Grand Angle
Des dossiers pour mieux comprendre.
Dans Grand Angle, les films d’archives sont enrichis d’articles, de reportages, de témoignages...
Page 2 sur 10
  • Publié le 20 Mars 2018

    1919 : les fêtes du retour des poilus à Châteauroux

    En 1919, les habitants de Châteauroux organisent une grande fête pour accueillir les soldats du 90e régiment d'infanterie de retour des des combats. Grâce au propriétaire de l'Olympia Cinéma Théâtre, un film est réalisé pour garder la trace de cet événement.

    Au début de l'année 1919, lorsque la date de retour du 90e régiment est connue à Châteauroux, un comité d'accueil se met en place. Il s'agit d'organiser une fête digne des rescapés de la[...]

  • Publié le 26 Janvier 2018

    1937, l'Aviation Populaire

    Devant la montée en puissance des dictatures autour de la France (Allemagne, Espagne, Italie) les dirigeants du Front Populaire savaient que l’Armée de l’Air ne serait jamais en nombre suffisant de pilotes. Il faut donc recruter et former de futurs aviateurs, c'est en partie pour cela que le gouvernement lance "L'Aviation Populaire".

    En mai 1936, l’arrivée au pouvoir du Front Populaire dans un contexte international difficile, va bouleverser la société française. Un mouvement de grève générale oblige le gouvernement Blum à[...]

  • Publié le 23 Janvier 2018

    En rythme, Majorettes !

    La tradition des défilés de Majorettes nous vient des Etats-Unis, mais la France en a rapidement et avec passion, adopté la coutume depuis la fin des années 1950, comme en témoignent de nombreux films amateurs.

    L’origine de la majorette remonte en Amérique, au début du XXe siècle. À l’époque, les fanfares sont souvent précédées par un homme, nommé tambour major, qui tient un bâton dans sa main lui[...]

  • Publié le 8 Janvier 2018

    Max Ernst en Touraine

    Max Ernst fait partie des artistes attachés à la Touraine, il y peint en 1962 « Le jardin de la France », hommage à la Loire et à la France. C’est à Huismes que Max Ernst produit une œuvre majeure, considérée comme l’un des plus beaux livres d’artistes du XXe siècle, Maximiliana ou l’exercice illégal de l’astronomie mais aussi de surprenantes sculptures.

    C’est en 1955 que les artistes Max Ernst et Dorothea Tanning s’installent à Huismes (Touraine) dans la ferme du Pin qu’ils baptiseront « Le pin perdu ». À Huismes, Max Ernst s’adonne à nouveau à la[...]

  • Publié le 21 Novembre 2017

    Les veillées d'autrefois

    Avec l’automne et les premiers frimas, on ressent le besoin de retrouver les vertus d’un bon feu de bois.

    Autrefois… Dans les campagnes françaises, les paysans ou habitants d’un hameau avaient l'habitude de se réunir à la tombée de la nuit pour passer le temps en compagnie. Des textes du début du XVIe[...]