• 0
  • 0 vote
Publié le 17 Janvier 2018

Le pont de Sully-sur-Loire effondré

En janvier 1985, la France est frappée par une intense vague de froid. Cet évènement météorologique exceptionnel d'une ampleur inédite en France n'a pas échappé à l'objectif des cinéastes amateurs, témoins attentifs des transformations qui affectent leur quotidien et leur environnement.

Jean-Michel Régneau est né le 10 juin 1943 à Orléans. Il commence à tourner des films en 8 mm puis en Super 8 notamment dans le cadre du caméra club "PTT Loisirs" lié à son activité professionnelle au sein de France Télécom. Proche du Photo Ciné Club Orléanais, notamment de Jean-François Lambert et Philippe Sevestre, il a tourné des films relatant les festivités de Jargeau et son carnaval, les évènements météorologiques exceptionnels comme la crue de la Loire, les floralies d'Orléans et les fêtes de Jeanne d'Arc.

Cette vague de froid qui touche la France à l'hiver 1985 est comparable en intensité à celle de février 1956 et janvier 1963. Dans le Loiret le froid frôle des records et atteint les −20 °C. La Loire dont l'embâcle est partielle mais suffisamment conséquente, charrie de gros morceaux de glace. Le pont suspendu de Sully-sur-Loire, mis en en service en 1836, s'effondre dans le lit de la Loire le 16 janvier 1985 vers 7h40.

La cause de l'effondrement est due aux câbles de suspension en acier qui ont cédé sous l'effet du gel. Le tablier du pont s'effondre sur toute sa longueur et ne restent debout que les piles du pont.

L'évènement est spectaculaire et il attire une foule nombreuse. Les badauds affluent et viennent voir, photographier ou filmer cet évènement exceptionnel, comme Jean-Michel Regneau qui a fait le déplacement depuis Orléans pour saisir en Super 8 l'ampleur des dégâts.

Au moment où le pont s'écroule, y circulent un camion, une voiture et un vélo. Par chance, les six personnes en cause sont seulement blessées, elles se trouvaient sur le côté plage du pont et ont échappé aux eaux glacées de la Loire.

Afin d'assurer la traversée de la Loire une passerelle pour piétons est mise en place le long du pont de chemin de fer. La construction d'un nouveau pont - le 7e construit pour la traversée du fleuve - est décidée la même année en 1985. Le nouveau pont est livré le 23 septembre 1986.

Voir le film original