• 2
  • 1 vote
Publié le 14 Novembre 2011

En souvenir des Poilus

A la onzième heure du onzième jour du onzième mois, le 11 novembre 1918 à 11 heures, des milliers de clairons sonnèrent le cessez-le-feu.

A 5 heures du matin le même jour, dans un wagon en forêt de Compiègne, l'Allemagne a signé l'armistice mettant fin à la première Guerre Mondiale après quatre années d'hostilités ayant fait près de 10 millions de victimes.

Cette journée de souvenir n'est devenue fête nationale qu'en 1922. En effet, tout au long de cette année, les anciens combattants ont milité pour que le Parlement déclare le 11 novembre comme une fête nationale, ce qui sera établi par la loi du 24 octobre 1922.

Depuis, dans chaque commune et près de tous les monuments aux morts de France, comme à Malesherbes en 1963 dans le film que nous vous présentons, le cérémonial est le même : le défilé en cortège jusqu'au monument aux morts, le dépôt de gerbe et les discours puis le recueillement au son de la fanfare.

Mais si les survivants de la Grande Guerre ont longtemps porté le souvenir des combattants lors de ces commémorations du 11 novembre, il en va aujourd'hui différement puisque le dernier d'entre eux, Lazare Ponticelli, s'est éteint le 12 mars 2008. Sans eux, cette journée de souvenir a une tonalité bien différente : elle est désormais l'occasion de rendre hommage à ces soldats pour que ne sombrent pas dans l'oubli les sacrifices et les souffrances de toute une génération.

Alors, pour que ce souvenir demeure, Mémoire vous propose de revivre une de ces commémorations en l'honneur des soldats "morts pour la France".

Voir le film original