Explorer Sancerre et environs <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20417_6/thumbs/155/thum-005.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Sancerre et ses environs depuis le hameau d'Amigny. </p><p> Réalisateur(s): Robert Paudat | Format: Hi 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 1:29</p> Fri, 23 Nov 2018 10:03:37 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11841-sancerre-et-environs Explorer Commémoration du 1er régiment d'infanterie <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20417_9/thumbs/155/thum-013.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Avenue du Premier Régiment d'Infanterie à Saint-Amand-Montrond, des officiels, des anciens combattants et des militaires réunis autour de la stèle du général René Bertrand (colonel du 1er RI puis résistant de la Seconde Guerre Mondiale). Discours du général Roidot, président d?honneur de l?association des anciens du 1er R.I.. Soldats présentant armes, remise de médaille de commandeur de la Légion d'honneur à un ancien combattant (colonel Robert Ford) par un gradé puis dépôt de gerbes au pied du monument et recueillement. </p><p> Réalisateur(s): Robert Paudat | Format: Hi 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 4:02</p> Fri, 23 Nov 2018 10:03:37 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11843-commemoration-du-1er-regiment-d-infanterie Explorer Château de Lignières <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20417_7/thumbs/155/thum-002.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Le château de Lignières et son parc (où un grand arbre est arraché). Visite d'une exposition dans le château. L'église Notre-Dame-de-l'Assomption à Lignières. </p><p> Réalisateur(s): Robert Paudat | Format: Hi 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 5:21</p> Fri, 23 Nov 2018 10:03:37 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11842-chateau-de-lignieres Explorer Strasbourg juste après-guerre <p><img src="http://medias.ciclic.fr/18271/thumbs/155/thum-002.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>A Strasbourg, vues sur les maisons au bord d'un des canaux du quartier de la Petite France. Vue sur l'église Saint-Nicolas, et des panneaux de rue qui ont retrouvé la langue française : rue de la Douane et rue de la Division Leclerc (la ville est libérée le 23 novembre 1944 par la Division Leclerc, officiellement appelée 2ème Division Blindée). Vue sur des bâtiments aux vitres partiellement réparées. Vue sur l'église Saint-Pierre-le-Jeune protestante. Puis vue sur le panneau du Quai Rouget-de-Lisle (c'est à la demande du maire de Strasbourg que Rouget-de-Lisle a composé en 1792, quand la France entre en guerre contre la Prusse et l'Autriche, "Un chant pour l'armée du Rhin", devenu la Marseillaise). Vue sur deux autres noms de rues : Boulevard de la Victoire et Quai des pêcheurs. Des grues sur le canal. Vue sur des femmes militaires derrière un présentoir et des avions de l'armée française exposés dans un hangar. Puis vue sur la préfecture portant un H sur la porte. Vue sur la façade et l'enseigne du journal quotidien "Dernières Nouvelles d'Alsace". Une rue, le tramway. Un homme fait signe à la caméra. Vue sur la place Kléber : des palissades entourent la statue Kléber en cours de réinstallation, alors que les allemands l'avaient démontée en 1940. Deux hommes discutent près d'une voiture Delahaye. Vue sur le panneau de la rue du Maréchal Joffre, puis l'église Saint-Paul. Vue sur un monument aux vitres cassées remplacées par des cartons. Rapide portrait d'un homme. Vues sur la cathédrale. Un homme sort d'un bâtiment et monte dans une voiture. Vue sur le panneau de rue "Place Benjamin-Zix". Vues sur les maisons à colombages du quartier de la Petite France. Panneau "rue du Bain-aux-Plantes". Des drapeaux français pavoisent les maisons, nombreuses vues sur les maisons à colombages.</p><p> Réalisateur(s): Joseph Forêt | Format: Film 8 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 10:18</p> Fri, 23 Nov 2018 09:58:13 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11830-strasbourg-juste-apres-guerre Explorer En Lorraine et dans la Marne, juste après la Libération <p><img src="http://medias.ciclic.fr/18269/thumbs/155/thum-030.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>A Vitry-le-François, vues sur des maisons temporaires, les baraques de la Reconstruction, dont une qui abrite un hôtel portant l'enseigne "Nouvel Hôtel" et d'où sort une dame. Puis vue sur l'église collégiale Notre-Dame, alors qu'autour d'elle, tout a été détruit et déblayé. Nombreuses vues sur les destructions et les nouveaux bâtiments, dont le café "le Select". Passe une charrette tirée par un cheval avec deux militaires à bord. Passe un camion suivi d'une jeep. Vue sur un pont temporaire au-dessus de la Marne et un grand garage. Vue sur les restes du vieux pont écroulé et des maisons en ruine. Joseph Forêt nettoie le pare-brise de sa Delahaye. Caméra embarquée en voiture : sur la route, passage d'un long convoi militaire. Nombreuses vues sur les paysages et la route depuis la voiture, traversée de villages dont Thiéblemont-Farémont et vue de nombreuses ambulances sur un point d'évacuation et de l'aérodrome du Robinson (actuellement BA 113 de Saint-Dizier) [image instable]. Traversée de la ville de Saint-Dizier. Nouveaux travellings sur la route avec notamment un passage à Stainville devant le château des Choiseul-Stainville. Arrivée à Nancy. Passage devant la base militaire américaine : un panneau indiquant "P.O.L" (service des essences de l'Armée américaine), un alignement de tentes militaires et un panneau en anglais "Nancy ... enter here". On suit une longue avenue pavée, on croise de nombreux panneaux de direction écrits en américain, on suit la ligne de tramway. Passage sous la Porte Stanislas, arrivée place Stanislas. Vue sur un panneau en anglais : "one way". Nombreuses vues sur la Place Stanislas et ses bâtiments comme l'Hôtel de ville, le musée des Beaux-Arts, l'opéra, et la statue hommage à Stanislas Leszczynski. Puis on reprend la route, direction Toul. Vues sur des panneaux américains et un camp militaire américain. Arrivée à Toul. Vues sur les immeubles détruits. Vue sur la collégiale Saint-Gengoult, dont les vitraux sont détruits, puis son cloître. Vue sur une publicité peinte sur un mur, pour le magasin de confection de Nançy, Gillet-Lafond. Vue sur les tours de la cathédrale Saint-Etienne puis les ruines de l'Hôtel de ville. Deux hommes attendent dans la cour, dont un portant un brassard d'infirmier. Un groupe de prisonniers allemands semble attendre dans la cour [surexposé et flou]. Puis vue sur la façade de la cathédrale Saint-Etienne dont les tours sont endommagées. Quatre prisonniers allemands sortent de la cour de l'Hôtel de ville, dont l'entrée semble gardée par des militaires (français ? américains?). On passe devant la caserne "K de Forey-Curial" puis la caserne "D de Rigny". On quitte la ville en passant par la Porte Moselle. Vues sur la caserne Jeanne d'Arc à Dommartin-lès-Toul.</p><p> Réalisateur(s): Joseph Forêt | Format: Film 8 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 29:08</p> Fri, 23 Nov 2018 09:57:37 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11831-en-lorraine-et-dans-la-marne-juste-apres-la-liberation Explorer Promenade à Nice et gare de Toulon juste après-guerre <p><img src="http://medias.ciclic.fr/18262/thumbs/155/thum-002.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Vue très furtive sur Madame Barelli et Renée Forêt sur la promenade des Anglais à Nice. Joseph Forêt, éditeur d'art, monte à bord d'une voiture Delahaye 134. La voiture est garée devant une maison à Eze, vue sur l'église et le pont. Bord de mer à Nice : vues sur la Promenade des Anglais. Vue sur un camion militaire américain transportant des prisonniers allemands. Vue sur la route du bord de mer et ses palmiers. Portraits de Joseph Forêt et son épouse Renée sur le balcon d'un hôtel face à la mer. Joseph Forêt marche en ville. Vues sur le port puis l'église Notre-Dame-du-Port en arrière-plan. La jetée. Des avions dans le ciel. Vues sur les paysages qui défilent depuis le train en marche. Arrivée en gare de Toulon. Vue sur un marin qui semble surveiller et porter une matraque à sa ceinture. Vues sur la façade de la gare. Puis vue sur un tirailleur sénégalais armé, posté sur le quai. Vues sur de nombreuses ruines et destructions. Paysages depuis le train : maisons et littoral à La Ciotat. Arrivée en gare de Bandol. Départ du train, vues sur les paysages, les maisons, la campagne, la mer. Vues sur des trains de marchandise et des carcasses. Passage sur un pont-viaduc au-dessus de la Durance entre Rognonas et Avignon portant les panneaux "James L. Michael bridge" et "constructed by ... Battalion" (viaduc réparé par les Alliés). Puis vues de cratères de bombes et de carcasses de train et de wagons 'foudre".</p><p> Réalisateur(s): Joseph Forêt | Format: Film 8 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 13:45</p> Thu, 22 Nov 2018 08:49:33 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11829-promenade-a-nice-et-gare-de-toulon-juste-apres-guerre Explorer Visite dans les Landes et en Gironde <p><img src="http://medias.ciclic.fr/9357_1/thumbs/155/thum-044.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de musique et de commentaire] Générique du Club Cinéma amateur de Deuil-La-Barre et Ciné-Club 9,5 de France. Une carte routière de France montre la région du sud-ouest. Visite de Villandraut, sa rivière, son château. Pêche dans la rivière "Le Ciron". Visite d'une maison ancienne avec vues sur des anciennes machines agricoles, moulin à café, etc. A Préchac, des enfants habillés en costumes traditionnels montent sur des échasses et dansent. Visite du parc des Landes de Gascogne, sur le site de Marquèze, à Sabres. Différentes vues sur l'éco-musée. Visite du château de Roquetaillade à Mazères. Visite de Sauternes et de Saint-Emilion. </p><p> Réalisateur(s): Jean Sevin | Format: Film 9,5 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 11:08</p> Thu, 22 Nov 2018 08:18:13 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11836-visite-dans-les-landes-et-en-gironde Explorer Reportage sur une palombière <p><img src="http://medias.ciclic.fr/9357_2/thumbs/155/thum-003.