• Course cycliste à Château-Renault (film)

    10 commentaires

    1943, le 16 Octobre 2018, à 10h43

    Ce Bordeaux-Paris 1965 est mémorable pour Anquetil.
    1965 : Le jour le plus long d'Anquetil !
    Le 29 mai, en Avignon, sur le coup de 17H00, Anquetil remporte le Dauphiné libéré devant... Poulidor. Il a gagné 2 étapes en ligne et l'étape contre la montre. A 18H15, par la route, il gagne l'aérodrome de Nîmes. Une heure et demie plus tard, il atterrit à Bordeaux Mérignac.
    A 2h30, dans la nuit fraîche et humide, il part pour la longue randonnée de 557km ! 24 heures et 10 minutes après avoir terminé en vainqueur le Critérium du Dauphiné, il pénètre le premier sur la piste du Parc des Princes. Il a aussi gagné Bordeaux Paris !
    pris sur le site http://montour1959lasuite.blogspot.com/2010/06/1965-le-jour-le-plus-long-danquetil.html
  • Course cycliste à Château-Renault (film)

    10 commentaires

    a.lelu, le 16 Octobre 2018, à 09h09

    Confirmation ce matin de memoireducyclisme que nous remercions : il s'agit bien du 30 mai 1965.
  • Course cycliste à Château-Renault (film)

    10 commentaires

    a.lelu, le 15 Octobre 2018, à 14h23

    Bonjour 1943,
    Cela pourrait être effectivement le 30 mai 1965. Sur ephemeride.com, le 30 mai 1965 correspond bien à un dimanche. J'ai envoyé ce matin un courriel à memoireducyclisme. Peut-être pourront-ils nous répondre.
    Bon après-midi.
  • Course cycliste à Château-Renault (film)

    10 commentaires

    1943, le 15 Octobre 2018, à 13h55

    Attention sur le site https://fr.wikipedia.org/wiki/Bordeaux-Paris on trouve 2 Bordeaux-Paris en 1902 ? Probablement une erreur.
  • Course cycliste à Château-Renault (film)

    10 commentaires

    1943, le 15 Octobre 2018, à 13h40

    Bonjour a.lelu pour répondre à ce petit problème de jour, sur le site http://www.les-sports.info/cyclisme-sur-route-bordeaux-paris-resultats-1923-epr32656.html en choisissant archives la liste des Bordeaux-Paris est donnée en reportant cette liste dans un tableur la 64e édition est en 1965 et le 30 mai est bien un dimanche jour de passage à Château-Renault. En vérifiant avec l’édition de 1959 on tombe juste avec le 58e Bordeaux-Paris gagné par Louison Bobet http://montourdefrance1959.blogspot.com/2009/05/bordeaux-paris-1959.html
    Par contre les jours donnés sur http://www.les-sports.info/cyclisme-sur-route-bordeaux-paris-resultats-1923-epr32656.html semble parfois curieuse pour le site cette 64e édition serait arrivée le 31 soit un lundi ? Cette date se retrouve sur d’autre site mais il pourrait s’agir d’une erreur recopiée de site en site.
    Bonne journée
  • Course cycliste à Château-Renault (film)

    10 commentaires

    a.lelu, le 15 Octobre 2018, à 09h20

    Au tout début du film, sous le panneau signalétique de direction, on lit "64 ème Bordeaux-Paris". En comptant depuis 1891 (création de la course) sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Bordeaux-Paris , la 64 ème édition correspond à 1963. La date figurant sur le panneau pourrait donc être le 30 mai 1963 mais quand on consulte le jour de la semaine sur le site ephemeride.com , le 30 mai 1963 était un jeudi, plutôt curieux car en principe ces genres de courses cyclistes n'étaient-ils pas le dimanche ?
  • Couleurs en Berry (film)

