• 0
  • 0 vote
Publié le 6 Janvier 2016

Neige à La Celle-Saint-Avant

En janvier 1960, Jean Rousselot, instituteur à La Celle-Saint-Avant, profite des chutes de neige pour filmer sa ville sous le blanc manteau et surtout ses élèves s'y amusant.

Nommé à La Celle-Saint-Avant en 1955, où il terminera sa carrière professionnelle à la fin des années 1970, Jean Rousselot utilise des méthodes d'enseignement d'avant-garde qui implique notamment la participation active des enfants aux activités mises en place. Alors quand la neige tombe lourdement sur sa commune, il filme les rues sous l'épais manteau blanc où les badauds marchent difficilement, et la gare où les trains passent dans une bourrasque neigeuse.

Il engage alors ses élèves à en profiter sous l'oeil de sa caméra, il capture les aventures neigeuses des petis cellois agrémentées des commentaires enregistrés par un de ses écoliers. Tous les classiques de la neige y sont présents : nombreuses glissades sur le sol gelé de la cour de récréation (sur une musique relevant l'aspect burlesque des situations), parcours en traineau dans la cour et en campagne, élaboration d'un bonhomme de neige et, pour un final grandiose, grande bataille de boules de neige entre tous les enfants.

 En avant dans la neige à la Celle-Saint-Avant.