Mémoire, la petite et la grande histoire de votre région sur ciclic.fr Toutes les nouveautés de la chaine Mémoire Thu, 21 Feb 2019 20:12:11 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/ Balade dans le parc floral de La Source <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20542_3/thumbs/155/thum-025.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de musique] Balade familial, la mère et les trois enfants, dans le parc floral d'Orléans. Promenade prés du Loiret et du Miroir, parterres de fleurs, moulin à eau dans le parc, château de la Source, jeux d'enfants [surexposé] </p><p> Réalisateur(s): Robert Plessis | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 4:13</p> Wed, 20 Feb 2019 13:35:15 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11938-balade-dans-le-parc-floral-de-la-source Explorer Visite à la ferme à la Ville-aux-Clercs <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20542_2/thumbs/155/thum-007.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de musique] Panneau de la commune "La Ville-aux-Clercs" et voitures sortantes de la ville. Plan sur champs et zoom sur une ferme. Vue de l'église depuis le nord est puis panoramique gauche droite sur une autre ferme, puis zoom sur celle-ci puis dé zoom. Devant l'entrée de la première ferme deux femmes, l'une habillée de noir et couverte d'un foulard, l'autre avec un manteau clair et une jeune fille avec un manteau vert discutent. Zoom sur elles [flou] puis panoramique sur une Simca 1301 verte, avec deux enfants à l?arrière puis sur le reste de la façade de la ferme débordant sur le paysage alentour. La jeune fille est sur le seuil de la porte de la ferme. la femme au manteau clair apparait dans le bord gauche de l'image et regarde dans la direction de la caméra puis panoramique sur la femme au manteau clair et l'autre femme au foulard noir. Zoom sur cette dernière puis dézoom puis panoramique sur le potager. </p><p> Réalisateur(s): Robert Plessis | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 1:39</p> Wed, 20 Feb 2019 13:35:15 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11937-visite-a-la-ferme-a-la-ville-aux-clercs Explorer Fête locale <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20542_5/thumbs/155/thum-002.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Défilé de fanfares (fanfare de Cravant-Villorceau), de majorettes (dont celles de Blois et de Pithiviers) et de char décorés </p><p> Réalisateur(s): Robert Plessis | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 1:45</p> Wed, 20 Feb 2019 13:35:15 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11940-fete-locale Explorer Moulin à pivot <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20542_4/thumbs/155/thum-004.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de musique] À Moutiers, le moulin à pivot de Chesnay et panoramique sur le paysage alentour. </p><p> Réalisateur(s): Robert Plessis | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 0:34</p> Wed, 20 Feb 2019 13:35:15 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11939-moulin-a-pivot Explorer Fête de la moisson à la Chapelle-Onzerain <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20563_2/thumbs/155/thum-039.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de musique] Défilé sous les yeux du public dans la rue principale de la Chapelle-Onzerain avec passage devant l'église, de cavaliers précédant une machine agricole (locomobile-batteuse), une charrette de paille, la pompe à bras des pompiers, et des carrioles. Plan d'ouvriers agricole tenant la brides des chevaux tractant la locomobile à l'arrêt. Ouvriers agricoles en marche tenant la bride des chevaux tractant la batteuse, suivit d'ouvriers agricoles et de la charrette de paille. Le cortège arrive par un chemin au milieu des champs dans un espace délimité par des barrières. Foule déguisée du cortège et non déguisée du public. Batteuse trépigneuse au milieu de la foule. Moissonneuse lieuse tractée parmi la foule du public, ainsi qu'ouvriers agricoles travaillant sur une charrette de paille et charrette de paille débordante. Moissonneuse lieuse tractée en action avec en fond cheminée de la locomotive et charrettes de pailles s?éloignant sur le chemin avec château d'eau en fond. Moissonneuse lieuse tractée en action. Charrues tractée par des chevaux en action et à l'arrêt sous les yeux du public.</p><p> Réalisateur(s): Robert Plessis | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: Sonore | Durée: 6:42</p> Wed, 20 Feb 2019 08:21:23 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11943-fete-de-la-moisson-a-la-chapelle-onzerain Explorer Fête de la moisson au moulin d'Artenay <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20563_1/thumbs/155/thum-020.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de musique] Plusieurs angles de vue sur une moissonneuse batteuse tractée par des chevaux traçant des rangs sous les yeux du public et de quelques ouvriers agricoles ramassant la paille.La locomobile et la batteuse en action sous les yeux du public et d'un photographe. Des ouvriers agricoles s?affairent autour pour extraire la paille. Deux hommes attèlent deux chevaux. Des ouvriers agricoles ramassent la paille. Moissonneuse lieuse tractée par des chevaux en action. Plan général sur la locomobile et la batteuse avec ouvriers agricole qui ramassent la paille.Alternances de plans sur la Moissonneuse lieuse tractée par des chevaux en action et à l'arrêt, sur la batteuse trépigneuse en action et ses ouvriers agricoles, sur la batteuse-locomobile. Ouvrier agricole renversant la paille posée sur une grande toile puis ramenant la toile vers la batteuse-locomobile autour de laquelle travaillent des ouvriers agricoles. Plan sur le moulin avec Moissonneuse lieuse tractée en action et public. </p><p> Réalisateur(s): Robert Plessis | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: Sonore | Durée: 6:40</p> Wed, 20 Feb 2019 08:21:23 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11942-fete-de-la-moisson-au-moulin-d-artenay Explorer Inauguration de la fête du machinisme agricole à Cour-Cheverny <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20643/thumbs/155/thum-020.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Une femme dans un jardin [partie voilée]. À Cour-Cheverny, un groupe de personnes, dont le maire, Jean Grateau (barbe blanche), près d'un bâtiment. À l'entrée d'un site, Pierre Sudreau, maire de Blois et député du Loir-et-Cher, accompagné de Jean Grateau, coupe un ruban d'inauguration. dans un champ, des personnes près d'une presse et d'un cheval attelé à une charrette, puis panoramique sur le site et les nombreux badauds près des outils et machines exposés. Séquence sur les outils présentés en exposition (ancienne tondeuse, fléau, broyeur, faneuse...). Vues de tracteurs anciens et contemporains. Une moissonneuse-batteuse et des tracteurs. Une locomobile Merlin&Cie (Vierzon) en action et la batteuse qu'elle actionne.</p><p> Réalisateur(s): Jean Grateau | Format: Film 8 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 3:49</p> Wed, 20 Feb 2019 08:16:40 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11941-inauguration-de-la-fete-du-machinisme-agricole-a-cour-cheverny Explorer La minuscule héroïne des studios du Photo-Ciné-Club d'Orléans ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/Coccinelle.1.PNG" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120"/><p class="textChapo">Petit clin d'oeil et coup de mandibule à la star des grands écrans de ces vacances d'hiver, la coccinelle !</p><p>Alors que le deuxième volet du film d'animation "Minuscules" est un succès critique et public, Ciclic vous propose de revoir la version du cinéaste amateur Jean-François Lambert qui, après avoir filmé&nbsp;l'infiniment grand, s'est intéressé à la macrophotographie.</p><p>Avec "Printemps, tu peux venir"&nbsp;réalisé en 1958,&nbsp;il explorait déjà l'univers des insectes et leur milieu naturel, au son de la clarinette, à laquelle il fait écho deux ans plus tard en offrant une ballade à une coccinelle... Mais le jeu de mot est trompeur ! La ballade poétique n'est pas synonyme de balade en forêt, mais de véritable périple !</p><p>Découvrez l'extraordinaire aventure d'une bête à sept points, qui se retrouve malgré elle enfermée dans une maison et en découvre les dangers... Face à une montagne de sucre, une mouche moqueuse ou un poisson rouge affamé, elle va se montrer vaillante... Mais réussira-t-elle à s'en sortir&nbsp;?</p> Mon, 18 Feb 2019 16:39:38 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/decouvrir/article/instantanes/la-minuscule-heroine-des-studios-du-photo-cine-club-dorleans Découvrir Moisson à Saint-Luperce <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20802_1/thumbs/155/thum-022.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Dans un champ de blé à Saint-Luperce, un homme et une femme derrière le volant d'une moissonneuse batteuse de la firme International Harvester, puis la femme descendant et rejoignant d'autres personnes près d'une remorque. Passages de la moissonneuse dans le champ. Le groupe près de la remorque dans laquelle la moissonneuse vide sa récolte de grains. Deux hommes attellent un tracteur International Harvester à la remorque, tandis qu'une femme porte un panier repas. Un homme et une femme regarde le versement d'une moissonneuse Claas dans la remorque. Passage dans le champ de blé de la moissonneuse-batteuse Claas, tirée par un tracteur, puis arrêt près de la remorque pour un vidage. Deux femmes se tenant la main se dirigent vers la moissonneuse repartant dans le champ puis reviennent vers la caméra [regard caméra]. </p><p> Réalisateur(s): Bernard Chaboche | Format: Film 8 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 3:26</p> Mon, 18 Feb 2019 08:16:54 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11936-moisson-a-saint-luperce Explorer Fête de la moisson au Moulin d'Artenay <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20540/thumbs/155/thum-054.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de commentaires et de musique] Long écran noir. Plan d'ensemble sur le moulin d'Artenay puis zoom sur la lieuse. Plans d'ensemble sur la lieuse en action puis panoramique sur la moissonneuse batteuse puis sur la batteuse trépigneuse puis sur une estrade sur laquelle un homme parle au micro alors qu'au premier plan un homme coiffé d'une casquette tient une faux. Le panoramique se prolonge sur une roulotte de berger avec en fond une usine Massey-Fergusson puis sur des moutons qui attendent la tonte entourés du public et s?achève sur une moissonneuse javeleuse. Retour à la moissonneuse lieuse en action. Forgeron au travail travaillant à forger un fer à cheval. Boucs dans leurs enclos. Tonte du mouton. Plan sur la laine tondue. Fin de la tonte. Battage au fléau et à la batteuse à main. Finitions de la tonte et libération du mouton qui rejoint son enclos. Plan sur laine tondue. Enfants jouant dans la roulotte de berger. Zoom avant et arrière sur l'entrée de la roulotte. Plans sur un Tarare égraineuse. Série de plans sur plusieurs angles de la batteuse trépigneuse avec homme au travail et plan sur un papier expliquant le fonctionnement. Plan sur batteuse et locomobile avec hommes au travail. Homme transportant le foin extrait de la batteuse. Utilisation d'une lieuse (ou botteleur). Récolte du grain à la sortie de la batteuse pendant que d'autre ouvriers ramassent la paille au second plan. Un homme tend une toile pour récolter la paille. Un homme sur l'estrade parle au micro pour annoncer un concert de deux musiciens qui jouent de la guitare assis sur des meules de foins à ses côté. L'un des deux, une cigarette aux lèvres ajuste le micro. Derrière le bar des hommes s'activent à servir les gens, porter des bouteilles et faire des grillades. Un homme met du boudin dans un chaudron brûlant. Long écran noir.</p><p> Réalisateur(s): Robert Plessis | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 10:39</p> Fri, 15 Feb 2019 09:45:13 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11935-fete-de-la-moisson-au-moulin-d-artenay Explorer Bande annonce &#34;Retours vers le futur&#34; 13ème édition <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20855/thumbs/155/thum-013.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Retour vers le futur 2019 c'est une semaine de programmations autour des questions de la mémoire et de l'archive, à travers des projections de films rares, des spectacles, des présentations de films amateurs anciens et l'exploration des multiples manières de réemployer l'archive dans la création contemporaine. Cette année c'est le sport qui mène la danse, c'est l'occasion pour Ciclic de montrer des créations à base d'images amateur menées par des artistes variés et complémentaires mais aussi de sensibiliser les regards à la pratique du sport d'antan. L'édition 2019 aura lieu du 27 mars au 2 avril 2019 au cinéma l'Apollo et à Equinoxe, scène nationale de Châteauroux.</p><p> Format: n/d | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 1:58</p> Fri, 15 Feb 2019 08:31:14 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11934-bande-annonce-retours-vers-le-futur-13eme-edition Explorer Spectacle historique à Vendôme <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20789/thumbs/155/thum-080.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>À Vendôme, à l'occasion d'une manifestation organisée par l'association Les Lions d'Azur, passage de cavaliers de la Garde Républicaine sur le mail du Maréchal Leclerc puis s'engageant sur le pont de la rue Poterie. À leur suite, passage sur le pont d'autres cavaliers déguisés (en hussards ?), de deux hommes en costume d'époque, de fausses troupes de soldats (de l'époque napoléonienne ?), d'un groupe de femmes en costume d'époque puis des cavaliers. Des cavaliers rue Poterie, notamment devant la bibliothèque municipale sur la grille de laquelle se trouvent trois drapeaux (français, anglais et états-unien). Des cavaliers entrent dans le rue du Général de Gaulle puis passent allée Yorktown dans le quartier Rochambeau. Sur un grand terrain entre le Loir et le camping, la Garde Républicaine et de nombreux spectateurs. Une cavalière s'exerçant près du pont de la RN10. Près du gymnase de l'USV, vues de cavaliers déguisés et de personnes représentant des groupes de soldats de différentes armées. À Thoré-la-Rochette, passage sur le chemin du château de Rochambeau d'une calèche et de deux cavaliers qui font ensuite le tour de l'édifice. Un saule pleureur, un chemin en bord de Loir puis le château de Rochambeau. La calèche et les cavaliers passent devant le château. Un des deux cavaliers puis passage de la calèche devant le château. La calèche stationnée dans l'herbe et son conducteur détachant en détachant le cheval. Séquence sur des chevaux et des poulains dans une grande prairie. Devant l'entrée de l'église de l'Abbaye de la Trinité à Vendôme, des fusils, des badauds et des personnes en costume d'époque. Façade de l'église puis, parmi les badauds, un homme déguisé montant la garde près des fusils. Sortie d'église de nombreuses personnes en costume d'époque qui s'alignent ensuite devant l'édifice, en présence de nombreux spectateurs. Départ de fausses troupes en défilant. Un groupe de personnes en costumes d'époque. De fausses troupes partant en défilant et passant le long de l'église rue de l'Abbaye.</p><p> Réalisateur(s): Jeanne et Agnès Letourneur | Format: Film super 8 | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 13:22</p> Thu, 14 Feb 2019 08:22:20 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11933-spectacle-historique-a-vendome Explorer Maurice Garsault, cinéaste amateur à Binas <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/Maurice garsault_14458_15898.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120"/><p>Maurice Garsault a tout le profil de la génération de l’après-guerre, elle dut se mettre au travail très jeune, laissant parfois les rêves et les études de côté. Maurice mena pourtant le tout de front avec une certaine habileté, il faut bien le reconnaître. Son intérêt pour le cinéma il le doit aux projections de Pathé-Baby que son père faisait à Noël, des films d’édition de Charlot en format 9.5mm achetés à Orléans.</p><p>Né le 9 janvier 1925 à Binas (Loir-et-Cher) et décédé le 5 avril 2014 dans la même commune à l’âge de 89 ans, <strong>Maurice Garsault est un esprit créatif et surtout un passionné de construction aéronautique ainsi que de cinéma</strong>. Son intérêt pour le cinéma il le doit à son père et il filme avec sa propre caméra en 9.5mm de 1949 à 1960, puis en 8mm et en Super 8 de 1971 à 1975. Sa passion pour l’aéromodélisme et l’aviation, il la doit également à son père qui l’emmena à l’âge de 7-8 ans à la Borne près de Cour-Cheverny voir un meeting aérien organisé par l’Aéro-Club du Blésois. C’est le début de l’Aviation populaire qui se donne pour but d’initier les couches populaires à une pratique sportive réservée jusque là à une élite de la population, et de former des jeunes gens au pilotage et à la mécanique en vue de servir de vivier à l’Armée de l’Air. La guerre et l’Occupation couperont cet élan initié par Jean Zay et Léo Lagrange au sein du gouvernement Blum. En 1950, il a 25 ans et passe son brevet de pilotage, vol en solo, après avoir suivi la plupart des cours en cachette de ses parents.