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de musique et de commentaire] Reportage sur une palombière à Saint-Emilion. Différentes vues détaillées sur les techniques de cette chasse aux pigeons ramiers.</p><p> Réalisateur(s): Jean Sevin | Format: Film 9,5 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 3:47</p> Thu, 22 Nov 2018 08:18:13 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11837-reportage-sur-une-palombiere Explorer Exposition philatélique à Nice <p><img src="http://medias.ciclic.fr/18227_3/thumbs/155/thum-017.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Grande exposition philatélique internationale de Poste aérienne les 14, 15 et 16 février 1947. Vue sur des participants attablés en terrasse. Puis vues sur l'exposition et les visiteurs s'y promenant [flou]. A l'aéroclub de Nice, trois hommes et un enfant sortent d'un petit avion, un Potez immatriculé F-AOQT, aidé par le président de l'aéroclub Maurice Randon. Images en intérieur [sombre]. Un groupe se promène sur la promenade des anglais puis se retrouve sur une terrasse d'un hôtel. Vue sur une marchande de fleurs en habit folklorique niçois. </p><p> Réalisateur(s): Joseph Forêt | Format: Film 16 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 3:02</p> Wed, 21 Nov 2018 08:28:34 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11834-exposition-philatelique-a-nice Explorer Exposition philatélique de New-York <p><img src="http://medias.ciclic.fr/18227_4/thumbs/155/thum-022.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Vues sur le stand de la revue bi-mensuelle française "la Quinzaine Philatélique", lors d'une exposition à New-York [flou]. Vues sur un groupe de philatélistes dans Lexington street. Puis vues sur le stand de "la Quinzaine Philatélique" et peut-être la visite de Harry Lindquist (président de l'exposition). Puis vue sur un groupe dans une rue, dans une ville française. Portrait d'un homme devant sa boutique de timbres.</p><p> Réalisateur(s): Joseph Forêt | Format: Film 16 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 5:37</p> Wed, 21 Nov 2018 08:28:34 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11835-exposition-philatelique-de-new-york Explorer Salon de philatélie et congrès des sociétés philatéliques à Paris <p><img src="http://medias.ciclic.fr/18227_2/thumbs/155/thum-003.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Une affiche représentant un timbre-poste est accrochée à la façade des magasins Printemps à Paris, sous l'enseigne "Salon de Philatélie", "du 25 mai au 10 juin". Vues sur le grand magasin. Un petit groupe d'hommes arrive : parmi eux, Jean Letourneau (lunettes et moustache), alors ministre des PTT [flou]. Vue sur le stand de la maison d'édition philatélique Edouard Berck, puis on voit rapidement une plaque de Joseph Forêt, alors négociant en timbres et éditeur d'une revue philatélique. Puis vues sur les stands des sociétés Thiaude, E.H. de Beaufond, Glucksman, Busser, Blaise. Vue sur le stand du ministère des Postes. Vue sur les négociants qui discutent, l'expert Georges Barbe à son bureau, puis portraits d'hommes qui discutent [flou] autour du comptoir de Joseph Forêt : on distingue l'acteur Pierre Larquey, qui semble signer des autographes. Puis vue rapide sur un homme allant vers Joseph Forêt [flou]. Puis vues sur une grande assemblée composée d'hommes, certains prennent la parole. C'est le Congrès des sociétés philatéliques, qui se déroule du 9 au 10 juin. Puis un grand groupe prend la pose dehors, devant un panneau indiquant "Fédération des sociétés philatéliques françaises, congrès national". </p><p> Réalisateur(s): Joseph Forêt | Format: Film 16 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 8:16</p> Wed, 21 Nov 2018 08:28:34 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11833-salon-de-philatelie-et-congres-des-societes-philateliques-a-paris Explorer Bourse aux timbres à Londres <p><img src="http://medias.ciclic.fr/18227_1/thumbs/155/thum-012.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Un homme âgé discute avec une jeune femme en lui montrant des cartes. Il est fort probable que ce soit monsieur Georges Brunel (1860-1951), spécialiste et auteur de nombreux ouvrages sur la philatélie. De nombreuses personnes sont réunies dans une grande salle et discutent [très sombre]. Puis ce sont quelques personnes qui sont réunies autour d'une table pour une bourse aux timbres. Vues sur la rue et sur de nombreuses personnes discutant dans Trafalgar Square. </p><p> Réalisateur(s): Joseph Forêt | Format: Film 16 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 3:16</p> Wed, 21 Nov 2018 08:28:34 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11832-bourse-aux-timbres-a-londres Explorer Le Manège de Petit Pierre à Fay-aux-Loges <img src="http://memoire.ciclic.frhttp://medias.ciclic.fr/14568/thumbs/115/thum-017.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120"/><p class="textChapo">Un cinéaste amateur part à la découverte d'un monument de l'art brut : le Manège de Petit Pierre.</p><p class="textRightFrame"><strong>Gaston Descroix</strong> commence à réaliser des films en 8 mm à la fin des années 1950. Ce commercial originaire d'Orléans a réalisé des petits films sur sa ville et les animations qui s'y tenaient comme les <strong>Floralies</strong> de 1967, les <strong>fêtes Johanniques</strong>&nbsp;ou encore un <strong>spectacle automobile</strong> du cascadeur Jean Sunny.</p><p>Dans les années 60, Gaston Descroix, cinéaste amateur orléanais se rend à <strong>Fay-aux-Loges</strong> où il filme le Manège de Petit Pierre. A cette époque, les visiteurs découvraient dans le village une œuvre peu commune qui allait leur laisser quelques souvenirs impérissables.</p><p><strong>Petit Pierre</strong>, c’est le surnom donné à Pierre Avezard, vacher à la ferme de la Coinche, dans laquelle il s’installe et commence la réalisation de son manège, en 1937. Autodidacte, il <strong>récupère des morceaux de tôle, des clous et toutes sortes de matériaux glanés dans les déchetteries.</strong> Avec, il bricole des figures, des trains, des sujets, tous articulés par divers rouages mécaniques. A force de patience et d’imagination, son manège prend forme et finit par devenir un véritable <strong>monument d’art brut</strong> qui attire les visiteurs dès la fin des années 1950. &nbsp;Sourd-muet et borgne de naissance, Petit Pierre a su vaincre son infirmité en offrant une part de son rêve aux curieux.</p> <p>Dans les années 80, la protection du manège est menacée. La santé de Petit Pierre s'affaiblit et ne pouvant s'y rendre régulièrement, l'oeuvre est vandalisée à plusieurs reprises. C'est alors qu'un passionné d'arts insolites, <strong>Alain Bourbonnai</strong>s, se propose d'accueillir le manège dans son parc du <strong>musée de la Fabuloserie</strong>, à Dicy dans l'Yonne. A force de patience et de témérité, une équipe de bénévoles de la région aida Alain et Caroline, son épouse, à son déménagement puis à sa restauration. Sauvée de la destruction, l'oeuvre à nouveau sur pied est fin prête pour accueillir ses visiteurs.</p><p>Les quelques images muettes de ce film rendent compte de la magie qui s’opérait <strong>dans le lieu même de son concepteur</strong>, sur son propre terrain, avec ses spectateurs amusés, ses objets et personnages à n’en plus finir, aussi animés que la vraie vie. On y voit aussi sa folle tour Eiffel, et, pour un bref instant, Petit Pierre à l’œuvre&nbsp;!</p><p><strong>En attendant de vous rendre au musée de la Fabuloserie, venez toucher du regard cette merveille&nbsp;de créativité !</strong></p> Tue, 20 Nov 2018 08:47:31 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/decouvrir/article/instantanes/le-manege-de-petit-pierre-fay-aux-loges Découvrir Commémorations autour du 1er Régiment d'Infanterie <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20427/thumbs/155/thum-023.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Sur la base aérienne 702 à Avord, la stèle rendant hommage aux soldats du 1er Régiment d'Infanterie clandestin tués par les allemands le 22 août 1944. Dépôt d'une gerbe de fleurs au pied du monument, recueillement et discours d'un homme sur la situation en août 1944. Un gradé près d'un groupe de soldats. Dans une salle de la base, séquence sur les convives lors d'un repas. Rue Nationale à Saint-Amand-Montrond, passage d'une fanfare militaire suivie par des soldats et des véhicules, puis des anciens combattants. Devant des spectateurs place de la République, la fanfare joue près du kiosque. Revue militaire sur une prairie, puis arrivée d'une délégation d'officiels saluant les militaires et les anciens combattants présents. Suite de la revue militaire et remise de médailles d'argent de la Défense nationale à plusieurs sous-officiers. Dans une salle, de nombreux convives réunis pour un repas, un militaire remettant un fanion du 1er RI à un homme, organisation d'un toast et chant du régiment, arrivée d'un gâteau aux couleurs du 1er RI puis nouveau chant.</p><p> Réalisateur(s): Robert Paudat | Format: VHS | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 23:25</p> Tue, 20 Nov 2018 08:29:42 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11828-commemorations-autour-du-1er-regiment-d-infanterie Explorer Vacances à la Tranche-Sur-Mer <p><img src="http://medias.ciclic.fr/9387/thumbs/155/thum-003.