• 10
  • 2 votes
Publié le 14 Juin 2017

24 heures chrono

Les 17 et 18 juin aura lieu la 85ème édition des 24 Heures du Mans. A travers différents films de 1927 à 1978, Mémoire vous propose de découvrir l'atmosphère régnant sur et autour de cette course mythique.

Cette classique automobile ne se déroule certes pas en région Centre, mais elle en attire de nombreux habitants, dont certains équipés de caméra. A travers leurs réalisations, venez vivre ou revivre cette grande fête du sport mécanique.

Des années 1930 aux années 1970, le point central attirant toutes les attentions reste la grande tribune et surtout les stands se trouvant à ses pieds. Les réalisateurs semblent en effet tous fascinés par les paddocks des équipes et par l'agitation qui y règne juste avant le départ.

Après le contrôle des véhicules, visible en détail dans le premier film présenté, la course est lancée. De nombreux plans nous montrent les bolides tournant à vive allure sur le circuit, notamment leurs passages sous la fameuse passerelle Dunlop ou, en 1953, la valse des phares lorsque la nuit est tombée. Durant les 24 heures de la course, des commissaires sécurisent les abords du circuit, tels les membres du Club des 2CV de l'Orléanais tenant ce rôle dans les deux films des années 1970.
Lorsque l'épreuve est terminée, nous pouvons même découvrir, toujours sur le film de 1953, les spectateurs autour des carcasses des automobiles n'ayant pas réussi le pari de tenir 24 heures.

Mais les 24 Heures du Mans sont aussi une fête et ces différents films nous montrent tous les à-côtés de la course : la télévision et son car-régie vers 1960, le parking-camping bondé en 1955, les stands dont le café-restaurant en 1953, les manèges vers 1957, des concerts vers 1975 et même une messe au petit matin vers 1957.

Les moteurs vrombissent, les paddocks sont en pleine activité, la foule est aux aguets et cela dure toute une journée : top départ pour les 24 Heures du Mans.