    3 commentaires

    1943, le 13 Octobre 2018, à 11h37

    Sur le site https://ceaulmont.fr/ce-quil-faut-savoir/ on apprend que ce Moulin de Chenet a fonctionné jusqu’en 1991.
  • Tanneries de Château-Renault (Les) (film)

    1 commentaire

    a.lelu, le 12 Octobre 2018, à 16h08

    Autre film sur l'incendie : http://memoire.ciclic.fr/840-incendie-d-une-tannerie-a-chateau-renault
  • Vues aériennes de Château-Renault (film)

    2 commentaires

    a.lelu, le 12 Octobre 2018, à 15h58

    En page 3 de la NR d'Indre-et-Loire de ce 12 octobre, nous apprenons le décès de Jean Delaneau à l'âge de 85 ans, ancien maire de Château-Renault et ancienne personnalité politique aux nombreux mandats. Il me semble que ces films viennent juste d'être publiés et, sauf erreur de ma part, n'y étaient pas ce matin. L'homme aurait-il donc été aussi le réalisateur de ces films ou n'est-ce que pure coïncidence ?
  • Couleurs en Berry (film)

    3 commentaires

    1943, le 12 Octobre 2018, à 08h31

    Suite à mon retrait de l’énigme la vue du moulin aperçu en 11:44 ressemble assez à celle visible en 46.5854921,1.5179488 à Argenton sur Creuse mais la vue du moulin 13:21 qui lui ressemble ne correspond pas à l’environnement de ce moulin d'Argenton. Donc dilemme ?
  • Couleurs en Berry (film)

    3 commentaires

    a.lelu, le 12 Octobre 2018, à 08h22

    Les ruines de Châteaubrun dominent la vallée de la Creuse.
    http://www.chateaubrun.fr/
  • Flora (film)

    4 commentaires

    1943, le 11 Octobre 2018, à 17h34

    Ce château de Verneuil sur Indre appartenait depuis 1934 aux Apprentis d’Auteuil https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/commune/verneuil-sur-indre/le-chateau-de-verneuil-va-revivre-en-complexe-hotelier et devrait devenir un complexe hôtelier https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/commune/verneuil-sur-indre/hotel-au-chateau-toujours-l-elan

    Son histoire avec le château vieux au début du film et ensuite le château neuf https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Verneuil-sur-Indre
  • Flora (film)

    4 commentaires

    1943, le 11 Octobre 2018, à 14h05

    Ce petit film a été tourné à Verneuil sur Indre (37) , le château du début du film https://mapio.net/images-p/52643068.jpg puis en 4:08 https://mapio.net/images-p/52638070.jpg est celui de Verneuil sur Indre (37), la statue en 1:36 https://mapio.net/images-p/130396088.jpg à changée de place par rapport au film Photos tirés du site https://mapio.net/pic/p-50386587/ 47.0555159,1.0399407
    En 4:23 le clocher de l’église de Verneuil sur Indre https://mapio.net/images-p/130396031.jpg 47.0554908,1.0405104
  • Défilé des 170 ans de la Révolution à Argenton (film)

    2 commentaires

    jerome.charraud, le 10 Octobre 2018, à 17h58

    Bonjour
    De la 4e seconde à la 8e, il s'agit d'une vue sur la Creuse entre le moulin drap et la boucle du Pin (Commune de Badecon) depuis le point de vue des Chocats.
    L'église de Ceaulmont est visible sur le coteau d'en face
  • Nouvelles de mon village (film)

    2 commentaires

    1943, le 10 Octobre 2018, à 17h01

    De 9:29 à 9:37 on retrouve la même place que l’énigme mais surtout la maisoin de l’angle de la Rue des Arts avec ses 3 chiens assis 46.8094818,1.6900794
  • Nouvelles de mon village (film)

    2 commentaires

    a.lelu, le 10 Octobre 2018, à 12h01

    Le bel immeuble, aperçu en arrière-plan, avec son balcon central et son petit fronton, se trouve place Saint-Cyran. Coord.46.812237, 1.694434 .
  • Fête de Jeanne d'Arc à Chinon (film)