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de musique et de prise de son direct] Cartons: "La Tranche-sur-Mer, spécial Sainte-Anne". A La Tranche-sur-Mer, quartier Sainte-Anne. Des vacanciers se promènent en rosalie, fameuse voiturette à pédales à louer dans les villes balnéaires. Puis promenade à vélo. Une dizaine d'enfants (cousinade) prend le goûter (le gâteau est une tarte "tropézienne"). Sur la table on aperçoit le magnétophone ayant servi à enregistrer le son de cette scène. Les enfants s'amuse à de multiples jeux d'extérieur, font du théâtre, dansent. Un garçon joue au tennis, se baigne dans une piscine aux Sables d'Olonne puis dans la mer et pêche à la "senne" (Le haut du filet à mailles régulières est muni de flotteurs, tandis que le bas est plombé. De chaque côté du filet, sont attachés deux bâtons. La taille de la senne dépend principalement du nombre de personnes qui la tirent).</p><p> Réalisateur(s): Jean Sevin | Format: Film 9,5 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 13:55</p> Mon, 19 Nov 2018 16:14:02 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11825-vacances-a-la-tranche-sur-mer Explorer Peu après la Libération de Paris dans la rue Lafayette <p><img src="http://medias.ciclic.fr/18261/thumbs/155/thum-002.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Dans le 9ème arrondissement de Paris, dans la rue Lafayette embouteillée, la foule est attroupée autour d'une scène : un homme est assis sur la calandre de sa Traction Avant et un militaire semble mécontent. Vue sur l'immeuble au n° 64, où Joseph Forêt a sa maison d'édition d'art et de timbres. Depuis son bureau à l'étage, il filme la rue Cadet au niveau du n° 26 : mouvement de foule, bagarre entre deux motards de la M.P. (Military Police) et un groupe de canadiens. Vue sur un groupe de militaires français. [passage flou] La foule est dispersée. Passage de jeeps américains dans la rue Lafayette et la rue de Chateaudun. Au 59-61 rue Lafayette, vue sur un immeuble portant une grande enseigne du Comité d'Action des Restaurants Sociaux, pavoisé de drapeaux tricolores (construit par Joachim Richard pour le Petit Journal dont ce fut le siège). Passage de nombreux jeeps et camions américains.</p><p> Réalisateur(s): Joseph Forêt | Format: Film 8 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 3:43</p> Mon, 19 Nov 2018 08:24:42 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11824-peu-apres-la-liberation-de-paris-dans-la-rue-lafayette Explorer Vacances à La Tranche-sur-Mer <p><img src="http://medias.ciclic.fr/9359/thumbs/155/thum-019.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de musique et de commentaire] Générique du Club Cinéma amateur de Deuil-La-Barre et Ciné-Club 9,5 de France. Carton : "Les vacances d'un cinéaste n°3". A La Tranche-sur-Mer, un homme assis à une table de jardin parle à la caméra. Vues sur des baigneurs dans une piscine et un garçon jouant avec un bateau gonflable dans la mer. Un enfant fait des acrobaties sur un vélo de cross. Des femmes prennent le café et discutent et la bande sonore apporte des sons de poules [insolite]. Différentes vues sur un chien, des vacanciers, un enfant jouant dehors. Carton : "Fin".</p><p> Réalisateur(s): Jean Sevin | Format: Film 9,5 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 8:30</p> Mon, 19 Nov 2018 08:19:34 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11826-vacances-a-la-tranche-sur-mer Explorer Vacances à La Tranche-sur-Mer <p><img src="http://medias.ciclic.fr/9349/thumbs/155/thum-005.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Générique du Club Cinéma amateur de Deuil-La-Barre et Ciné-Club 9,5 de France. Des vacanciers s'amusent sur une plage de La Tranche-sur-Mer. Puis ils prennent leur repas sur la terrasse d'une maison. Des enfants jouent sur la plage. Vue sur un faire-part de naissance puis un nouveau-né dans son landau. Des hommes pêchent le crabe, des enfants font du manège et jouent sur la plage.</p><p> Réalisateur(s): Jean Sevin | Format: Film 9,5 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 14:39</p> Mon, 19 Nov 2018 08:18:50 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11827-vacances-a-la-tranche-sur-mer Explorer Croisière en voilier dans le Calvados <p><img src="http://medias.ciclic.fr/9327/thumbs/155/thum-023.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Générique avec, entre autres, une médaille "cinématographe Lumière" et le logo du "GCAL, groupe de croisière au large". Vue sur une boutique du GCAL, rue Vercingétorix à Paris. Des amis partent de Port-en-Bessin pour une croisière sur un petit bateau à voile (un Muscadet, conçu par Philippe Harlé en 1963). Différentes vues sur la vie dans le bateau puis sur Port-en-Bessin et les bateaux en mer.</p><p> Réalisateur(s): Jean Sevin | Format: Film 9,5 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 13:18</p> Fri, 16 Nov 2018 11:57:53 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11822-croisiere-en-voilier-dans-le-calvados Explorer Artistes à Cannes et signes de l'occupation allemande <p><img src="http://medias.ciclic.fr/18248/thumbs/155/thum-021.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Joseph Forêt regarde à la fenêtre d'une maison à Cannes. Vue sur un casque militaire français, abandonné sur le sol, portant un impact de balle. Puis vues sur un bâtiment fortifié sur la côte, probablement un bunker, puis des barbelés et un écriteau avec un texte en allemand "achtung minen", qui signifie "attention aux mines". Derrière ce panneau, on distingue un hôtel particulier rue de la Plage. Puis vues sur le château de la Napoule, à Mandelieu-la-Napoule. Repas entre amis en intérieur [en accéléré] : on distingue Marguerite Maeght et son mari Aimé Maeght, galeristes, Renée Forêt, (épouse de Joseph Forêt), André Marchand, artiste peintre, qui fait le pitre avec des boucles d'oreilles et un foulard sur la tête. Puis paysage avec bunkers ? [surexposé]. Promenade le long du bord de mer où flotte les drapeaux alliés, où passent quelques militaires à pied, où des barbelés sont alignés. Portrait rapide de Renée Forêt. Elle discute avec Marguerite Maeght [sombre].</p><p> Réalisateur(s): Joseph Forêt | Format: Film 8 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 4:16</p> Fri, 16 Nov 2018 11:56:30 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11823-artistes-a-cannes-et-signes-de-l-occupation-allemande Explorer Décoration de l'hôpital Sainte-Anne par Frédéric Delanglade <p><img src="http://medias.ciclic.fr/18211/thumbs/155/thum-025.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>La Ford Thunderbird de Joseph Forêt entre dans la cour du Centre psychiatrique Sainte-Anne, au numéro 1 rue Cabanis. Vues sur les extérieurs de l'hôpital : un terrain de tennis, le pavillon Magnan, On contourne la statue "Daphnée changée en laurier". Vue sur un bâtiment semblant abandonné, avec des gravas et une statue de lion dans la cour. Vues sur l'entrée de la bibliothèque et de la salle de garde. Ces deux salles sont en travaux et doivent subir une restructuration (agrandissement de la bibliothèque). Frédéric Delanglade avait organisé en 1945 (vernissage 16 décembre 1945), la réalisation d'une grande fresque collective sur tous les murs de la salle de garde, avec la collaboration de 9 artistes peintres. Joseph Forêt arrive in extrémis pour filmer ce qu'il reste de cette oeuvre collective : la salle est pleine de gravas et les peintures murales ont été souillées avec des liquides projetés sur les murs (boisson ? peinture ? encre ? dégâts des eaux ?). Frédéric Delanglade nous guide en nous montrant chaque fresque et en citant les auteurs sur un papier face à la caméra : Delanglade, Fernandez, Maurice Henry, Herold, Manuel. Un carton indique le titre d'une oeuvre : "12 portraits du père Ubu". Arrivée d'une femme qui est peut-être Huguette Desprez, docteur en psychanalyse. L'inventaire des oeuvres continue : Condoy, Lobo, et encore Delanglade, Fernandez, Dominguez, Marcel Jean. A la bibliothèque, vue sur deux étudiantes en train de travailler. Huguette Desprez accompagnée d'un docteur, apparaît à une fenêtre donnant sur la nouvelle salle de garde. Pus vue sur un livre ouvert, "Bildnerei der Geisteskranken" ("Expressions de la Folie"), de Hans Prinzhorn, psychiatre et historien d'art qui s'intéressait essentiellement à l'art psychopathologique. Vues sur la nouvelle salle de garde et les fresques de Delanglade. Vue sur le banquet organisé avec le personnel hospitalier. Une affiche annonce l'inauguration de la nouvelle salle de garde le mercredi 17 juin 1964, décorée par Frédéric Delanglade. Puis vues sur les fresques, la bibliothèque, puis de nouveau les fresques, puis un article de presse intitulé "C'est la folle fresque de Sainte-Anne". De nouveau dehors, vues sur la statue "Daphnée changée en laurier". Puis les personnalités arrivent dans la salle. Un homme, probablement le directeur de l'hôpital, présente une dame (peut-être une donatrice ?) à trois médecins en blouse blanche. On distingue Georges Daumézon, derrière en retrait et en costume, alors directeur du service des admissions, en compagnie de Huguette Desprez. Puis Delanglade fait la visite de la salle en commentant les oeuvres, un livre à la main : le livre de son exposition "A Lys". Puis il montre à la visiteuse des peintures sur grande feuilles. Puis vues sur les extérieurs : les toits, et des bâtiments annexes, certains de forme circulaire. Un médecin nous ouvre la porte d'une pièce, sur laquelle est indiquée "cellule 24". A l'intérieur, une pièce habitée, des livres sur des étagères, des dessins, dont une peinture représentant un taureau et signée Delanglade, des assiettes de barbiers, une peinture représentant une fillette portant un chat (non signée), puis un chat dans son panier, une peinture signée "H.D", une autre peinture non signée. Puis vue sur une photo de la salle de garde de l'hôpital, telle qu'elle avait été peinte une première fois par Delanglade, en 1936, avec une fresque s'intitulant "L'arbre à mains", qui a été détruite pendant l'Occupation. Vue sur une illustration de Delanglade en couleurs, puis les pages d'un livre illustré par Georges Meunier, avec un article signé Gaston Ferdière, le psychiatre ami de Delanglade (qui l'avait caché dans sa clinique de Rodez en 1943). Puis vue sur une photo, qui représente peut-être la soirée d'inauguration de la deuxième salle de garde peinte par Delanglade en 1945. Vues sur des dessins. Puis c'est le cocktail d'inauguration : une affiche énumère tous les laboratoires qui ont financé ce cocktail. Nombreuses vues sur les invités, qui discutent, boivent, regardent les oeuvres. Présence notamment des acteurs Alain Cuny et Pierre Vernier. Delanglade, masqué, présente sa machine "le psycho-relax", que l'on a pu voir dans son exposition à la galerie Furstenberg la même année. Portraits de quelques invités. Dans la bibliothèque, des oeuvres de Delanglade sont affichées et numérotées, certaines sont des lots à gagner. Un orchestre joue de la musique.