</p><p>&nbsp;<strong>Anecdote&nbsp;:</strong>&nbsp;en faisant le carré d’homologation&nbsp;: Blois, Le Blanc, Issoudun-Le Fay, Le Breuil, il a la surprise de voir qu’à Issoudun personne ne l’attend, il doit alors chercher une bonne âme locale pour lui parapher son plan de vol.</p><p>Son métier, il le devra également à son père, agent d’assurance à Binas, qui lui-même avait suivi la volonté de son père. Très tôt mis à contribution, Maurice intègre l’entreprise familiale à l’âge de quatorze ans comme encaisseur, laissant un peu de côté la construction de maquettes volantes dans laquelle il excellait. Il rejoint donc par obligation les trois générations d’agents d’assurances de la <strong>Mutuelle L’Etoile</strong> qui accompagnaient les céréaliers de la région en couvrant les risques dus aux intempéries, notamment les redoutables orages de grêle en période de récolte.</p><p>C’est en 1955, à l'âge de 30 ans, que Maurice Garsault reprend le portefeuille d’assurance de son père qui vient de décéder. Son mariage en 1956 rime avec liberté car <strong>Monique partage sa passion pour l’aviation et l’encourage</strong>. Jusque-là il devait négocier avec ses parents, allant jusqu’à suivre en cachette des cours de pilotage lorsqu’il allait à vélo l’été vers Beaugency visiter sa clientèle.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>La “grande aventure“ du couple Garsault sera <strong>la construction d’un avion Jodel 119</strong> dans leur récente maison. Ils profiteront que les tapisseries ne soient pas&nbsp;faites pour débuter en mars 1964 la construction de l’aéronef dans le salon puis dans le garage en sous-sol. Il passe son brevet de pilotage biplace en1968, et peut voler désormais avec Monique. Pour des raisons financières, l’avion sera vendu à M. Pedrelin qui posera le moteur et l’homologuera. L’avion vole toujours au Club de Châteaudun.&nbsp;</p><p>Maurice et Monique Garsault feront partie de plusieurs aéroclubs, Meung-sur-Loire, Beaugency, Saran, Le Breuil et continueront leurs aventures cinématographiques et aériennes. Dynamiques adhérents du RSA (Réseau des Sports de l’Air, association nationale regroupant les constructeurs amateurs) ils suivaient régulièrement les meetings aériens en tenant le stand du RSA pour informer, vendre les publications et autocollants. Maurice Garsault filme ces événements en 8mm puis en Super 8 mais jamais en vol, « il ne pouvait pas faire les deux, piloter et filmer, et moi je ne connaissais rien à tout ça&nbsp;» nous dit Monique Garsault. Il en demeure de nombreux films sur des meetings à Morlaix, Clermont-Ferrand, Grenoble, Laval, Bergerac, Egleton et des images très intéressantes sur le grand essor de l’aviation légère entre 1960 et 1980, avec ”ces fameux fous volants dans leurs drôles de machines”. Un seul exemple : le fameux ”Pou volant” d’Henri Mignet.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp;</p><p></p><p class="textFrame">Sur les&nbsp;<strong>29&nbsp;films</strong> de Maurice Garsault déposés à Ciclic, 11 concernent l’aviation les 18 autres parlent de Binas et de la vie de la commune et de ses habitants&nbsp;de 1949 à 1975. En avril 2012, le pôle patrimoine de Ciclic proposait à Ouzouer-le Marché les premiers films amateurs de Maurice Garsault tournés sur Binas entre 1949 et 1960, puis entre 1971 et 1975, cavalcades et commémoration, bal des pompiers et portraits d’habitants.</p> <p>&nbsp;</p> Wed, 13 Feb 2019 09:40:00 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/decouvrir/article/figures-de-memoire/maurice-garsault-cineaste-amateur-binas-0 Découvrir Vendanges à Areines <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20684/thumbs/155/thum-018.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Près de vignes au lieu-dit Malabry, sur la commune d'Areines, un groupe de personnes réunies près d'une cabane de vigneron pour boire un verre de vin. Deux chasseurs et un chien dans une jeep. Près de la cabane, une femme préparant des cailles puis une autre avec une brouette. Des personnes marchant dans les rangs de vigne. Des petits pommiers. Dans les vignes, un homme et une femme mangeant du raisin. Les vignes avec la cabane de vigneron en arrière-plan. Une femme à l'entrée de la cabane. Dans les vignes, des vendangeurs vident des seaux de raisin dans une hotte porté par un homme. Accompagné d'une femme, l(homme traverse les vignes en portant sa hotte pleine de raisin. En intérieur, un homme écrasant du raisin dans une cuve.</p><p> Réalisateur(s): Christian Pouthier-Georget | Format: Film 16 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 4:19</p> Wed, 13 Feb 2019 08:24:55 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11932-vendanges-a-areines Explorer Tours sous la neige <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20637_1/thumbs/155/thum-020.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Film sur la ville de Tours sous la neige : vue rapide du boulevard Tonnellé, la cour de l'hospice Bretonneau, le jardin botanique (avec vue d'un loup tournant en rond dans une cage), un policier faisant la circulation à la sortie du pont Wilson place Anatole France (statue de Rabelais en arrière-plan, réalisée par le sculpteur Henri Dumaigne en 1880). En bord de Loire, des enfants s'amusent sur une glissoire. La Loire gelée et enneigée sous le pont Wilson puis près du pont suspendu de Saint-Symphorien (dit pont de fil). Un homme marche sur le rebord d'un bateau au bord du fleuve. Un trou d'eau dans la glace. Vue générale de la Loire vers le pont Wilson. L'île Simon sous la neige. Panoramique des bords de Loire vers le fleuve, le pont de fil et l'île Aucard. L'eau du fleuve passant sous la glace puis les bords de Loire côté sud. </p><p> Réalisateur(s): Jean Grateau | Format: Film 8 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 4:04</p> Tue, 12 Feb 2019 11:51:22 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11927-tours-sous-la-neige Explorer Évènements à Tournon-Saint-Martin <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20637_2/thumbs/155/thum-020.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Dans la rue de la Mairie décorée de fleurs à Tournon-Saint-Martin, de nombreux badauds et un gendarme. Devant le cimetière, route du Blanc, Fernand Gautier, sénateur de l'Indre de 1933 à 1941 (chapeau clair), salue de nombreuses personnes présentes, puis arrivée de Georges Bonnet, ministre du Commerce et de l'Industrie (chapeau noir). Passages d'une fanfare suivie de porte-drapeaux et des officiels. Des pompiers alignés le long la rue de la Mairie attendent le défilé. Passant sous un portail, le défilé entre dans la cour de l'école des garçons où un homme et Georges Bonnet font un discours. Dépôt de gerbe au monument au mort et instant de recueillement. Les officiels discutant et partant à nouveau en défilé. Des gendarmes alignés mettant l'arme à l'épaule, puis cérémonie d'inauguration avec découpe d'un ruban. Lors d'un banquet dans une salle, un homme fait un discours. </p><p> Réalisateur(s): Jean Grateau | Format: Film 8 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 4:08</p> Tue, 12 Feb 2019 11:51:22 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11928-evenements-a-tournon-saint-martin Explorer Au jardin des Prébendes à Tours <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20637_4/thumbs/155/thum-008.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Au jardin des Prébendes à Tours, une roche d'où sort de l'eau puis passage de deux hommes sur une allée en arrière-plan. Près du plan d'eau du parc, l'un des hommes discutant avec une femme tenant un chien en laisse et assise sur un banc, puis marchant dans une allée. Les deux hommes, assis sur une roche, allument une cigarette.</p><p> Réalisateur(s): Jean Grateau | Format: Film 8 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 1:22</p> Tue, 12 Feb 2019 11:51:22 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11929-au-jardin-des-prebendes-a-tours Explorer Centenaire de la mairie de Cour-Cheverny <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20642/thumbs/155/thum-014.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>À Cour-Cheverny, la salle des fêtes installée au bord de la D765, deux camions de pompiers sont stationnés devant. Passage de la fanfare de la 13e division militaire régionale de Tours sur la route (ruban tricolore au premier-plan), puis des officiels coupent le ruban d'inauguration (dont le maire, Jean Grateau, et le président du Sénat, Alain Poher). La foule devant la salle filmée depuis son entrée puis entrant dans l'édifice. Filmé de l'extérieur, les badauds entrant dans la salle. Vue d'ensemble du nouvel équipement. Un gendarme au milieu de la route. Deux drapeaux français devant la salle. Les inscriptions "1876" et "1976" sur les bouts d'un panneau. Le panneau entier avec la mention "Cour-Cheverny" et des drapeaux français sur la façade l'hôtel de ville (célébration du centenaire de la pose de la première pierre de la mairie). De nombreux enfants sur l'ancienne place de la Gare où arrive ensuite la Lyre de Cour-Cheverny. Des enfants passent sous le regard de musiciens. La fanfare jouant sous les ordres de son chef d'orchestre. Près d'un bâtiment, un groupe de personnes devant une sono. Séquence sur les enfants faisant des exercices de gymnastique coordonnées, menés par une institutrice avec un tambourin.</p><p> Réalisateur(s): Jean Grateau | Format: Film 8 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 4:38</p> Tue, 12 Feb 2019 08:13:02 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11931-centenaire-de-la-mairie-de-cour-cheverny Explorer Bureaux du Berry Républicain <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20611/thumbs/155/thum-002.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Boulevard Franklin Roosevelt à Issoudun, façade du bureau local du Berry Républicain. Le boulevard puis panoramique vers la façade. Un grand autocollant "Centre-France Le Berry Républicain", puis dézoom sur la façade. Deux automobiles stationnées devant le bureau. Véhicules sur le boulevard puis panoramique vers la façade. À l'accueil du bureau, une femme au téléphone et un homme consultant des notes, une illustration murale puis l'homme partant et la femme tapant à la machine à écrire. [flou]. La femme tapant à la machine dans un autre bureau. Travelling sur la N151 en entrant dans Issoudun (stade municipal en arrière-plan). Avenue de la République à Vierzon, façade du bureau local du Berry Républicain. Vues sur la rue, le trafic, des piétons et sur la façade. Logo du journal sur la façade puis dézoom sur l'avenue. Dans les bureaux, au premier étage, un journaliste au travail puis discutant avec un homme. À l'accueil au rez-de-chaussée, une secrétaire tapant à la machine à écrire. Dans une voiture. Sur la N76 en provenance de Bourges (dorénavant D2076), travelling lors de l'entrée dans Vierzon [plan répété]. Rue Théophile Lamy à Bourges, vues de véhicules et d'autobus portant des publicités pour le Berry Républicain. Fils électriques puis ciel bleu et soleil. Deux marches d'escalier puis des pieds les montant. Dans une porte, une ouverture pour le courrier puis une main y déposant un exemplaire du Berry Républicain.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 14:27</p> Mon, 11 Feb 2019 08:11:37 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11930-bureaux-du-berry-republicain Explorer Mariage à Tournon-Saint-Martin <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20633_3/thumbs/155/thum-002.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Sur D950 traversant Tournon-Saint-Martin, passage d'une procession de mariage qui tourne ensuite vers la D6 en présence de nombreux badauds. Un joueur de vielle sur la place de l'église. Sortie d'église du mariage, puis défilé sur la place mené par le vielleux. Cinq personnes, dont un prêtre, discutant devant une porte. Vues des convives dans la rue (la mariée, un homme portant son appareil photographique, des demoiselles d'honneur, le joueur de vielle, les mariés s'embrassant, des danseurs...). Le photographe prenant une photo devant des badauds curieux [en partie caché]. </p><p> Réalisateur(s): Jean Grateau | Format: Film 8 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 4:20</p> Fri, 08 Feb 2019 12:18:32 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11922-mariage-a-tournon-saint-martin Explorer Inauguration du stade de Cheverny <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20633_1/thumbs/155/thum-015.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>À l'occasion de l'inauguration du stade de Cheverny en 1943, plusieurs démonstrations collectives de gymnastique se déroulent au milieu du terrain. Un gymnaste fait quelques figures sur la pelouse. Un groupe de gymnastes fait une pyramide. Démonstrations de gymnastique en individuel et en petit groupe. Un gymnaste sur une barre puis un autre aux barres parallèles. Deux gymnastes faisant successivement de la barre. De nombreuses personnes de dos sur le terrain du stade (tribune en arrière-plan), puis panoramique sur les mêmes de face. Un ecclésiastique officie près d'un petit autel installé dans la tribune. Un groupe d'officiels et de religieux dans la tribune. Sur la pelouse, arrivée et positionnement de fanfares et des nombreux gymnastes. </p><p> Réalisateur(s): Jean Grateau | Format: Film 8 mm | Coloration: Noir & Blanc | Sonorisation: Muet | Durée: 6:56</p> Fri, 08 Feb 2019 12:18:32 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11921-inauguration-du-stade-de-cheverny Explorer Visite de châteaux <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20641_2/thumbs/155/thum-002.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Des adultes et des enfants dans une allée centrale du parc du château de Cheverny. Filmé d'une fenêtre du château, l'orangerie dans le parc. Le groupe sortant du château, puis près d'enclos où se trouvent des chiens de chasse. Une femme à l'entrée du site. Vue partielle du château. Au bord d'une route à Chenonceaux, le groupe descend d'une Citroën DS. Des badauds dans l'allée centrale menant au château de Chenonceau (l'édifice est visible en arrière-plan). Le groupe se promenant dans le parc du château. Panoramiques sur les jardins du château. Le Cher filmé du château. Vue d'ensemble de l'édifice, puis l'édifice sur le Cher (pêcheur au premier plan). Le groupe dans l'allée d'honneur (château en arrière-plan). Au château d'Amboise, le groupe près de la chapelle Saint-Hubert.</p><p> Réalisateur(s): Jean Grateau | Format: Film 8 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 3:28</p> Thu, 07 Feb 2019 08:26:05 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11926-visite-de-chateaux Explorer Mariage à Orléans <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20544_2/thumbs/155/thum-006.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[coul] Rue Saint-Paul à Orléans, des personnes arrivent à l'église Notre-Dame-des-Miracles. Accompagnée de femmes, une mariée sort de voiture et entre à son tour dans l'édifice. Nouvelles arrivées d'invités. [n&b] Séquence sur la cérémonie de mariage dans l'église. [coul] Sortie d'église des invités puis des mariés qui montent ensuite en voiture (en arrière-plan l'immeuble du 8 rue du Cheval Rouge en cours de construction). Des invités marchant dans la rue Saint-Paul. La mariée et une demoiselle d'honneur dans un jardin, puis des hommes près d'une maison. Le marié portant des bouteilles de champagne. La mariée et deux femmes sortant de la maison, puis la mariée discutant avec une femme dans le jardin. Portraits d'une petite fille en extérieur et en intérieur. [n&b] Séquence sur le repas de mariage. [coul] Des convives sortant dans la rue Notre-Dame de Recouvrance et montant dans une Opel Olympia [sombre]. Un groupe de personnes au balcon de la maison. Un chien dans la rue. </p><p> Réalisateur(s): Jacques Rose | Format: Film 8 mm | Coloration: NB et Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 9:18</p> Wed, 06 Feb 2019 08:25:14 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11925-mariage-a-orleans Explorer Spectacle de danse à Tournon-Saint-Martin <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20636_5/thumbs/155/thum-004.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Devant des spectateurs dans une cour à Tournon-Saint-Martin, séquence sur un groupe de petites filles faisant un spectacle de danse. </p><p> Réalisateur(s): Jean Grateau | Format: Film 8 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 1:26</p> Tue, 05 Feb 2019 08:17:24 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11923-spectacle-de-danse-a-tournon-saint-martin Explorer Hospice Bretonneau à Tours <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20636_2/thumbs/155/thum-003.