    2 commentaires

    a.lelu, le 9 Octobre 2018, à 09h20

    L'homme coiffé de la petite calotte mauve est Monseigneur Louis Ferrand, archevêque de Tours de 1956 à 1980.
    C'était une personnalité très populaire et très agréable.
    https://www.ilebouchard.com/notre-dame-de-priere/contexte-ecclesial/
  • Artistes à Cannes juste après-guerre (film)

    2 commentaires

    1943, le 9 Octobre 2018, à 08h25

    Pour répondre aux 2 énigmes, ces bateaux difficiles à identifier étant très éloignés pourraient être ceux de la « Flank Force »
    Voici 2 extraits des documents https://books.google.fr/books?isbn=2864104229 et
    https://www.departement06.fr/documents/Import/...les.../rr174-operationsnavales.pdf
    Le 7 décembre, à la suite des attaques de la « vermine » au cours de l’automne, le Vice-amiral Ronarc’h décida de regrouper les moyens de lutte contre ces petites unités qui menaçaient les côtes des Alpes-Maritimes. Le commandement fut unifié pour les petits bâtiments les mieux à même de lutter contre cette menace : les vedettes, les dragueurs, les chasseurs, aidés par les avions de reconnaissance de la 340 e escadrille de l’aéronavale. Le groupe de surveillance basé à Cannes effectua des patrouilles constituées d’escorteurs de 400 tonnes et de chasseurs de 150 tonnes. »

    « Du début novembre 1944 à la fin du mois d’avril 1945, une trentaine de missions furent ordonnées, incluant quelques tirs de soutien à l’armée de terre. Ce furent les croiseurs Montcalm et Georges Leygues qui participèrent le plus activement à ces opérations »

    La puissance alliée
    Après la réussite du débarquement de Provence, le 5 septembre, une force navale subsista pour assurer les missions des forces alliées progressant le long de la côte et assurer la protection du littoral des Alpes-Maritimes 18 . Ce groupe naval interallié, dénommé Task Force était constitué en grande partie de bâtiments français, principalement des croiseurs légers et des destroyers. Il se vit assigner à l’origine deux missions défensives sur le littoral des Alpes-Maritimes : le soutien des troupes à terre par le feu de leurs canons et la protection contre les raids des petites unités navales.
    Le 26 septembre, le commandement de cette force passa au contre-amiral français Jaujard . D’une façon originale, le commandement de la marine française put ainsi avoir le contrôle opérationnel de ses propres bâtiments mais aussi, cas unique, de celui des Alliés affectés à la Flank Force, notamment dans la zone de Saint-Tropez à San Remo. Le principe d’un commandement français avait été « acquis de haute lutte » et aboutit à la fin du mois d’octobre 1944 à la dissolution de la Task Force 86 qui fut remplacée par deux forces, l’une de croiseurs, la Bombardment Force, l’autre de petits bâtiments, la Support and Striking Force. Le 27 octobre, celles-ci furent réunies en une seule dénommée Flank Force, composée de navires allant du croiseur au chasseur, mais constituée en majorité de destroyerset de torpilleurs.

    Voici un dernier document http://sudwall.superforum.fr/t1618-golfe-juan-toulon-task-force-flanck-force donnant le nom des 4 croiseurs français
    Le 4 novembre 1944, la Task-Force est dissoute et le 5 novembre 1944, naissait la Flanck-Force, sous les ordres de l’Amiral JAUGARD. Elle était composée de 4 croiseurs français : le ‘’Montcalm’’, navire Amiral, le ‘’Georges Leygues’’, la ‘’Jeanne d’Arc’’, la ‘’Gloire’’, 6 destroyers, dont 4 français et 2 américains, 12 dragueurs de mines, basés au Golf Juan, un groupe de vedette lance-torpilles américaines, 4 escorteurs de type P.C. et 8 chasseurs de sous-marins.
    Au point de vue naval, les dangers étaient les mines dérivantes, dont le nombre croissait d’une façon inquiétante. De plus, les courants marins venant du Golfe de Gènes et qui se dirigeaient vers les côte françaises amenaient les mines dans nos parages.
  • Pierre-Yves Trémois grave et dessine pour l'Apocalypse (film)

