• 0
  • 0 vote
Publié le 13 Juillet 2016

Fenaisons à Veilleins

Détour dans le Loir-et-Cher pour découvrir les fenaisons 1968 dans une ferme de la commune de Veilleins, un très beau film 16 mm noir et blanc signé Gaston Lancelin, cinéaste amateur de Romorantin-Lanthenay.

Au moment où Gaston Lancelin tourne ces images, il est charcutier à Romorantin. C'est en1953 qu'il fait l'acquisition d'une caméra Beaulieu R16. Le 16mm est un format de pellicule pas si commun chez les cinéastes amateurs. L'objectif de sa caméra vient  se pose sur les petits et grands évènements qui jalonnent le quotidien de la famille : une fête des écoles publiques à Romoratin, une communion, un voyage à bord du paquebot "Le France", une cavalcade, le passage du Tour de France à Romorantin en 1966 ou encore cette séquence tournée lors de fenaisons à Veilleins à l'été 1968.

Pour les besoins de son activité professionnelle de charcutier, Gaston Lancelin se rend souvent dans cette ferme de Veilleins pour acheter des cochons à la famille Leroy. Les fréquents déplacements du charcutier à Veilleins ont permis aux deux familles de se rapprocher et de nouer des liens d'amitié.

C'est ainsi que la famille Lancelin fut invitée aux fenaisons de juillet 1968 dans la ferme de la famille Leroy,  Gaston Lancelin n'oubliant évidemment pas de filmer ce moment important de la vie d'une exploitation agricole : la récolte du fourrage pour l'alimentation des animaux l'hiver venu.

Lors de ces fenaisons tout se fait entre amis et en famille, les regards caméra et la proximité entre Gaston Lancelin, sa famille et la famille Leroy en témoignent. L'objectif s'attarde sur le manque de pratique des "paysans du dimanche", les fenaisons, lorsqu'elle se déroulent en juillet furent souvent l'occasion pour les touristes ou les lointains cousins en vacances de s'essayer aux travaux des champs, au lancer de botte sur la meule ou la charrette, exercice physique loin d'être évident.

Les images "familiales" de ces fenaisons se doublent d'une portée quasi "documentaire", un instantané du quotidien d'une petite ferme à la fin des années 1960 dans le Loir-et-Cher qui rappelera peut-être des souvenirs à certain en ce premier départ en vacances.