</p><p> Réalisateur(s): Joseph Forêt | Format: Film 16 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 28:44</p> Thu, 15 Nov 2018 08:31:03 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11820-decoration-de-l-hopital-sainte-anne-par-frederic-delanglade Explorer Travaux dans une ferme à Trememont <p><img src="http://medias.ciclic.fr/3967/thumbs/155/thum-019.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Un cueilleur ramasse le maïs dans un champ. Démolition d'un bâtiment d'une ferme : arrachage des murs et de la charpente. Un homme dépèce un lapin. Travaux de terrassement autour d'une maison. Vues sur une ferme, un silo, les champs, le panneau d'entrée du village annonçant "Trememont, commune de Saint-Chéron-des-champs". Travaux aux champs : traitement phytosanitaire ; récolte de la betterave et du maïs ; vue sur un tracteur chenille, une charrue à disques, une arracheuse de betteraves. Une machine ramasse les très nombreux cailloux et pierres qui sont à la surface du champ. Travaux de forage d'un puits. Dans un champ, des enfants posent devant la camera. Un homme fait de la moto dans les champs.</p><p> Réalisateur(s): François et Monique Besnard | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 21:04</p> Thu, 15 Nov 2018 08:26:41 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11821-travaux-dans-une-ferme-a-trememont Explorer Joseph Forêt à Cadaquès <p><img src="http://medias.ciclic.fr/18140/thumbs/155/thum-002.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Ces images sont des rushes du film amateur "l'Apocalypse de Saint-Jean", qui retrace l'histoire de la réalisation de l'oeuvre collective "L'Apocalypse de Saint-Jean", livre-monument unique conçu en 1959 par l'éditeur d'art Joseph Forêt avec la collaboration de nombreux artistes et écrivains. Ce voyage à Cadaquès est une visite à Salvador Dali (mais il n'est pas présent sur ces images). Vues sur les bateaux de pêche à Cadaquès, et en arrière-plan la ville et l'église Santa Maria. Une calèche tirée par un cheval. Les petits bateaux. Plusieurs vues sur un garde civil avec son képi, sa sacoche et son fusil (Espagne franquiste). Vue sur le bar Meliton et la place, le casino, et la Ford Thunderbird de Joseph Forêt qui arrive.</p><p> Réalisateur(s): Joseph Forêt | Format: Film 16 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 2:53</p> Wed, 14 Nov 2018 08:19:58 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11818-joseph-foret-a-cadaques Explorer Sur la route de Cadaquès à Figueras <p><img src="http://medias.ciclic.fr/18139/thumbs/155/thum-009.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Ces images sont des rushes du film amateur "l'Apocalypse de Saint-Jean", qui retrace l'histoire de la réalisation de l'oeuvre collective "L'Apocalypse de Saint-Jean", livre-monument unique conçu en 1959 par l'éditeur d'art Joseph Forêt avec la collaboration de nombreux artistes et écrivains. Joseph Forêt filme la route et les paysages depuis sa voiture en marche (vision subjective), sur la route de Cadaquès (où habite Salvador Dali) à Figueras. On suit la voiture 2CV de Robert Descharnes, photographe spécialiste de Dali.</p><p> Réalisateur(s): Joseph Forêt | Format: Film 16 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 2:47</p> Wed, 14 Nov 2018 08:19:29 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11819-sur-la-route-de-cadaques-a-figueras Explorer Mémoire chez vous ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/lecteur exportable 11.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Grâce à notre lecteur exportable, vous avez la possibilité d'intégrer à votre site web (ou votre blog) les films que nous avons mis en ligne sur le site Mémoire.&nbsp;</p><p>Vous êtes webmaster ? Et vous vous occupez du site web d'une commune de la région Centre ? D'une association dont les activités ont été filmées par un cinéaste amateur ? Vous animez un blog ou un forum de passionnés de vieilles automobiles ou des paysages de Sologne ? <strong>En quelques clics, vous pouvez intégrer un film consultable sur Mémoire à votre propre site</strong> ou à votre propre blog !</p><p class="textRightFrame">Sur votre site, il est impératif de <strong>citer la source du film</strong> que vous faites découvrir à vos visiteurs. Le plus simple est probablement d'écrire : "Source : Site Mémoire de Ciclic.fr". &nbsp;</p>Pour exporter le lecteur de Mémoire, vous devez au préalable <strong style="line-height: 16px;">être abonné au site</strong> et <strong style="line-height: 16px;">avoir déclaré votre nom de domaine</strong> en utilisant la fonction mes sites dans votre compte. Sans cette déclaration et sa validation par le modérateur en conformité avec la charte d'utilisation, vous ne pourrez pas exporter de films.Vous devez ensuite repérer précisément la page du film qui vous intéresse. Sur cette page, il suffit de cliquer sur l'icône "<strong>Exporter le film</strong>", située en troisième place dans la colonne d'icônes sur la droite du lecteur.<p>Une fenêtre s'ouvre. Elle propose un <strong>code HTML </strong>que vous n'avez plus qu'à copier-coller dans le code-source de votre site (ou à travers les fonctionnalités prévues par votre éditeur pour intégrer du HTML).&nbsp;</p><p><strong>Le lecteur Mémoire apparaît désormais sur votre site !&nbsp;</strong></p><p>&nbsp;</p> Wed, 09 Jul 2014 17:29:21 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/memoire-chez-vous Actualités Collecte de films amateurs anciens à Mennetou-sur-Cher <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/13801-1ere-foire-andouillettes-mennetou.JPG" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Dans le cadre de l’opération « Mémoire filmée de Loir-et-Cher », Ciclic et le Conseil général de Loir-et-Cher organisent en partenariat avec la commune de Mennetou-sur-Cher une collecte de films amateurs anciens.</p><p>En vue <strong>des projections qui auront lieu le 4 novembre 2014 à la salle des fêtes de Mennetou-sur-Cher</strong>, Ciclic recherche des films tournés dans la commune de Mennetou, son canton et dans le Loir-et-Cher depuis les débuts du cinéma.</p><p><strong>Vous avez filmé la petite et la grande histoire de Mennetou et ses environs</strong>, les cérémonies, les concours sportifs ou les fêtes d'école, les plaisirs de l'eau à la plage de Mennetou (et ses bals de plein air), le travail des artisans et des commerçants ou la foire de Maray, les comices agricoles, les visites officielles, le travail agricole ou la vie quotidienne des années 1920 à nos jours.</p><p>Que vos films soient tournés en 9,5 mm, 16 mm, 8 mm, en super 8 ou en vidéo (HI-8, video 8, VHS, S-VHS, DV), <strong>vous pouvez en faire le dépôt auprès du pôle patrimoine de Ciclic</strong>. Vous leur offrez des conditions idéales de conservation, vous participez à la constitution du patrimoine cinématographique régional et <strong>vos films viendront enrichir le programme des projections de novembre 2014</strong>. Une copie de vos films (DVD ou fichier numérique), remise gratuitement, vous permettra également de les revoir très facilement.</p><p>&nbsp;</p><p class="textFrame">Pour plus d’informations, vous pouvez contacter : Ciclic, pôle patrimoine, Jean-Benoît Pechberty (02 47 56 08 08) / jean-benoit.pechberty@ciclic.fr</p> Tue, 01 Apr 2014 16:01:04 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/collecte-de-films-amateurs-anciens-mennetou-sur-cher Actualités Archives en chantier : appel à projets 2013 <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/crieuse-dreux.JPG" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Vous développez un projet de réalisation incluant des archives ? Venez-nous le présenter. Ciclic et le cinéma apollo de Châteauroux lancent un appel à projets pour la prochaine édition de ces rencontres en avril 2013.&nbsp;</p><p class="textRightFrame">Depuis 2007, les rencontres cinématographiques <strong>"Retours vers le futur"</strong> sont consacrées à l’histoire et à la mémoire au travers des archives audiovisuelles et cinématographiques : programmes d’archives locales, films contemporains travaillant l’archive, œuvres du patrimoine, films inédits ou rares sur grand écran sont ainsi mis à l’honneur.</p><p>Le jeudi 4 et le vendredi 5 avril 2013 se tiendront les journées professionnelles <strong>"Attention : archives en chantier !" </strong></p><p>En examinant plusieurs projets de films ayant recours à l'archive, ces journées visent à questionner les enjeux esthétiques, narratifs, politiques... d'une telle pratique.&nbsp;</p><p>Pendant deux jours, quatre projets seront présentés par leurs auteurs, analysés et discutés collectivement avec l'équipe des rencontres et le grand public. <strong>Didier Husson, délégué général du festival "Les Écrans documentaires" à Arcueil, mènera l'échange avec les cinéastes présents</strong>, en insistant notamment sur le regard qu'ils portent sur les archives et la manière dont ils se les approprient.