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Au sommet d'un portail d'entrée boulevard Tonnellé à Tours : "Hospice général Bretonneau". Le chapelle Saint-Roch de l'hospice vue par le portail. Au sein de l'hôpital, un homme marche en fumant près d'une fontaine appelée le "puits artésien" (bâtiment avec clocheton en arrière-plan). Des passants en différents lieux de l'hôpital. Une religieuse à cornette s'approche de la caméra (les religieuses de l'Hôpital de la Charité furent intégrées au personnel de Bretonneau lors du regroupement des deux établissements au XIXè siècle). Près d'un massif, trois femmes en blouse blanche avec un bébé puis un homme, en tenue blanche également, les rejoignant. Les trois femmes avec le bébé et une autre en civil s'approchant de la caméra. Une des femmes avec le bébé et une religieuse, rejointes par l'homme. Nouvelle pose avec le bébé (deux femmes et la religieuse). Un groupe, dont une femme portant le bébé, marche dans une rue. Devant une porte, un groupe d'adultes réunis autour du bébé. À Bretonneau, l'enfant assis dans l'herbe, dans les bras d'une infirmière puis dans ceux de la religieuse. </p><p> Réalisateur(s): Jean Grateau | Format: Film 8 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 3:40</p> Tue, 05 Feb 2019 08:17:24 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11918-hospice-bretonneau-a-tours Explorer Jardin des Prébendes à Tours <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20636_1/thumbs/155/thum-002.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Dans un jardin à Tours, un homme et une femme présentent une pancarte : "Les Prébende d'Oé ?)". Dans le jardin des Prébendes (crée de 1872 à 1874 sur un site marécageux), la femme tricote sur un banc (plan d'eau en arrière-plan) [regard camera]. Sur un banc près du plan d'eau, l'homme lit un journal. La femme passe près d'un massif de fleurs, puis l'homme près du plan d'eau. La femme sur le pont de bois traversant le plan d'eau. Non loin du kiosque, l'homme s'approche d'un cygne. Passage du couple près d'un massif et d'arbres. </p><p> Réalisateur(s): Jean Grateau | Format: Film 8 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 2:05</p> Tue, 05 Feb 2019 08:17:24 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11917-jardin-des-prebendes-a-tours Explorer Pêche à Tournon-Saint-Martin <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20636_4/thumbs/155/thum-008.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>À Tournon-Saint-Martin, trois femmes marchent en campagne. Deux automobiles stationnées près d'arbres. Branchages. Un groupe de pêcheurs au bord de la Creuse. Une femme près d'un homme qui pêche, puis panoramique sur la rivière. Un homme monté dans un arbre et une femme à côté. Un homme avec sa canne. Une femme passant en souriant [regard camera]. Deux femmes près d'un jeune homme semblant démêler le fil d'une canne. Le jeune homme et une petite fille au bord de la rivière avec leurs cannes. Une femme près de deux pêcheurs, puis les deux hommes pêchant en fumant. Une femme assise dans une chaise longue et rejointe par une autre qui s'installe sur une couverture. Deux pêcheurs au bord de la Creuse. Sur le rivage, un homme en cuissard et la petite fille avec une épuisette, puis l'homme seul avec une canne à pêche. Un homme pêchant au milieu des fourrés. </p><p> Réalisateur(s): Jean Grateau | Format: Film 8 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 4:15</p> Tue, 05 Feb 2019 08:17:24 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11920-peche-a-tournon-saint-martin Explorer Jardin botanique de Tours <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20636_3/thumbs/155/thum-003.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Boulevard Tonnellé à Tours, le portail d'entrée en pierre du Jardin botanique (construit entre 1931 et 1843). Dans une allée du jardin, près de massifs de fleurs, une femme s'approche de la caméra [regard camera]. Une grande allée et des personnes assises sur des bancs. Dans le jardin d'acclimatation, dont le bâtiment spécifique est visible en arrière-plan, la femme près de deux chevreaux en enclos puis devant le bâtiment. Elle est assise sur un banc et rejointe par un homme qui repart (le réalisateur). Près de l'entrée sud du jardin, côté rue d'Entraigues, des personnes passant près d'un massif de fleurs. Le femme près de différents enclos : poules puis daim et chèvres. Des adultes et des enfants dans une allée du jardin. </p><p> Réalisateur(s): Jean Grateau | Format: Film 8 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 2:47</p> Tue, 05 Feb 2019 08:17:24 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11919-jardin-botanique-de-tours Explorer Détente à Tournon-Saint-Martin <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20636_6/thumbs/155/thum-017.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>À Tournon-Saint-Martin, vues de la Creuse et de ses rivages lors d'une promenade en barque (château du Soudun au loin et moulin à eau de Tournon). Vues d'une route. Passage d'un canoë sur la Creuse, puis un baigneur plongeant puis remontant sur le rivage. Un groupe d'enfants pose assis dans l'herbe. Un déversoir.</p><p> Réalisateur(s): Jean Grateau | Format: Film 8 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 2:55</p> Tue, 05 Feb 2019 08:17:24 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11924-detente-a-tournon-saint-martin Explorer Le crayon de Cocteau sur les peaux de Levroux <img src="http://memoire.ciclic.frhttp://medias.ciclic.fr/18056/thumbs/115/thum-016.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120"/><p class="textChapo">Nous continuons de lever le voile, petit à petit, sur les images inédites des peintres de l'Apocalypse... Cette&nbsp;adaptation monumentale de la bible par l'audacieux éditeur Joseph Foret, dont les mémoires ont été données à la Ville d'Issoudun... C'est au tour de Jean Cocteau d'apporter ses couleurs à l'édifice.</p><p>Jean Cocteau a 20 ans lorsqu'il publie ses premiers recueils et va multiplier les accès à la poésie par différents arts, la littérature, la peinture, le cinéma, le théâtre. Lorsqu'il collabore pour la première fois avec Joseph Foret, en 1955, pour illustrer un recueil de Geneviève Laporte "Sous le manteau de feu", il a déjà été deux fois président du jury du festival de Cannes et vient d'être élu à l'Académie française. C'est dire si cet artiste pluridisciplinaire, <strong>préférant l'attribut de poête</strong>, et inspiré dans toutes ses oeuvres par la mythologie, était naturellement enclin à rejoindre Joseph Foret pour s'approprier un passage de la Bible. Il écrit et illustre son propre texte "Alors apparurent...", sur les parchemins de <strong>l'entreprise Bodin-Joyeux de Levroux</strong>.</p><p></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>Joseph Foret, qui arpente les routes et les villes du monde depuis presque deux ans maintenant afin de mener à bien son projet monumental, décrit avec minutie tout son parcours, et l'entête des pages concernant Jean Cocteau se présente ainsi : "Cannes - St-Jean-Cap-Ferrat - Cannes, 82 kms". C'est donc à Saint-Jean-Cap-Ferrat, dans la fameuse&nbsp;<strong>villa Santo Sospir&nbsp;</strong>de&nbsp;Alec et Francine Weisweiller, que Jean Cocteau, habitué des lieux depuis 10 ans, décide de recevoir Joseph Forêt et son assistante Michèle Broutta. Il y est comme chez lui et a décoré toute la maison de ses fresques.</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp;</p><p><strong>Extrait des mémoires de Joseph Foret* :&nbsp;</strong></p><p class="textImageGauche">"Nous voyons avec Jean Cocteau la disposition à prendre pour insérer ce texte, le faire précéder ou le placer après son 1er parchemin. J. Cocteau : "Dois-je l'illustrer", Joseph Forêt : "Ce serait préférable, sans toutefois l'alourdir". (...) <strong>Jean Cocteau trace un profil d'homme</strong>, son oeil a la forme d'un poisson, ensuite va chercher sur la terrasse des tubes d'encre de Chine de couleurs. Pendant ce temps avec Michèle nous avons monté le film dans l'appreil photo et&nbsp;caméra. (...) Les deux parchemins terminés, mis côte à côte je m'aperçois que le texte du verso du 2ème parchemin est pâle, le premier est plus lisible, plus en relief. J.C. : "C'est la 2ème couleur bleue qui augmente l'intensité et la valeur." - J.F. : "Je le préfererais ainsi, il aurait plus d'éclat" - J.C. : "Bien ! Je vais y ajouter cette deuxième couleur". (...) Nous remettons les deux parchemins l'un à côté de l'autre, ils ont vraiment belle allure. Je ne puis m'empêcher de repenser à ce que me disait récemment Jean Rostand : "Jean Cocteau, un magicien" !"</p><p class="textImageGauche">&nbsp;</p><p class="textImageGauche">&nbsp;</p><p class="textImageGauche">&nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;</p><p class="textImageGauche">&nbsp;</p><p class="textImageGauche">&nbsp;</p><p class="textImageGauche">&nbsp;</p><p class="textImageGauche">&nbsp;</p><p class="textImageGauche">&nbsp;</p><p class="textImageGauche">&nbsp;</p><p class="textImageGauche">&nbsp;</p><p class="textImageGauche">&nbsp;</p><p class="textImageGauche">&nbsp;</p><p class="textImageGauche">&nbsp;</p><p class="textImageGauche">Le prochain rendez-vous des deux hommes se fera à Paris, dans l'<strong>atelier de gravure Bracons-Duplessis</strong>, qui a fortement incité Jean Cocteau à se remetrre à la gravure pour l'Apocalypse. Deux gravures en couleurs seront reproduites dans cet atelier. Ci-dessus, les images de ces séances de gravure, la main du poête écorchant le cuivre fumé à la pointe sèche pour son "Ange de l'Apocalypse". (extraites du film "L'Apocalypse" conservé par Ciclic).</p><p class="textImageGauche"></p><p class="textImageGauche">&nbsp;</p><p class="textImageGauche">&nbsp;</p><p class="clearFloat">* avec l'aimable autorisation du Centre de la Mémoire de la Ville d'Issoudun.</p><p class="textImageGauche"><strong>Le fonds Joseph Foret</strong>&nbsp;: Mémoires écrites à la fin de sa vie. Dossiers et documents manuscrits ou tapuscrits composant les mémoires de Joseph Foret, illustrés de nombreuses photographies, coupures de presse, documents divers, correspondance, films.&nbsp;Archives conservées par Mme Broutta, collaboratrice de J. Foret de 1957 à 1965 et données à la&nbsp;Ville d’Issoudun&nbsp;en 2013. Un grand merci à Annelise Pradal, du Centre de la Mémoire d'Issoudun, pour sa collaboration à l'écriture de cet article.</p> Mon, 04 Feb 2019 09:19:37 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/decouvrir/article/instantanes/le-crayon-de-cocteau-sur-les-peaux-de-levroux Découvrir Déménagement de la Nouvelle-République à Tours (rushes) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20620/thumbs/155/thum-090.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Premier jour de tirage dans les nouveaux locaux de la Nouvelle-République, au carrefour de Verdun. Travelling sur de gros rouleaux de papier stockés dans une grande salle. Contre-plongée sur une rotative. Travelling dans la grande salle jusqu'à un groupe réuni autour d'une machine (et en croisant des hommes déplaçant des sacs postaux) puis faisant le tour de la salle d'expédition jusqu'à un homme assis derrière un poste de commande. Nouveau travelling dans la salle où de nombreuses personnes préparent des machines. Un ouvrier installe des plaques de zinc dans une rotative. Une plaque de zinc à la sortie de la machine Howson-Algraphy les développant, puis passant dans une autre machine (calibrage de la plaque ?). Dans un bureau, le staff de direction, dont madame Saint-Cricq, contrôlant des documents puis discutant. Nouvelle vue de l'ouvrier installant des plaques de zinc dans une rotative. Les membres de la direction en discussion. Séquence sur un ouvrier travaillant sur la console de contrôle des rotatives. La direction contrôle des exemplaires imprimés. L'ouvrier à la console de contrôle des rotatives.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 18:36</p> Fri, 01 Feb 2019 08:17:41 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11916-demenagement-de-la-nouvelle-republique-a-tours-rushes Explorer Déménagement de la Nouvelle-République à Tours (rushes) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20632/thumbs/155/thum-003.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Premier jour de tirage dans les nouveaux locaux de la Nouvelle-République, au carrefour de Verdun. Un tapis roulant acheminant des tas d'exemplaires du journal empaquetés. un homme monte dans un camion de La Nouvelle-république, puis panoramique vers un autre rangeant des sacs postaux au fond d'un autre camion et l'homme lui envoyant. Des bureaux éclairés filmés de l'extérieur et un cmaion du journal stationné devant le bâtiment.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 0:00</p> Fri, 01 Feb 2019 08:15:47 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11914-demenagement-de-la-nouvelle-republique-a-tours-rushes Explorer Déménagement de la Nouvelle-République à Tours (rushes) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20621/thumbs/155/thum-079.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Premier jour de tirage dans les nouveaux locaux de la Nouvelle-République, au carrefour de Verdun. Des personnes, notamment de la direction, derrière la console de commande des rotatives (présence d'un photographe). À 1h du matin, lancement officiel des nouvelles machines dans les nouveaux locaux et arrivée des premiers numéros. Un homme présentant le journal fraîchement imprimé puis la direction le consultant. Arrivée de nouveaux exemplaires. Interview de Jacques Saint-Cricq, président du directoire de la NR. Une rotative en pleine production et des personnes consultant le journal. Vues rapprochées des rotatives. Des déchets de papier au pied de la machine. Séquence sur les rotatives et les machines acheminant les exemplaires imprimés. Une machine faisant des tas de journaux et les envoyant sur un tapis roulant. Passage de tas dans une machine les entourant d'une protection plastique. Panoramiques sur la salle d'expédition. Des journaux pliés et entourés d'une bande de papier sortant d'une machine, puis un homme les posant dans une autre machine qui les ficelle. De nombreux documents sur une table de travail. En extérieur, à l'arrière d'une camionnette, un homme attend près d'un tas de journaux et un autre en charge sur un charriot. Tapis roulant acheminant les journaux.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 19:15</p> Fri, 01 Feb 2019 08:14:41 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11915-demenagement-de-la-nouvelle-republique-a-tours-rushes Explorer Déménagement de la Nouvelle-République à Tours (rushes) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20619/thumbs/155/thum-050.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Premier jour de tirage dans les nouveaux locaux de la Nouvelle-République au carrefour de Verdun. [muet] Les boutons de commande d'une rotative. Des fleurs dans une bouteille plastique puis dézoom et panoramique sur un poste de commande. De hommes semblant attendre près d'une machine. Des ouvriers travaillant sur une rotative. Un seau d'encre rouge remué à l'aide d'une louche. Des bidons d'encre de différentes couleurs. Dans la salle de commande des rotatives, une machine AB-4000, les néons de la salle puis travelling jusqu'à trois hommes en discussion (l'un semblant présenter le nouvel outil de travail à deux autres) [image orangée]. [sonore] Les trois hommes autour des machines AB-4000. Une machine (flasheuse ?). Les techniciens en discussion dans le bureau du contremaître. Le bureau vu de la salle des commandes. Vues des rotatives. Dans la salle des commandes, les techniciens discutant puis préparant les machines. Une horloge indiquant 22h01. Panoramique sur la salle des machines. Un des techniciens vérifiant les films avant impression. Discussion autour de l'usage de la machine servant à faire les plaques de zinc. Une plaque sortant de la machine. Un ouvrier préparant un rouleau de papier.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 18:52</p> Thu, 31 Jan 2019 08:35:27 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11910-demenagement-de-la-nouvelle-republique-a-tours-rushes Explorer Déménagement de la Nouvelle-République à Tours (rushes) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20618/thumbs/155/thum-003.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Logos de la Nouvelle-République au sommet d'un grand poteau installé devant ses nouveaux locaux avenue de Grammont au carrefour de Verdun, appelés Centre multimédia Jean Meunier. Vues générales du site avec zoom sur les logos et panoramique vers le Cher. Travellings sur le site depuis la rue Alfred de Musset, le boulevard Richard Wagner et l'avenue de Grammont. Travelling le long du nouveau bâtiment du journal. Devant la maison familiale place Jean Meunier, interview (difficile) de madame Saint-Cricq, fille de Jean Meunier, fondateur de la Nouvelle-République. Elle évoque l'évolution du journal de sa création à son installation dans ses nouveaux locaux, et la volonté de base de son père. Une de la Nouvelle-République au lendemain de la libération de Tours en septembre 1944. Une de la Nouvelle-République, encore clandestine, le 14 juillet 1944. Portrait de Jean Meunier. Les logos de la NR devant ses nouveaux locaux. Un vestiaire dans le nouveau bâtiment. Des rouleaux encreurs de différentes couleurs sur une machine. Vues de rotatives en action</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 19:41</p> Thu, 31 Jan 2019 08:31:53 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11911-demenagement-de-la-nouvelle-republique-a-tours-rushes Explorer Déménagement de la Nouvelle-République à Tours (rushes) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20617/thumbs/155/thum-097.