• 0
  • 1 vote
Publié le 5 Juin 2015

Bourges et ses environs dans les années 1920

Tailleur d'habits pour homme rue Coursalon à Bourges, Marcel Breton a filmé sa ville et quelques communes avoisinantes lors de promenades familiales au milieu des années 1920.

Ce berruyer, grâce à ses films, nous fait profiter de ses instants de détente dans la campagne proche de Bourges et dans sa ville. Le parcours présenté ici en images nous permet de découvrir un groupe de jeunes gens trempant longuement les pieds dans le Cher entre Preuilly et Sainte-Thorette, des promenades dans la nature près de Menetou-Salon ou près de Preuilly et une flânerie dans Bourges nous menant des jardins du Palais de Justice à l'hôtel d'Angleterre en passant par le Palais Jacques Coeur.

Des souvenirs en Pathé-Baby

Les images tournées par monsieur Breton ont la spécificité des films amateurs des années 1920. Il s'agit en effet souvent de plans fixes assez longs et dans lesquels les personnes filmées et leurs éventuelles facéties constituent les seuls éléments d'animation.

Ces tournages familiaux sont rendus possibles depuis 1923, grâce à l'apparition de la caméra Pathé-Baby filmant en 9,5 mm. L'utilisation de la pellicule inversible permet de réduire fortement les coûts de tournage, le même support servant à la prise de vue et à la projection après développement. Le prix raisonnable de cette caméra, pour la petite bourgeoisie, et sa bonne maniabilité, lui assurent un succès immense et nous permet aujourd'hui, presque cent ans plus tard, de revivre ces instants qui semblent si proches de nous.

Alors, par la grâce de la pellicule 9,5mm, revivez ces instants de détente en famille dans le Cher des années 1920.