• 0
  • 0 vote
Publié le 18 Décembre 2018

Hiver 1963 à Ouzouer-sur-Loire

L'hiver 1962-1963 reste dans les mémoires comme un hiver long et rigoureux. Le froid, le gel et la neige font la joie des amateurs de paysages enneigés, de glissades, de batailles de boules de neige en tout genre. Caméra 8 mm en main, André Rouilly nous livre un témoignage familial des plus joyeux et sympathique.

André Rouilly est né en 1920 à La Chapelle Saint Mesmin dans le Loiret. Il commence à tourner des films en amateur en 8 mm en 1960. Durant l'hiver 1962/1963, il exerce le métier de plombier-chauffagiste et tient un magasin d'électroménager à Orléans.

L'achétype du film de famille

Le film tourné par André Rouilly lors de l'hiver 1962/1963 est l'exemple parfait du film de famille. Tous les membres de la famille (épouse, enfants, chien) sont réunis pour s'amuser et enregistrer ces moments heureux partagés.

Aux glissades sur le canal d'Orléans où les enfants et le chien s'en donnent à coeur joie, succèdent des images de foot sous des averses de neige à gros flocons à la maison secondaire familiale d'Ouzouer-sur-Loire, puis s'ensuit une magnifique séquence finale au "port" d'Ouzouer où le coucher du soleil vient colorer chaudement les eaux et les glaces de la Loire.

Le film de famille et le témoignage documentaire

Ce film de famille est aussi porteur d'une réalité documentaire. Il s'agit d'un témoignage à la première personne d'un hiver extraordinaire dans l'histoire de la météorologie. En effet, l’hiver 1962-1963 en Europe est considéré comme le plus long et le plus rigoureux enregistré depuis la fin du 19e siècle. De la mi-novembre 1962 au début du mois de mars 1963 trois vagues de froid vont se succéder : la première arrive fin décembre (avec des températures inférieures à -10°C) ;  la deuxième vague de froid est d'une intensité exceptionnelle. Elle s'étend de la mi-janvier à début février 1963, et les températures descendent à plusieurs reprises en dessous des -20°C ; enfin, une troisième vague de froid d'une intensité plus modérée va affecter le pays entre la fin février et le début mars 1963.

Voir le film original