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Interview de monsieur Roland, travaillant à l'expédition du journal depuis 30 ans, qui évoque l'évolution de son travail, l'arrivée en 1968 de chaines automatiques et l'installation dans les nouveaux locaux du journal qui engendre une modification de son emploi. Vues d'une plieuse en action. À la sortie de la machine, les tas de journaux sont envoyés sur un tapis roulant. Le long du tapis, un homme passe des tas dans une machine les ficelant. Un autre fait la même chose avec une machine portant la mention "Loir & Cher". Un homme surveillant une machine pliant des exemplaires du journal et vues rapprochées de la machine. En bout de tapis, une femme place des tas de journaux dans une machine qui les ficelle. Vues de tas circulant sur le tapis roulant. Dans les salle des rotatives, un homme surveillant l'arrivée des journaux en bout de chaîne et vues des machines en action. Une pendule indique minuit et vues de la salle des rotatives. Un ouvrier examine un des exemplaires publiés. Vues des rotatives en action (Fallert & Cie S.A., Berne). Des sacs d'expédition remplis au pied d'une rampe. Des hommes viennent en chercher tandis que d'autre arrivent par la rampe. Chargement de sacs et d'exemplaires empaquetés dans un camion de la NR. Des paquets de journaux au bout d'une rampe. Une pendule indiquant 00h10 puis des tas de sacs au pied de deux rampes. Des camions dans le garage du journal. Deux hommes dans un guichet. Séquence de chargement dans la cour d'une usine.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 22:09</p> Thu, 31 Jan 2019 08:29:45 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11912-demenagement-de-la-nouvelle-republique-a-tours-rushes Explorer Déménagement de la Nouvelle-République à Tours (rushes) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20616/thumbs/155/thum-052.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Dans l'atelier d'imprimerie de la Nouvelle-République, dans son ancien siège de la rue de la Préfecture, un ouvrier typographe explique le fonctionnement d'une machine Maninoni traitant les rouleaux en plomb (rabot, refroidissement...) pour les préparer avant d'aller aux rotatives (travail de cliicherie fait de 21h30 à 3h30 du matin), puis il évoque les évolutions de son métier et le déménagement du journal. Plaque sur un mur : "clicherie*rotatives Prévention su saturnisme Interdiction de fumer Se laver les mains avant toute consommation alimentaire rappel de Mme Perrouault Inspecteur du Travail". Dans l'atelier des rotatives, séquence sur l?installation de grands rouleaux de papier dans les machines (une horloge indique 22h50). tout en travaillant sur un rouleau, un conducteur papier explique ce qui va changer avec le changement de technique dans les nouveaux locaux, évoque les difficultés de son métier et le déménagement du journal. Des ouvriers en phase de préparation près des rotatives. Interview d'un conducteur de rotative sur son parcours à la NR, ses conditions de travail et le déménagement du journal. Il installe ensuite des rouleaux de plomb sur une rotative aidés par deux autres hommes. Les rotatives Wifag. Séquence dans la salle d'expédition où de nombreuses personnes s'activent autour de machines.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 20:27</p> Thu, 31 Jan 2019 08:26:55 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11913-demenagement-de-la-nouvelle-republique-a-tours-rushes Explorer Les chemiseries d'Argenton-sur-Creuse <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/5329_974_0.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120"/><p class="textChapo">Il y a 150 ans, s’ouvrait à Argenton-sur-Creuse le premier atelier de confection de chemises. Au fil des années, la ville devint un haut lieu de la chemiserie.&nbsp;Aujourd’hui, Mémoire vous propose un regard croisé entre archives du passé et entretiens du présent réalisés par l’équipe de recherche Vivamemori de l’université de Tours. La caméra, objet du passé et témoin du présent nous fait revenir sur ces moments forts de cette industrie aujourd’hui mise en lumière au&nbsp;musée de la chemiserie et de l'élégance masculine d’Argenton-sur-Creuse.&nbsp;</p><p>Film d'entreprise ou film d'industrie, le cinéma amateur a très vite mis en image le monde entrepreunarial. La caméra, objet de capture du présent, était le meilleur des outils pour composer et dessiner la grandeur et l'histoire des sociétés et ce pour de multiples raisons. Elle permettait de sauvegarder les techniques de travail, valoriser les confections et garder une trace pour la postérité, autant de raisons qui aujourd'hui permettent à Ciclic de mettre en valeur ces fonds.</p><p class="textLeftFrame">Cet article est co-construit en partenariat avec la recherche <strong>Vivamemori</strong>&nbsp;de l'Université de Tours ainsi qu'avec la contribution du&nbsp;<strong>musée de la chemiserie et de l'élégance masculine&nbsp;</strong>d'Argenton-sur-Creuse. Ciclic vous invite à vous rendre sur le site&nbsp;Les Gravereaux&nbsp;afin de continuer et d'approfondir vos connaissances sur cette famille et l'industrie de la chemiserie.</p><p>Les établissements Gravereaux&nbsp;</p><p class="textSubSubTitle">Boulogne-Billancourt : Centre des opérations</p><p class="MsoNormal">Au cours de leur demi-siècle d’existence,&nbsp;<strong>Les Établissements Gravereaux</strong>&nbsp;ont fabriqué leurs produits dans plusieurs manufactures et ateliers. La « Maison Gravereaux » est née des mains de René Gravereaux en 1910. Dès cette période, l’usine de Boulogne-sur-Seine a été au centre de leurs opérations, tant pour la fabrication de cols que, pendant la guerre de 1914-1918, pour celles des masques à gaz. C'est ici que nous vous proposons notre première archive. En&nbsp;<strong>1949</strong>, J<strong>ean-René Gravereaux</strong>&nbsp;(fils Gravereaux) filme en 8 mm l'entreprise de Boulogne-Billancourt. Le film nous donne à voir les traces du passé de la confection. La marque&nbsp;<strong>triplefil</strong>&nbsp;y est à l'honneur mais c'est aussi l'occasion de nous montrer les locaux ainsi que quelques&nbsp; étapes de confection, le patronnage et la coupe sous l'oeil du contremaître.</p><p class="MsoNormal">L'archive apporte une bonne représentation de la vie d'entreprise allant jusqu'à nous faire profiter des sourires, de la bonne entente entre les salariés mais aussi un des moments clés :<strong>&nbsp;la sortie d'usine.&nbsp;</strong>Chaque membre du personnel vêtu d'une blouse regagne son domicile.</p><p class="MsoNormal">C'est en 1928 qu’apparaît la marque déposée&nbsp;<strong>Triplefil</strong>, laquelle deviendra la dénomination phare des Établissements Gravereaux pendant quatre décennies. Associée tout d’abord aux cols, elle s’étend peu après aux&nbsp;chemises.&nbsp;</p><p class="MsoNormal">&nbsp;&nbsp;</p><p class="MsoNormal" style="text-align: justify;">Toutefois, des évènements extérieurs ont amené René Gravereaux à diversifier les lieux de production de son entreprise. C’est suite au préconisations du gouvernement qu’il a dû délocaliser la fabrication du matériel de protection loin du front de guerre franco-allemand.&nbsp;&nbsp;</p><p class="textSubSubTitle" style="text-align: justify;">Les années 40, l'installation en Région Centre-Val de Loire</p><p class="MsoNormal">Alors que l'Europe s'enflamme et que le paysage national se redessine, René Gravereaux décide en 1940 de transférer les produits finis et les tissus de l’usine de Boulogne-Billancourt vers le centre de la France. C'est Jean-René Graveraux, son fils, qui va achever ce déménagement en installant à Argenton-sur-Creuse de nouveaux ateliers de confection.&nbsp;En 1944, la famille Gravereaux acquière avec la&nbsp;<strong>SOGEC</strong>&nbsp;(Société Générale d'Equipement et de Confection), située dans l'ancienne usine <strong>Brillaud-Lemelle</strong> au coeur d'Argenton-sur-Creuse. Le rachat de <strong>l'atelier Guiot</strong> en<strong> 1947</strong> permet l'agrandissement de la manufacture. Après de nombreux travaux, le site sera alors officiellement inauguré en avril 1949, et sera alors l'un des piliers majeurs de la Maison Gravereaux dans la Creuse. Cette seconde étape nous amène au film 9,5 mm tourné par&nbsp;<strong>Raymond Gesell</strong>&nbsp;en&nbsp;<strong>1949</strong>&nbsp;lors de l'inauguration.&nbsp;</p><p class="textLeftFrame">Raymond Gesell est né à Paris le 12 octobre 1912. Il était photographe et artiste peintre. Au moment de la guerre, Raymond Gesell, qui vivait encore à Paris, est envoyé en Allemagne mais parvient à s'enfuir et entre dans la résistance.&nbsp;En 1945, les Gesell ouvrent un commerce de photographie à Argenton-sur-Creuse.&nbsp;A partir de cette date, Raymond Gesell tourne des actualités sur les communes d'Argenton-sur-Creuse, de Saint-Marcel et du Pêchereau.&nbsp;Après guerre, avec des amis, Raymond Gesell fonde le Ciné Photo Club Argentonnais.</p><p class="MsoNormal">René Graveraux y apparaît en orateur, entouré d'officiels et de collaborateurs afin de donner vie à ce que la&nbsp;revue&nbsp;du Centre d'Etudes Techniques des Indutries de l'Habillement (CETIH) décrit comme étant "une amélioration sensible à la confection de la belle lingerie de chez nous, afin d'obtenir une qualité toujours renforcée, en même temps que d'apporter des conditions de travail plus agréables au personnel".&nbsp;Par la suite, la caméra suit les invités, nous proposant quelques plans de l'usine (intérieur et extérieur) et nous invitant aux festivités symbolisant l'ouverture de cette nouvelle usine. Le caractère familial est à souligner notamment par la présence des employés. Nous sommes ici dans le schéma où les employés étaient fortement associés à la vie de l'entreprise, sous forme de ce que l'on appelait le&nbsp;<strong>paternalisme d'entreprise</strong>.&nbsp;&nbsp;</p>&nbsp;&nbsp;<p class="textSubSubTitle">&nbsp;</p><p class="textSubSubTitle">&nbsp;</p><p class="textSubSubTitle">Les année 60, la construction de la nouvelle usine</p><p class="MsoNormal">Philippe Gravereaux, successeur de René Gravereaux, lors de son&nbsp;allocution&nbsp;le 28 septembre 1964, dira de la maison Graveraux : "C'est une affaire familiale et c'est une entreprise en expansion constante". Alors qu'en Région Centre les entreprises Gravereaux comptaient plusieurs sites, il est décidé dans les années 60 de regrouper l'ensemble des activités et d'y inclure une partie de la production de Boulogne-Billancourt. Nous sommes alors en&nbsp;<strong>1963</strong>, l'occasion pour nous de faire notre troisième alte avec la naissance de la nouvelle usine SOGEC, aux Baignettes, filmée par Raymonde Gesell en 8 mm. Le cinéaste nous livre ici l'ensemble des étapes de construction : du choix du terrain aux&nbsp;<strong>Baignettes en mars 1963</strong>&nbsp;à l'<strong>inauguration en février 1964</strong>. A la manière d'un carnet de bord, toutes les étapes sont soigneusement filmées. A noter que lors de l'inauguration, de nombreuses personnalités nationales, régionales et départementales seront présentes, à l'image de Pierre Cardin.</p><p class="MsoNormal">La mode enfantine : Babyfil</p><p class="MsoNormal">Dans une volonté de diversification, les Etablissements Gravereaux décident de réaliser une ligne de vêtements pour les enfants, alors quasi inexistante à cette époque. C'est en ce sens que la marque&nbsp;<strong>Babyfil voit le jour en 1948</strong>. La Maison graveraux propose alors des layettes ainsi que des vêtements pour enfants jusqu'à 16 ans. Ces créations s'accompagnent de collections qui sont exposées via des défilés ici filmés par Jean-René Graveraux en&nbsp;<strong>1960</strong>. La commercialisation de ces produits s'appuie sur la même stratégie que pour la mode adulte : Présentation des collections, diffusion, publicité et promotion.&nbsp;</p><p class="MsoNormal">&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp;</p><p class="textSubTitle">J.C.B confection&nbsp;</p><p>Dans le monde de la confection, les Etablissements Gravereaux n'étaient pas les seuls à prospérer à Argenton-sur Creuse. Notre dernière étape nous amène en 1998 avec un film tourné par Jean-Robert Guichard dans l'usine de Jean et Catherine Bigrat. Créés en 1926, les établissements Bigrat spécialisés dans la chemiserie sont un des principaux ateliers, travaillant à façon pour le chemisier Alain Figaret. Cette archive retrace toutes les étapes de fabrication d'une chemise. Cette archive met un point d'honneur à nous rendre compte de la masse de travail essentielle à la confection d'un vêtement parfaitement taillé. L'ensemble de la fabrication est ici très bien détaillé, et nous montre le savoir-faire, la minutie et la rigueur qu'il faut avoir.</p><p class="textSubTitle">D'anciens salariées racontent la vie des entreprises de Chemiserie d'Argenton-sur-Creuse</p><p class="textFrame" style="text-align: justify;">Menée par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs de l’Université d’Orléans et de Tours, VIVAMEMORI vise à amplifier la dynamique engagée par la recherche MEMOVIV (http://www.memoirevierzon.msh-paris.fr/). A partir d’un travail de recueil de mémoires sur l’industrie de la Région Centre-Val de Loire, VIVAMEMORI souhaite contribuer à une réflexion sur les outils les plus pertinents de valorisation d'un matériau riche articulant patrimoine immatériel et patrimoine matériel auprès d'un public diversifié.&nbsp;Avec le soutien du Service Patrimoine et Inventaire de la Région Centre-Val de Loire, des Archives départementales du Cher et de l’Indre et de Ciclic, l’agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l’image et la culture numérique.&nbsp;Financement: Région Centre-Val de Loire, avec le concours de la DRAC Centre-Val de Loire, de la communauté de Communes d’Éguzon-Argenton-Vallée de la Creuse, de la Ville de Vierzon, ainsi que du Syndicat mixte du Pays Loire Val d’Aubois.</p><p class="MsoNormal" style="text-align: justify;">&nbsp;</p><p class="MsoNormal" style="text-align: justify;">&nbsp;</p><p class="MsoNormal" style="text-align: justify;">Dans le cadre de la recherche VIVAMEMORI, des chercheurs de l’Université de Tours du CETU ETIcS ont recueilli le témoignage filmé d’ancien(ne)s salarié(e)s du secteur de la chemiserie afin de constituer une archive inédite destinée à être partagée auprès d’un large public. La méthodologie employée repose sur l’entretien semi-directif en face à face, une technique propre à l’enquête qualitative sociologique.&nbsp;Les entretiens sont l’occasion pour les témoins de raconter la vie des ateliers, d’évoquer l'histoire des coopérations, les conditions d'apprentissage et les conditions de travail, de décrire l’organisation du travail et le rapport à l'encadrement, de se souvenir des gestes techniques et des tours de main, mais aussi de la pénibilité de certaines tâches, sans oublier la fierté du travail bien fait, le bruit, les solidarités et les conflits du travail. Ce dossier en présente une sélection d’extraits qui font écho aux archives réunies par Ciclic.</p><p>&nbsp;</p><p>Souvenirs de Marie-Thérèse Gloméron, ancienne contremaîtresse "chez Graveraux"</p><p>Marie-Thérèse se remémore sa carrière professionnelle «&nbsp;Chez Gravereaux&nbsp;» (SOGEC/ Ets Rousseau) qui débute en 1960. Elle se souvient notamment de la gamme de prêt-à-porter Babyfil confectionnée dans l’atelier de Saint-Gauthier, mais aussi de l’Usine des Baignettes à Argenton-sur-Creuse.&nbsp;</p><p>Premiers jours de travail à l'usine des Baignettes&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p class="MsoNormal" style="text-align: justify;">Marie-Jeanne Thomas nous fait le récit de sa prise de poste à l’usine des Baignettes en qualité de mécanicienne en confection. C’était en 1968. Cet entretien réalisé par Céline Assegond et Alxandre Palezis de l'université de Tours a été réalisé en 2018 à Argenton-sur-Creuse.</p><p class="MsoNormal" style="text-align: justify;">Ghislaine Estève, ancienne mécanicienne en confection chez JCB confection</p><p class="textSubSubTitle" style="text-align: justify;">&nbsp;</p><p class="MsoNormal" style="text-align: justify;">Ghislaine Estève évoque certaines étapes du montage d’une chemise dans l’entreprise «&nbsp;Bigrat&nbsp;». L’entretien est illustré par des séquences du film «&nbsp;JCB confection&nbsp;» réalisé en 1998. On voit notamment Ghislaine Estève effectuer l’ourlet pan liquette d’une chemise.&nbsp;</p><p class="MsoNormal" style="text-align: justify;">&nbsp;Travailler en musique&nbsp;</p><p class="MsoNormal" style="text-align: justify;">&nbsp;</p><p class="MsoNormal" style="text-align: justify;">Ghislaine Estève et Chantal Dupont, anciennes ouvrières en confection. Les deux amies se souviennent de la musique qui était diffusée dans les ateliers.&nbsp;</p><p>&nbsp;</p> Wed, 30 Jan 2019 10:50:00 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/decouvrir/article/grand-angle/la-confection-argenton-sur-creuse-0 Découvrir Déménagement de la Nouvelle-République à Tours (rushes) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20615/thumbs/155/thum-095.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Saisie d'un article sur un écran de photocomposeuse. Sur une machine Marinoni, un ouvrier typographe (producteur typo) lance la production d'une empreinte pour produire un moule servant de matrice pour couler le plomb (prise d'empreinte), puis répond à des questions sur son métier, qu'il exerce depuis 36 ans et qui est voué à disparaître pour passer à l'offset. Un homme à un poste de travail dominé par une pendule. Dans une salle, un homme annote des planches de négatifs posées sur une tablette lumineuse, et un autre les installe dans une flasheuse pour insoler le film photosensible. séquence dans l'atelier de flashage et de photogravure (réception des planches, découpe, flashage, nettoyage, contrôle...). Une pendule indiquant 22h20 puis panoramique sur un atelier et séquence sur des ouvriers fabricant les rouleaux d'impression en plomb sur une machine Marinoni.