• 0
  • 0 vote
Publié le 18 Février 2019

La minuscule héroïne des studios du Photo-Ciné-Club d'Orléans !

Petit clin d'oeil et coup de mandibule à la star des grands écrans de ces vacances d'hiver, la coccinelle !

Alors que le deuxième volet du film d'animation "Minuscules" est un succès critique et public, Ciclic vous propose de revoir la version du cinéaste amateur Jean-François Lambert qui, après avoir filmé l'infiniment grand, s'est intéressé à la macrophotographie.

Avec "Printemps, tu peux venir" réalisé en 1958, il explorait déjà l'univers des insectes et leur milieu naturel, au son de la clarinette, à laquelle il fait écho deux ans plus tard en offrant une ballade à une coccinelle... Mais le jeu de mot est trompeur ! La ballade poétique n'est pas synonyme de balade en forêt, mais de véritable périple !

Découvrez l'extraordinaire aventure d'une bête à sept points, qui se retrouve malgré elle enfermée dans une maison et en découvre les dangers... Face à une montagne de sucre, une mouche moqueuse ou un poisson rouge affamé, elle va se montrer vaillante... Mais réussira-t-elle à s'en sortir ?

  • 1965 -1965
  • Réalisateur : Jean-François Lambert
  • Coloration : Couleur
  • Format : Film 8 mm
Voir le film original