</p><p>&nbsp;</p><p class="textFrame"><strong>Vous développez un projet de réalisation</strong> d'une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle, courte ou longue, de fiction ou documentaire, incluant des archives ? <strong>Venez nous le présenter !</strong>&nbsp;Vos propositions sont à envoyer, par courrier et par email, <strong>au plus tard le 8 février 2013.</strong></p><p class="textFrame"><strong>Contact : Alba Lombardia -&nbsp;rvf1.apollo@orange.fr</strong></p> Fri, 11 Jan 2013 17:26:34 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/archives-en-chantier-appel-projets-2013 Actualités Sortie du DVD "Du Côté de Chartres" <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/10702_st_andre01.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">"Du Côté de Chartres" est le dernier opus de la collection "Carnets d'images, histoires euréliennes". Le documentaire est disponible en DVD depuis le 20 novembre 2012.&nbsp;</p><p>La collection <strong>"Carnets d’images, histoires euréliennes"</strong> réunit des documentaires réalisés par des professionnels à partir de films amateurs collectés dans le cadre de l'opération <strong>"La Mémoire des images d'Eure-et-Loir"</strong> menée conjointement par Ciclic et le Conseil général d'Eure-et-Loir depuis 2006. Chaque fois, les images sont enrichies de nombreux témoignages.</p> <p>Jusqu’à maintenant,&nbsp;trois films ont déjà été proposés au public eurélien&nbsp;:</p>La Beauce 1930-1980 de Xavier Selva (2008)Quatre preneurs d’images du Drouais, 1927-1982, un ensemble de quatre portraits de cinéastes amateurs du nord du département (2009)Le Perche, images parlées d’Evelyne Wander (2010) <p><strong>Le quatrième opus est désormais achevé</strong>. Il s’agit d’un documentaire sur le développement urbain de l’agglomération chartraine au XXe siècle, intitulé Du Côté de Chartres, réalisé par Benoit Cornuau.&nbsp;</p><p>Le DVD est en vente au prix de <strong>10 euros</strong> à la boutique du COMPA à Chartres.&nbsp;</p><p class="textFrame"><strong>Résumé.</strong> Depuis les années 1920, photographes et cinéastes amateurs ont filmé Chartres. Architecte, universitaires et habitants observent et commentent ces images arrachées au temps en analysant ce qu’elles révèlent des lieux, de la manière dont les chartrains occupent cet espace tout au long du XXe siècle.&nbsp;L’opposition entre la ville haute et la ville basse, entre les abords de la Cathédrale et les rives de l’Eure, la structuration socio-économique des différents quartiers, la proximité de Paris et des grandes régions agricoles, le rôle des places et des grands boulevards périphériques, <strong>les évolutions urbaines et les grands travaux sont abordés par les intervenants à travers les films tournés par les euréliens eux-mêmes</strong>. Aux commentaires des scientifiques répondent parfois ceux des cinéastes amateurs ou de leurs familles qui y mêlent leurs souvenirs : les bombardements d’Illiers en 1940 et l’arrivée des américains dans la commune, la forte impression laissée par les étudiants venus pour le Pèlerinage de la Pentecôte, les fêtes, la Foire de la Saint-André ou encore les débuts des Actualités chartraines en 1978.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> Wed, 21 Nov 2012 20:54:05 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/sortie-du-dvd-du-cote-de-chartres Actualités Appel à projets : Archives en chantier ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/table ronde_0.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Vous dévéloppez un projet de réalisation incluant des archives ? Venez nous le présenter !&nbsp;Ciclic et le cinéma apollo de Châteauroux lancent un appel à projets.&nbsp;</p><p>Les <strong>rencontres cinématographiques</strong> de Châteauroux se consacrent, depuis six ans, à <strong>l’histoire</strong> et à la <strong>mémoire</strong> au travers des archives audiovisuelles et cinématographiques&nbsp;: programmes d’archives locales, films contemporains travaillant l’archive, œuvres du patrimoine, films inédits ou rares sur grand écran sont ainsi mis à l’honneur.</p><p>Le<strong> jeudi 12</strong> et le<strong> vendredi 13 avril 2012</strong> se tiendront les <strong>journées professionnelles</strong> Attention : archives en chantier !&nbsp;Ces journées approchent la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles… Ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par leurs auteurs ?</p><p>Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements. Mené par <strong>Didier Husson</strong>, délégué général des Écrans documentaires d’Arcueil, l'échange avec les cinéastes concernera notamment le regard qu'ils portent sur les archives et la manière dont ils se les approprient.</p><p><strong>Vous développez un projet de réalisation d'une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle, courte ou longue, de fiction ou documentaire, incluant des archives ? Venez nous le présenter !</strong>&nbsp;</p><p>Vos propositions sont à envoyer, par courrier et par email, au plus tard le <strong>24 février 2012</strong>.</p><p>Contact : Carla Mancini</p><p>Ciclic - Pôle Patrimoine</p><p>Rue Bât le Tan</p><p>36100 Issoudun</p><p>Courriel : rvf1.apollo@orange.fr</p><p>Téléphone : 06 49 98 04 23</p><p>&nbsp;</p><p class="textFrame">A découvrir sur Mémoire deux extraits de la captation de la table ronde professionnelle de l'an dernier, dédiés aux films Avec toi, sans toi de Francesca Ragusa et Le facteur humain de Thibault Letexier.&nbsp;</p> Mon, 30 Jan 2012 10:28:47 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/appel-projets-archives-en-chantier-0 Actualités Ciclic.fr à Ina Expert <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/interface.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Ciclic.fr servira d’étude de cas dans le cadre d’une formation Ina EXPERT, FRAME, destinée aux professionnels européens travaillant dans le domaine des archives audiovisuelles.</p><p>Ina EXPERT, direction de l’enseignement, de la formation et de la recherche de l’Ina, organisera, du 17 au 21 octobre, 5 journées de formation sur l’organisation, le marketing et l’utilisation d’archives numériques à destination de 12 responsables d’archives audiovisuelles de 10 pays européens. Cette formation est soutenue par le programme MEDIA de la Commission européenne et organisée en partenariat avec la FIAT/IFTA et EBU training.</p><p>Une demi-journée, animée par Sophie Philippet du cabinet OUROUK, sera consacrée aux principes de base d’un projet de valorisation d’archives audiovisuelles pour lequel Ciclic.fr sera pris comme illustration. Les stagiaires devront se mettre à la place des responsables d’une initiative similaire et tenter de répondre aux nombreuses questions qui se sont posées tout au long du projet.</p><p><strong>Une bonne façon de se confronter à un exercice « grandeur réelle ».</strong></p><p></p> Tue, 04 Oct 2011 15:28:45 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/ciclicfr-ina-expert-2 Actualités 100 000 visites depuis le lancement de Mémoire ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/foule3.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">99 999... 100 000... Le compte est bon ! En quelques mois, Mémoire a accueilli plus de 100 000 visites d'internautes. Merci à eux !</p><p>Chers internautes de la région Centre et d'ailleurs,&nbsp;nous sommes heureux de vous annoncer que Mémoire a franchi le seuil des 100 000 visites au coeur du mois de juillet 2011 ! Un grand MERCI à vous tous, pour votre enthousiasme et votre envie de découvrir&nbsp;les trésors filmés que Mémoire ne cesse de proposer.</p><p><strong>Voilà une bonne occasion pour revoir les films que vous avez le plus appréciés.</strong></p> Fri, 15 Jul 2011 14:19:04 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/100-000-visites-depuis-louverture-de-memoire-3 Actualités Montargois ! A vos films ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/BER_03-loing.JPG" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Centre Images recherche des films amateurs anciens tournés dans le Montargois et le Gâtinais depuis les débuts du cinéma.&nbsp;</p><p>Vous avez filmé les cavalcades de Montargis à partir de 1966, les comices agricoles ou les fêtes de la Madeleine, des exploitations agricoles du Gâtinais, des artisans au travail, des chantiers de démolition ou de reconstruction, l'arrivée des Américains ou Mai 68, une balade sur le Loing, des fêtes scolaires, des kermesses, des inaugurations, des spectacles, des compétitions sportives ou simplement la vie quotidienne à Villemandeur, à Châlette-sur-Loing, à Amilly ou jusqu'à Lorris, Châtillon-Coligny ou Châteaurenard.</p><p class="textRightFrame"><strong>Vos films ont peut-être un intérêt patrimonial !&nbsp;</strong>N'hésitez pas à vous renseigner près de chez vous à la Médiathèque de l'AME auprès de Catherine Leclerc ou Charlène Ferrand, à Alticiné ou bien en contactant directement Julie Guillaumot à Centre Images au 02 47 56 08 08 ou par email à julie.guillaumot@centreimages.fr.&nbsp;</p><p>Vous pouvez confier vos films sur pellicule ou vidéo à Centre Images pour qu'ils soient numérisés gratuitement, conservés et redécouverts lors du week-end des 22 et 23 octobre à Montargis.&nbsp;</p><p>A l'occasion de la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel initiée par l'UNESCO, Centre Images prépare&nbsp;un week-end à Montargis dédié aux films amateurs anciens et à leur sauvegarde, en partenariat avec la Mairie de Montargis, la Médiathèque de l’AME et Alticiné.&nbsp;</p><p>Deux projections gratuites sont prévues à Alticiné. Une exposition de matériel ancien et des ateliers seront organisés dans l’espace Thouvenot de la Médiathèque de l’Agglomération montargoise et des rives du Loing.&nbsp;</p><p><strong>En attendant, découvrez la bande annonce !</strong></p><p><strong></strong></p> Wed, 27 Apr 2011 15:47:41 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/montargois-vos-films Actualités Archives en chantier #5 <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/thum-014_0.