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 20:54</p> Wed, 30 Jan 2019 08:16:22 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11906-demenagement-de-la-nouvelle-republique-a-tours-rushes Explorer Déménagement de la Nouvelle-République à Tours (rushes) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20614/thumbs/155/thum-070.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Dans les locaux de la La Nouvelle-République, rue de la Préfecture à Tours, séquence dans la salle des anciennes rotatives. Interview dans cette salle de Jacques Saint-Cricq, alors président du directoire de la NR, sur les évolutions du journal, leurs raisons et leurs conséquences. Dans une salle de stockage, de nombreux rouleaux de plomb et une machine à fondre les plombs de marque Marinoni. Près des rouleaux, interview de Gérard Proust, photographe à la NR, sur les évolutions techniques du métier liées au déménagement. La machine Marinoni et les rouleaux de plomb. Une pendule puis dézoom et vue d'ensemble de la salle de vérifications. Panoramique de la salle vers un homme appuyé à la balustrade du balcon la surplombant. Interview de Jean-Louis Forest, membre du directoire et journaliste, sur la stratégie de l'entreprise.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 20:31</p> Wed, 30 Jan 2019 08:15:19 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11907-demenagement-de-la-nouvelle-republique-a-tours-rushes Explorer Déménagement de la Nouvelle-République à Tours (rushes) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20613/thumbs/155/thum-003.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] À Tours, entrée des locaux de la Nouvelle-République au 18 rue de la Préfecture. Façade du bâtiment du siège du journal. À l'intérieur, une plaque : "Jean Meunier 1906-1975 Président Fondateur de "La Nouvelle République" Société Anonyme à Participation Ouvrière", puis zoom sur le portrait de monsieur Meunier. Une autre plaque sur la façade du 1bis place Jean Meunier : "Dans cette maison Jean Meunier 1906-1975 Député S.F.I.O Maire de la Libération Ancien Ministre Président du C.D.L. a tiré sur les presses de l'imprimerie de son père les premiers tracts clandestins de "la Nouvelle-République du Centre-Ouest" dont il fut le Président Fondateur", puis vue de la maison. Près de la vitrine de la Nouvelle-République rue Nationale, interviews de passants sur le départ du journal du centre-ville. Dans les bureaux du journal, un homme de dos devant des téléscripteurs (?) puis se retournant pour répondre à des questions (Pierre Taribaud, rédacteur en chef ?). Les trois téléscripteurs. Arrivée d'une dépêche sur un télex AFP, puis un journaliste la lisant avant de répondre à des questions sur les nouvelles techniques et le déménagement. Séquence sur une veille rotative Wifac.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 21:14</p> Wed, 30 Jan 2019 08:12:13 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11908-demenagement-de-la-nouvelle-republique-a-tours-rushes Explorer Déménagement de la Nouvelle-République à Tours (rushes) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20612/thumbs/155/thum-103.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Plaque de Licence IV sur une devanture puis dézoom sur la façade du café Le Petit Tonneau rue Gambetta. Le patron du bar, se tenant devant, évoque la présence de journalistes dans son établissement et le déménagement prochain de la Nouvelle-République. Mêmes plans et nouvelle interview du bistrotier sur les liens entre son établissement et le journal local. Au 18 rue de la Préfecture, un camion chargé de grands rouleaux de papier à l'entrée du garage de la Nouvelle-République. Séquence sur le déchargement des rouleaux dans le garage puis entretien avec des manutentionnaires sur les stocks de papier utilisés par le journal et sur les évolutions futures dans les nouveaux locaux. Interviews de lycéens devant le lycée Descartes (situé en face de la NR). La vitrine la Nouvelle-république rue Nationale, puis interviews de passants sur le déménagement du journal. Long plan sur la vitrine du journal puis zoom sur une linotype exposée (machine de composition au plomb). La rue Nationale puis panoramique finissant sur la rue de la Préfecture et l'entrée des locaux du journal.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 19:08</p> Wed, 30 Jan 2019 08:11:43 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11909-demenagement-de-la-nouvelle-republique-a-tours-rushes Explorer Travailler en musique <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20793/thumbs/155/thum-020.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Extrait d'un entretien mené avec Ghislaine Estève et Chantal Dupont, anciennes ouvrières en confection. Les deux amies se souviennent de la musique qui était diffusée dans les ateliers et échangent leurs points de vue.</p><p> Réalisateur(s): Céline Assegond, Alexandre Palezis | Format: n/d | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 4:25</p> Tue, 29 Jan 2019 08:23:40 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11900-travailler-en-musique Explorer Ghislaine Estève, ancienne mécanicienne en confection chez JCB Confection <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20792/thumbs/155/thum-012.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Au cours de cet extrait d'un entretien réalisé avec Ghislaine Estève, celle-ci évoque certaines étapes du montage d'une chemise dans l'entreprise Bigrat. L'entretien est illustré par des séquences ud film "JCB Confection" réalisé en 1998. On voit notamment Ghislaine Estève effectuer l'ourlet pan liquette d'une chemise.</p><p> Réalisateur(s): Céline Assegond, Alexandre Palezis | Format: n/d | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 3:40</p> Tue, 29 Jan 2019 08:20:51 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11901-ghislaine-esteve-ancienne-mecanicienne-en-confection-chez-jcb-confection Explorer Premiers jours de travail à l'usine des Baignettes <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20791/thumbs/155/thum-027.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Dans cet extrait d'entretien, Marie-Jeanne Thomas nous fait le récit de sa prise de poste à l'usine des Baignettes en qualité de mécanicienne de confection. C'était en 1968.</p><p> Réalisateur(s): Céline Assegond, Alexandre Palezis | Format: n/d | Coloration: NB et Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 5:09</p> Tue, 29 Jan 2019 08:20:13 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11902-premiers-jours-de-travail-a-l-usine-des-baignettes Explorer Souvenirs de Marie-Thérèse Gloméron, ancienne contremaîtresse &#34;chez Gravereaux&#34; <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20790/thumbs/155/thum-003.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Extraits d?un entretien réalisé avec Marie-Thérèse Gloméron. Celle-ci se remémore sa carrière professionnelle « Chez Gravereaux » (SOGEC/ Ets Rousseau) qui débute en 1960. Elle se souvient notamment de la gamme de prêt-à-porter Babyfil confectionnée dans l?atelier de Saint-Gauthier, mais aussi de l?usine des Baignettes à Argenton-sur-Creuse.</p><p> Réalisateur(s): Céline Assegond, Alexandre Palezis | Format: n/d | Coloration: NB et Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 6:40</p> Tue, 29 Jan 2019 08:19:03 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11903-souvenirs-de-marie-therese-glomeron-ancienne-contremaitresse-chez-gravereaux Explorer Départ d'un transatlantique <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20533_3/thumbs/155/thum-024.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[coul] Au Havre, un groupe à bord d'un bateau transatlantique [sombre]. Le groupe dans un hall puis sur un paquebot. Portraits de femmes sur le pont. Des passagers dans un couloir [sombre]. Des drapeaux sur un bâtiment puis "Liberté" écrit sur un bateau (ancien Europa, transatlantique allemand cédé à la France pour réparation de guerre à la fin de la Seconde Guerre Mondiale), des passagers, des grues de port et les cheminées du paquebot. La passerelle d'accès au bateau se lève et le Liberté quitte doucement le quai. </p><p> Réalisateur(s): Jacques Rose | Format: Film 8 mm | Coloration: NB et Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 3:53</p> Tue, 29 Jan 2019 08:14:36 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11905-depart-d-un-transatlantique Explorer Loisirs en Loiret <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20533_2/thumbs/155/thum-037.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[coul] Pancartes en bois : "100f la partie" et "Golf miniature". En bord de Loire à Combleux, dans la cour de l'Hôtel de la Marine, séquence sur des personnes jouant sur un mini golf. Ils boivent ensuite un verre en terrasse. Près du pont Maréchal-Leclerc à Olivet, des personnes embarquent sur un canoë puis naviguent sur le Loiret (passant notamment devant un bâtiment "Pavillon bleu"). Pause sur un rivage avec vues de canards. Reprise de la promenade en bateau. Pique-nique sur un rivage. </p><p> Réalisateur(s): Jacques Rose | Format: Film 8 mm | Coloration: NB et Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 8:26</p> Tue, 29 Jan 2019 08:14:36 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11904-loisirs-en-loiret Explorer Laboratoire des Sirops Monin (Le) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20607_2/thumbs/155/thum-055.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Dans le laboratoire de l'entreprise Sirops Monin à Bourges, une femme travaille sur un agitateur magnétique de marque Ika. L'appareil filmé dans son ensemble, puis un autre sirop s'intégrant au premier dans le récipient. La femme devant une paillasse puis observant différents tubes à essais sur les indications du caméraman. Vues d'un alambic et d'un liquide y bouillant. Une autre femme utilise un autre appareil où elle dépose des tubes en verre, qui sont des densimètres de valeur différente, puis elle goûte dans deux verres différents. Les deux femmes actives dans le laboratoire.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 9:54</p> Mon, 28 Jan 2019 08:37:44 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11897-laboratoire-des-sirops-monin-le Explorer 20ème anniversaire du jumelage Chartres-Ravenne <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20509/thumbs/155/thum-064.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Dans le cimetière de Ravenne, en Italie, le tombeau familial d'Arnaldo Guerrini et deux hommes venant y déposer une gerbe. Une femme dans une rue. Dans une prairie, un groupe de personnes se saluant, passages de cavaliers de chasse à courre et vues des personnes discutant. Des cavaliers passent au galop, certains sautant une barrière. Portrait d'un homme dans son bureau (le maire de Ravenne ?). Séquence autour d'hommes, dont des policiers, discutant réunis autour d'une grande table, puis portraits de convives lors d'un repas dans un restaurant. Vue générale de Chartres et sa cathédrale, puis l'édifice religieux parmi les maisons du centre-ville. La cathédrale Notre-Dame et l'église Saint-Pierre filmées de la rue Pierre Mendès-France. L'église Saint-Pierre et le lycée Marceau voisin. Boulevard de la Courtille, un édifice ancien au bord de l'Eure. La rue du Bourg puis le pont Bouju et la cathédrale en arrière-plan. La collégiale Saint-André au bord de l'Eure. Des lavoirs au bord de la rivière. La cathédrale vue du bord de l'Eure. Détails de sculpture sur la cathédrale, contre-plongée sur sa façade et panoramiques sur l'édifice. Vitraux filmés de l'intérieur. Des personnes attendent devant la mairie de Chartres, puis un autocar arrive et une délégation de Ravenne est accueillie, par Georges Lemoine notamment (maire de Chartres). Dans une salle, deux discours devant de nombreuses personnes. Cérémonie avec dépôt de gerbe au monument au mort situé boulevard Charles Péguy. Un groupe de chartrains et d'italiens devant la cathédrale. Dans une salle, discours devant de nombreuses personnes, un tableau est offert à un représentant de Ravenne, une chorale chante puis un vin d'honneur. Des personnes visitant une exposition. De nombreuses personnes sortant de la mairie pour une visite de la ville : le groupe face à une maison à tourelle rue des Écuyers, descendant cette rue avec pauses près de maisons à colombages, dans la rue du Bourg, dans la rue de la Courroierie puis posant en groupe pour un photographe, dans la rue Saint-André (près de la collégiale), entrant dans l'école Francine Coursaget, dans la rue Chantault avec vue de la façade d'une maison romane, dans le petit jardin de la collégiale SaInt-André puis sur un pont traversant l'Eure, dans l'escalier le long de la collégiale, dans le jardin de celle-ci et visitant l'intérieur, dans la rue de la Tannerie puis près du pont Bouju. La délégation entre dans une salle. Des bâtiments récents en bord d'Eure que la délégation visite. Compétition de natation à la piscine municipale. Des convives attablés, dont les maires des villes jumelées, avant un repas dans un restaurant. Vues de la façade de la cathédrale Notre-Dame et d'un groupe près de celle-ci. Entrée et sortie du groupe dans l'édifice accompagné par un religieux. Place des Halles, de nombreux adultes et enfants prennent la pose pour un photographie de groupe, puis discussions et salutations avant le départ de la délégation italienne. Montées dans les cars et départs de ceux-ci. </p><p> Format: Film 16 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 27:07</p> Mon, 28 Jan 2019 08:32:44 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11899-20eme-anniversaire-du-jumelage-chartres-ravenne Explorer Sirops Monin (rushes) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20609/thumbs/155/thum-014.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Rushes d'un documentaire sur les Sirops Monin réalisé par la Maison de l'Image à Bourges. Deux ouvriers, dont un au volant d'un transpalette, discutent avec un cadre, puis panoramique dans un grand entrepôt rempli de cartons. Un des ouvriers et le cadre discutant près de cartons. Nouveau panoramique et vue dans l'entrepôt avec passage du transpalette. Une vieille affiche publicitaire pour les établissement Georges Monin. Panoramique sur un mur où sont accrochés des prix reçus par l'entreprise Monin et des photographies de certains de ses produits.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 3:52</p> Fri, 25 Jan 2019 08:15:21 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11895-sirops-monin-rushes Explorer Sirops Monin (rushes) <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20608/thumbs/155/thum-097.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>Rushes d'un documentaire sur les Sirops Monin réalisé par la Maison de l'Image à Bourges. Une plaque passant sur des rouleaux en liège. De nombreuses baies de cassis [réglages], puis dézoom sur de nombreuses caisses remplies de fruits puis sur une citerne sur laquelle est écrit "Cassis II le 30/9 2750x30". De grandes cuves dans une pièce, puis sur l'une d'entre elles : "Menthe 22° 18/9". Une filtreuse de marque Friederich. Vues d'un alambic. Dans les bureaux de l'entreprise, deux femmes derrière un guichet d'accueil puis panoramique vers un portrait de Georges Monin, fondateur de l'entreprise à Bourges en 1912 [plan répété]. Deux femmes dans un bureau. Un cadre au téléphone puis consultant des notes et regardant la caméra [image abîmée]. Dans une salle, Paul Monin, dirigeant de l'entreprise en 1990, et un cadre déguste un sirop derrière un comptoir. De nombreux produits Monin exposés sur des étagères [plan répété]. Photographies anciennes : un stand d'exposition de la fabrique de liqueurs et sirops Georges Monin, de nombreux véhicules stationnés dans une cour d'usine, des convives réunis autour de grandes tables, un stand de présentation lors d'une foire exposition.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: Muet | Durée: 19:16</p> Fri, 25 Jan 2019 08:14:21 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11896-sirops-monin-rushes Explorer Sirops Monin, chaîne de production de pastis <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20605/thumbs/155/thum-051.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de sons en prise directe] Dans un atelier de l'entreprise Sirops Monin à Bourges, suivi de la chaîne de production automatique de bouteilles de pastis : arrivée de bouteilles sur un tapis roulant (bouteilles en remplissage en arrière-plan), entrée et sortie de bouteilles dans l'appareil de remplissage, gros plan sur des goulots et des bouteilles au moment du remplissage, la machine bouchant les bouteilles, deux ouvriers branchent une petite cuve à la machine de remplissage, la machine à étiqueter et son petit distributeur de colle, des bouteilles prêtes en bout de chaîne puis mises en carton de 6 par une machine, une machine préparant les cartons puis retour sur la mise en cartons des bouteilles, fermeture robotisée des cartons, passage de cartons encore ouverts, à l'aide d'un transpalette un ouvrier vient chercher une palette de cartons de bouteilles qu'un autre ouvrier prépare en bout de chaîne puis vues d'ensemble de la chaîne de production automatisée.