    6 commentaires

    1943, le 6 Octobre 2018, à 15h00

    Bonjour a.leu et merci pour votre commentaire encore une version de ce couple enlacé qui illustrera « le Livre d’Éros » en 1971 édité par Le Club du Livre .
    https://fr.shopping.rakuten.com/offer/buy/71743910/Reproduction-Le-Livre-D-eros--Pierre-Yves-Tremois-Affiches.html .
    Ce dessin est celui le plus proche de l’esquisse du film, on retrouve les petits soleils à droite et à gauche , la position des pieds, les courbes et même la bande noire en bas. Cette reproduction coupe les bords droit et gauche (me semble-t-il) , par contre les deux petits soleils de droite ne font plus qu’un plus gros qui avec celui de gauche équilibre le dessin, leurs rayons servant à marquer la géométrie de l’œuvre.
    Bonne soirée.
  • Pierre-Yves Trémois grave et dessine pour l'Apocalypse (film)

    6 commentaires

    a.lelu, le 6 Octobre 2018, à 08h59

    Bonjour 1943.
    Hier, dans mon commentaire, j'indiquais qu'il me semblait voir un bras ou une jambe. Effectivement les dessins que vous nous montrez dans vos 2 derniers commentaires correspondent tout-à-fait au tracé des formes de l'esquisse effectuée en bas du Sacré-Coeur. Comme le font tous les peintres et dessinateurs, ce projet ne devait pas être définitif. Pierre-Yves Trémois semble avoir été prolifique dans tous ces croquis empreints d'érotisme de "corps enlacés". Je pense que, grâce à vos recherches poussées, vous avez donc déterminé le titre de cette esquisse. Bonne journée.
  • Pierre-Yves Trémois grave et dessine pour l'Apocalypse (film)

    6 commentaires

    1943, le 5 Octobre 2018, à 16h41

    Voici une autre lithographie de ce couple avec une possibilité de zoomer https://fr.shopping.rakuten.com/offer/buy/2129683187/pierre-yves-tremois-lithographie.html
    La position et la tête de l’homme est tournée comme celle de notre énigme et la chevelure semble identique. Il semble qu’il existe de nombreuses versions de ce couple enlacé dans cette figuration à différente période.
  • Pierre-Yves Trémois grave et dessine pour l'Apocalypse (film)

    6 commentaires

    1943, le 5 Octobre 2018, à 13h30

    En faisant une copie d’écran de l’esquisse dans l’atelier et celle en extérieur puis en les agrandissant et les travaillant avec Photofiltre, on constate de nombreuses similitudes et sur l’esquisse faite en extérieur on retrouve les courbes de cette esquisse recadrée « Couple enlacé » ce titre se retrouve sur plusieurs œuvres de Pierre-Yves Trémois https://i.pinimg.com/236x/b5/b4/d9/b5b4d925efa96a7577b4bd222a2635d9--numb-etchings.jpg
    Petite observation il me semble que l’artiste ne dessine pas vraiment mais fait semblant en suivant les traits d’une esquisse déjà faite et cela pour le film.
  • Pierre-Yves Trémois grave et dessine pour l'Apocalypse (film)

    6 commentaires

    a.lelu, le 5 Octobre 2018, à 08h48

    Esquisse difficile à déterminer. En haut, au milieu du dessin, il me semble voir un bras ou une jambe à gauche de la tache noire du haut.
    http://www.husgallery.com/208-21-TREMOIS_Pierre_Yves.html
  • Pierre-Yves Trémois grave et dessine pour l'Apocalypse (film)