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Découvrez un projet de documentaire sur la ville du Havre. Ce projet a été présenté l'an dernier à "Archives en chantier", la table ronde professionnelle de "retours vers le futur".</p><p class="textRightFrame">Les archives, visuelles et sonores, feront l'objet d'une table ronde professionnelle lors de "<strong>retours vers le futur</strong>", manifestation organisée par le cinéma apollo en association avec Centre Images, qui propose depuis cinq ans une programmation autour des archives amateurs et professionnelles. Dans le cadre de ces rencontres cinématographiques, le <strong>vendredi 8 avril 2011</strong>, se tiendra une table-ronde professionnelle pour approcher la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles…, ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par les cinéastes ? Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements.</p><p>Lors de la précédente édition des rencontres cinématographiques de Châteauroux, cinq projets de documentaire à base d'archives ont été présentés par leurs auteurs devant une assistance de documentalistes, réalisateurs, archivistes, producteurs...</p><p><strong>Mémoire </strong>vous propose de revoir ensemble les présentations de ces projets tout au long des mois qui nous séparent de la prochaine édition de retours vers le futur.</p><p><strong>Françoise Poulin-Jacob</strong> présentait son projet de documentaire<strong> Je vous écris du Havre</strong>.</p><p>Il n'aura suffit que de quelques jours pour que les bombardements de septembre 44 anéantissent le&nbsp;centre du Havre. L’horreur de cette destruction sera signifiée par une seule photo vue de façon fragmentaire&nbsp;tout au long du film et dans son intégralité à la fin. À partir de 48, Auguste Perret reconstruit la ville. Le&nbsp;Progrès et la Modernité se construisent et s'affichent sur un sol surélevé d'un mètre. Un mètre multiplié par&nbsp;150 hectares. Un volume plein des gravats et des ossements qui forment désormais les soubassements de la&nbsp;ville reconstruite. À quoi pense l’architecte devant un champ de ruines ? Qu’est ce qu’une ville idéale ? Que&nbsp;signifiait chez moi quand on était havrais dans les années 5O ? Se fixant la limite de ne jamais tomber dans la&nbsp;nostalgie, Françoise Poulin-Jacob aborde ces questions en explorant sa fascination pour cette ville. Une&nbsp;exploration qui fait se croiser des archives amateurs, des verso de cartes postales, un souvenir d'enfance des&nbsp;années 60, des écrits de Michel Leiris et de Raymond Queneau, son regard actuel sur le béton…</p><p>Redécouvrez sur <strong>Mémoire </strong>la présentation du projet de Lisa Diaz, Regarder un peu ce qui reste à finir..., de Laurence Bazin et Marie-Catherine Delacroix, Ils ont filmé les grands ensembles, d'Elena Valsania et Christian Grappiolo, L'archiviste et de&nbsp;Amaury Brumauld,&nbsp;Prendre son envol.</p> Wed, 30 Mar 2011 09:18:34 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/archives-en-chantier-5-2 Actualités Les étoiles, qu'est-ce que c'est ? <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/3310-chiffres2.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Cinq étoiles ! C'est la note maximale que vous pouvez attribuer à un film qui vous plait. Mode d'emploi d'un système de notation plus poétique qu'objectif et surtout sans barème.&nbsp;</p><p>Sur la chaîne Mémoire, vous pouvez consulter des documentaires ou des fictions réalisés par des cinéastes amateurs avertis, rompus aux exercices de montage ou de sonorisation, des moments de vie collective archivés sur pellicule par les gens qui les ont vécu, des fragments d'histoire familiale aux hésitations plus visibles avec des flous, des bougés, de longs panoramiques....&nbsp;</p><p>Sur la chaîne Mémoire, vous pouvez voir aussi des films réalisés par des cinéastes d'aujourd'hui avec les films des cinéastes amateurs de toute la région.&nbsp;</p><p>Tous ces films peuvent vous toucher, pour des raisons différentes, propres à chaque regard.&nbsp;</p><p><strong>Attribuer une étoile, ce n'est donc pas forcément un choix objectif</strong>. C'est un souvenir qui s'est réveillé, l'attitude d'un enfant qui vous a touché, un documentaire qui vous a appris bien des choses... <strong>C'est un film que vous avez envie de conseiller aux autres internautes</strong>.&nbsp;</p><p>Alors il suffit de vous abonner à la chaîne Mémoire (c'est gratuit) et de passer votre souris sur les étoiles grisées pour qu'elles deviennent vertes. Pour que votre vote soit enregistré, il faut cliquer une fois, quand sont devenues vertes toutes les étoiles que vous souhaitez attribuer au film. Attention aux dérapages de souris !&nbsp;</p><p>Pour vous aider à choisir le nombre d'étoiles que vous souhaitez attribuer, pensez à l'effeuillage des marguerites : un peu, beaucoup, passionnément... Attention ! Cinq étoiles, cela ne veut pas dire "pas du tout" !&nbsp;</p> Tue, 22 Mar 2011 11:05:36 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/les-etoiles-quest-ce-que-cest Actualités Archives en chantier #4 <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/thum-086.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Découvrez un projet de documentaire sur le célèbre cascadeur Rémy Julienne. Ce projet a été présenté l'an dernier à "Archives en chantier", la table ronde professionnelle de "retours vers le futur".</p><p class="textRightFrame">Les archives, visuelles et sonores, feront l'objet d'une table ronde professionnelle lors de <strong>"retours vers le futur"</strong>, manifestation organisée par le cinéma apollo en association avec Centre Images, qui propose depuis cinq ans une programmation autour des archives amateurs et professionnelles. Dans le cadre de ces rencontres cinématographiques, le <strong>vendredi 8 avril 2011</strong>, se tiendra une table-ronde professionnelle pour approcher la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles…, ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par les cinéastes ? Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements.</p><p>&nbsp;</p><p>Lors de la précédente édition des rencontres cinématographiques de Châteauroux, cinq projets de documentaire à base d'archives ont été présentés par leurs auteurs devant une assistance de documentalistes, réalisateurs, archivistes, producteurs...</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Mémoire </strong>vous propose de revoir ensemble les présentations de ces projets tout au long des mois qui nous séparent de la prochaine édition de retours vers le futur.</p><p><strong>Amaury Brumauld</strong>&nbsp;présentait son projet de documentaire <strong>Prendre son envol</strong>.</p><p>Dans un vaste atelier, Rémy Julienne et son dessinateur et ami Amaury Brumauld se retrouvent pour&nbsp;travailler sur une ébauche de scénario. Dans ce laboratoire où sont disposés bureau et table de montage de&nbsp;films, les esquisses du dessinateur vont se mêler aux récits du célèbre cascadeur. À partir de là, une lente&nbsp;exploration d'images d’archives va raconter ce que peut être la mise en scène d’une cascade. Un voyage dans&nbsp;la fiction va se construire et révéler les fragilités du vieil homme et du métier qu’il a exercé toute sa vie.</p><p>Prochainement vous pourrez voir sur Mémoire la présentation du projet <strong>Je vous écris du Havre</strong> de Françoise Poulin-Jacob. Redécouvrez, aussi, la présentation du projet de Lisa Diaz, <strong>Regarder un peu ce qui reste à finir...</strong>, de Laurence Bazin et Marie-Catherine Delacroix, <strong>Ils ont filmé les grands ensembles</strong> et d'Elena Valsania et Christian Grappiolo, <strong>L'archiviste</strong>.</p> Fri, 18 Mar 2011 10:31:37 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/archives-en-chantier-4 Actualités Archives en chantier #3 <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/archiviste.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Découvrez un projet de documentaire sur l'archiviste de l'Institut de la résistance au fascisme et au nazisme de Turin. Ce projet a été présenté l'an dernier à "Archives en chantier", la table ronde professionnelle de "retours vers le futur".</p><p class="textRightFrame" style="margin-bottom: 9px; line-height: 16px;">Les archives, visuelles et sonores, feront l'objet d'une table ronde professionnelle lors de <strong>"retours vers le futur"</strong>, manifestation organisée par le cinéma apollo en association avec Centre Images, qui propose depuis cinq ans une programmation autour des archives amateurs et professionnelles. Dans le cadre de ces rencontres cinématographiques, le <strong>vendredi 8 avril 2011</strong>, se tiendra une table-ronde professionnelle pour approcher la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles…, ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par les cinéastes ? Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements.</p><p style="margin-bottom: 9px; line-height: 16px;">Lors de la précédente édition des rencontres cinématographiques de Châteauroux, cinq projets de documentaire à base d'archives ont été présentés par leurs auteurs devant une assistance de documentalistes, réalisateurs, archivistes, producteurs...</p><p style="margin-bottom: 9px; line-height: 16px;">&nbsp;</p><p style="margin-bottom: 9px; line-height: 16px;"><strong>Mémoire&nbsp;</strong>vous propose de revoir ensemble les présentations de ces projets tout au long des mois qui nous séparent de la prochaine édition de retours vers le futur.</p><p style="margin-bottom: 9px; line-height: 16px;">Elena Valsania&nbsp;et Christian Grappiolo présentaient leur projet de documentaire&nbsp;<strong>L'archiviste</strong>.