</p><p> Réalisateur(s): Maison de l'Image | Format: Umatic | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 20:49</p> Fri, 25 Jan 2019 08:09:14 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11898-sirops-monin-chaine-de-production-de-pastis Explorer Et après ?! <p><img src="http://medias.ciclic.fr/20508/thumbs/155/thum-002.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10"/>[film accompagné de musique] Générique et titre sur une photographie d'un groupe de personnes de dos puis une autre d'un homme-foetus. Un tableau ancien représentant l'onction d'un malade. Texte évoquant les guerres de Pélopidas. Le tableau ancien avec les textes "Je ne voulais pas recommencer tout ça" puis "Et pourtant aujourd'hui...!!". Le tableau se transforme en dessin animé représentant une équipe médicale dans un bloc opératoire auquel se mêle une image de voitures sur une route. Animation autour d'un visage allongé (passage d'un personnage, des nombres, une seringue. Sur un fond photographique changeant, le visage glisse dans une chambre qui se transforme en différentes formes évoquant notamment des paysages et un soldat. Sur un son de train passant, défilé de nombres sur une image de rayons lumineux puis "Fin".</p><p> Réalisateur(s): Robert Parlange | Format: Film 16 mm | Coloration: Couleur | Sonorisation: n/d | Durée: 3:27</p> Thu, 24 Jan 2019 08:08:38 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/11894-et-apres Explorer Les cavalcades de Oucques la Joyeuse <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/cavalcade de oucques image.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120"/><p class="textChapo">La cavalcade est un rendez-vous important dans la vie des villages. Associée au carnaval, c’est à la fois un événement hérité de rituels antiques liés aux cycles saisonniers et agricoles et un moment festif et convivial qui rassemble les habitants. Dans le répertoire des films amateurs de Ciclic la cavalcade est un thème classique, entre regard personnel immersif et vision documentaire cinématographique.&nbsp;&nbsp; </p><p>Une cavalcade est, par définition, un défilé de gens à cheval. Aujourd’hui le sens originel de cette définition a évolué, les chevaux autrefois dédiés à l’agriculture sont remplacés par des tracteurs. Désormais la cavalcade d'Oucques, comme dans de nombreux villages, est<strong> un défilé de &nbsp;chars décorés sur un thème précis lors du carnaval</strong>, mais aussi de fanfares locales ou invitées et de gens costumés. La parade est ponctuée de lancés de confettis et agrémentée d'une fête foraine et parfois d'un bal clôturant la journée et prolongeant la nuit. Souvent ces défilés se déroulent sur un ou plusieurs dimanches après le mercredi des Cendres, jour suivant le Mardi gras qui marque le début du Carême, ou au moment de Pâques. Le but est généralement de chasser le froid de l'hiver et de célébrer l'arrivée du printemps et des beaux jours.</p><p><strong>A Oucques ces défilés sont nés vers 1890</strong> sous la forme d'une fête de village animée par des garçons de fermes qui organisaient, au moment du carnaval, la fête du Bœuf Gras lors de laquelle ils exposaient et faisaient défiler &nbsp;leurs bêtes. Peu à peu, la fête s'est structurée, la cavalcade d'Oucques-la-Joyeuse se transformant en carnaval d'Oucques-la-Nouvelle, pour devenir l’une des <strong>plus anciennes manifestations culturelles de la région Centre-Val de Loire</strong>. Les cavalcades évoquent également un spectacle aux consonances historiques désignant une «&nbsp;marche en grand apparat d'une troupe de personnes à cheval accompagnant un grand personnage», ce qui peut expliquer peut-être le sens de certaines thématiques des défilés de Oucques. La fabrication des chars est encadrée par le comité des fêtes de la ville et la floraison des façades des commerces semble avoir été la règle jusque dans les années 1950.</p><p>Deux cinéastes pour une cavalcade</p> <p>Les deux cinéastes amateurs ayant le plus filmé les cavalcades de Oucques sont <strong>Michel Bertet</strong> qui commence à filmer les cavalcades vers 1965 et <strong>Pierre Dubiau</strong> qui filme les cavalcades des années 1950. Le choix de ces deux regards vient non seulement de leurs visions de l'évènement mais est aussi emblématique de leurs rapports au cinéma. Il se retrouve tout d'abord à travers les formats de films&nbsp;: Michel Bertet utilise le 8 mm qui est un format amateur grand public alors que Pierre Dubiau filme en 16 mm qui est un format plutôt semi-professionnel. Ensuite, c'est la question du point de vue&nbsp;: <strong>Michel Bertet était bijoutier à Oucques alors que Pierre Dubiau était photographe et cinéaste à Tours.</strong> En découle un regard plutôt immersif pour le premier et un regard plus cinématographique et narratif pour le second. Enfin, des différences s'observent dans la construction des films. Pierre Bertet juxtapose des moments de défilés à l'aide de cut ou de cartons descriptifs, et restitue une sensation générale et immédiate du moment qu'il ponctue de gros plans sur des détails par exemple, des plans captant le temps et une façon de filmer plutôt assez variée. Le spectateur reconstitue ainsi le défilé à partir des indices émergeant des images. <strong>Michel Bertet s'impose comme un cinéaste familier de son village</strong> plutôt que comme un professionnel de l'image. Pierre Dubiau, à l'inverse, structure de manière rigoureuse et identique la narration de ses films, le déroulement de la journée lui servant de fil narratif. Il s'affirme alors comme un cinéaste car il se demande à travers le montage et la prise de vue, soutenus de temps en temps par une voix off et de la musique, comment raconter la cavalcade. <strong>Pierre Dubiau reprend ainsi certains codes des films narratifs</strong>&nbsp;: la présence d'un générique de début où s'affiche son nom l'identifie comme l'auteur de ses films et le nom du Café de la Renaissance s'affiche dans le rôle du producteur, son propriétaire de l'époque, monsieur Alain Hersart, possédait alors un char dans la parade et semblait être le commanditaire/financeur de ses films.</p><p>&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; </p><p>&nbsp;Le film le plus ancien du fond CICLIC documentant la cavalcade de Oucques est un film de 1936 d'un réalisateur aujourd'hui encore inconnu. Sa particularité est de donner une image étrange presque fantastique à la cavalcade. Cette impression ne vient pas des prises de vue du défilé mais de la détérioration de l'émulsion chimique de la pellicule 9,5 mm qui produit des effets de négatifs qui gomment les visages et rendent la parade funèbre et fantomatique.</p><p>&nbsp;</p> Tue, 22 Jan 2019 11:23:38 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/decouvrir/article/retrospectives/les-cavalcades-de-oucques-la-joyeuse Découvrir Mémoire chez vous ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/lecteur exportable 11.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Grâce à notre lecteur exportable, vous avez la possibilité d'intégrer à votre site web (ou votre blog) les films que nous avons mis en ligne sur le site Mémoire.&nbsp;</p><p>Vous êtes webmaster ? Et vous vous occupez du site web d'une commune de la région Centre ? D'une association dont les activités ont été filmées par un cinéaste amateur ? Vous animez un blog ou un forum de passionnés de vieilles automobiles ou des paysages de Sologne ? <strong>En quelques clics, vous pouvez intégrer un film consultable sur Mémoire à votre propre site</strong> ou à votre propre blog !</p><p class="textRightFrame">Sur votre site, il est impératif de <strong>citer la source du film</strong> que vous faites découvrir à vos visiteurs. Le plus simple est probablement d'écrire : "Source : Site Mémoire de Ciclic.fr". &nbsp;</p>Pour exporter le lecteur de Mémoire, vous devez au préalable <strong style="line-height: 16px;">être abonné au site</strong> et <strong style="line-height: 16px;">avoir déclaré votre nom de domaine</strong> en utilisant la fonction mes sites dans votre compte. Sans cette déclaration et sa validation par le modérateur en conformité avec la charte d'utilisation, vous ne pourrez pas exporter de films.Vous devez ensuite repérer précisément la page du film qui vous intéresse. Sur cette page, il suffit de cliquer sur l'icône "<strong>Exporter le film</strong>", située en troisième place dans la colonne d'icônes sur la droite du lecteur.<p>Une fenêtre s'ouvre. Elle propose un <strong>code HTML </strong>que vous n'avez plus qu'à copier-coller dans le code-source de votre site (ou à travers les fonctionnalités prévues par votre éditeur pour intégrer du HTML).&nbsp;</p><p><strong>Le lecteur Mémoire apparaît désormais sur votre site !&nbsp;</strong></p><p>&nbsp;</p> Wed, 09 Jul 2014 17:29:21 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/memoire-chez-vous Actualités Collecte de films amateurs anciens à Mennetou-sur-Cher <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/13801-1ere-foire-andouillettes-mennetou.JPG" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Dans le cadre de l’opération « Mémoire filmée de Loir-et-Cher », Ciclic et le Conseil général de Loir-et-Cher organisent en partenariat avec la commune de Mennetou-sur-Cher une collecte de films amateurs anciens.</p><p>En vue <strong>des projections qui auront lieu le 4 novembre 2014 à la salle des fêtes de Mennetou-sur-Cher</strong>, Ciclic recherche des films tournés dans la commune de Mennetou, son canton et dans le Loir-et-Cher depuis les débuts du cinéma.</p><p><strong>Vous avez filmé la petite et la grande histoire de Mennetou et ses environs</strong>, les cérémonies, les concours sportifs ou les fêtes d'école, les plaisirs de l'eau à la plage de Mennetou (et ses bals de plein air), le travail des artisans et des commerçants ou la foire de Maray, les comices agricoles, les visites officielles, le travail agricole ou la vie quotidienne des années 1920 à nos jours.</p><p>Que vos films soient tournés en 9,5 mm, 16 mm, 8 mm, en super 8 ou en vidéo (HI-8, video 8, VHS, S-VHS, DV), <strong>vous pouvez en faire le dépôt auprès du pôle patrimoine de Ciclic</strong>. Vous leur offrez des conditions idéales de conservation, vous participez à la constitution du patrimoine cinématographique régional et <strong>vos films viendront enrichir le programme des projections de novembre 2014</strong>. Une copie de vos films (DVD ou fichier numérique), remise gratuitement, vous permettra également de les revoir très facilement.</p><p>&nbsp;</p><p class="textFrame">Pour plus d’informations, vous pouvez contacter : Ciclic, pôle patrimoine, Jean-Benoît Pechberty (02 47 56 08 08) / jean-benoit.pechberty@ciclic.fr</p> Tue, 01 Apr 2014 16:01:04 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/collecte-de-films-amateurs-anciens-mennetou-sur-cher Actualités Archives en chantier : appel à projets 2013 <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/crieuse-dreux.JPG" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Vous développez un projet de réalisation incluant des archives ? Venez-nous le présenter. Ciclic et le cinéma apollo de Châteauroux lancent un appel à projets pour la prochaine édition de ces rencontres en avril 2013.&nbsp;</p><p class="textRightFrame">Depuis 2007, les rencontres cinématographiques <strong>"Retours vers le futur"</strong> sont consacrées à l’histoire et à la mémoire au travers des archives audiovisuelles et cinématographiques : programmes d’archives locales, films contemporains travaillant l’archive, œuvres du patrimoine, films inédits ou rares sur grand écran sont ainsi mis à l’honneur.</p><p>Le jeudi 4 et le vendredi 5 avril 2013 se tiendront les journées professionnelles <strong>"Attention : archives en chantier !" </strong></p><p>En examinant plusieurs projets de films ayant recours à l'archive, ces journées visent à questionner les enjeux esthétiques, narratifs, politiques... d'une telle pratique.&nbsp;</p><p>Pendant deux jours, quatre projets seront présentés par leurs auteurs, analysés et discutés collectivement avec l'équipe des rencontres et le grand public. <strong>Didier Husson, délégué général du festival "Les Écrans documentaires" à Arcueil, mènera l'échange avec les cinéastes présents</strong>, en insistant notamment sur le regard qu'ils portent sur les archives et la manière dont ils se les approprient.</p><p>&nbsp;</p><p class="textFrame"><strong>Vous développez un projet de réalisation</strong> d'une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle, courte ou longue, de fiction ou documentaire, incluant des archives ? <strong>Venez nous le présenter !</strong>&nbsp;Vos propositions sont à envoyer, par courrier et par email, <strong>au plus tard le 8 février 2013.</strong></p><p class="textFrame"><strong>Contact : Alba Lombardia -&nbsp;rvf1.apollo@orange.fr</strong></p> Fri, 11 Jan 2013 17:26:34 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/archives-en-chantier-appel-projets-2013 Actualités Sortie du DVD "Du Côté de Chartres" <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/10702_st_andre01.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">"Du Côté de Chartres" est le dernier opus de la collection "Carnets d'images, histoires euréliennes". Le documentaire est disponible en DVD depuis le 20 novembre 2012.&nbsp;</p><p>La collection <strong>"Carnets d’images, histoires euréliennes"</strong> réunit des documentaires réalisés par des professionnels à partir de films amateurs collectés dans le cadre de l'opération <strong>"La Mémoire des images d'Eure-et-Loir"</strong> menée conjointement par Ciclic et le Conseil général d'Eure-et-Loir depuis 2006. Chaque fois, les images sont enrichies de nombreux témoignages.</p> <p>Jusqu’à maintenant,&nbsp;trois films ont déjà été proposés au public eurélien&nbsp;:</p>La Beauce 1930-1980 de Xavier Selva (2008)Quatre preneurs d’images du Drouais, 1927-1982, un ensemble de quatre portraits de cinéastes amateurs du nord du département (2009)Le Perche, images parlées d’Evelyne Wander (2010) <p><strong>Le quatrième opus est désormais achevé</strong>. Il s’agit d’un documentaire sur le développement urbain de l’agglomération chartraine au XXe siècle, intitulé Du Côté de Chartres, réalisé par Benoit Cornuau.&nbsp;</p><p>Le DVD est en vente au prix de <strong>10 euros</strong> à la boutique du COMPA à Chartres.&nbsp;</p><p class="textFrame"><strong>Résumé.</strong> Depuis les années 1920, photographes et cinéastes amateurs ont filmé Chartres. Architecte, universitaires et habitants observent et commentent ces images arrachées au temps en analysant ce qu’elles révèlent des lieux, de la manière dont les chartrains occupent cet espace tout au long du XXe siècle.&nbsp;L’opposition entre la ville haute et la ville basse, entre les abords de la Cathédrale et les rives de l’Eure, la structuration socio-économique des différents quartiers, la proximité de Paris et des grandes régions agricoles, le rôle des places et des grands boulevards périphériques, <strong>les évolutions urbaines et les grands travaux sont abordés par les intervenants à travers les films tournés par les euréliens eux-mêmes</strong>. Aux commentaires des scientifiques répondent parfois ceux des cinéastes amateurs ou de leurs familles qui y mêlent leurs souvenirs : les bombardements d’Illiers en 1940 et l’arrivée des américains dans la commune, la forte impression laissée par les étudiants venus pour le Pèlerinage de la Pentecôte, les fêtes, la Foire de la Saint-André ou encore les débuts des Actualités chartraines en 1978.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> Wed, 21 Nov 2012 20:54:05 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/sortie-du-dvd-du-cote-de-chartres Actualités Appel à projets : Archives en chantier ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/table ronde_0.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Vous dévéloppez un projet de réalisation incluant des archives ? Venez nous le présenter !&nbsp;Ciclic et le cinéma apollo de Châteauroux lancent un appel à projets.&nbsp;</p><p>Les <strong>rencontres cinématographiques</strong> de Châteauroux se consacrent, depuis six ans, à <strong>l’histoire</strong> et à la <strong>mémoire</strong> au travers des archives audiovisuelles et cinématographiques&nbsp;: programmes d’archives locales, films contemporains travaillant l’archive, œuvres du patrimoine, films inédits ou rares sur grand écran sont ainsi mis à l’honneur.</p><p>Le<strong> jeudi 12</strong> et le<strong> vendredi 13 avril 2012</strong> se tiendront les <strong>journées professionnelles</strong> Attention : archives en chantier !&nbsp;Ces journées approchent la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles… Ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par leurs auteurs ?</p><p>Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements. Mené par <strong>Didier Husson</strong>, délégué général des Écrans documentaires d’Arcueil, l'échange avec les cinéastes concernera notamment le regard qu'ils portent sur les archives et la manière dont ils se les approprient.</p><p><strong>Vous développez un projet de réalisation d'une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle, courte ou longue, de fiction ou documentaire, incluant des archives ? Venez nous le présenter !