    6 commentaires

    1943, le 5 Octobre 2018, à 08h06

    Cette esquisse ressemble assez à celle visible en 1:39 derrière l’artiste entrain de graver peut-être est-ce un modèle pour l’Apocalypse ? Les 2 taches noires en forme de soleil sur la droite avec les mêmes courbes et la grande bande noire en bas. Le résultat de la gravure donnant l’œuvre finale http://pictify.saatchigallery.com/561086/pierre-yves-trmois
  • Reconstruction du pont de chemin de fer à Chinon (film)

    4 commentaires

    1943, le 4 Octobre 2018, à 16h02

    Merci a.lelu pour votre confirmation du flexigraphe, dommage effectivement que toutes ces petites lignes ferment et toutes ces gares le long des grandes lignes où le train passe encore mais sans s’arrêter comme sur Paris-Toulouse. Bonne soirée.
  • Reconstruction du pont de chemin de fer à Chinon (film)

    4 commentaires

    a.lelu, le 4 Octobre 2018, à 09h05

    Il s'agit bien d'un appareil mesurant la flexibilité du tablier du pont au passage de la loco, test toujours effectué avant la mise en circulation d'un nouvel ouvrage.
    Ce pont ne sert malheureusement plus à rien. La ligne, qui allait autrefois jusqu'aux Sables d'Olonne, est coupée en gare de Chinon. Le tronçon touristique TVT (Train à Vapeur de Touraine ) Chinon, Champigny-sur-Veude, Richelieu a été déféré voilà quelques années et remplacé par une voie verte de randonnée.
    La ligne se divisait en deux après le passage sur la Vienne. La voie qui allait vers Loudun est aussi abandonnée. Les petites lignes SNCF se meurent les unes après les autres !
  • Reconstruction du pont de chemin de fer à Chinon (film)

    4 commentaires

    1943, le 4 Octobre 2018, à 08h28

    Cet appareil que surveille l’homme au passage de la locomotive pourrait être un flexigraphe servant à mesurer la déformation du tablier du pont sous le poids de la machine.
  • Guerre à Tours (film)

    14 commentaires

    a.lelu, le 3 Octobre 2018, à 22h25

    Le clocher de l'église Saint-Etienne et le clocheton de l'hôtel de ville au fond dominent les ruines.
  • Guerre à Tours (film)

    14 commentaires

    a.lelu, le 3 Octobre 2018, à 22h14

    Les ateliers de construction de locos à vapeur se situaient entre la rue Blaise Pascal et la gare. On peut voir ici, devant ces ateliers ravagés et qui n'ont pas été reconstruits après guerre, l'avant de la chaudière d'une locomotive à vapeur renversée sans aucun doute par une bombe. On aperçoit à gauche sa traverse avant avec un tampon et le crochet d'attelage.
  • Au service de l'agriculture (film)

    2 commentaires

    nozreiv, le 2 Octobre 2018, à 21h21

    Extraordinaire. Merci aux personnes ayant mis à disposition ce film. Possesseur d’un 302 je ne me lasse pas de le regarder. Une mine de souvenirs.
  • Vie à Pithiviers pendant la Seconde Guerre Mondiale (film)

    2 commentaires

    a.lelu, le 2 Octobre 2018, à 19h15

    Les gens semblant sortir de la rue des Essarts, arrivent sur la Place Denis Poisson ( à droite, à l'arrière-plan l'Hôtel-de-Ville, coord. 48.173506, 2.257347 ). Ils se dirigent vers l'un des deux bâtiments ( coord. 48.173639, 2.257830 ) où se trouve le bureau de rationnement. L'un des deux bâtiments symétriques séparés par un jardinet avec grille semble être maintenant occupé par le théatre du Donjon, mais où peut-on apercevoir la rue St-Georges ?
  • Région de Saint-Nazaire après la guerre (La) (film)

    2 commentaires

    a.lelu, le 2 Octobre 2018, à 13h56

    https://www.youtube.com/watch?v=oqCx1WD3mRI
  • Région de Saint-Nazaire après la guerre (La) (film)