</p><p style="margin-bottom: 9px; line-height: 16px;">Ce film raconte le métier de Luciano à un moment de sa vie où il doit le transmettre. Il a passé ses trente dernières années à l'Institut de la résistance au fascisme et au nazisme de Turin. Il y a analysé, classé et trié des documents qui racontent des histoires d'arrogance, de violence et de résistance. À chacun il a assigné un code pour pouvoir les retrouver et les faire à nouveau parler. Son travail lui permet de déceler aujourd'hui les signes de nouvelles arrogances et de nouvelles résistances, celles des archives du futur. En instaurant un dialogue entre la vie de Luciano et les archives qu'il collecte, Elena Valsania prend la mesure de ce qu’elles nous rapportent du passé.</p><p class="textFrame" style="margin-bottom: 9px; line-height: 16px;">Prochainement vous pourrez voir sur <strong>Mémoire </strong>les présentations des projets suivants : <strong>Prendre son envol</strong> de Amaury Brumauld et<strong>&nbsp;Je vous écris du Havre</strong> de Françoise Poulin-Jacob. Redécouvrez, aussi, la présentation du projet de Lisa Diaz, <strong>Regarder un peu ce qui reste à finir...&nbsp;</strong>et celui de&nbsp;Laurence Bazin et Marie-Catherine Delacroix,&nbsp;<strong>Ils ont filmé les grands ensembles.</strong></p><p>&nbsp;</p> Tue, 01 Mar 2011 08:53:02 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/archives-en-chantier-3 Actualités Archives en chantier #2 <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/thum-032.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Découvrez un projet de documentaire sur les grands ensembles du département de l'Essonne, filmés par des cinéastes amateurs à partir des années 1950. Ce projet a été présenté l'an dernier à "Archives en chantier", la table ronde professionnelle de "retours vers le futur".</p><p class="textRightFrame">Les archives, visuelles et sonores, feront l'objet d'une <strong>table ronde professionnelle </strong>lors de "retours vers le futur", manifestation organisée par le cinéma apollo en association avec Centre Images, qui propose depuis cinq ans une programmation autour des archives amateurs et professionnelles. Dans le cadre de ces rencontres cinématographiques, le <strong>vendredi 8 avril 2011</strong>, se tiendra une table-ronde professionnelle pour approcher la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles…, ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par les cinéastes ? Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements.</p><p>Lors de la précédente édition des rencontres cinématographiques de Châteauroux, cinq projets de documentaire à base d'archives ont été présentés par leurs auteurs devant une assistance de documentalistes, réalisateurs, archivistes, producteurs...</p><p><strong>Mémoire </strong>vous propose de revoir ensemble les présentations de ces projets tout au long des mois qui nous séparent de la prochaine édition de retours vers le futur.</p><p>Laurence Bazin et Marie-Catherine Delacroix,&nbsp;respectivement monteuse et fondatrice de Cinéam, présentaient leur projet de documentaire&nbsp;<strong>Ils ont filmé les grands ensembles</strong>.</p><p>Des images tournées par des amateurs dans les grands ensembles au cours des années 50 à 80&nbsp;défilent. Parfois celui qui était derrière la caméra les décrit, se souvient. Puis des observateurs avertis les&nbsp;commentent : le cinéaste Laurent Roth, le philosophe Thierry Paquot et l'historienne Danièle Voldman. Les&nbsp;images amateurs sont à l'origine de ce film, la découverte et le dévoilement de leur portée sont leur intention.&nbsp;Les observant, les fouillant, elles font advenir ce qu'elles disent de leur époque, de cet urbanisme, de la&nbsp;famille, de la pratique du film amateur… Se dessine ainsi une histoire intime de ces grands ensembles.&nbsp;</p><p class="textFrame">Prochainement vous pourrez voir sur <strong>Mémoire </strong>les présentations des projets suivants : <strong>Prendre son envol</strong> de Amaury Brumauld, <strong>Je vous écris du Havre</strong> de Françoise Poulin-Jacob et <strong>L'Archiviste </strong>d'Elena Valsania et Christian Grappiolo. Redécouvrez, aussi, la présentation du projet de Lisa Diaz, <strong>Regarder un peu ce qui reste à finir</strong>...</p> Tue, 15 Feb 2011 10:38:58 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/archives-en-chantier-2 Actualités Archives en chantier #1 <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/regarder un peu006.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Les archives, visuelles et sonores, feront l'objet d'une table ronde professionnelle à "retours vers le futur", les rencontres cinématographiques de Châteauroux.&nbsp;</p><p>Organisées par le <strong>cinéma l'Apollo</strong> en association avec <strong>Ciclic</strong>, ces&nbsp;rencontres cinématographiques&nbsp;proposent depuis cinq ans une programmation autour des archives amateurs et professionnelles.</p><p>Dans le cadre de ces rencontres, le <strong>vendredi 8 avril 2011</strong>, se tiendra une <strong>table-ronde professionnelle</strong> pour approcher la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles…, ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par les cinéastes ? Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements. Mené par <strong>Didier Husson</strong>, délégué général des Écrans documentaires d’Arcueil, l'échange avec les cinéastes concernera notamment le regard qu'ils portent sur les archives et la manière dont ils se les approprient.</p><p>Lors de la précédente édition, cinq projets ont été présentés par leurs auteurs devant une assistance de documentalistes, réalisateurs, archivistes, producteurs...&nbsp;<strong>Mémoire vous propose de revoir ensemble les présentations de ces projets tout au long des mois qui nous séparent de la prochaine édition de retours vers le futur.&nbsp;</strong></p><p><strong>Lisa Diaz</strong>, réalisatrice, présentait son projet de documentaire <strong>Regarder un peu ce qui reste à finir</strong>...&nbsp;</p><p>En 1983, au crépuscule de leurs années d’utopie, les parents de la réalisatrice et leurs copains tournèrent un film qui ne fut jamais achevé : Le trésor des Rutas Bagos. Sur le parcours où se reconstitue leur histoire, elle essaie de comprendre ce qu’ils cherchaient et pourquoi ils ont cessé de chercher. Elle interroge l'utopie, les désirs qui les ont animés et ceux qui les animent encore. Par allers-retours entre leur mémoire et leur présent, elle s'essaie à comprendre son héritage et mène un combat contre cette philosophie de l’inachèvement jusqu'à proposer au sein de son film des prolongements à ce tournage resté inachevé.</p><p class="textFrame">Prochainement&nbsp;vous pourrez voir sur Mémoire les présentations des projets suivants :&nbsp;<strong>Ils ont filmé les grands ensembles</strong> de Laurence Bazin et Marie-Catherine Delacroix, <strong>Prendre son envol </strong>de Amaury Brumauld, <strong>Je vous écris du Havre</strong> de Françoise Poulin-Jacob et&nbsp;<strong>L'Archiviste </strong>d'Elena Valsania et Christian Grappiolo.</p> Mon, 31 Jan 2011 16:28:17 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/archives-en-chantier-1 Actualités Un Sherlock dépasse les 100 énigmes résolues <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/sherlocks-1.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Le 22 janvier dernier, un des Sherlocks du site Mémoire a atteint la barre des 100 énigmes résolues, son pseudo : A.lelu</p><p>Afin de marquer le coup et de fêter ce petit évènement pour notre jeune site, l'équipe de Mémoire a décidé de remercier les trois internautes les plus participatifs en leur offrant chacun un DVD issu des productions du Pôle Patrimoine de Centre Images.</p><p>Nous leur disons bravo et encore merci pour leur participation !</p><p class="textFrame">Qu'est-ce qu'un Sherlock ? Les <strong>Sherlocks</strong> récompensent les meilleurs enquêteurs&nbsp;: fins limiers des films d’archives en région Centre. Ces derniers ont réussi à identifier un monument ou un bâtiment mystérieux, reconnaître un village ou une rue sans nom… bref, à résoudre ce qui restait une énigme pour les documentalistes de Mémoire.</p> Wed, 26 Jan 2011 11:27:53 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/un-sherlock-depasse-les-100-enigmes-resolues Actualités Meilleurs voeux pour 2011 ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/2276-danseurs.JPG" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">L'équipe de la chaîne Mémoire vous souhaite une douce et belle année 2011 à la découverte des films de notre région !</p><p>Et pour commencer l'année, vous pourrez bientôt découvrir des images inédites de Jean Moulin, les péripéties d'une statue entre 1942 et 2011, une fête de tous les diables dans les années 1950 ou de folles pirouettes sur la glace. A très bientôt sur la chaîne Mémoire.</p> Wed, 12 Jan 2011 17:09:52 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/meilleurs-voeux-pour-2011 Actualités Appel à projets : Archives en chantier ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/table ronde.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Les rencontres cinématographiques de Châteauroux, retours vers le futur, organisées par le cinéma apollo en association avec Centre Images proposent depuis cinq ans une programmation autour des archives amateurs et professionnelles. Chaque édition est l'occasion de montrer des programmes d'archives brutes, des essais, fictions ou documentaires réalisés avec des archives.</p><p>Le <strong>vendredi 8 avril</strong> se tiendra une table-ronde professionnelle pour approcher la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles…, ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par les cinéastes ? Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements. Mené par <strong>Didier Husson</strong>, délégué général des Écrans documentaires d’Arcueil, l'échange avec les cinéastes concernera notamment le regard qu'ils portent sur les archives et la manière dont ils se les approprient.