</strong>&nbsp;</p><p>Vos propositions sont à envoyer, par courrier et par email, au plus tard le <strong>24 février 2012</strong>.</p><p>Contact : Carla Mancini</p><p>Ciclic - Pôle Patrimoine</p><p>Rue Bât le Tan</p><p>36100 Issoudun</p><p>Courriel : rvf1.apollo@orange.fr</p><p>Téléphone : 06 49 98 04 23</p><p>&nbsp;</p><p class="textFrame">A découvrir sur Mémoire deux extraits de la captation de la table ronde professionnelle de l'an dernier, dédiés aux films Avec toi, sans toi de Francesca Ragusa et Le facteur humain de Thibault Letexier.&nbsp;</p> Mon, 30 Jan 2012 10:28:47 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/appel-projets-archives-en-chantier-0 Actualités Ciclic.fr à Ina Expert <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/interface.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Ciclic.fr servira d’étude de cas dans le cadre d’une formation Ina EXPERT, FRAME, destinée aux professionnels européens travaillant dans le domaine des archives audiovisuelles.</p><p>Ina EXPERT, direction de l’enseignement, de la formation et de la recherche de l’Ina, organisera, du 17 au 21 octobre, 5 journées de formation sur l’organisation, le marketing et l’utilisation d’archives numériques à destination de 12 responsables d’archives audiovisuelles de 10 pays européens. Cette formation est soutenue par le programme MEDIA de la Commission européenne et organisée en partenariat avec la FIAT/IFTA et EBU training.</p><p>Une demi-journée, animée par Sophie Philippet du cabinet OUROUK, sera consacrée aux principes de base d’un projet de valorisation d’archives audiovisuelles pour lequel Ciclic.fr sera pris comme illustration. Les stagiaires devront se mettre à la place des responsables d’une initiative similaire et tenter de répondre aux nombreuses questions qui se sont posées tout au long du projet.</p><p><strong>Une bonne façon de se confronter à un exercice « grandeur réelle ».</strong></p><p></p> Tue, 04 Oct 2011 15:28:45 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/ciclicfr-ina-expert-2 Actualités 100 000 visites depuis le lancement de Mémoire ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/foule3.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">99 999... 100 000... Le compte est bon ! En quelques mois, Mémoire a accueilli plus de 100 000 visites d'internautes. Merci à eux !</p><p>Chers internautes de la région Centre et d'ailleurs,&nbsp;nous sommes heureux de vous annoncer que Mémoire a franchi le seuil des 100 000 visites au coeur du mois de juillet 2011 ! Un grand MERCI à vous tous, pour votre enthousiasme et votre envie de découvrir&nbsp;les trésors filmés que Mémoire ne cesse de proposer.</p><p><strong>Voilà une bonne occasion pour revoir les films que vous avez le plus appréciés.</strong></p> Fri, 15 Jul 2011 14:19:04 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/100-000-visites-depuis-louverture-de-memoire-3 Actualités Montargois ! A vos films ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/BER_03-loing.JPG" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Centre Images recherche des films amateurs anciens tournés dans le Montargois et le Gâtinais depuis les débuts du cinéma.&nbsp;</p><p>Vous avez filmé les cavalcades de Montargis à partir de 1966, les comices agricoles ou les fêtes de la Madeleine, des exploitations agricoles du Gâtinais, des artisans au travail, des chantiers de démolition ou de reconstruction, l'arrivée des Américains ou Mai 68, une balade sur le Loing, des fêtes scolaires, des kermesses, des inaugurations, des spectacles, des compétitions sportives ou simplement la vie quotidienne à Villemandeur, à Châlette-sur-Loing, à Amilly ou jusqu'à Lorris, Châtillon-Coligny ou Châteaurenard.</p><p class="textRightFrame"><strong>Vos films ont peut-être un intérêt patrimonial !&nbsp;</strong>N'hésitez pas à vous renseigner près de chez vous à la Médiathèque de l'AME auprès de Catherine Leclerc ou Charlène Ferrand, à Alticiné ou bien en contactant directement Julie Guillaumot à Centre Images au 02 47 56 08 08 ou par email à julie.guillaumot@centreimages.fr.&nbsp;</p><p>Vous pouvez confier vos films sur pellicule ou vidéo à Centre Images pour qu'ils soient numérisés gratuitement, conservés et redécouverts lors du week-end des 22 et 23 octobre à Montargis.&nbsp;</p><p>A l'occasion de la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel initiée par l'UNESCO, Centre Images prépare&nbsp;un week-end à Montargis dédié aux films amateurs anciens et à leur sauvegarde, en partenariat avec la Mairie de Montargis, la Médiathèque de l’AME et Alticiné.&nbsp;</p><p>Deux projections gratuites sont prévues à Alticiné. Une exposition de matériel ancien et des ateliers seront organisés dans l’espace Thouvenot de la Médiathèque de l’Agglomération montargoise et des rives du Loing.&nbsp;</p><p><strong>En attendant, découvrez la bande annonce !</strong></p><p><strong></strong></p> Wed, 27 Apr 2011 15:47:41 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/montargois-vos-films Actualités Archives en chantier #5 <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/thum-014_0.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Découvrez un projet de documentaire sur la ville du Havre. Ce projet a été présenté l'an dernier à "Archives en chantier", la table ronde professionnelle de "retours vers le futur".</p><p class="textRightFrame">Les archives, visuelles et sonores, feront l'objet d'une table ronde professionnelle lors de "<strong>retours vers le futur</strong>", manifestation organisée par le cinéma apollo en association avec Centre Images, qui propose depuis cinq ans une programmation autour des archives amateurs et professionnelles. Dans le cadre de ces rencontres cinématographiques, le <strong>vendredi 8 avril 2011</strong>, se tiendra une table-ronde professionnelle pour approcher la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles…, ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par les cinéastes ? Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements.</p><p>Lors de la précédente édition des rencontres cinématographiques de Châteauroux, cinq projets de documentaire à base d'archives ont été présentés par leurs auteurs devant une assistance de documentalistes, réalisateurs, archivistes, producteurs...</p><p><strong>Mémoire </strong>vous propose de revoir ensemble les présentations de ces projets tout au long des mois qui nous séparent de la prochaine édition de retours vers le futur.</p><p><strong>Françoise Poulin-Jacob</strong> présentait son projet de documentaire<strong> Je vous écris du Havre</strong>.</p><p>Il n'aura suffit que de quelques jours pour que les bombardements de septembre 44 anéantissent le&nbsp;centre du Havre. L’horreur de cette destruction sera signifiée par une seule photo vue de façon fragmentaire&nbsp;tout au long du film et dans son intégralité à la fin. À partir de 48, Auguste Perret reconstruit la ville. Le&nbsp;Progrès et la Modernité se construisent et s'affichent sur un sol surélevé d'un mètre. Un mètre multiplié par&nbsp;150 hectares. Un volume plein des gravats et des ossements qui forment désormais les soubassements de la&nbsp;ville reconstruite. À quoi pense l’architecte devant un champ de ruines ? Qu’est ce qu’une ville idéale ? Que&nbsp;signifiait chez moi quand on était havrais dans les années 5O ? Se fixant la limite de ne jamais tomber dans la&nbsp;nostalgie, Françoise Poulin-Jacob aborde ces questions en explorant sa fascination pour cette ville. Une&nbsp;exploration qui fait se croiser des archives amateurs, des verso de cartes postales, un souvenir d'enfance des&nbsp;années 60, des écrits de Michel Leiris et de Raymond Queneau, son regard actuel sur le béton…</p><p>Redécouvrez sur <strong>Mémoire </strong>la présentation du projet de Lisa Diaz, Regarder un peu ce qui reste à finir..., de Laurence Bazin et Marie-Catherine Delacroix, Ils ont filmé les grands ensembles, d'Elena Valsania et Christian Grappiolo, L'archiviste et de&nbsp;Amaury Brumauld,&nbsp;Prendre son envol.</p> Wed, 30 Mar 2011 09:18:34 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/archives-en-chantier-5-2 Actualités Les étoiles, qu'est-ce que c'est ? <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/3310-chiffres2.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Cinq étoiles ! C'est la note maximale que vous pouvez attribuer à un film qui vous plait. Mode d'emploi d'un système de notation plus poétique qu'objectif et surtout sans barème.&nbsp;</p><p>Sur la chaîne Mémoire, vous pouvez consulter des documentaires ou des fictions réalisés par des cinéastes amateurs avertis, rompus aux exercices de montage ou de sonorisation, des moments de vie collective archivés sur pellicule par les gens qui les ont vécu, des fragments d'histoire familiale aux hésitations plus visibles avec des flous, des bougés, de longs panoramiques....&nbsp;</p><p>Sur la chaîne Mémoire, vous pouvez voir aussi des films réalisés par des cinéastes d'aujourd'hui avec les films des cinéastes amateurs de toute la région.&nbsp;</p><p>Tous ces films peuvent vous toucher, pour des raisons différentes, propres à chaque regard.&nbsp;</p><p><strong>Attribuer une étoile, ce n'est donc pas forcément un choix objectif</strong>. C'est un souvenir qui s'est réveillé, l'attitude d'un enfant qui vous a touché, un documentaire qui vous a appris bien des choses... <strong>C'est un film que vous avez envie de conseiller aux autres internautes</strong>.&nbsp;</p><p>Alors il suffit de vous abonner à la chaîne Mémoire (c'est gratuit) et de passer votre souris sur les étoiles grisées pour qu'elles deviennent vertes. Pour que votre vote soit enregistré, il faut cliquer une fois, quand sont devenues vertes toutes les étoiles que vous souhaitez attribuer au film. Attention aux dérapages de souris !&nbsp;</p><p>Pour vous aider à choisir le nombre d'étoiles que vous souhaitez attribuer, pensez à l'effeuillage des marguerites : un peu, beaucoup, passionnément... Attention ! Cinq étoiles, cela ne veut pas dire "pas du tout" !&nbsp;</p> Tue, 22 Mar 2011 11:05:36 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/les-etoiles-quest-ce-que-cest Actualités Archives en chantier #4 <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/thum-086.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Découvrez un projet de documentaire sur le célèbre cascadeur Rémy Julienne. Ce projet a été présenté l'an dernier à "Archives en chantier", la table ronde professionnelle de "retours vers le futur".</p><p class="textRightFrame">Les archives, visuelles et sonores, feront l'objet d'une table ronde professionnelle lors de <strong>"retours vers le futur"</strong>, manifestation organisée par le cinéma apollo en association avec Centre Images, qui propose depuis cinq ans une programmation autour des archives amateurs et professionnelles. Dans le cadre de ces rencontres cinématographiques, le <strong>vendredi 8 avril 2011</strong>, se tiendra une table-ronde professionnelle pour approcher la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles…, ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par les cinéastes ? Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements.</p><p>&nbsp;</p><p>Lors de la précédente édition des rencontres cinématographiques de Châteauroux, cinq projets de documentaire à base d'archives ont été présentés par leurs auteurs devant une assistance de documentalistes, réalisateurs, archivistes, producteurs...</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Mémoire </strong>vous propose de revoir ensemble les présentations de ces projets tout au long des mois qui nous séparent de la prochaine édition de retours vers le futur.</p><p><strong>Amaury Brumauld</strong>&nbsp;présentait son projet de documentaire <strong>Prendre son envol</strong>.</p><p>Dans un vaste atelier, Rémy Julienne et son dessinateur et ami Amaury Brumauld se retrouvent pour&nbsp;travailler sur une ébauche de scénario. Dans ce laboratoire où sont disposés bureau et table de montage de&nbsp;films, les esquisses du dessinateur vont se mêler aux récits du célèbre cascadeur. À partir de là, une lente&nbsp;exploration d'images d’archives va raconter ce que peut être la mise en scène d’une cascade. Un voyage dans&nbsp;la fiction va se construire et révéler les fragilités du vieil homme et du métier qu’il a exercé toute sa vie.</p><p>Prochainement vous pourrez voir sur Mémoire la présentation du projet <strong>Je vous écris du Havre</strong> de Françoise Poulin-Jacob. Redécouvrez, aussi, la présentation du projet de Lisa Diaz, <strong>Regarder un peu ce qui reste à finir...</strong>, de Laurence Bazin et Marie-Catherine Delacroix, <strong>Ils ont filmé les grands ensembles</strong> et d'Elena Valsania et Christian Grappiolo, <strong>L'archiviste</strong>.</p> Fri, 18 Mar 2011 10:31:37 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/archives-en-chantier-4 Actualités Archives en chantier #3 <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/archiviste.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Découvrez un projet de documentaire sur l'archiviste de l'Institut de la résistance au fascisme et au nazisme de Turin. Ce projet a été présenté l'an dernier à "Archives en chantier", la table ronde professionnelle de "retours vers le futur".</p><p class="textRightFrame" style="margin-bottom: 9px; line-height: 16px;">Les archives, visuelles et sonores, feront l'objet d'une table ronde professionnelle lors de <strong>"retours vers le futur"</strong>, manifestation organisée par le cinéma apollo en association avec Centre Images, qui propose depuis cinq ans une programmation autour des archives amateurs et professionnelles. Dans le cadre de ces rencontres cinématographiques, le <strong>vendredi 8 avril 2011</strong>, se tiendra une table-ronde professionnelle pour approcher la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles…, ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par les cinéastes ? Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements.</p><p style="margin-bottom: 9px; line-height: 16px;">Lors de la précédente édition des rencontres cinématographiques de Châteauroux, cinq projets de documentaire à base d'archives ont été présentés par leurs auteurs devant une assistance de documentalistes, réalisateurs, archivistes, producteurs...</p><p style="margin-bottom: 9px; line-height: 16px;">&nbsp;</p><p style="margin-bottom: 9px; line-height: 16px;"><strong>Mémoire&nbsp;</strong>vous propose de revoir ensemble les présentations de ces projets tout au long des mois qui nous séparent de la prochaine édition de retours vers le futur.</p><p style="margin-bottom: 9px; line-height: 16px;">Elena Valsania&nbsp;et Christian Grappiolo présentaient leur projet de documentaire&nbsp;<strong>L'archiviste</strong>.</p><p style="margin-bottom: 9px; line-height: 16px;">Ce film raconte le métier de Luciano à un moment de sa vie où il doit le transmettre. Il a passé ses trente dernières années à l'Institut de la résistance au fascisme et au nazisme de Turin. Il y a analysé, classé et trié des documents qui racontent des histoires d'arrogance, de violence et de résistance. À chacun il a assigné un code pour pouvoir les retrouver et les faire à nouveau parler. Son travail lui permet de déceler aujourd'hui les signes de nouvelles arrogances et de nouvelles résistances, celles des archives du futur. En instaurant un dialogue entre la vie de Luciano et les archives qu'il collecte, Elena Valsania prend la mesure de ce qu’elles nous rapportent du passé.</p><p class="textFrame" style="margin-bottom: 9px; line-height: 16px;">Prochainement vous pourrez voir sur <strong>Mémoire </strong>les présentations des projets suivants : <strong>Prendre son envol</strong> de Amaury Brumauld et<strong>&nbsp;Je vous écris du Havre</strong> de Françoise Poulin-Jacob. Redécouvrez, aussi, la présentation du projet de Lisa Diaz, <strong>Regarder un peu ce qui reste à finir...&nbsp;</strong>et celui de&nbsp;Laurence Bazin et Marie-Catherine Delacroix,&nbsp;<strong>Ils ont filmé les grands ensembles.</strong></p><p>&nbsp;</p> Tue, 01 Mar 2011 08:53:02 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/archives-en-chantier-3 Actualités Archives en chantier #2 <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/thum-032.jpeg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Découvrez un projet de documentaire sur les grands ensembles du département de l'Essonne, filmés par des cinéastes amateurs à partir des années 1950. Ce projet a été présenté l'an dernier à "Archives en chantier", la table ronde professionnelle de "retours vers le futur".</p><p class="textRightFrame">Les archives, visuelles et sonores, feront l'objet d'une <strong>table ronde professionnelle </strong>lors de "retours vers le futur", manifestation organisée par le cinéma apollo en association avec Centre Images, qui propose depuis cinq ans une programmation autour des archives amateurs et professionnelles. Dans le cadre de ces rencontres cinématographiques, le <strong>vendredi 8 avril 2011</strong>, se tiendra une table-ronde professionnelle pour approcher la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles…, ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par les cinéastes ? Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements.</p><p>Lors de la précédente édition des rencontres cinématographiques de Châteauroux, cinq projets de documentaire à base d'archives ont été présentés par leurs auteurs devant une assistance de documentalistes, réalisateurs, archivistes, producteurs...