    2 commentaires

    a.lelu, le 1er Octobre 2018, à 21h05

    La façade de l'ancienne gare existe toujours rue des Frères Pereire. Coord. 47.277164, -2.204421 .
  • Séjour à Cannes (film)

    2 commentaires

    1943, le 1er Octobre 2018, à 08h10

    À partir de 9:00 visite de Port Grimaud (83) ,10:46 l’embarcadère pour la visite 43.2741843,6.581066 avec la vue de l’église Saint François d’Assise 10:41
  • Cavalcades à Bléré (film)

    3 commentaires

    1943, le 30 Septembre 2018, à 14h30

    Ce film serait donc de 1957, un autre film « Cavalcade à Bléré (1688) » de Mr René Préteseille daté lui aussi de1957 montre les mêmes charsd » retrace la même cavalcade que le film « Cavalcade (60) » de Mr Robert Brochard , mais daté de 1957, on retrouve les mêmes chars le ballon (0:39), le jeu des petits chevaux en 0:48, les enfants avec le bonnet phrygien 1:10, la barque avec la voile 1:29. Tous ces chars sont visibles à la fin de ce film.(1469).
  • Cavalcades à Bléré (film)

    3 commentaires

    1943, le 30 Septembre 2018, à 14h03

    Ce film retrace la même cavalcade que le film « Cavalcade (60) » de Mr Robert Brochard , mais daté de 1957, on retrouve les mêmes chars

    6:50 à 7:06 la séquence avec les femmes assises sur la borne en pierre se déroule à l’angle de la Rue des Merlets et de la Rue de Loches, la borne en pierre est toujours là 47.3249936,0.9928809
  • Foire aux chevaux (film)

    2 commentaires

    a.lelu, le 24 Septembre 2018, à 15h44

    Bien que possible, aucun indice primordial ne peut prouver que nous soyons ici à la foire séculaire agricole de la Saint-Mathieu (dont la tradition tend malheureusement à se perdre maintenant.), mais ici, nous pourrions être vers 47.545436, 0.638588. Ce lieu en campagne est, certes ressemblant, mais non suffisant pour étayer une réponse certaine. Je pense que Bernard Loison, effectivement, a filmé (fiche 421) la même foire dans le même lieu 10 ans plus tard. On y voit aussi de beaux chevaux à la queue tressée comme ceux de 10 ans auparavant. Comme je l'ai connue, la foire s'étendait de part et d'autre de la route à hauteur du prieuré (47.550741, 0.638853) jusqu' en 47.542041, 0.637754 .
  • Défilé d'enfants à Tours (film)

    1 commentaire

    a.lelu, le 22 Septembre 2018, à 22h33

    Au tout début de ce film, passage rapide d'une girafe..
  • Enfants jardinant et pêchant (film)

    3 commentaires

    a.lelu, le 21 Septembre 2018, à 13h46

    Je pense plutôt qu'il s'agit ici de la levée de la Loire côté rive sud, un remblai formant digue sur lequel passe la route.
  • Portrait d'une fillette (film)

    2 commentaires

    1943, le 21 Septembre 2018, à 13h37

    De 0:00 à 0:25 le film est inversé droite gauche, la dame tient la petite fille avec sa main gauche, Sur cette séquence mise dans le bon sens, elle sort de « l’École des Filles » (aujourd’hui École Paul Fort) https://images-03.delcampe-static.net/img_large/auction/000/020/008/184_001.jpg , puis se dirige par la Rue de la Poste vers le centre, les 3 maisons visibles en 0:24 sont toujours présentes 47.8119298,2.4029638
    De 0:25 à la fin , la fillette est dans le jardin du 9 de la Rue de la Mairie 47.8128429,2.4019711, en face de ce N°9 se trouve l’ancienne charcuterie visible sur le film « Fillette en fleurs (Une) 3945 en en 0:06 ».