</p><p>Lors de cette journée, cinq projets seront présentés par leurs auteurs devant une assistance de documentalistes, réalisateurs, archivistes, producteurs... pendant environ trois-quarts d'heure. Cette présentation s'articulera autour d'un ou plusieurs temps de projection (archives brutes, films annonces, rushes ou séquences en cours de montage) et de moments d'échange avec le public.</p><p>Vous pouvez nous envoyer les éléments de votre choix pour nous présenter votre projet : note d'intention (écrite ou filmée), film-annonce, synopsis, extraits de carnets de bord de travail... La présence d'archives (quelles qu'elles soient) et le fait que le film soit en cours de fabrication (écriture, tournage ou montage) sont les deux seuls critères. Vos propositions sont à nous envoyer par courrier et en deux exemplaires au plus tard le <strong>22 janvier</strong> (cachet de la poste faisant foi).</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Contact : Damien Monnier&nbsp;</strong></p><p><strong>19 rue Jacques-Marie Rougé</strong></p><p><strong>37 000 Tours </strong></p><p><strong>Courriel : rvf1.apollo@orange.fr </strong></p><p><strong>Téléphone : 02.47.34.07.15</strong></p><p><strong></strong></p><p class="textFrame">A découvrir sur Mémoire un extrait de la captation de la table ronde professionnelle de l'an dernier, ainsi qu'un extrait du film de Françoise Poulin-Jacob "Je vous écris du Havre", achevé fin 2010.</p> Wed, 12 Jan 2011 14:12:55 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/appel-projets-archives-en-chantier Actualités 10 000e visiteur sur Mémoire <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/Masson.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Depuis le lancement de Mémoire, plus de 10 000 internautes sont venus y découvrir des films.&nbsp;</p><p>Nous avons une pensée pour tous les cinéastes et les vidéastes amateurs ou professionnels qui construisent encore aujourd'hui notre mémoire audiovisuelle régionale.&nbsp;</p><p><strong>Longue vie à leurs films !&nbsp;</strong></p><p>Pour rendre hommage à ces filmeurs du quotidien, une photographie nous montre ici <strong>Paul Masson</strong>, cinéaste amateur drouais, et l'un de ses amis en plein tournage. C'est dans ces conditions qu'il réalise de nombreux films, dont voici deux exemples : <strong>une partie de pêche en Eure-et-Loir</strong> et <strong>une course cycliste à Dreux</strong>.&nbsp;</p> Fri, 17 Dec 2010 11:38:48 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/10-000e-visiteur-sur-memoire Actualités Un nouvel outil de chapitrage sur Mémoire ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/outilchapitrage.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Baladez-vous en un clic à travers les films !</p><p>Depuis l’ouverture du site, pour chaque film, les internautes ont accès à l’onglet «&nbsp;miniatures&nbsp;». Derrière ce terme se cache une fonctionnalité qui permet d’extraire de chaque film une imagette toutes les dix secondes. Cette suite de miniatures permet à l’internaute de se faire très rapidement une idée du contenu du film.</p> <p><strong>Il est maintenant possible de se servir des miniatures comme d’un outil de chapitrage</strong>. Au-dessus de chaque imagette, une indication de temps a été ajoutée. <strong>En cliquant sur cette référence temporelle, vous pouvez désormais accéder au film à différents endroits</strong>.</p> <p>Par exemple, pour découvrir le film tourné dans le village de Meslay-le-Vidame en 1938, vous pouvez voir le film dans son intégralité (il dure plus de 45 minutes) ou bien vous servir du chapitrage. Grâce aux miniatures, il est possible de commencer le visionnage du film par la séquence à la ferme (5:00), par celle sur les métiers du village (20:00), par celle sur la chasse (27:30) ou encore d’aller directement à la séquence sur l’école (29:30).</p> <p>Bonne balade sur la Chaîne Mémoire&nbsp;!</p> Tue, 14 Dec 2010 15:03:40 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/un-nouvel-outil-de-chapitrage-sur-memoire Actualités La Loire, 10 ans au patrimoine mondial <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/loire.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Le patrimoine audiovisuel de la Région Centre rejoint le patrimoine mondial de l’Unesco à l’occasion des 10 ans de l’inscription du Val de Loire à la liste mondiale du patrimoine culturel et naturel.</p><p>La Région Centre et Centre Images vous offrent, dans le cadre de cet anniversaire, <strong>«&nbsp;Images et Mémoire du Val de Loire&nbsp;</strong>», un montage de films d’archives montrant le Val de Loire, son fleuve, ses villes et ses vignes, d’Orléans jusqu’à Tours.</p><p>Ce film sera montré à différentes occasions, notamment sur les stands de la Région Centre au&nbsp;Centre international de conférences&nbsp;Vinci, à Tours, toujours dans le cadre des 10 ans de l’inscription à l’Unesco.&nbsp;</p><p></p> Tue, 16 Nov 2010 23:43:20 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/la-loire-10-ans-au-patrimoine-mondial Actualités Patrimoine au Festival de Vendôme <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/VisuelVendome2010-RVB.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Le prochain Festival du Film de Vendôme se tient du 3 au 8 décembre prochain et le pôle Patrimoine de Centre Images s’y révèle ... protéiforme.</p><p>En effet, la présentation dans le hall du Minotaure de la toute nouvelle chaîne Mémoire sur&nbsp;ciclic.fr&nbsp;y côtoiera celle de la fameuse ciné-valise inventée par le réalisateur Gérard Sergent, un dispositif poétique, artisanal et simple pour présenter des films en tout lieu et en toute circonstance.</p><p>Dans la grande salle, les festivaliers pourront aussi découvrir quatre courts métrages imaginés par des réalisateurs d’aujourd’hui à partir des films tournés par des cinéastes amateurs en Pays Loire Touraine à partir de 1939.</p><p>Enfin, les professionnels présents lors du festival pourront se pencher lors d’une rencontre sur la question de la diffusion des œuvres orphelines et des films en rupture de droits. &nbsp;</p><p>Tous les détails sur le site du festival&nbsp;:&nbsp;http://www.vendome-filmfest.com/&nbsp;&nbsp;</p><p>&nbsp;</p> Tue, 16 Nov 2010 23:38:46 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/patrimoine-au-festival-de-vendome Actualités Mémoire, un site relayé par une campagne de communication sur toute la région Centre. <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/Aff-Mémoire.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Une grande campagne de com' pour ne pas oublier "Mémoire"</p> <p>Au delà des articles de <strong>presse</strong>, sujets <strong>radio</strong>, émissions sur les <strong>télévisions locales</strong> (TV Tours, BIP TV…), vous croiserez, sans aucun doute, le visuel générique de la campagne (des films numérisés sortis d'un tiroir d'archives), dans toute la région Centre.</p> <p>Des <strong>affiches</strong> (en vitrine de nombreux commerces des principales villes), des <strong>bannières</strong> (sur les sites de la Nouvelle République et de l'Echo Républicain), des <strong>insertions</strong> (dans plusieurs éditions du p'tit Zappeur), des <strong>spots radio</strong> (sur toutes les stations de France Bleu en région centre), des <strong>flyers</strong> disponibles dans les <strong>présentoirs</strong> prévus dans une centaine de mairies, toutes les salles de cinéma, les musées, les conseils généraux, les centres culturels, les châteaux, les bibliothèques et médiathèques de la région Centre.</p><p>Toutes les séances du <strong>pôle Patrimoine</strong> mais aussi de <strong>Cinémobile</strong> seront également accompagnées de leur présentoir grand format et&nbsp; flyers à disposition.</p> <p>Le site Mémoire présentant également un très grand intérêt pédagogique, une information auprès de l'ensemble des<strong> lycées et collèges de la Région Centre</strong> sera envoyée.</p> <p class="textChapo"><strong>Bref, jusqu'à la fin de l'année, vous n’oublierez pas "Mémoire"!</strong></p> Tue, 16 Nov 2010 13:06:58 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/memoire-un-site-relaye-par-une-campagne-de-communication-sur-toute-la-region-cent Actualités En Pays Loire Touraine : Films d’hier, gens d’ici <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/plt.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Depuis septembre 2007, le Pays Loire Touraine s’est associé à Centre Images pour organiser une collecte de films amateurs dans les 58 communes de son territoire.</p><p>Amboise, Athée-sur-Cher, Autrèche, Auzouer-en-Touraine, Azay-sur-Cher, Bléré, Cangey, Céré-la-Ronde, Chançay, Chanceaux-sur-Choisille, Chargé, Château-Renault, Chenonceaux, Chisseaux, Cigogné, Civray-de-Touraine, Courçay, Crotelles, Dame-Marie-les-Bois, Dierre, Epeigné-les-Bois, Francueil, La Croix-en-Touraine, La Ferrière, La Ville-aux-Dames, Le Boulay, Les Hermites, Larçay, Limeray, Lussault-sur-Loire, Luzillé, Monnaie, Monthodon, Montlouis-sur-Loire, Montreuil-en-Touraine, Morand, Mosnes, Nazelles-Négron, Neuillé-le-Lierre, Neuville-sur-Brenne, Noizay, Nouzilly, Parçay-Meslay, Pocé-sur-Cisse, Reugny, Rochecorbon, Saint-Laurent-en-Gâtines, Saint-Martin-le-Beau, Saint-Nicolas-des-Motets, Saint-Ouen-les-Vignes, Saint-Règle, Saunay, Souvigny-de-Touraine, Sublaines, Véretz, Vernou-sur-Brenne, Villedômer et Vouvray. De nombreux films ont été collectés. Des projections intitulées «&nbsp;<strong>Films d’hier, gens d’ici&nbsp;</strong>» permettent de voir chaque année gratuitement les films collectés, tournés en Pays Loire Touraine à partir des années 1930… en attendant d’en découvrir de plus anciens encore. Pour mieux connaître l’opération, vous pouvez contacter&nbsp;le pôle Patrimoine de Centre Images au 02 47 56 08 08. </p> Thu, 21 Oct 2010 13:21:14 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/en-pays-loire-touraine-films-d’hier-gens-d’ici Actualités