</p><p><strong>Mémoire </strong>vous propose de revoir ensemble les présentations de ces projets tout au long des mois qui nous séparent de la prochaine édition de retours vers le futur.</p><p>Laurence Bazin et Marie-Catherine Delacroix,&nbsp;respectivement monteuse et fondatrice de Cinéam, présentaient leur projet de documentaire&nbsp;<strong>Ils ont filmé les grands ensembles</strong>.</p><p>Des images tournées par des amateurs dans les grands ensembles au cours des années 50 à 80&nbsp;défilent. Parfois celui qui était derrière la caméra les décrit, se souvient. Puis des observateurs avertis les&nbsp;commentent : le cinéaste Laurent Roth, le philosophe Thierry Paquot et l'historienne Danièle Voldman. Les&nbsp;images amateurs sont à l'origine de ce film, la découverte et le dévoilement de leur portée sont leur intention.&nbsp;Les observant, les fouillant, elles font advenir ce qu'elles disent de leur époque, de cet urbanisme, de la&nbsp;famille, de la pratique du film amateur… Se dessine ainsi une histoire intime de ces grands ensembles.&nbsp;</p><p class="textFrame">Prochainement vous pourrez voir sur <strong>Mémoire </strong>les présentations des projets suivants : <strong>Prendre son envol</strong> de Amaury Brumauld, <strong>Je vous écris du Havre</strong> de Françoise Poulin-Jacob et <strong>L'Archiviste </strong>d'Elena Valsania et Christian Grappiolo. Redécouvrez, aussi, la présentation du projet de Lisa Diaz, <strong>Regarder un peu ce qui reste à finir</strong>...</p> Tue, 15 Feb 2011 10:38:58 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/archives-en-chantier-2 Actualités Archives en chantier #1 <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/regarder un peu006.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Les archives, visuelles et sonores, feront l'objet d'une table ronde professionnelle à "retours vers le futur", les rencontres cinématographiques de Châteauroux.&nbsp;</p><p>Organisées par le <strong>cinéma l'Apollo</strong> en association avec <strong>Ciclic</strong>, ces&nbsp;rencontres cinématographiques&nbsp;proposent depuis cinq ans une programmation autour des archives amateurs et professionnelles.</p><p>Dans le cadre de ces rencontres, le <strong>vendredi 8 avril 2011</strong>, se tiendra une <strong>table-ronde professionnelle</strong> pour approcher la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles…, ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par les cinéastes ? Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements. Mené par <strong>Didier Husson</strong>, délégué général des Écrans documentaires d’Arcueil, l'échange avec les cinéastes concernera notamment le regard qu'ils portent sur les archives et la manière dont ils se les approprient.</p><p>Lors de la précédente édition, cinq projets ont été présentés par leurs auteurs devant une assistance de documentalistes, réalisateurs, archivistes, producteurs...&nbsp;<strong>Mémoire vous propose de revoir ensemble les présentations de ces projets tout au long des mois qui nous séparent de la prochaine édition de retours vers le futur.&nbsp;</strong></p><p><strong>Lisa Diaz</strong>, réalisatrice, présentait son projet de documentaire <strong>Regarder un peu ce qui reste à finir</strong>...&nbsp;</p><p>En 1983, au crépuscule de leurs années d’utopie, les parents de la réalisatrice et leurs copains tournèrent un film qui ne fut jamais achevé : Le trésor des Rutas Bagos. Sur le parcours où se reconstitue leur histoire, elle essaie de comprendre ce qu’ils cherchaient et pourquoi ils ont cessé de chercher. Elle interroge l'utopie, les désirs qui les ont animés et ceux qui les animent encore. Par allers-retours entre leur mémoire et leur présent, elle s'essaie à comprendre son héritage et mène un combat contre cette philosophie de l’inachèvement jusqu'à proposer au sein de son film des prolongements à ce tournage resté inachevé.</p><p class="textFrame">Prochainement&nbsp;vous pourrez voir sur Mémoire les présentations des projets suivants :&nbsp;<strong>Ils ont filmé les grands ensembles</strong> de Laurence Bazin et Marie-Catherine Delacroix, <strong>Prendre son envol </strong>de Amaury Brumauld, <strong>Je vous écris du Havre</strong> de Françoise Poulin-Jacob et&nbsp;<strong>L'Archiviste </strong>d'Elena Valsania et Christian Grappiolo.</p> Mon, 31 Jan 2011 16:28:17 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/archives-en-chantier-1 Actualités Un Sherlock dépasse les 100 énigmes résolues <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/sherlocks-1.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Le 22 janvier dernier, un des Sherlocks du site Mémoire a atteint la barre des 100 énigmes résolues, son pseudo : A.lelu</p><p>Afin de marquer le coup et de fêter ce petit évènement pour notre jeune site, l'équipe de Mémoire a décidé de remercier les trois internautes les plus participatifs en leur offrant chacun un DVD issu des productions du Pôle Patrimoine de Centre Images.</p><p>Nous leur disons bravo et encore merci pour leur participation !</p><p class="textFrame">Qu'est-ce qu'un Sherlock ? Les <strong>Sherlocks</strong> récompensent les meilleurs enquêteurs&nbsp;: fins limiers des films d’archives en région Centre. Ces derniers ont réussi à identifier un monument ou un bâtiment mystérieux, reconnaître un village ou une rue sans nom… bref, à résoudre ce qui restait une énigme pour les documentalistes de Mémoire.</p> Wed, 26 Jan 2011 11:27:53 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/un-sherlock-depasse-les-100-enigmes-resolues Actualités Meilleurs voeux pour 2011 ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/2276-danseurs.JPG" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">L'équipe de la chaîne Mémoire vous souhaite une douce et belle année 2011 à la découverte des films de notre région !</p><p>Et pour commencer l'année, vous pourrez bientôt découvrir des images inédites de Jean Moulin, les péripéties d'une statue entre 1942 et 2011, une fête de tous les diables dans les années 1950 ou de folles pirouettes sur la glace. A très bientôt sur la chaîne Mémoire.</p> Wed, 12 Jan 2011 17:09:52 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/meilleurs-voeux-pour-2011 Actualités Appel à projets : Archives en chantier ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/table ronde.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Les rencontres cinématographiques de Châteauroux, retours vers le futur, organisées par le cinéma apollo en association avec Centre Images proposent depuis cinq ans une programmation autour des archives amateurs et professionnelles. Chaque édition est l'occasion de montrer des programmes d'archives brutes, des essais, fictions ou documentaires réalisés avec des archives.</p><p>Le <strong>vendredi 8 avril</strong> se tiendra une table-ronde professionnelle pour approcher la diversité des démarches cinématographiques impliquant des archives visuelles ou sonores. Familiales, cinématographiques, télévisuelles…, ces matières préexistantes sont-elles un point de départ ou ont-elles été recherchées par les cinéastes ? Des cinéastes ayant un film en cours d'écriture, de tournage ou de montage exposeront leurs projets et leurs questionnements. Mené par <strong>Didier Husson</strong>, délégué général des Écrans documentaires d’Arcueil, l'échange avec les cinéastes concernera notamment le regard qu'ils portent sur les archives et la manière dont ils se les approprient.</p><p>Lors de cette journée, cinq projets seront présentés par leurs auteurs devant une assistance de documentalistes, réalisateurs, archivistes, producteurs... pendant environ trois-quarts d'heure. Cette présentation s'articulera autour d'un ou plusieurs temps de projection (archives brutes, films annonces, rushes ou séquences en cours de montage) et de moments d'échange avec le public.</p><p>Vous pouvez nous envoyer les éléments de votre choix pour nous présenter votre projet : note d'intention (écrite ou filmée), film-annonce, synopsis, extraits de carnets de bord de travail... La présence d'archives (quelles qu'elles soient) et le fait que le film soit en cours de fabrication (écriture, tournage ou montage) sont les deux seuls critères. Vos propositions sont à nous envoyer par courrier et en deux exemplaires au plus tard le <strong>22 janvier</strong> (cachet de la poste faisant foi).</p><p>&nbsp;</p><p><strong>Contact : Damien Monnier&nbsp;</strong></p><p><strong>19 rue Jacques-Marie Rougé</strong></p><p><strong>37 000 Tours </strong></p><p><strong>Courriel : rvf1.apollo@orange.fr </strong></p><p><strong>Téléphone : 02.47.34.07.15</strong></p><p><strong></strong></p><p class="textFrame">A découvrir sur Mémoire un extrait de la captation de la table ronde professionnelle de l'an dernier, ainsi qu'un extrait du film de Françoise Poulin-Jacob "Je vous écris du Havre", achevé fin 2010.</p> Wed, 12 Jan 2011 14:12:55 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/appel-projets-archives-en-chantier Actualités 10 000e visiteur sur Mémoire <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/Masson.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Depuis le lancement de Mémoire, plus de 10 000 internautes sont venus y découvrir des films.&nbsp;</p><p>Nous avons une pensée pour tous les cinéastes et les vidéastes amateurs ou professionnels qui construisent encore aujourd'hui notre mémoire audiovisuelle régionale.&nbsp;</p><p><strong>Longue vie à leurs films !&nbsp;</strong></p><p>Pour rendre hommage à ces filmeurs du quotidien, une photographie nous montre ici <strong>Paul Masson</strong>, cinéaste amateur drouais, et l'un de ses amis en plein tournage. C'est dans ces conditions qu'il réalise de nombreux films, dont voici deux exemples : <strong>une partie de pêche en Eure-et-Loir</strong> et <strong>une course cycliste à Dreux</strong>.&nbsp;</p> Fri, 17 Dec 2010 11:38:48 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/10-000e-visiteur-sur-memoire Actualités Un nouvel outil de chapitrage sur Mémoire ! <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/outilchapitrage.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Baladez-vous en un clic à travers les films !</p><p>Depuis l’ouverture du site, pour chaque film, les internautes ont accès à l’onglet «&nbsp;miniatures&nbsp;». Derrière ce terme se cache une fonctionnalité qui permet d’extraire de chaque film une imagette toutes les dix secondes. Cette suite de miniatures permet à l’internaute de se faire très rapidement une idée du contenu du film.</p> <p><strong>Il est maintenant possible de se servir des miniatures comme d’un outil de chapitrage</strong>. Au-dessus de chaque imagette, une indication de temps a été ajoutée. <strong>En cliquant sur cette référence temporelle, vous pouvez désormais accéder au film à différents endroits</strong>.</p> <p>Par exemple, pour découvrir le film tourné dans le village de Meslay-le-Vidame en 1938, vous pouvez voir le film dans son intégralité (il dure plus de 45 minutes) ou bien vous servir du chapitrage. Grâce aux miniatures, il est possible de commencer le visionnage du film par la séquence à la ferme (5:00), par celle sur les métiers du village (20:00), par celle sur la chasse (27:30) ou encore d’aller directement à la séquence sur l’école (29:30).</p> <p>Bonne balade sur la Chaîne Mémoire&nbsp;!</p> Tue, 14 Dec 2010 15:03:40 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/un-nouvel-outil-de-chapitrage-sur-memoire Actualités La Loire, 10 ans au patrimoine mondial <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/loire.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Le patrimoine audiovisuel de la Région Centre rejoint le patrimoine mondial de l’Unesco à l’occasion des 10 ans de l’inscription du Val de Loire à la liste mondiale du patrimoine culturel et naturel.</p><p>La Région Centre et Centre Images vous offrent, dans le cadre de cet anniversaire, <strong>«&nbsp;Images et Mémoire du Val de Loire&nbsp;</strong>», un montage de films d’archives montrant le Val de Loire, son fleuve, ses villes et ses vignes, d’Orléans jusqu’à Tours.</p><p>Ce film sera montré à différentes occasions, notamment sur les stands de la Région Centre au&nbsp;Centre international de conférences&nbsp;Vinci, à Tours, toujours dans le cadre des 10 ans de l’inscription à l’Unesco.&nbsp;</p><p></p> Tue, 16 Nov 2010 23:43:20 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/la-loire-10-ans-au-patrimoine-mondial Actualités Patrimoine au Festival de Vendôme <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/VisuelVendome2010-RVB.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Le prochain Festival du Film de Vendôme se tient du 3 au 8 décembre prochain et le pôle Patrimoine de Centre Images s’y révèle ... protéiforme.</p><p>En effet, la présentation dans le hall du Minotaure de la toute nouvelle chaîne Mémoire sur&nbsp;ciclic.fr&nbsp;y côtoiera celle de la fameuse ciné-valise inventée par le réalisateur Gérard Sergent, un dispositif poétique, artisanal et simple pour présenter des films en tout lieu et en toute circonstance.</p><p>Dans la grande salle, les festivaliers pourront aussi découvrir quatre courts métrages imaginés par des réalisateurs d’aujourd’hui à partir des films tournés par des cinéastes amateurs en Pays Loire Touraine à partir de 1939.</p><p>Enfin, les professionnels présents lors du festival pourront se pencher lors d’une rencontre sur la question de la diffusion des œuvres orphelines et des films en rupture de droits. &nbsp;</p><p>Tous les détails sur le site du festival&nbsp;:&nbsp;http://www.vendome-filmfest.com/&nbsp;&nbsp;</p><p>&nbsp;</p> Tue, 16 Nov 2010 23:38:46 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/patrimoine-au-festival-de-vendome Actualités Mémoire, un site relayé par une campagne de communication sur toute la région Centre. <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/Aff-Mémoire.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Une grande campagne de com' pour ne pas oublier "Mémoire"</p> <p>Au delà des articles de <strong>presse</strong>, sujets <strong>radio</strong>, émissions sur les <strong>télévisions locales</strong> (TV Tours, BIP TV…), vous croiserez, sans aucun doute, le visuel générique de la campagne (des films numérisés sortis d'un tiroir d'archives), dans toute la région Centre.</p> <p>Des <strong>affiches</strong> (en vitrine de nombreux commerces des principales villes), des <strong>bannières</strong> (sur les sites de la Nouvelle République et de l'Echo Républicain), des <strong>insertions</strong> (dans plusieurs éditions du p'tit Zappeur), des <strong>spots radio</strong> (sur toutes les stations de France Bleu en région centre), des <strong>flyers</strong> disponibles dans les <strong>présentoirs</strong> prévus dans une centaine de mairies, toutes les salles de cinéma, les musées, les conseils généraux, les centres culturels, les châteaux, les bibliothèques et médiathèques de la région Centre.</p><p>Toutes les séances du <strong>pôle Patrimoine</strong> mais aussi de <strong>Cinémobile</strong> seront également accompagnées de leur présentoir grand format et&nbsp; flyers à disposition.</p> <p>Le site Mémoire présentant également un très grand intérêt pédagogique, une information auprès de l'ensemble des<strong> lycées et collèges de la Région Centre</strong> sera envoyée.</p> <p class="textChapo"><strong>Bref, jusqu'à la fin de l'année, vous n’oublierez pas "Mémoire"!</strong></p> Tue, 16 Nov 2010 13:06:58 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/memoire-un-site-relaye-par-une-campagne-de-communication-sur-toute-la-region-cent Actualités En Pays Loire Touraine : Films d’hier, gens d’ici <img src="http://memoire.ciclic.fr/sites/default/files/plt.jpg" align="left" vspace="5" hspace="10" width="120" /><p class="textChapo">Depuis septembre 2007, le Pays Loire Touraine s’est associé à Centre Images pour organiser une collecte de films amateurs dans les 58 communes de son territoire.</p><p>Amboise, Athée-sur-Cher, Autrèche, Auzouer-en-Touraine, Azay-sur-Cher, Bléré, Cangey, Céré-la-Ronde, Chançay, Chanceaux-sur-Choisille, Chargé, Château-Renault, Chenonceaux, Chisseaux, Cigogné, Civray-de-Touraine, Courçay, Crotelles, Dame-Marie-les-Bois, Dierre, Epeigné-les-Bois, Francueil, La Croix-en-Touraine, La Ferrière, La Ville-aux-Dames, Le Boulay, Les Hermites, Larçay, Limeray, Lussault-sur-Loire, Luzillé, Monnaie, Monthodon, Montlouis-sur-Loire, Montreuil-en-Touraine, Morand, Mosnes, Nazelles-Négron, Neuillé-le-Lierre, Neuville-sur-Brenne, Noizay, Nouzilly, Parçay-Meslay, Pocé-sur-Cisse, Reugny, Rochecorbon, Saint-Laurent-en-Gâtines, Saint-Martin-le-Beau, Saint-Nicolas-des-Motets, Saint-Ouen-les-Vignes, Saint-Règle, Saunay, Souvigny-de-Touraine, Sublaines, Véretz, Vernou-sur-Brenne, Villedômer et Vouvray. De nombreux films ont été collectés. Des projections intitulées «&nbsp;<strong>Films d’hier, gens d’ici&nbsp;</strong>» permettent de voir chaque année gratuitement les films collectés, tournés en Pays Loire Touraine à partir des années 1930… en attendant d’en découvrir de plus anciens encore. Pour mieux connaître l’opération, vous pouvez contacter&nbsp;le pôle Patrimoine de Centre Images au 02 47 56 08 08. </p> Thu, 21 Oct 2010 13:21:14 +0000 GMT http://memoire.ciclic.fr/actualites/article/en-pays-loire-touraine-films-d’hier-gens-d’ici Actualités