• 0
  • 1 vote
Publié le 21 Octobre 2015

De Gaulle en région Centre-Val de Loire

En deux tournées, l'une dans le Cher, l'Indre, le Loiret, le Loir-et-Cher et l'Indre-et-Loire en 1959 et l'autre en Eure-et-Loir en 1965, le général De Gaulle aura traversé pratiquement toute la région Centre-Val de Loire.

Charles de Gaulle est le seul Président de la Vème République à avoir visité les 101 départements français, outre-mer compris. Il se rend en train ou en avion dans les régions, avant de faire le tour de leurs départements en voiture pendant une semaine en moyenne. A travers les images de sa présence en différents lieux de la région Centre, nous découvrons toute la spécificité de ces visites présidentielles.

Que ce soit un simple arrêt de quelques minutes, comme à Graçay en 1959 ou à Logron en 1965, de quelques heures pour faire un discours, comme à Bourges ou à Amboise en 1959, ou une réelle étape avec la nuit passée en préfecture, comme à Châteauroux en 1959, les voyages de De Gaulle sont de véritables marathons semblant être copiés sur le Tour de France cycliste.

Ainsi, lors de son passage en région Centre-Val-de-Loire en 1959, les journées s'enchaînent à un rythme effréné :
Le 7 mai, après une visite de l'orphelinat de la police à Osmoy, il fait un discours à Bourges puis se rend aussitôt après à Châteauroux, en passant par Saint-Florent, Charost et Issoudun, pour en prononcer un autre.
Le 8 mai, après une nuit passée à la préfecture de l'Indre, il part pour Orléans pour assister aux Fêtes Johanniques et faire une allocution depuis le balcon de la Chambre de Commerce. En se rendant à Orléans, il fait plusieurs pauses en route, à Vatan, Graçay, Romorantin, La Ferté-Saint-Aubin et Olivet.
Le 9 mai, il se rend à Blois, Amboise et Tours et prononce un discours dans chacune de ses villes avant de repartir à Paris depuis l'aéroport de Parçay-Meslay.

Qu'il passe rapidement ou qu'il s'arrête quelques heures, chaque visite du général De Gaulle provoque un bouleversement local, des festivités sont organisées et les spectateurs sont toujours très nombreux. Cette ferveur est d'autant plus grande que De Gaulle instaure un nouveau rituel dans la Vème République : le bain de foule. Avant lui, le chef de l'État reste à distance du public, le saluant seulement. Le général est le premier à s'y mêler et à serrer des mains.

Pour découvrir le général De Gaulle et son contact avec les foules, Mémoire vous propose donc de le suivre à travers la région Centre-Val de Loire et le regard des cinéastes amateurs l'ayant croisé.