• 0
  • 0 vote
Publié le 19 Juin 2019

Le Centenaire de la ligne ferroviaire Paris-Dreux

Les samedi 13 et dimanche 14 juin 1964 de grandes festivités furent organisées à Dreux. Elles célèbraient le Centenaire de la ligne ferroviaire Paris-Dreux et celui de la gare de Dreux dont le 1er train fit son arrivée dans la ville le 15 juin 1864. Alors employé de la SNCF, le cinéaste amateur Bernard Brunet, fut aux premières loges pour couvrir l'évènement avec sa caméra 8 mm.

Les festivités du Centenaire furent conjointement organisées par la ville de Dreux, la SNCF et le Cercle Laïque de Dreux. Si elles débutèrent le samedi 13 juin par des concerts données par différentes sociétés musicales, des illuminations de certains lieux de la ville et par un grand bal public place de la gare, Bernard Brunet ne couvrit que les festivités du dimanche 14 juin ; celles qui marquèrent les mémoires des Drouaisiennes et Drouaisiens.

C'est d'ailleurs le matin du 14 juin, à 9h45, qu'arrive une locomotive à vapeur en gare de Dreux. Le convoi est composé de deux wagons chargés de figurants en costumes Second Empire. La locomotive n'est autre que la Crampton n°80, modèle "Le Continent".

Après avoir été accueilli par un public nombreux à la gare, le défilé costumé part en direction du centre-ville. A son arrivée ce cortège "Second Empire" est accueilli à la Caisse d’Epargne pour un vin d’honneur.

En fin de matinée, un concert est donné par l’Harmonie des Chemins de fer de l’Ouest au kiosque du square de la République.

De 14h à 15h, c’est le défilé des enfants des écoles du département dans les rues de la ville en direction du stade du Vieux-Pré. En effet, à l'occasion de ce Centenaire une grande fête départementale de la jeunesse est organisée. Les élèves sont accompagnés de différentes sociétés musicales. On peut citer celles de Meslay le Vidame, La Chaussée d’Ivry, La Loupe, Lucé, Courville, Villemeux, Luisant, Anet, et bien d’autres.

C’est un immense défilé d’enfants auquel les habitants de Dreux ont pu assister. Selon la presse de l’époque, ce sont pas moins de 4 000 enfants qui sont venus de tout l’Eure-et-Loir.

A 15 heures, débute le lendit au stade du Vieux-Pré. Le foule présente est immense (6 000 à 7 000 spectateurs !). 850 enfants exécutent des mouvements d'ensemble synchronisés en musique.

Ce sont ensuite 17 spectacles déguisés auxquels les specateurs ont pu assister. Le thème retenu est "Aux quatre vents du rêve et de la fantaisie". 2 200 enfants euréliens participent à ces spectacles déguisés aux noms plus évocateurs les uns que les autres : "Vogue petit navire", "Au pays des bambas", "Rivages polynésiens" ou encore "Avec ceux du Kon Tiki". 

Cette grande journée de festivités est conclue en beauté par un concert de l'Orchestre symphonique de l'Education Nationale, à la salle des fêtes de Dreux.