• 0
  • 1 vote
Publié le 28 Avril 2017

La course de côte d'Ars en 1949

C'est en 1928, que le comité des fêtes de la Châtre dans l'Indre, initie la fête de l'automobile avec en point d'orgue la fameuse course de côte d'Ars. En mai 1949, Jean-Baptiste Drevet, marchand de cycles à Châteauroux et membre fondateur du caméra club de l'Indre en a filmé les moments forts.

Cette course de côte se situe sur la route D 943 entre La Châtre et Châteauroux. Elle prend son départ depuis le carrefour du Lion d'Argent au bas de la rue Nationale sur la commune de La Châtre, suit une longue ligne droite pour aborder le virage à 65°, avant d'arriver sur du plat et de franchir la ligne d'arrivée. Cette course ouverte aux motos, autos et side cars, s'est déroulée tous les ans jusqu'en 1954, date à laquelle un nouveau circuit fût aménagé sur la commune de Montgivray.

En 1932 lors des essais de la course auto, le pilote automobile André Boillot trouva la mort à bord de sa Peugeot 201 X (modèle de compétition fabriqué à une vingtaine d'exemplaires qui pouvait monter à 135 km /h). Depuis lors, un monument commémorant cet évènement tragique a été édifié juste en haut de la côte, à l'emplacement de ce virage si dangereux, modifié depuis. 

                                Peugeot 201 X                                               Stèle André Boilot                                Motard au départ                                  

En mai 1949, Jean-Baptiste Drevet filme l'intégralité de la course, du départ au coeur de la Châtre puis, le temps de recueillement devant la stèle d'André Boilot, le défilé des candidats en motocyclettes et side cars, le suivi à travers tout le parcours, jusqu'à l'arrivée à Châteauroux et la remise des récompenses.

Lors d'un arrêt, le cinéaste amateur en profite pour braquer son objectif sur les différents modèles de motos des participants, dont certains appartiennent au moto club du Berry ou de Moulins. On peut ainsi identifier les marques Terrot, constructeur français absorbé en 1959 par Peugeot, Norton des Britanniques, Saroléa des Belges, BSA (Birmingham Samll Armes) société d'armement anglaise également propriétaire de Triumph, Jonghi, entreprise française créée à Choisy-le-Roi par l'ingénieur italien Giuseppe Remondini et le docteur Argentin Tito Rodolfo Jonghi, NSU, (Neckarsulm Strickmaschinen Union) des allemands, rachetée par FIAT en 1928 puis par Audi en 1969 et enfin Maucourant, modèle de la marque française Ydral (anagramme du nom de son fondateur Anatole Lardy). René Maucourant mécanicien surdoué a collaboré aux côtés d'Anatole Lardy à la mise au point du moteur Ydral.  

Le vainqueur de cette année 1949 se nomme Bernard Guerin. Depuis 2016 une poignée de passionnés ont décidé de faire revivre l'histoire des courses automobiles de la Châtre, en créant l'association course de côte Legend Recur.

Revivez, cette course mythique au plus près des participants, parfois même embarqués à bord des motos, bonne route !

Voir le film original